Partagez|

Clover

Clover
Messages : 10
Date d'inscription : 24/02/2014
Localisation : Près de la cafetière

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Entrave: Quête obsessionnelle de la Vérité - Névrosée du temps (Course contre la montre)
Métier: Psychanalyste - Conteuse d'histoire (Professeure)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Clover Mar 25 Fév - 0:29


Clover
Clover


SEXE : Féminin
NATIONALITE : Américaine
ÂGE : 24 ans
LIEU D'HABITATION : Petit appartement dans le bourg
POSTE : Psychanalyste - Professeure (Conteuse d'histoire)
RELIGION : Athée
Je vis dans un petit appartement dans le bourg, dans lequel je ne jouis que du strict minimum. En fait, je ne me sens pas vraiment chez moi ici. Seule la paperasse rompt avec la monotonie de la pièce. Pas de décoration, de touche personnelle… Comme seul témoignage d’une présence : des feuilles sur lesquelles j’annote mes pensées, je combine les pièces du puzzle... avec une tasse de thé qui traîne à côté...



Il était une fois...

« 3…2…1…0 » Et là, start ou game over… Je ne sais pas encore comment l’interpréter mais déjà dans mon avant, j’étais condamnée. J’attendais quelque chose. Le temps qui passe, c’est pour ça…

Je suis contente, je crois que j’ai progressé. Seul le temps m’a permis de comprendre, je crois qu’il existe aussi en Espérance, sinon il n’y aurait pas de changements. Pourtant, j’ai l’impression qu’ici et ailleurs, je suis condamnée face à ce temps, comme si justement, rien n’avait changé.

Je me rappelle très nettement de la dame qui ressemblait à une grenouille. Elle venait me voir et me raconter des histoires, alors que j’étais allongée sur un lit blanc. C’était avant qu’on m’apporte le repas. Elle avait de la compassion pour moi. Je crois que je devais bientôt mourir. Suis-je morte ?


Ils vécurent heureux et...

Tout ça est vieux. Le temps s’est arrêté. Il n’existe plus, et nous non plus par la même occasion. Chaque jour qui passe est le même, et je peine en réalité à me souvenir de mon arrivée, qui ne se mesure qu’à l’entrée de nouveaux et à leurs départs. Je dois être une « ancienne », vu le nombre que nous sommes maintenant… En réalité, je crois que je l’ai toujours été. Les gosses ont gardé les notions du temps qui prévalaient dans « l’Avant » : la vieille précède le chérubin. Allez savoir ça, je trouve ça dingue que tous les enfants puissent garder ça de leur Avant respectif, à croire que nous venons tous du même endroit…

Cette quête me fait vivre tout autant qu’elle me tue. J’aimerais savoir comment je suis maintenant… me voir, sans tomber dans ce cauchemar. Mais où suis-je enfin ? Les habitants d’Esperance sont surprenants. Ils semblent si bien s’accomoder de cette nouvelle vie comparée à moi. Ils semblent oublier que tout ça…  n’est pas la réalité. La vérité est ailleurs, elle est dans l’arrivée. L’est-elle aussi dans le départ ? Rhyne le sait, maintenant, elle au moins. Ce petit monde est à vomir, il est tout aussi fictif que celui du reflet. Mais ça, les Autres, ils ne s’en rendent pas compte… Ca me tue, ca me tue à petit feu, de voir tout le monde « faire semblant ». Mais le pire, c’est peut être, de leur mentir, de ne rien leur dire, finalement de faire semblant moi aussi. Ils me prendraient pour folle et je suis sûr que l’oiseau taré pourrait me faire pendre… Je crois que je n’ai pas toujours été ainsi, mais plus le temps passe, plus j’ouvre les yeux sur ce qu’est Espérance.

Finalement, le temps existerait ici aussi… Me poursuit-il ou est-il le propre même de l’homme ? Tout ce que je sais, c’est que si le temps mesure les changements, il existe aussi en Espérance. Bird me dit souvent que « j’ai changé », « qu’autrefois, j’étais gentille »,  comme si le temps m’avait rendu frustré. Je me souviens de la stupide  jeune fille que j’étais, et je compatie avec ceux qui l’aiment. Mais maintenant, je sais que ce type est dangereux. Il connaît la Vérité, ça me rend dingue. Il nous ment, c’est sûr, et les autres ne le voient pas. J’ai perdu, je ne pourrais pas les sauver, mais je peux encore me sauver. Je dois trouver la clé, la vérité pour sortir de là. En attendant, faisons comme si de rien n’était… même si je sais qu’il sait...

