Partagez|

Little Amelia - Like a name in a fairytale

InvitéInvité
MessageSujet: Little Amelia - Like a name in a fairytale Mer 8 Jan - 21:39


avatar
Amelia


SEXE : Féminin
NATIONALITE : Anglaise
ÂGE : 13 ans
LIEU D'HABITATION : Internat
POSTE : Élève (mais elle n'est pas très assidue)
RELIGION : Baptisée mais non pratiquante
Si Amelia avait eu le choix pour la déco, elle aurait eu une chambre rose. Elle aurait mis des livres partout, un lit a baldaquin, des paillettes, ... Mais non, car on l'a placée dans la chambre d'autres filles, sans qu'elle aie le choix. Et de toute façon, Nana - qui devait surement être la marâtre de Cendrillon dans une autre vie - n'aurait surement pas accepté !



Il était une fois...

« She lives in a fairytale, somewhere too far for us to find
Forgotten the taste and smell of the world that she's left behind »

L'Amnésie ? Amelia ne la connaissait pas, du moins le croyait elle. Elle avait l'impression de se souvenir de tout son passé, toute son histoire. Quelques bribes s'étaient perdues peut être, quelques pensées oubliées, petits grains de sable envolés aux quatre vents, mais rien de bien grave à son avis. Elle se remémorait sans peine la rue où elle avait grandi, les noms de tous les chiens qu'elle avait eus, le visage de ses parents, et des scènes entières de sa vie. Et si vous veniez à lui demander, elle pourrait vous dire a quel point sa vie était belle, à quel point sa famille l'aimait, à quel point elle était choyée. Une enfance normale et joyeuse, qui semblait bien différente de celles qu'on connut la plupart des Espéranciens ! Mais la véritable question qu'il fallait se poser avec Amelia, c'est sur les moments dont elle ne se souvenait pas.
Sa tête est tellement pleine de scènettes, moments joyeux appartenant à l'Avant, qu'elle ne se rendait pas compte des trous béants dans son histoire. Sa mémoire était bien sélective, et pour toutes ces belles après-midi à jouer enfant au parc avec son cher Papa, il y eut ces soirs où il rentrait tard du travail et s'avachissait sur son fauteuil, ne disant plus un mot de la soirée, immobile et acariâtre. Pour toutes ces belles journées ensoleillées passées à rire avec des amis, elle avait oublié celles où il pleuvait, celles où elle était triste et seule. Sa vie choyée d'enfant unique ? Elle l'avait en réalité partagée avec deux grands frères turbulents.
Ces petits détails soufflés avaient pourtant une grande importance pour reconstruire l'Avant de la jeune fille. A partir de là, on pouvait se demander si la vie dont elle se souvenait était vraie, ou si c'était une vie rêvée, inventée de toute pièce ? Où se trouvait la limite entre le mensonge et l'omission ? Car ces lacunes rendaient sa vie plus lisse, plus parfaite, beaucoup trop belle pour avoir été authentique. Avait elle seulement été heureuse ?

Mais tout cela, Amelia ne s'en souciait pas. Quelques souvenirs lui étaient revenus aux détours du Reflet bien sûr, mais rien ne l'avait énormément marquée. Noyés au milieu de tant de moments heureux, les autres n'avaient pas tellement d'impact. Et après tout, si elle ne s'en souvenait pas, c'est que c'était sans importance, non ?


Ils vécurent heureux et...

« Elle vit de son mieux son rêve d'opaline,
Elle danse au milieu des forêts qu'elle dessine »

Amelia était surement arrivée là en tombant dans le terrier d'un lapin blanc, elle ne voyait pas d'autres explications.
Aucun souvenir de la manière dont elle s'était retrouvée à Espérance, et encore moins de cailloux blanc ou morceaux de pain pour lui indiquer un chemin à prendre pour rentrer. Pourtant la peur et l'inquiétude restèrent ténue, masquées par une grande quantité de curiosité. On aurait dit le début d'un conte ! Trouverait elle en explorant la maison tout en sucre d'une Sorcière ? Un haricot qui la mènerait dans la tanière d'un Géant ? Le royaume du Petit Peuple ?
La suite fut celle d'à peu près tout le monde ici, elle tomba sur quelqu'un - malheureusement tout a fait banal - qui l'amena au village, on lui trouva un anglophone pour communiquer et en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire, elle était une Espérancienne. Le village, tout petit et pittoresque, lui plût tout de suite. L'école, avec l'obligation d'aller en cours qui allait avec, un peu moins. Avez vous déjà vu une jolie histoire où le héros devait s'ennuyer dans une salle close pendant qu'on tentait de lui apprendre les mathématiques ?! Cela fait une petite dizaine de jours qu'elle est arrivée maintenant, et elle prend petit a petit des habitudes. Sa maison ne lui manque même pas, mais peut être n'est-ce la qu'une question de temps. Elle parcourt Espérance comme une touriste se promènerait dans le Pays des Merveilles, papillonnant sur les étales du marché, souhaitant le bonjour à tout le monde dans les rues, ou s'aventurant de plus en plus loin dans la forêt.Tout ça n'est pour elle qu'une grande aventure, à la fin de laquelle elle reviendra chez elle, c'est évident ! Amelia au Pays d'Espérance, une histoire dont elle est l'héroïne, n'est-ce pas ce dont tout les enfants rêvent ?


