Partagez|

Suzanne

Suzanne
Messages : 3
Date d'inscription : 19/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Suzanne Ven 21 Fév - 10:29


avatar
SUZANNE


SEXE : femme Trans
NATIONALITE : fRançaise
ÂGE : 19 ans
LIEU D'HABITATION : centre du bourg
POSTE : couturière
RELIGION : non
entre, je t'en prie ! J'te fais visiter ? La cuisine : c'est petit mais y a tout ce qu'il faut. Ici, le salon : le canapé et les fauteuils y étaient déjà, j'ai rien touché. Là, à ta droite, t'as les toilettes et là c'est ma chambre. On s'installe sur la terrasse ?



Il était une fois...

...une lutte.

L'adversaire est immense, un hydre dégueulasse dont chaque écaille est un morceau qui tue quand il darde la peau de son glaive violent, son cuir dur est perméable aux injures et la caresser c'est risquer d'y perdre une main. Longtemps, il a germé en moi mon ennemi, dans le creux de mon cœur serpent se mordant la queue. Je l'ai couvé mon dragon, parmi les miens qui ne s'en doutaient pas. Parmi les inconnuEs des rues, parmi les humainEs de mon quartier. Un jour il est né, je l'ai maquillé dans mes yeux, ma bouche, sur mon nez, un jour je l'ai tressé dans mes rajouts de qualité, je l'ai enfilé comme un ami. Ce jour là, je m'en souviens, je l'ai porté devant moi dans un miroir complice. Il était Belle. Sorti du reflet, il a pris la forme colossale de mon père en pleurs, il m'a griffé avec les ongles de ma mère, il m'a presque tué des yeux de touTEs ceLLEux que je connaissais, lancés comme autant de flèches en feu dans ma poitrine dorsale.
Moi en face, je n'étais rien que le vent perdu dans une cheminée en ruine. Mon armure de cheminée n'a pas fait le poids, surtout qu'aucun feu n'y brûlait. Alors au round 1 je suis tombée K.O. Heureusement que mon coatch était là pour me relever et me ramener sur le côté du ring. Il m'a réveillée à grand renfort d'eau et de conseils avisés. Il connaissait les mouvements de suffisamment d'art martiaux différents pour les conjuguer dans une tactique imparable. Je me suis prise pour Bruce Lee et j'ai acheté des hormones pour m'oestrogéner, ça lui a foutu un coup à la créature.
Au round 2 j'étais mieux entraînée. Peu à peu, j'avais réussi à donner à mon corps la souplesse et le charme de panthère. En trois mois, les hormones et anti-androgènes avaient vaincu la pilosité, harmonisé les graisses et deux beaux seins naissant paraient dorénavant ma poitrine. Mais afin d'être remboursée par la sécurité sociale, j'ai dû engager un nouveau combat avec mon ennemi. En me voyant me relever, celui-ci a approché de moi sa tête de psychiatre et sa tête de diagnostic. Il a essayé de me mordre et quelques une de ses dents hétérosexistes sont restées plantées dans mon épaule. J'ai paré, roulé, sauté. Ce fut un combat de longue haleine et déshonorant. Le monstre n'avait qu'à lever le pied et je risquais la castration chimique. Le monstre soufflait et je me retrouvais dans les vapeurs troubles d'identité de genre, avec une pathologie en plus... J'ai une fois de plus fini sur le dos. Quand je me suis relevée...


Ils vécurent heureux et...

...eurent des paillettes, talons hauts et révolvers
Quand je me relève, je suis à espérance et l'adversaire a perdu sa tête d'A.L.D. (affection longue durée). Deux autres faces immondes ont repoussé à la place de son huitième cou. Je les contemple sans force dans les yeux dégoûtés de celui qui était venu me tendre la main. Il m'avait presque attendri le cœur avec son visage céleste et sa délicatesse bienveillante. Maintenant, son expression est tendue dans la même direction que sa main qui pointe entre mes jambes où ma robe est relevée. Je me suis négligemment servie du  bord de celle-ci pour essuyer mes yeux où le maquillage a coulé. Ce mouvement ingénu a révélé mon ennemi dans les yeux de la jeune personne : l'adversaire trouant les yeux de celle-ci, de son cou infini, tête de refus menaçant la bosse de mon slip. Le pli. La butte. Le trop. Je lâche ma robe et défie des yeux l'attitude figée de la surprise qui a fini par autoriser mon existence.

