Partagez|

Weiss - Mon baiser. Je te l’ai donné, il t’appartient et pour toujours.

Jude & Ernestine
Messages : 7
Date d'inscription : 13/10/2013

Feuille de personnage
Âge: 10 & 20 ans
Entrave:
Métier: Épicière et gamin à tout faire.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Weiss - Mon baiser. Je te l’ai donné, il t’appartient et pour toujours. Dim 6 Avr - 4:38

▬ Weiss
Ernestine & Jude

Jude vous regarde avec ses yeux un peu trop vides, un peu trop gris. Ernestine éclate de rire, et puis en souriant encore (et encore un peu plus) elle met des paillettes sur son petit chemin de vie, parce que c’est beaucoup plus beau quand ça brille. Elle fait quelques pas, ramasse des fleurs, et puis manque de s’écraser au sol parce que, oups, il y avait un arbre. C’est sûr qu’un chêne octogénaire à tendance à passer inaperçu. Encore heureux qu’il y avait Jude à côté pour lui éviter la chute. Et puis Jude, il vous fixe encore.
C’est un peu dommage pour vous parce que vous êtes lecteur et que lui n’est qu’un personnage, donc vous ne seriez pas censé être conscient de ses yeux sur vous et lui de vous sous ses yeux. Enfin, sa mère vient de repartir faire des bêtises, il a une maison à entretenir, un souper à préparer, alors il va vous laisser de côté.

(et surtout, faite comme si il ne s’était rien passé.)

À Espérance, vous ne verrez pas un enfant qui grandisse. Sauf un.

Ici débute l'histoire à la Peter Pan. Mais ce sera pour une autre fois ! ♫ - ouii, je sais, c'est pas fini. Mais j'ai le seum, il est tard dans la nuit, alors ce sera bon pour aujourd'hui ! : D (en plus, à défaut d'être originale dans le code, j'ai changé les couleurs. Si c'est pas jouli, ça ~ )
Là, c’est le petit salon. Mais fait gaffe, vas-y doucement, ça glisse parce que le plancher vient d’être ciré. Il y a le petit divan, le fauteuil à l’anglaise (comme la crème, mais en jaune safran), l’autre qui grince et qui se balance (même qu’il y a huit mois seulement, Ernestine berçait Jude en lui chantant des jolies choses en anglais), et la petite table avec sa dentelle par-dessus. Sans oublier le petit pot de fleur.  

Parce que personne ne doute de l’importance d’un pot de fleur.

La porte, là, elle donne sur la salle de bain. Je te fais pas de topo, c’est une salle de bain comme il en existe plein, et si tu veux les toilettes, c’est à gauche. Après, t’a une belle salle où on peut manger. Mais vu qu’elle sert pas à grand-chose, et que même si on a des invités elle sera jamais pleine à craquer, Ernestine à tendance à la recycler (et Jude à dissimuler aux maladresses de sa mère la jolie nappe). En plus, si il faut manger, les Weiss ont tendance à s’installer dehors, sur la petite terrasse. Bah oui, t’as une terrasse tu manges dehors. Sinon c’est comme si t’étais une fille et que t’avais pas de shampoing. La honte.

La cuisine, t’y entre pas. Surtout si tu t’appelles Ernestine, parce qu’ici il y a des couteaux, des placards ouverts, des coins de meubles, et toutes sortes d’autre choses dangereuses comme des cuillères où des verres autrement qu’en plastique. Sinon, si toi c’est quidam et que voilà, t’a trouvé la maison, pouf, t’es entré, t’a trouvé la cuisine, dis-toi que ceux qui y vivent te feront probablement la grâce de te filer à manger en souriant (enfin, pas exactement comme ça. Jude te donneras de quoi manger en râlant, mais Ernestine se chargera de t’illuminer de sourire.)
À l’étage, t’as la chambre d’Ernestine. C’est cosy, mignon, les draps sont mauves, et mêmes que les rideaux aussi. À côté, c’est la bibliothèque, pas particulièrement fourni, avec presque uniquement des classiques anglais, des livres de cuisines et d’autre ouvrage un peu bizarre spécialisés en choses diverses. Oh, et si tu cherches bien tu trouveras des contes et des livres d’image, parce qu’avant…

Dernière étage, c’est plutôt le grenier. Faite gaffe, le plafond est bas. Mais faites plus attention encore, ici, c’est le domaine de Jude. Faudrait être assez intime avec le gamin pour qu’il vous laisse pénétrer ses lieux, sinon, vous risquez gros. C’est joli, assez lumineux, comme dans cette histoire de Père Castor dont je ne me souviens plus mais où une jeune fille s’installait dans le grenier de sa maison, et… Si quelqu’un se souvient de l’histoire, mon numéro s’affiche au bas de l’écran. Le lit est fait – quoique, il prête moins attention à son environnement directe qu’au reste de la maison, donc… - y’a pas de linge sale qui traîne, et les quelques objets qui y semblent abandonnés sont des livres avec des titres trop compliqué pour que je te les lises.

L’ambiance, irrémédiablement, c’est celle d’un cottage de grand-mère dans la vieille Angleterre. (mais le pot de fleur, il est quand même super important!)
Relations


- Birdie :
- Peter :
Invité : Si tu veux qu'on aille jouer tous ensemble dans un grand champs de fleur, t'as trop le droit de te proposer. Genre, regarde, le bouton MP brille !
Relations
Gestion RP

▬ RP En cours

▬ RP Terminés

▬ RP Abandonnés
Gestion RP

Weiss - Mon baiser. Je te l’ai donné, il t’appartient et pour toujours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [EN COURS] Lapin Malin
» Installation de données sur HDD : quels jeux et combien ?
» Collecte de données aériennes
» Le baiser de sorcière - Pierre Bergounioux
» Question ! Sur les données de LBP à LBP2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Les Personnages-