Les habitants disent qu’on cache mieux un arbre dans une forêt. Je me lèverais donc tous les matins avec le soleil, minant un visage resplendissant cachant les tourments de mes nuits dans le reflet. Je saurais sourire aux enfants, leur dire que Clover est là pour eux. J’achèterais mon pain chez Rei, en lui demandant comment il va. Je ferais semblant d’aimer les couchers de soleil et les coquelicots. Je défendrais Espérance des « méchants », aux côtés de Bird et de ses sbires, pour prouver mon dévouement et mes convictions. Tout ça à une condition : que je me casse d’ici très rapidement. Il me tarde tant d'embraser la Vérité de tout mon être...

Elle ne peut être que dans l’Avant. Mais c’est trop dur… juste trop dur…

En attendant, je prends le temps d’écouter les autres. Je crois que c’est ce que je sais faire de mieux ici. Les aider, m’aide aussi finalement à dénouer le fil de cette mystérieuse intrigue. Je sais que Bird n’aime pas trop que je fasse ça… Il doit penser que je détourne les enfants de son influence. Pourtant, je ne fais rien, si ce n’est les inciter à écouter leurs véritables voix. Mais je crois que les enfants m’aiment plus quand je leur lis des histoires. L’après-midi, je passe souvent à l’école, leur lire quelques contes. Je ne sais pas trop d’où vient cette inspiration. Je crois avoir déjà vu certaines choses dans mes rêves… Je crois me souvenir de quelques morceaux d’histoires de la dame grenouille de mon Avant. Mais ce qu’il y a de plus surprenant dans tout ça, c’est la récurrence d’un élément. Mon inspiration me donne toujours envi de placer une roue quelque part dans le décor… Je crois que les mots peuvent nous trahir, et peut être nous faire prendre conscience de notre avant. Alors, parlons mes amis ! C’est ce que je sais faire de mieux, me semble t-il…


La princesse eut par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

Je ne me crois pas sincèrement méchante en toute objectivité. J’aime ces gens… mais je les trouve stupides de suivre un berger qui les fait tourner en rond. Je pourrais essayer de leur ouvrir les yeux, mais l’engrenage est tel que je risquerais beaucoup trop… J’ôte le poids de ma culpabilité en me disant que je fais comme eux, je fais semblant moi aussi. Certes, aujourd’hui je n’arrive plus à tenir mon rôle, mais je pense quand même paraître « normale » pour la plupart des gens. Enfin, j’espère que c’est ce qu’on vous a dit. En mon for intérieur, je sais que certains enfants me trouvent bizarre. Je crois que je fais même peur à certains. Pourtant j’essaye… mais je n’arrive plus à mentir. Mes propres mots me trahissent. Je crois que je me suis surestimée… je ne sais pas mentir, et les gens ne veulent simplement pas m’embarrasser, mais je les intrigue.

Les enfants aiment tous « Louve », la mère d’Espérance, alors que moi je suis la vilaine tante sans rejeton. La vieille fille avant l’âge, celle qui déprime, rongée par le temps qui n’existe plus. En réalité, la présence de l’autre m’embarrasse, je suis comme toujours gênée. Je ne sais pas quoi dire, ni qui être. Je ne connais pas ces gens.

Du coup, je suis souvent seule, enfin même tout le temps. Ni la proximité des autres, ni même leur affection ne saurait combler ce vide. Je crois que c’est parce que je laisse tout simplement personne me connaître. Mais après tout, à quoi bon ?


On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

Je ne vis que pour retrouver ce que j’ai perdu, c’est-à-dire l’Avant, la réalité. Dans le reflet, je crois pouvoir essayer de le déduire. Je me réveille, je me souviens de ce que j’ai fait dedans, et j’aperçois des bribes d’Avant… La journée, je colle les morceaux, puis le soir je vais en chercher de nouveaux. Parfois ils se combinent rapidement les uns aux autres, jusqu’à l’un d’entre eux ne colle pas. Il faut alors tout recommencer. J’enlève tous les morceaux et je les recombine avec les nouveaux. J’en perds l’appétit, mais je vis.

