Partagez|

Terrasse d'un café

Eugénie
Messages : 5
Date d'inscription : 02/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Terrasse d'un café Jeu 8 Mai - 10:49

Il fait chaud . Pas cette fraîcheur agréable qui marque l'arrivée de l'été , celle ou les oiseaux chantent , les fleurs s'épanouissent et les asthmatiques ne peuvent plus sortir de chez eux . Non , c'était une chaleur sourde , celle qui vous prenait à la gorge vous étouffant lentement mais surement .
Eugénie détestait ce temps ! Il lui collait à la peau , comme un amant trop impatient . C'était insupportable .
Et en plus elle devait aller travailler , par une journée comme ça ! C'était de la folie , et de toute les façons il n'y aurait surement aucun client aujourd'hui . Les gens contrairement à elle n'était pas fou et savait que quand il faisait ce temps là , la meilleur chose à faire était de rester allongé dans sa baignoire pleine de glaçons .
Mais elle elle devait aller au travail . Pourquoi me direz -vous ? Oh une petite chose qu'Eugénie ne trouvait pas très utile avant mais qui avait pris une importance énorme dans sa vie . Si Espérance marchait sans argent , elle avait d'abord crue qu'elle pourrait passer ses journées à se balader , s'amuser , vivre quoi ! Mais elle n'avait rien compris , il fallait être utile à Espérance , aider pour pouvoir vivre ici !
Elle devait donc aller au travail sinon elle ne pourra jamais s'acheter cette très jolie robe ( qui lui allait à ravir , franchement on aurait dit qu'elle avait été cousue pour elle , il devrait juste lui donner pour cette raison , après tout embellir la ville de sa présence c'est bien aider cette ville non ?)
Enfin Eugénie se déplaçait légèrement sur les pavées vers son petit boulot . Elle portait ses escarpins rouges , brillants ceux qui lui rappelait Dorothé dans le monde d'Oz . Au fond sa situation était la même , Dorothé aussi était arrivée dans un monde tout jolie au départ mais après des gens lui étaient tombés dessus et avaient commencé à l'exploiter , " Va tuer la méchante sorcière ! Occupe toi de ces trois imbéciles !" Que d'esclavage !
Toute ces réflexions avait fatigué Eugénie , et comme par hasard , juste devant elle se trouvait un petit café .
Franchement Evdokiya n'allait pas l'embêter pour une demi heure de retard ... Et de toute les façons il n'y aurait aucun clients par cette température . Alors autant s'asseoir tranquillement .
- Une tasse de thé glacé s'il vous plait ! Avec du citron !
Voila qui allait l'aider à se rafraîchir .
Elle n'avait pas vu sa colocataire se matin . Cette folle partait toujours très tôt le matin , elle devait avoir un super pouvoir parce que Eugénie était physiquement incapable de se lever avant 10 heures du matin .
Quelle drôle de colocataire ! Eugénie aimait bien Armelle , elle au moins était gentille avec elle . Et puis elle était rigolote , le regard qu'elle lui lançait parfois quand Eugénie disait qu'elle changerait bien de colocataire . Bon ok , Eugénie n'était pas très sympa , mais c'était tellement drôle !
Et puis qu'est ce que tout le monde a avec la sympathie , pourquoi faut-il toujours être gentille . Eugénie trouvait souvent que les personnes gentilles étaient sans goût , comme un thé glacé sans citron , sans aucun intérêt .
Son thé au citron arriva , finalement , cette couleur à la fois brune et transparente fascinait toujours Eugénie . Des petite gouttelettes glissaient le long du verre et allaient s'écraser sur la table . Cela lui rappela cette foutue chaleur . Le soleil frappait ses cheveux , les chauffant et par la même faisait bouillir son cerveau ( si il en restait encore un peu ) .
Il n'y avait personne dans la rue , qui sortirait pas cette chaleur à midi , le sol lui même semblait transpirer .
Eugénie se sentait mal , elle aurait du manger ce matin . Ho non pas encore une fois ! Elle détestait manger le matin , juste quand tu te réveilles , tu te dis que peut être cette journée pourrait être une bonne journée et la BAM ! Ton estomac te rappel que c'est lui qui contrôle ta vie . He bien non monsieur désolée mais je fais ce que je veux ! Et si je ne veux pas manger alors je ne mangerais pas ! Vous pouvez faire tout le boucan que vous voulez je suis plus têtue que vous , fin de la discussion ! Enfin bon la tout de suite Eugénie avait quand même vachement mal au ventre !
Non Eugénie n'était pas débile , juste obstinée , c'était une de ces qualité ( qui étaient par ailleurs très nombreuses )
Armelle
Messages : 10
Date d'inscription : 02/05/2014
Age : 20

Feuille de personnage
Âge: 18 ans .
Entrave: Peur de l'abandon .
Métier: Poissonière
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terrasse d'un café Jeu 8 Mai - 16:37


