Partagez|

Dante ▬ Elle danse seule éphémère et légère (Finie )

Dante
Messages : 4
Date d'inscription : 04/03/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Dante ▬ Elle danse seule éphémère et légère (Finie ) Mar 4 Mar - 17:19


avatar
DANTE


SEXE : féminin
NATIONALITE : pakistanaise
ÂGE : 18 ans
LIEU D'HABITATION : habitation
POSTE : Fleuriste
RELIGION :Croit en elle-même
DESCRIPTION DE LA CHAMBRE/MAISON/LIEU DE TRAVAIL



Il était une fois...

Une princesse aux pieds nus tournoyant entre les hommes comme s’ils étaient des voiles balayés par le vent autour de toi, voilà ce que tu aimais à t’imaginer. Le monde gravitait enlaçant tes épaules dans des étreintes aussi éphémères que douces. Ton corps se serrait allègrement contre les apparences qui glissaient contre ta peau pour t’offrir ce que tu cherchais si désespérément. Un peu de chaleur, un peu de douceur, un peu d’amour ? Tu es bien idiote d’avoir pensé le trouver là cette affection tant attendue alors que tu réchauffais les couches d’un inconnu qui passait par là. Ce n’était pas si grave au fond, on te regardait, on t’admirait alors tu dansais tout ton saoul comme cet enfant capricieux qui veut qu’on l’observe faire absolument tout ce qu’il fait comme si c’était exceptionnel.

Tu n’es pas exceptionnelle Dante. Tu peux me regarder aussi farouchement que tu veux et danser comme si le diable t’y avait condamné. Ça ne changera rien car je vois que derrière ces instants de vie, derrière ces courbes sensuelles de femme et cet air farouche se cache une petite fille seule. Tu le sais n’est-ce pas, on te capture un instant comme on garderait un oiseau et puis on t’oublie. Tu ne serais pas heureuse pourtant coincée dans une cage. Alors tu danses, tu danses, tu danses car c’est tout ce que tu sais faire. Tes pieds soulèvent lentement de la poussière autour de toi, cette poussière c’est toi. Tu virevoltes au gré du vent trimbalant ton insignifiante carcasse, tu veux être partout quitte à te faire piétiner et oublier aussitôt qu’on t’a remarqué. Tu es en colère, je le vois bien dans tes yeux clairs. Tu penses que tu as été quelqu’un lorsque tu as partagé des instants privilégiés avec ce mystérieux européen ou ce prétentieux qui se disait Roi de Sumatra ? Si tu étais une lionne, et dieu seul sait que tu es assez farouche pour prétendre à ce titre, sans doute me sauterais-tu à la gorge pour m’arracher la carotide de tes crocs blancs et acérés. Cependant, tu restes là à m’écouter te raconter encore et toujours un passé que tu affleures. Suis-je donc ta Shéhérazade ? Quelle ironie, tu en conviendras aisément toi qui est si intelligente et si supérieure aux autres.

Je te raconterais ton histoire Dante, quand cela me chantera évidemment, mais pour cela tu devras venir me voir. Tu devras te contempler dans ce miroir, dans ce Rêve comme ils disent ici, oser t’approcher alors que ton âme est enserrée par ces chaines qui labourent ton corps. Puisque tu le désires, je serais ta Shéhérazade et je te guiderais à la recherche de ton passé sans jamais transformer la réalité, sans rien te cacher, tu en as ma promesse. Toutefois, je ne te garantis pas que cela sera agréable, se confronter à soi-même ne l’est pas. Tu n’es qu’un mensonge Dante.


Ils vécurent heureux et...