Dans le reflet, je fais exactement la même chose. Je cherche, avec une horloge géante derrière qui me presse. Les aiguilles avancent. Quand la petite finit de faire le tour, mon miroir se casse. D’une façon ou d’une autre, l’horloge réussit toujours à me le détruire, je ne peux pas lutter. Je fais, dans le temps imparti. Parfois les aiguilles tournent plus vite d’un seul coup, je ne sais pas trop pourquoi, alors que d’autrefois le temps se « bloque ». Généralement, l’horloge géante me suit quand j’avance dans mon rêve. Je déteste la savoir dans mon dos, car je ne peux pas voir l’heure sans me retourner… et ça me fait perdre du temps. S’il y a bien une chose que j’aime dans mon rêve, c’est remplir le sablier avec du sable. J’ai l’impression que quand je fais ça, l’horloge est contente et le battement des aiguilles se fait plus lent. J’ai déjà vu plusieurs visages de mon horloge, mais c’est la forme du coucou-suisse qui revient le plus. Il me fait peur… quand sa tête sort… ça me prend de l’intérieur, je me pétrifie et je perds du temps… ça me pétrifie d’autant plus.

En dépit de ce fardeau, je m’évertue à chercher des indices de toutes formes. Je suis à chaque fois transposée dans des univers totalement différents et vide de sens. Un rien peut tout signifier, comme le tout ne signifie rien. Je réfléchie, et je perds du temps. Ça m’angoisse, et généralement là, le coucou sort. J’hurle de frayeur. Je casse le miroir accidentellement, je me retourne, je vois la petite aiguille sur le 12, et je me réveille me livrant à la douce analyse de mes cauchemars. Je reconstruis mon « avant » le temps de ma petite journée, avant de retourner dans le reflet la nuit tombée.

Je suis sûre que Bird pense que le reflet a emprisonné ma vie en « Espérance ». J’aimerais avoir le courage un jour, de lui rétorquer qu’Espérance est tout aussi factice que le reflet.

Pire, Espérance et le Reflet ne sont qu’un. Je me sens comme tiraillé par la même force obscure qui séjourne dans mon être, que cela soit ici ou ailleurs. Je me sens prisonnière d’un temps auquel il faut que j’échappe. Les Espéranciens disent que le temps n’existe pas ici, pourtant le temps existe. Il me poursuit, et il faut que j’y échappe. Maintenant. Je le sais, je le sens, le temps m’est compté. Comme « Avant », je dois trouver la solution avant de, fatalement me condamner. Le temps est le changement, je dois me dépêcher avant qu’il n’arrive, et qu’il soit trop tard. Je ne peux pas vous dire comment, mais je le sais, c’est tout.


Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

Je crois que je suis moche. De toute façon il est difficile de se faire une opinion sur la chose au vu des circonstances… Bird dit souvent, que je n’ai « pas très bonne mine », ce que confirment les impressions générales des habitants. Louve est belle, tout le monde le sait, et sûrement elle-même. Mais moi je me sens moche, donc, comme je ne peux pas me voir, je suis moche ?

Parfois, les enfants les plus mignons, comparent ma chevelure au pelage du renard espiègle et malin. Les plus romantiques y voient un coucher de soleil flamboyant, pendant que moi je retiens simplement que l’orange est la couleur du danger… Simple intuition de mon « Avant ».

Forcément, comparativement à nos chères têtes blondes, je parais grande, mais je ne le suis pas vraiment. En dépit d’un véritable système métrique, je sais que je suis beaucoup plus petite que Bird mais et que je réussis sans mal à décocher les cerises de l’arbre. Les gens me recommandent de manger et de prendre soin de moi, comme si je paraissais malade… Finalement mon mensonge ne trompe personne. La voix des enfants, est peut être la plus vraie. Ils me disent que j’ai de grands yeux, avec des cernes énooormes. A croire qu’on ne dort pas vraiment dans le reflet… Les plus « sages », quant à eux, me conseillent de prendre le soleil, tellement je parais blanche. Le contraste doit être saisissant avec mon roux. J’aimerais tellement me voir…

Les hommes parlent, eux, de mes lèvres très fines, et surtout de mon regard. Ils disent qu’il est « bizarre »… qu’il cache quelque chose… Je ne suis finalement peut être pas si moche que ça. On m’a déjà fait des compliments, mais dans quelle mesure les considérer ? Je ne peux pas me voir, je ne peux pas décider.

Tout ce que je sais, c’est que j’aime le bleu. Orange, bleu, le contraste parfait. En fait, plus que le bleu je crois que j’aime les contrastes, les paradoxes. A ce sujet là, vous devez savoir, que j’ai peur du temps alors qu’il n’existe plus…


De l'autre côté du miroir...