« esperanto ?
« Tu t'appelles comme ça ? Original ! Moi c'est Suzanne.
« Zanne ?
« non, Suzanne.
« Zidane ?
« SUZanne.
« OK, mi estas Daniel.
« Enchantée.
« Ravita ! »

Dans la main que Daniel presse contre la mienne (d'une empoignade de circonstances) je sens battre un petit cœur effrayé d'oiseau-cage. son visage champêtre dialogue avec le reste de mon champ de vision. Pas un immeuble, pas une route goudronnée, pas un bouton d’acné. Ce parallèle diagonal est un indice de mon effort à saisir les choses dans leur relativité monolithique. Daniel m'emmène dans un bled, le seul repère de vie humaine à la ronde. Il me présente à un drôle d'oiseau, qui s'appelle comme ça, et qui ne me rappelle rien. Enfin, c'est lui qui m'explique le séjour prolongé, le reflet, la communauté... Je trouve le fonctionnement réglo mais je ne comprends pas leur idéologie primitiviste radicale. Rien de technologique et bien sûr, je n'ai plus sur moi ni mon i-foune ni ma teublette ! Plus rien qui me permette d'appeler un proche ou de connaître la gare la plus proche. On me propose un thé. Pendant qu'on s'installe en extérieur, le ciel stroboscope. Ou bien c'est dans ma tête que la lumière succède à l'obscurité qui s'éclaire qui s'assombrit. Ou bien ce qui semble s'être perdu en dedans c'est juste un vide de sens (directionnel) et ce ciel n'arrive pas à se décider entre le jour et la nuit.

De jour comme de nuit, mes hôtes sont charmantEs. On me déleste de mes doutes par des réponses pleines de prévenance. On me présente une maison. Pour moi. Rien que ça. Alors que j'ai toujours galéré à trouver un garant pour louer un appartement, j'ai juste à débarquer ici dans ce charmant village pour qu'on m'accueille à bras ouverts, ici ma présence suffit. J'aime déjà cette vie.
D'ailleurs, j'ai perdu tout référent extérieur auquel la mesurer. Moi qui aime tant le dépaysement, cela ne m'inquiète aucunement d'avoir omis toute antériorité à cet instant qui s'éternise. Chercher mon Avant reviendrait à jouer les démonologues dans une archéologie des enfers. Les flammes me le murmurent quand elles palpitent parfois dans le Reflet.
Elle me semble éminemment complète, cette vie de quelques kilomètres carrés, à l'image du Temps qui a pris une liquidité amniotique. Je peux flotter à ma guise, le temps me suit comme un petit chien. Parfois, on court ensembles, pour la forme.

Je suis tellement enthousiaste que pour la première fois, apprendre devient un plaisir. L'espéranto a des sonorités qui me ravissent. Mes interlocuteurEUSEs sont touSSEs plus étonnantEs les unEs que les autres ce qui me pousse à accélérer le rythme d'apprentissage. Comme je savais me servir d'une aiguille, je me suis fait connaître pour mes talents de couturière. J'ai mis en place un atelier ouvert où chaque personne peut amener une pièce décousue ou trouée et effectuer les retouches nécessaires sous mes indications. Il y en a qui viennent me trouver avec une idée originale et on essaie de travailler ensemble à partir de croquis puis sur un mannequin que l'ébéniste a confectionné. J'aime transmettre mon savoir et partager des ragots.

Ce qui est moins marrant c'est quand la personne avec qui j'ai rendez-vous a disparu. Ça arrive fréquemment. Je me demande où est-ce qu'ilLEs vont! Comment peut-on avoir envie de se barrer d'ici ?

Je me suis aussi mise à la radio. J'anime une émission sur l'amour, le corps et la sexualité, tous les mardis soirs.