Comme un petit animal abandonné, Dante a été recueilli dès son arrivée à Espérance par Virgile. Sans doute a-t-il tout de suite remarqué sa sensualité à fleur de peau mais également sa fragilité en contraste avec sa farouche détermination. L’homme lui a  donné un nom, il a commencé à lui enseigner tout ce qu’il savait sans qu’elle eut réellement besoin de demander. Cela lui plait à Dante d’obtenir plus de cartes en main. Elle aime Virgile à sa manière, certainement pas de l’amour. Il est un référentiel mais pas non plus un père, il est un confident mais pas non plus un amant. C’est une relation qui est coincée entre le temps et l’espace entre le physique et le platonique. Ils couchent ensemble mais sans amour, ils discutent mais sans passion.

La jeune femme s’abreuve à la source de connaissance qu’est l’homme le temps qu’il a quelque chose à lui apporter. Ensuite, se dit-elle, lorsqu’il aura terminé, elle pourra voler de ses propres ailes de nouveau car elle n’aura plus besoin de lui.  En attendant, elle n’est pas seule et c’est tout ce qui compte. La pakistanaise donne à l’homme ce qu’il veut : cette espèce de reconnaissance mêlée d’admiration. La brune a compris qu’il s’enorgueillissait. Bien que ce fut un peu avilissant pour elle que de passer pour l’ouaille ingénue qui sait à peine son prénom, elle apprécie de passer du temps en sa compagnie. La danseuse s’est attachée à lui d’une façon confuse mais enivrante qui la rend pour l’instant presque loyale. Du moins, tant que son intérêt converge avec le sien. L’homme est persuadé, comme beaucoup avant lui, qu’il la domine et qu’elle dort bien paisiblement dans sa niche. Dante n’est cependant pas un chien mais un loup.

Espérance est une terre où elle espère pouvoir se faire la renommée qu’elle pense mériter. Ici personne ne sait qu’elle était une mendiante dansant dans les rues, couchant quand l’envie lui en prenait et manipulant les autres pour obtenir ce qu’elle voulait. Pour l’instant, elle a la conviction que personne ne le sait et elle s’est déjà fait une disciple en Invidia. Il faut dire que la subjuguer a été un jeu d’enfant pour une personne dotée de la beauté et du charme quasi-mystique de la demoiselle.  Cependant, la jeune femme représente pour elle pour l’instant une forme de jeu pour tuer le temps. Elle compte bien faire en sorte que tous les regards soient tournés vers elle encore et toujours. Ici, elle deviendra la reine qu’elle aurait dû être.

Elle se comporte avec les autres avec une certaine distance et une supériorité affichée. Elle fait partie de ces gens qui ont l’air très fier de ce qu’ils sont mais qui imposent naturellement une forme de respect. La beauté de Dante et la vivacité de son esprit sont des traits que l’on devine avant même de parler à la jeune fille. Tout est question de confiance en soi. Ce qu’exhale par tous les pores de sa peau la demoiselle entraine sur son chemin une forme d’envie. On la déteste ou l’adule quasiment. Du moins, c’est ce qu’elle veut obtenir comme relations. Elle cherche à soumettre les autres, à les rendre dépendant d’elle d’un simple regard. Pire que tout, elle s’enorgueillit d’avoir un tel pouvoir et une telle cour en pâmoison devant elle. On a envie de l’aimer malgré son sale caractère et son complexe de supériorité.

Dante se retrouve régulièrement dans le reflet à la poursuite de cette entité qui semble vouloir la guider pour retrouver son passé. Pour l'instant, malheureusement, elle n'a que des souvenirs épars, des images floues de quelques scènes de danse dans les rues ou d'hommes qui l'ont possédée. Des personnes qu'elle ne ressent pas particulièrement comme emblématiques.
Il lui arrive souvent d'être obligée de quitter le rêve car le poids de ses chaines se fait trop lourd. C'est parce qu'elle a l'impression de suffoquer qu'elle se réveille à chaque fois. Cependant, elle tient bon et continue.


La princesse eut par ce moyen toutes les perfections inimaginables...