PRÉNOM/PSEUDO : H.
ÂGE : 22 ans
OÙ AS-TU CONNU JE DE L'ÂME ? Via un partenariat
COMMENT LE TROUVES-TU ? J'aime vraiment le concept (très perché, si j'ose dire!)
EXPÉRIENCE EN RP : Je faisais du Rp quand j'étais (beaucoup) plus jeune. J’ai depuis plutôt décroché, en espérant que Jdla me rende accro.
PRÉSENCE : Variable selon l'envie !



Dernière édition par Clover le Mer 26 Fév - 22:39, édité 2 fois
Aaron
Messages : 102
Date d'inscription : 15/09/2012

Feuille de personnage
Âge: 13 ans
Entrave: témérité
Métier: Palefrenier
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Clover Mar 25 Fév - 7:37

Bienvenue sur le fofo, en espérant que tu retrouveras la flamme du RP ici ! /o/
Tout d'abord, ici Bird, sous son DC (car ce n'est pas forcement trés clair! )
et maintenant attaquons la fiche!
L'ensemble est trés bien, tu nous as créé un personnage atypique ( dieu que ton avatar fait peur.... dans le bon sens du terme, ça change tout cela) et tu insères des noms de membres. C'est cool.
par contre, le boulanger c'est Rei et non Kei. Kei est médecin. xD

Après, je ne te vois absolument pas psychologue... Tu n'as aucune des qualités requises et puis nous avons déjà un psy à Espérance. je te vois plus en psychanalyste qui analyse les rêves des enfants pour les aider à progresser. Néanmoins, ce travail ne peut être fait en temps plein donc il faudrait que tu trouves quelques chose à côté. Je te vois bien réparatrice de petits objets techniques avec tes longs doigts arachnoformes ( nouveau mot bonjour)...maintenant il faut trouver quoi...


après pour ton entrave, je pense qu'il sera intéressant de plus travailler le côté phobique du temps dans un endroit où il est déglingué. ça peut être trés sympa et cela pourra être ton entrave principale (vu que le volonté de vérité est déjà pas mal exploité)

En membres avec qui joué je te conseille Giaccomo ( réveille le de son long sommeil) qui ne peut mentir et qui donc recherche toujours la vérité ou Garm qui a une curiosité poussée à l'extréme.
Anatole ou Bird peuvent être aussi intéressant vu qu'ils sont des francs patriote qui mentiraient ou tueraient ( ou pas) pour protéger Espérance!


Sinon, n'hésite pas à venir sur la CB ou à poser des questions, à animer la partie flood qui sommeille depuis... LONGTEMPS XDD

Clover
Messages : 10
Date d'inscription : 24/02/2014
Localisation : Près de la cafetière

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Entrave: Quête obsessionnelle de la Vérité - Névrosée du temps (Course contre la montre)
Métier: Psychanalyste - Conteuse d'histoire (Professeure)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Clover Mer 26 Fév - 0:45

Salut Bird ^^,
Pour commencer, petite question au niveau des métiers. Je suis d'accord pour remplacer le terme de psychologue à celui de psychanalyste, je concevais le travail de psy, plutôt dans ce sens là d'ailleurs, donc c'est parfait.
En ce qui concerne le deuxième métier, je me demande s'il faut impérativement que celui-ci soit dit manuel ou du moins, en dehors de l'école ? Dans le cas contraire, je pencherais sur " conteuse d'histoire " ou " professeure - narratrice d'histoire ". Cela pourrait avoir un lien avec les fameuses histoires de la dame grenouille de mon avant... Piste que j'aimerais donc si possible davantage creuser.

Sinon, j'aurais penché pour coiffeuse, et j'aurais peut être développer un parallèle vis-à-vis de l'apparence (étrange d'être coiffeur sans glace, après tout !).

Mis à part ça, en ce qui concerne mon entrave vis-à-vis du temps, eh bien je ne sais pas trop quoi te dire :s. Je crois que ce qui perturbe Clover, c'est davantage le sentiment d'être condamnée, prisonnière du temps plus que de la peur du temps qui passe (au sens vieillir et mourir). Le sentiment qu'elle " joue " dans un temps imparti (y compris dans la réalité d'Espérance où elle dit qu'elle espère vite partir d'ici, ou qu'elle déteste perdre du temps car elle a l'impression d'en avoir peu etc.) Je pense que je me suis assez mal exprimé... Dois-je tout de même revoir mon entrave ? (J'ai d'ailleurs un peu baclé cette partie faute de réelles idées directrices...)