La radio crépite


Salut

les gentEs, particulièrement les jeunes filles, me posent souvent des questions en laissant des messages dans ma boîte pour demander des conseils et bien que ceci soit très flatteur, je suis la personne la moins qualifiée pour cette tâche. Je vais essayer de répondre sur les thèmes qui reviennent le plus fréquemment parce que je suppose que certaines personnes veulent savoir ce que j'ai à dire sur certains trucs.
Il n'y a pas vraiment de solution au fait d'être jeune et de se sentir seulE... C'est juste un truc qui arrive. Regarde par la fenêtre et lis beaucoup de bouquins tant que tu le peux parce que quand tu fais ces deux choses en public après un certain âge, les gentEs ne sont plus aussi amusés par ta soif de connaissance. Essaie de faire ton maximum pour sortir de ton lit et si tu peux pas, demande à quelqu'un de t'apporter de la bouffe.

Ne romantise rien. Laisse les choses être exactement ce qu'elles sont.
Si ton petit ami de seize ans ne te laisse pas avoir des poils sous les aisselles, prends conscience que des gentEs meurent partout. Si ton petit-copain de seize ans t'apprend à ne pas t'aimer, fait en sorte qu'il sache que ce pouvoir de manipulation est le don le plus précieux qu'il ait reçu. A part ça, il n'est rien.

Pour toutes mes gouines, mes pédés, mes déviantEs... je suis là.

N'essaie pas d'impressionner qui que ce soit qui n'essaiera jamais de t'impressionner. Impressionne toi d'abord. N'essaie pas de vaincre la bête. Ne te rassure pas en faisant d'autres personnes se sentir mal. C'est plus important de rentrer seulE en sachant que personne pense à toi que de se sentir bien aux dépends de quelqu'unE d'autre. Ça ne signifie pas que tu dois pas prendre ce que tu mérites, mais ne te mens pas à propos de ce qu'on te doit.

Si l'énergie de quelqu'unE semble trop bien pour être vraie c'est qu'elle l'est probablement. Ne laisse personne se foutre de ta gueule. Ne laisse personne mettre ses mains sur ta bouche à part si c'est un jeu pour toi aussi. Si tu peux te sentir vide enlève chaque petite chose ou personne que tu contrôles, qui te fait te sentir comme ça.

Les gentEs te diront qu'ilLEs t'aiment pour que tu leurs donnes ce qu'ilLEs veulent. IlLEs pourront t'aimer aussi mais ce ne sera pas la même chose pour eux. Certaines personnes ne comprennent pas l'amour comme ils devraient. N'envoie pas de photo de toi nuE à personne.

Je jure que ça m'est arrivé dans un rêve une fois. Je jure qu'il y a quelques mois, j'étais juste là à lire tous vos messages.

bisous

S


Peur du vide

C'est une peur qui s'exprime physiquement par le vertige et la peur des eaux profondes mais c'est aussi un truc que je sens comme métaphysique qui m'indispose devant les grandes étendues telles que le vide émotionnel.
Pour pas avoir à m'y confronter, j'évite les hauteurs et les baignades loin des rivages. De toute façon, l'eau du lac est toujours froide et je suis frileuse.
Dans le Reflet, je suis une poule. J'ai pas très bien compris le rapport : j'interprète ça naïvement par le fait que ces piafs ne savent pas voler ni nager du coup c'est peut-être un animal qui ne vit pas le vide ? En tout cas il y a toujours une histoire d'oeuf. Peut-être que le vide c'est son absence, l'absence positive de l'oeuf qui est le plein.


Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

Des yeux d'amande dans un visage en forme de noisette, le nez en noix de cajou et les lèvres en noix de pécan. Pour les cheveux, une ondulation délicate et folle, domptée par des huiles parfumées. J'ai comme ça un tas de crèmes qui lissent et purifient la peau. Pour le maquillage, c'est une peinture de guerre.
Je suis haute et je me cambre volontairement pour mettre mes seins en valeur. Ma mère m'a apprit à avoir le menton haut. Naturellement, j'ai pas besoin de bronzer, j'ai un taux mélanique qui m'en garde.
J'aime les tenues légères et stylées. De préférence avec des coupes géométriques ou bien moulantes. J'adore les escarpins et les sandales plate-formes. Je trouve que ça met mes mollets en valeur. Sinon, mon goût pour l'alcool et la friture pèse un peu sur mon ventre et mon cul.
Mes tocs sont des inventions exagérées par les gens qui croient que les leurs n'en sont pas. Comme s'il y avait une façon d'être « normalE » comme si la norme n'était pas faite de TOCS.