Dante est une femme capricieuse et déterminée. Elle veut le monde à ses pieds et ne s’en cache pas. Ses yeux de biche vous caresseront uniquement si vous êtes d’un intérêt quelconque pour elle. La jeune femme est ainsi, toujours  à penser à elle égoïstement. Les gens qu’elle rencontre sont des sujets d’étude, des potentialités, puis rapidement ils deviennent des jouets usagés qui perdent de leur intérêt. Cette attitude n’est pas sans rapport avec sa propre peur de finir abandonné. C’est là le nœud du problème. Elle préférera se débarrasser d’une personne avant de s’y attacher. Ainsi, elle n’est pas confrontée à l’abandon. Derrière cette carapace de courtisane se cache un être chétif et apeuré entravé par ce besoin compulsif et obsessionnel de ne pas se faire jeter une fois de plus. Ne pensez pas cependant pouvoir la garder pour vous car elle est résolument un esprit libre qu’on ne peut enfermer qu’un bref instant avant de le voir s’envoler de nouveau.

Néanmoins tant que vous lui apportez l’attention qu’elle estime mériter, elle daignera vous accorder ses sourires charmeurs et ses regards enjôleurs. C’est sa nature profonde que de caresser les autres dans le sens du poil pour obtenir leur faveur et leur attention. Malgré cela, la belle ne peut pas s’empêcher de se montrer parfois capricieuse et exigeante. Lorsqu’elle veut, c’est dans son intégralité. La demi-mesure n’est pas quelque chose de satisfaisant pour elle. Au fond, personne n’arrive à la détester réellement parce que sous ses airs de créature changeante et d’une franchise proche de la cruauté, elle s’attire la sympathie des gens par la gentillesse dont elle est capable pour eux. Néanmoins, elle fonctionne sur le principe de la proportionnalité et de l’équivalence. Aussi estimez-vous lié d’une dette si elle daigne vous aider un jour. C’est ce qu’on pourrait qualifier d’un cadeau empoisonné.

En réalité, ce sont surtout les hommes qui la rendent insolente et qui piquent sa fierté comme des milliers d’épines. Les années n’ont pas ternis son âme et son sens de la justice mais elle n’en reste pas moins prête à renier les principes moraux couramment acceptés ou à mettre son intelligence au service de audace. Son caractère fort lui met parfois des bâtons dans les roues parce que malgré ses prédispositions à la manipulation, son caractère rancunier et parfois hargneux la rend incapable de penser rationnellement. Si vous la brisez, elle vous brisera en plus d’éclats.



On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.


Regardez-moi, touchez-moi, approchez moi. Ne me laissez pas seule.

Dante a ce besoin perpétuel et constant d’un contact, d’une attention. Si personne ne la regarde, elle dépérit comme une fleur en hiver. Cela se traduit par le besoin d’avoir notamment Invidia le plus souvent possible près d’elle afin de pouvoir jouer avec. On peut évoquer également la relation intellectualo-charnelle qu’elle entretient avec Virgile. Nécessairement, sa vie quotidienne en est affectée car elle se débrouille pour n’être jamais seule car elle sait bien qu’elle n’est rien sans le regard des autres pour combler son manque d’affection.
Si vous lui demandez, cependant, elle ne vous répondra jamais de manière aussi claire car ses réactions sont instinctives. Elle a conscience de façon assez diffuse du mal-être qui la ronge lentement.

Dans le Reflet, elle est la princesse de Shalimar avec de belles étoffes et des parures brillantes pour qu’on la remarque. Néanmoins, les bijoux l’étreignent comme des chaines et progressivement l’étouffent car le fait qu’on fasse attention à elle pour une durée limitée n’est rien de plus qu’une piqûre de drogue. Plus elle prend et plus le mal qui la ronge la détruit s’insinuant lentement dans ses veines comme un poison.


Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

C’est l’histoire d’une enfant qui ouvre une boite à musique et qui regarde une danseuse bien étrange commencer à se mouvoir.