En tout cas, merci pour les autres membres, je serais ravi de pouvoir faire un petit RP avec Bird, histoire de déballer mon sac, ou avec n'importe quel enfant en quête de vérité... (Miséricorde me tente bien aussi !)

J'attends ta réponse avant de ré-éditer ma fiche, voilà, merci Wink
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Clover Mer 26 Fév - 8:03

Re! je crois que conteur a déjà été pris mais tu pourrais être prof de français spécialisée dans les contes et la narration.
Il n'y a pas de probléme pour être coiffeur sinon (mais je n'encouragerais personne à aller chez Clo' 8'D) vu sa propre coupe de cheveux u_u

Pour son entrave par rapport au temps, vu que le temps est déglingué dans Espérance, est ce que cela la rassure ( vu qu'il n'y a pas de temps) ou cela l'angoisse encore plus? mais au pire, developpe un peu cela mais garde la vérité en entrave principe, je pense qu'on peu considérer les deux entraves comme une seule : " recherche d'une vérité absolu qui la liberé de sa condamnation" un truc comme cela.

Sinon je ne sais pas si je te l'ai dit, mais j'adore ton apparence dans le rêve ♥
Pour Miséricorde, no problem, il faudra juste me prévenir. ça peut être intéressant d'ailleurs vu que Mimi connait la vérité~~


_________________
Clover
Messages : 10
Date d'inscription : 24/02/2014
Localisation : Près de la cafetière

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Entrave: Quête obsessionnelle de la Vérité - Névrosée du temps (Course contre la montre)
Métier: Psychanalyste - Conteuse d'histoire (Professeure)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Clover Mer 26 Fév - 22:22

Coucou,
Voilish, j'ai édité ma fiche en ajoutant un paragraphe à ma partie histoire et à celle concernant le reflet (le dernier pour chacun des deux). Je pense que ça devrait répondre aux ambiguïtés soulevées.

Cool pour le rêve ^^, je serais contente de pouvoir RP avec Bird ou avec Miséricorde, si tu as du temps, je suis volontiers partant pour organiser cela (avec le personnage que tu préfères ?).

Et sinon, Cloclo a une très belle coupe d'abord ! (Même si sa gueule est grave flippante pour le coup...)

Voilà il me reste aussi à trouver aussi un intitulé assez clair pour mon entrave, mais l je sèche un peu ^^'
Aaron
Messages : 102
Date d'inscription : 15/09/2012

Feuille de personnage
Âge: 13 ans
Entrave: témérité
Métier: Palefrenier
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Clover Jeu 27 Fév - 19:21

Désolé d'avoir pris autant de temps pour répondre... J'ai plus internet sur mon pc...
Sur ce, je te valide! =) tu peux commence à rp et à faire ce que tu veux, à devenir loup ou non Wink
Clover
Messages : 10
Date d'inscription : 24/02/2014
Localisation : Près de la cafetière

Feuille de personnage
Âge: 24 ans
Entrave: Quête obsessionnelle de la Vérité - Névrosée du temps (Course contre la montre)
Métier: Psychanalyste - Conteuse d'histoire (Professeure)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Clover Jeu 27 Fév - 23:37

Youhou ! Cool ^^ Ne t'inquiètes pas, ça a été très rapide au contraire !
Bon ben go RP =)
Fioccolino
Messages : 80
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 17
Localisation : Autre planète

Feuille de personnage
Âge: 11 ans
Entrave: peur du noir, des monstres, des adultes, des contacts / voit un fantôme d'enfant / caractère sauvage et associable..
Métier: élève
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Clover Lun 3 Mar - 15:45

Très en retard je te souhaite la bienvenue Clover ! J'adore ton personnage, de même que ta façon d'écrire qui lui va très bien. Comme Bird je trouve ça très chouette que tu ais intégré des membres dans ton récit, ça donne bien.
Je pense que tu seras bien parmi nous, et vu que Fioccolino est un peu perturbé et que mon autre petit gars Icare est amateur d'histoires, on pourrait bien s'entendre Very Happy

Au plaisir, donc !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Clover Aujourd'hui à 9:55


Clover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Crimzon Clover
» Tuto et combos de Carl Clover
» [D-Ku Team] Présentation
» [Death Smiles] Ranking
» [Cypher Studio][Hell Dorado][Anima Tactics]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Création de personnage :: Présentations Acceptées-