De l'autre côté du miroir...

PRÉNOM/PSEUDO : J
ÂGE : 20
OÙ AS-TU CONNU JE DE L'ÂME ? c'est virgile !
COMMENT LE TROUVES-TU ? toujours bien
EXPÉRIENCE EN RP : 3 ans ? (en fait plutôt 10 je crois... o_o)
PRÉSENCE : moyenne, variable



Dernière édition par Suzanne le Dim 30 Mar - 16:43, édité 5 fois
Fioccolino
Messages : 80
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 17
Localisation : Autre planète

Feuille de personnage
Âge: 11 ans
Entrave: peur du noir, des monstres, des adultes, des contacts / voit un fantôme d'enfant / caractère sauvage et associable..
Métier: élève
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Suzanne Sam 22 Fév - 10:30

Je suis que simple membre mais je me permets de te souhaiter la bienvenue, ou plutôt la rebienvenue ! Ton personnage est vraiment captivant, de même que ton style, j'aime vraiment !
Bon courage pour la suite.
Ruby
Messages : 50
Date d'inscription : 25/07/2013
Age : 23

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Entrave: Haine des personnes plus âgées qu'elle
Métier: Fabricante de Jouets
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suzanne Sam 22 Fév - 11:12

J'A-DORE ♥ Je sens que je vais surkiffer le personnage de Suzanne ^^
Re-bienvenue donc, je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche. J'ai hâte de lire les prochains volets, ta plume me passionne ^w^
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Suzanne Sam 22 Fév - 11:59

    OH GOD
    1er perso de couleur - alors qu'Espérance est censée accueillir des gens de toutes nationalité et toutes origines - et 1er perso trans
    Merci d'amener un peu de diversité à Jdla Virgile *w*
Virgile
Messages : 21
Date d'inscription : 27/01/2014

Feuille de personnage
Âge: 23 piges (esper'ancien)
Entrave: Quête déraisonnable du savoir
Métier: prof/antiquaire
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suzanne Sam 22 Fév - 14:17

Merci pour l'accueil,
j'avais peur que ça soit trop pathos je suis contente que ça vous plaise!
Au plaisir de vous croiser en RP!!
J
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Suzanne Sam 22 Fév - 19:19

Je ne suis pas encore validée mais je tiens à dire que j'aime beaucoup beaucoup et beaucoup. Puis, tu écris trop bien, j'ai lu le début et je me suis pas arrêté, je n'y suis pas arrivé, t'es magique ? *-* (en fait, t'es une magical girl, j'en suis certaine! '-')
Suzanne
Messages : 3
Date d'inscription : 19/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suzanne Jeu 27 Mar - 11:51

SALUT
LULLY MERCI TON MESSAGE ME TOUCHE BEAUCOUP!!
Ouais, ça m'a mis un peu la pression, mine de rien tous vos encouragements, vous êtes tousSEs trop mignonNEs !! j'ai envie d'écrire longtemps parmi vous !
en attendant cette fiche est finie à mon goût, j'attends l'avis des modos / admins ?
(j'espère que j'ai réussi à supprimer les fautes d'inattention et que le contenu est suffisant pour vous faire sentir mon perso ~)
bonne journée ! 8D

J
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suzanne Jeu 27 Mar - 13:22

L'admin arrive sur son cheval blanc, cataclop cataclop ( je suis en cours mais chut! ♥)
alours...

Points positifs:
*Un ton bien donné dans ta fiche, surtout pour la partie caractère.
*Un très bon avant, une tres bonne partie dans Espérance, une description physique courte mais juste. Rien n'est à ajouter, rien à enlever.

Réserves:
*Je suis plus mitigée sur les descriptions de ton lieu d'habitation et de ton caractére. Pas qu'elles soient mauvaises mais plus qu'elles ne renseignent pas trop au final.
* Pour le métier, postier est déjà pris par 2/3 personnes (Vaelh et Icare sur)... donc je ne sais pas si c'est encore le meilleur métier.... :/


Autres: j'ai été surpris par ton entrave, je pensais que c'était le fait d'être transgenre, mais cela rend le personnage encore plus riche =^^=

Je serais pour valider ta fiche mais j'attends l'avis d'un autre admin vu que j'ai certaines réserves.