La princesse eut par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

« Mais c 'est qu'ici il n'y a plus de place
Pour qu'elle puisse grandir d'avantage
Elle n'avait juste qu'un ennui
C'est de comprendre les jours de pluie »

Au milieu de cet Espérance qui semble devenir de plus en plus sombre, Amelia est l'une de ces bouffées d'oxygènes toujours souriantes et toujours gentilles. On la verrait presque, telle les princesses qu'elle admire tant, chanter pour attirer les oiseaux depuis la fenêtre de sa chambre. N'ayant pas vécu les périodes de Miséricorde et des Nahash, elle observe Espérance avec des yeux neufs et émerveillés. Ce petit village sans adultes, semblant sortit tout droit d'un conte, est pour elle un parc d'attraction, et elle a bien trop peur de s'en faire expulser pour commettre le moindre petit pas de travers (si on excepte ses petites escapades au lieu d'aller en cours). Bien sur, derrière tous ces sourires cela reste une personne humaine, qui peut avoir ses mauvais jours où elle n'a pas trop la tête à rire, qui peut trouver une personne ennuyante ou énervante. Il peut lui arriver de piquer un caprice parfois, d'être agacée parce que les choses ne vont pas comme elle le veut, mais elle tend surtout à être agréable et serviable comme ses parents lui ont appris. Mais surtout, elle est curieuse : Elle aime voir, toucher, explorer, grimper, se salir. Elle aime aller dans les magasins d'Espérance et tout observer avec de grands yeux impressionnés, ou aller titiller les animaux de la fermette. Elle vit tout beaucoup trop fort : Trop émerveillée, trop pleine d'énergie, trop passionnée aussi. Elle change d'état d'esprit comme de chemise, la passion de la jeunesse dit on.

Mais à 13 ans, serait-elle un peu trop âgée pour tout cela ?

Entre deux âges, l'enfance et l'âge adulte, avec encore des passions de l'un et déjà des attitudes de l'autre, elle se raccroche à ses Rêves et ses Contes car elle n'ose se jeter complètement dans le vrai monde qui est si effrayant. Oublier toutes les mauvaises choses du passé et s'efforcer de vivre une vie parfaite dans ce village utopique, voila le crédo de son inconscient. Mais si l'on excepte son entrave, on se retrouve avec une enfant dont l'optimiste et la crédulité sont juste assez dosés pour qu'elle soit à la fois attachante et débrouillarde.


On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

« Where have you been you sweet little girl
Did you find your place in the sun
I was in your dreams,
You're never really there,
Did you find the things that you lost ? »

Amelia est une jeune fille pleine d'imagination vous dirons les uns, perdue dans son monde vous dirons les autres. En effet Amelia vit pleinement dans son entrave : Son obsession pour les contes. Tout ce qu'elle vit, elle le ramène à une histoire qu'elle a lue. Toutes les personnes qu'elle croise, elle les associe à des personnages de contes. Toute sa vie n'est que princesses, rois, mages, sorcières, épopées fantastiques, quêtes héroïques et aventures extraordinaires. Derrière tout ce qui lui arrive, il y a une raison, et elle est promise à un avenir brillant.
Elle sait bien sur qu'elle n'est pas une princesse, mais c'est tellement plus beau de se dire ça ! De s'imaginer que quelque part l'attend sa marraine la fée, son cheval blanc et son beau prince charmant ! Peut être que si elle se le répète assez, cela deviendra vrai ? Alors elle se prend pour une Alice, perdue au Pays d'Espérance. Elle est une belle au bois dormant quand elle va dans le Reflet. Une Blanche-Neige quand elle a des corvées à faire. Et si elle ne porte pas de belles robes de princesse et ne vit pas dans un château, c'est parce que comme Cendrillon elle est bridée et n'attend qu'un peu de magie pour s'élever comme elle le devrait.