Elle est pieds nus, toujours, ses pieds sont poussiéreux mais ça ne semble pas la déranger. Les bras de la petite danseuse se meuvent avec lenteur et grâce. Les mouvements paraissent calculés et naturels à la fois. Elle semble avoir mené son existence en dansant. Peut-être sont-ce ces traits orientaux qui donnent un côté exotique et sauvage à cette Esméralda impromptue ? Sa peau hâlée fait ressortir ses yeux en amande d’un bleu-vert saisissant. C’est son charme magnétique qui fait se tourner tous les yeux vers elle. Certains diraient sans doute qu’elle n’est pas aussi jolie qu’elle semble le penser mais ils changeraient bien vite d’avis en s’approchant pour l’observer de plus prêt. Elle a plus que cette beauté étrangère, la pakistanaise est dotée de charisme et elle sait s’en servir.

L’enfant ne peut plus détacher ses yeux de la petite princesse orientale qui bouge coincée sur son socle.

Il lui semble qu’elle est dotée d’une vie propre cette petite chose, ce jouet. Ne serait-ce pas l’ébauche d’un sourire qui vient d’apparaitre. La petite statuette est si gracile et si frêle que la petite fille n’ose pas la toucher de peur de la briser.  Ses traits paraissent si réels, comme si elle allait prendre vie d’un instant à l’autre. Bientôt, elle comprenne qu’elle n’est pas à sa place enfermée dans une boite car elle n’est à la disposition de personne. C’est son regard farouche qui lui a mis la puce à l’oreille. Bientôt, elle se dit que peut être cette chose inanimée mérite presque un nom vu ses caractéristiques humaines. Elle se ravise bien vite cependant car malgré ses trais, elle a quelque chose d’animal dans le regard. On ressent comme un grondement sourd de tigre derrière ses yeux clairs.

L’enfant ramène la petite boite pour la montrer à ses amis. L’un d’eux veut lui arracher des mains. La boite tombe au sol. Le socle de la poupée se brise. L’enfant détourne le regard un instant et déjà la princesse a fui.



De l'autre côté du miroir...

PRÉNOM/PSEUDO : Poney
ÂGE : 22 queues de cheval  !
OÙ AS-TU CONNU JE DE L'ÂME ? Demandez à Bird D/
COMMENT LE TROUVES-TU ? fucking awesome
EXPÉRIENCE EN RP : *Q*
PRÉSENCE : régulièrement



Dernière édition par Dante le Mer 5 Mar - 21:18, édité 1 fois
Victor
Messages : 121
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 24
Localisation : Au creux de l'oreille

Feuille de personnage
Âge: 20
Entrave: Depressif chronique
Métier: Violoniste/Compositeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Dante ▬ Elle danse seule éphémère et légère (Finie ) Mer 5 Mar - 10:14

Bienvenue! J'aime la personnalité de ton personnage. Et le style d'écriture. Et l'avatar (que je me réservais pour un perso futur, niaaaah!). Hate de voir tout ça à l’œuvre, vraiment, à très vite j’espère!
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Dante ▬ Elle danse seule éphémère et légère (Finie ) Dim 9 Mar - 7:21

arghahahah j'avais pas vu qu'elle était finie!

tu es donc validée car tout est parfait! ♥ tu as très bien compris le personnage! ♥
Je n'ai rien d'autres à dire hormis,
Bon je~~

N'hésite pas à exploiter les possibilités de Je de l'âme, son intrigue, son PNJ....

PS et EDIT : c'est bird qui a oublié de ce déco de dum car elle devait placer un bouton dans le footer
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dante ▬ Elle danse seule éphémère et légère (Finie ) Aujourd'hui à 5:40


Dante ▬ Elle danse seule éphémère et légère (Finie )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Debat] La megadrive est-elle la seule vraie Arcade 16bit?
» Besoin de conseils - Ma xbox refuse de s'éteindre
» Aujourd'hui, maman est morte
» La brutalité d'une mère envers son bébé [Lia]
» La Nintendo DS vaut-elle vraiment son prix actuel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Création de personnage :: Présentations Acceptées-