_________________
Suzanne
Messages : 3
Date d'inscription : 19/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suzanne Jeu 27 Mar - 13:45

Coucou! moi aussi je communique dans le secret de mon ordi en cours *chuchote* je savais pas qu'il y avait déjà des messagers, il faudrait penser à éiter la liste des métiers pris. Est-ce que le poste de couturière est à pourvoir ? Pour moi la lutte des transidentités consisterait à dépathologiser le choix d'une identité de genre différente de celle assignée à la naissance mais selon le contexte dans lequel sont établies les entraves à espérance, le fait que suzanne soit trans peut effectivement constituer son entrave. J'attends les remarques des autres (s'il y en a ?) pour éditer la fiche. A vous les micros ~
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Suzanne Jeu 27 Mar - 21:40

    Le fait que sa transidentité soit son entrave aurait été extrêmement dommage, la plupart des personnages transgenre de fiction ne semblent être que des problèmes d'identité ambulant, leur "particularité" envahissant totalement leur personnalité et ne laissant aucune place pour creuser le personnage sur d'autres aspects, donc au contraire je trouve que c'est vraiment une chouette idée d'avoir mis autre chose comme entrave, ça s'éloigne du cliché =)
Résine
Messages : 188
Date d'inscription : 21/02/2012
Localisation : Dans un pot d'encre.

Feuille de personnage
Âge: 17 années
Entrave: Se sentir sale
Métier: Fermière ♣
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suzanne Ven 28 Mar - 8:36

Bonjour Suzanne ♥

Je rejoins Dum' sur ce point : ne pas faire de la transidentité une pathologie, ne pas le considérer comme un trouble morbide autour duquel le personnage s'enroulerait encore et encore sans jamais pouvoir regarder au-delà, c'est une approche neuve et hautement appréciable. Ne change rien, s'il te plaît ~
D'autant plus que ta manière d'exposer cette réalité dans ton Avant est absolument divine, alors il serait dommage que tout cela tombe à l'eau...

Pour la description de la maison, je suis ne pas gênée pas son laconisme ; tu auras tout le loisir de détailler tes meubles et la couleur du ruban de tes rideaux dans un rp, par exemple. Quant au caractère, il est énoncé à la manière des dix commandements suzanniens, et leur écriture lapidaire est explicite par elle-même. Donc cela me convient ~

Le poste de couturière est à pourvoir, en effet, et cette mission, si tu l'acceptes, sera juste à modifier dans ta fiche quand tu auras le temps ; je te valide néanmoins dès à présent, car c'est un point de détail. Un autre, cependant, avant de terminer : tu as utilisé à plusieurs reprises "gentEs", or "gent" [féminin singulier] donne "gens" au pluriel [masculin ou féminin selon le cas syntaxique] et jamais "gents" ou "gentes". Donc même par souci anti-sexiste, ce n'est pas correct ~
Le reste est tout bon !

Après avoir dû recopier ce message qui s'était perdu dans les limbes électroniques, Nous te souhaitons à nouveau un bon Je

_________________
« Supportez courageusement ; c'est par là que vous surpassez Dieu.
Dieu est placé hors de l'atteinte des maux ; vous, au-dessus d'eux. »
Sénèque.
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suzanne Ven 28 Mar - 9:22

Donc, vu que Résine a décidé de te valider mais qu'elle n'a pas fait les procédures, je les ai fait. /o/ Tu es à présent habitante d'Espérance!

Pour que cela corresponde à la mise en forme de ton caractère, Suzie pourrait aussi s'occuper d'une petite "chronique conseils" sur la radio d'Espérance ( et oui, espérance a ses ondes) Enfin ce n'est qu'une idée, rien ne t'y oblige!

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Suzanne Aujourd'hui à 4:27


Suzanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [SUZANNE COLLINS] ♦ Hunger Games
» RECHERCHE SUSAN DESESPEREMENT (Vital Toys) 2004
» QG du corps d'armée du général Sainte-Suzanne
» ▬ SUZANNE WALKER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Création de personnage :: Présentations Acceptées-