Elle porte donc une entrave dont elle a à moitié conscience, et dont elle n'a pas l'impression qu'elle soit bien dangereuse. Mais à trop oublier la réalité, risque-t-elle de définitivement tomber de l'autre coté du miroir et sombrer dans la folie ? Personne ne dit jamais à une petite fille d'arrêter de croire aux contes de fées, alors qu'est-ce qui pourra bien la faire quitter son propre Pays Imaginaire ?


Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

« Born to be
An heir of beauty and serenity
Into this world she entered quietly
To her surprise she was the one  »

Si Amelia se prend pour une princesse, c'est aussi parce qu'elle a tous les clichés du genre : Des longs cheveux d'or tombant jusqu'au milieu de son dos, le plus souvent détachés et rarement très bien coiffés, certes, petite princesse négligée avec pour seule couronne des marguerites tressées. Ils volent autour d'un petit visage clair et rond aux pupilles bleues, mais qui a déjà perdu les traits joufflus de l'enfance. Une petite frimousse tantôt espiègle, tantôt étonnée, mais toujours très expressive.
Son apparence va si bien avec son esprit : avec ses grands yeux émerveillés et sa petite taille, on lui donne aisément 2 ans de moins, et avec cet air juvénile, beaucoup prennent son obsession pour une lubie de petite fille et ne s'en inquiètent pas.
Elle porte souvent des robes, hiver comme été, qu'elle se plait à faire tourner. Des petits souliers vernis, des bracelets et des nœuds dans les cheveux finissent souvent sa tenue, ainsi que parfois une petite touche de maquillage, qu'elle apprend maladroitement à se mettre grâce aux filles plus âgées de l'internat. Elle aime les couleurs, chatoyantes ou pastel, pas forcément bien accordées, juste être toute belle et toute colorée.


De l'autre côté du miroir...

PRÉNOM/PSEUDO : Liesel
ÂGE : 17 ans
OÙ AS-TU CONNU JE DE L'ÂME ? Alors je n'sais plus du tout, je l'avais trouvé un peu avant votre maj, ça devait être en passant de forum en forum par les partenaires =)
COMMENT LE TROUVES-TU ? Très beau, très soigné, et le contexte est très intéressant !
EXPÉRIENCE EN RP : 2 ans et demi
PRÉSENCE : Au moins une fois par semaine, ça dépendra du travail que j'ai !

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Little Amelia - Like a name in a fairytale Sam 18 Jan - 21:23

Je pense avoir fini !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Little Amelia - Like a name in a fairytale Sam 18 Jan - 22:43

Wouah je suis sur que Bird et d'autre admins te diront un grand oui sinon BIENVENUE À TOI !!
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Little Amelia - Like a name in a fairytale Dim 19 Jan - 0:14

Tout est nickel et parfait, je valide cette fiche!
et le vava qui va trop bien avec pour fêter cela!
Hebergeur d'image
tu peux, dés à présent, faire des demandes de rp, ta fiche de lien, flooder et tout! ♥

_________________
Julien
Messages : 42
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 18
Localisation : Loin de toi

Feuille de personnage
Âge: 13 ans
Entrave: Je-m'en-foutiste
Métier: Fermier
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Little Amelia - Like a name in a fairytale Dim 19 Jan - 10:26

Hey, Amelia, et bienvenue, si je ne te l'ai pas déjà dit ! o/
Si tu veux commencer à RP, je cherche actuellement une troisième personne pour un RP dans le rêve : Je compte créer le RP dans 1 ou 2 heures, si ça t'intéresse, tu n'auras qu'à t'incruster !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Little Amelia - Like a name in a fairytale Dim 19 Jan - 11:47

Merci beaucoup a tous !
> Julien, merci de proposer mais je préfère attendre un peu avant de toucher au reflet, j'espère que tu trouveras quelqu'un d'autre Smile
Icare
Messages : 34
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 17
Localisation : Lune

Feuille de personnage
Âge: 10 ans
Entrave: phobie des rires
Métier: élève et livreur
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Little Amelia - Like a name in a fairytale Dim 19 Jan - 12:21

Je te souhaite à mon tour la bienvenue Amelia, je suis sûr que nos deux personnages pourraient bien s'entendre avec leurs esprits remplis de fantaisie.
Amuse toi bien dans ce monde merveilleux qu'est Je de l'âme !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Little Amelia - Like a name in a fairytale Aujourd'hui à 19:43


Little Amelia - Like a name in a fairytale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» AMELIA POND ▲ The Girl Who Waited
» Un livre de cuisine [Amelia Palenboeuf]
» FAIRY TAILS (Hasbro) 1987
» CHLOE ♣ « Because the life is not a fairytale »
» La Woefully Bewitching de Corolle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-