    Cela faisait dix minutes qu'elle avait abandonné la vaine poursuite de Côte de Boeuf, le chat du voisin. Armelle avait prit l'habitude de le nourrir tous les midis, parce qu'elle savait que son voisin ne le faisait jamais, en faite elle n'était même pas sûr qu'il appartenait au voisin. Elle l'avait rencontré, un soir, dans le jardin d'à côté et ils s'étaient prit d'amitié l'un pour l'autre. Mais, aujourd'hui cet animal de malheur avait décider de la fuir, il était parti par les petites ruelles annexes à la place centrale. La dernière fois qu'elle avait aperçu son gros ventre de pacha c'était au dessus d'un toit en taule à l'embouchure de deux rues. A présent, Côte de Boeuf était sûrement allongé sur une marche en pierre comme un lézard se dorant au soleil et Armelle était complètement perdue.
    Et puis il faisait chaud... tellement chaud que ses cheveux noirs se collaient le long de sa nuque et sur son front humide. Tellement chaud que la marche devenait de plus en plus pénible. Elle ne dirait pas non a un grand verre d'eau! Décidé à s'arrêter au prochain café elle cherchait des yeux une terrasse de libre et à l'ombre de préférence. Rapidement, Armelle repéra un troupeau de table entre deux petits immeubles tordus. Un café nommé "Vélo Rouge" de la rue des buissons.
    En s'avançant de quelques pas, elle remarqua un visage familier attablé devant un verre de thé au citron.

    - ... Eugénie !

    Oui, c'était bien elle, des escarpins rouges vifs assortis à ses cheveux de diable. Armelle n'est pas croyante, au contraire, elle admire cette chevelure de feu qui hypnotise le regard, elle aurait voulu avoir les mêmes. Les siens sont sans teinte, noir comme l'encre. Eugénie était vraiment belle, de cette beauté particulière qui rend les personnes étranges, singulières. Son visage était fin et pointu ce qui rendait celui d'Armelle encore plus rond dès qu'elle se trouvait près d'Eugénie.

    -Tu n'aurais pas vu Côte de Boeuf par hasard ? Je le cherche partout !

    En même temps, elle s'asseya à la table et commanda un grand verre d'eau avec beaucoup beaucoup de glaçons. Elle se tenait droite comme un soldat, les jambes parallèles, les pieds bien à plat et la tête haute. Elle affichait un demi-sourire, à la fois heureuse de retrouver Eugénie, à la fois inquiète de cette rencontre car la demoiselle rousse avait prit l'habitude de taquiner Armelle et de s'amuser de ses réactions. Tout cela de manière amicale bien sûr mais, cela avait pour effet qu'Armelle ne savait plus du tout comment agir en sa présence.
    Alors, elle restait bien droite, irréprochable, en demi-sourire.
Eugénie
Messages : 5
Date d'inscription : 02/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terrasse d'un café Sam 10 Mai - 9:50

Eugénie se concentrait sur son verre , bientôt une petite gouttelette qu'elle avait appelé Robert allait dépasser la petite gouttelette nommée Janine . Voila ce qui serait surement le moment le plus intense de sa journée . Enfin c'est ce qu'elle pensait avant d'entendre derrière elle une voix connue .

-Tu n'aurais pas vu Côte de Boeuf par hasard ? Je le cherche partout !

C'était Armelle , sa colocataire préférée , oui aussi sa seule colocataire donc il n'y avait pas beaucoup de compétition .
Mais bon Armelle était vraiment sympa . Et puis Eugénie ADORAIT ses joues ! Quand elle avait eu une mauvaise journée il lui suffisait de prendre ces merveilleuses petites boules blanches entre ces doigts et de le malaxer pour sentir que tout irait mieux .
Derrière cet étrange nom de code Côte de Boeuf se cachait un chat , si on pouvait encore appelé ça un chat , qui passait son temps à faire des yeux doux aux gens pour avoir un peu plus à manger . Peut être qu'elle devrait faire ça elle aussi , vu le poids de Côte de Boeuf cette technique devait bien marcher . Et plutôt que de demander de la nourriture elle demanderait des habits .
Armelle s'était assis en face d'elle , son face ronde cachait le soleil . On aurait dit que son visage était devenu un nouveau soleil . Eugénie sourit de son petit sourire taquin .

- Alors comme ça Côte de Boeuf ne veut plus te parler ? Depuis quand ce chat refuse t-il la nourriture ... peut être qu'il à décidé de faire un régime ?

Eugénie passa sa main dans ses cheveux . A cause de la chaleur elle transpirait , ses cheveux se collaient dans sa nuque , elle aurait du les attacher .

- Tu n'es pas à ton travail ?

Eugénie se comprenait pas comment on pouvait aimer son travail . Une des rares choses qu'elle adorait était de se laisser aller sur un fil 5 mètres au dessus du sol .  Mais ces jours ci il faisait trop chaud , si elle se rapprochait un peu plus du soleil il allait la brûler . Elle se voyait à la place d'un Icare moderne , se serait grandiose , dramatique , ou peut être juste pathétique .
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Terrasse d'un café Aujourd'hui à 11:30


Terrasse d'un café

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lost underneath the holiday shopping. (R)
» Ouverture d'un café à Mons
» [Présentation] Café O'Lait.
» Salut les buveurs de café bleu
» Café-jeux à Lille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Rues & Boutiques-