Partagez|

Internat en vrac

Tweedle Dee
Messages : 37
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Internat en vrac Lun 24 Oct - 16:44

Gabriel ,,Figure d'ange n'est pas honnête''

Alaudi - Katekyo Hitman Reborn


Il est Français.
Il a XVII ans.
Il vit à l'internat.
,,Un piano... Mais il n'est pas sûr de savoir en jouer. Beaucoup d'alcool et son père qui rigole. Il n'est pas sûr d'aimer l'alcool.
Des amis ? Des journées à faire bonne figure, à faire abstraction de la situation. Ce qui est sûr, c'est que le jour le mensonge demeure, le soir non''

Gabriel se présente comme un grand Mythomane. C'est là son mal. Derrière ses sourires, ses paroles qui peuvent faire rêver, se cache un paquet de mensonges. Ça a toujours été comme ça, dans l'Avant, comme maintenant. De toute manière, il s'en moque bien. Personne n'est au courant de ceci.

Il a des souvenirs de sa vie antérieur. Il sent que tout n'a pas été rose, que c'est même la cause de son mal. Mais il préfère tout nier en bloque. A quoi bon se souvenir, pour avoir mal ? C'est pour ça qu'il prône la religion que prêche Vishva : l'Espérance. Si vivre dans l'Utopie demande le sacrifice de ses pensées d'Avant, alors aucun problème ! Ça sera même mieux pour tout le monde !

Les gens le pensent très sociable, gentil ou adorable. Il est vrai que ses sourires et son physique de petit prince, pourrait en faire une coqueluche. Mais au fond, Gabriel n'aime pas trop être entouré, préférant évoluer dans un petit groupe. Cependant, loin de lui l'idée de l'avouer !

Ce clown au sourire ruisselant de rouge, n'est pas aussi agréable dans le Reflet. Et oui ! Il a l'apparence d'un de ces pitres de cirque, celui que beaucoup de gamins adulent. Mais ne vous y fiez pas... Le Reflet lui donne un air dangereux. Le Clown fait peur, car son masque est tombé, laissant place à un air un brin terrifiant... C'est la vérité. Mais qui doit faire peur à qui ? Sans doute les souvenirs à Gabriel...

Relations


Vishva ;
Il ne lui avait rien demandé... Pourtant ce garçon étrange, à la voix bien trop lente était venu le voir, lui parlant d'une religion, qui lui était inconnue : l'Espérance. Gabriel ne sait comment, mais Vishva a réussit à le convertir, en faire un adepte. Depuis ils sont de très bons amis. Gabriel se raccroche à lui, voyant là, son moyen pour ne pas se souvenir. De toute manière, Vishva le lui dit bien : "L'Espérance nécessite l'oublie"
... Ça veut dire que s'il se rappelle, Vishva le reniera ?
Heureusement qu'il est bon menteur.

Il aime... ;
Ceux qui ne lui pose pas trop de questions. Croyez-le ou non, mais mentir de trop, fini par lui tourner la tête. Gabriel aime bien qu'on le dirige. C'est plus facile d'évoluer en se faisant tirer par quelqu'un, plutôt que de devoir tout calculer. C'est un feignant de nature après tout.

Il n'aime pas... ;
Les grands curieux, qui posent beaucoup trop de questions. Ceux qui sont excités tout le temps, qui ne le laisse pas respirer.
De même qu'il a besoin de son grain de paix, il n'apprécie que très modérément les filles qui lui tournent autour pour blablater. Elles lui font peur... De manière générale, les gens lui font peur. Et s'ils découvraient, qu'il mentait ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Internat en vrac Jeu 27 Oct - 11:29

Lully ,, Celle qui ne mûrissait pas ''

Giggles - Happy Tree Friends


Elle est Suisse.
Elle a XIV ans.
Elle vit à l'internat.
,, A jouer avec les camarades de classe, à rigoler avec maman ou se balader avec papa. De jolis souvenirs, qu'un album de photos serait prêt à recueillir. Oui... Il faudra bien les poser sur papier, vu que d'un claquement de doigts, la mémoire fait défaut. Claque ! ''

Lully elle est jolie. Lully c'est une toute belle adolescente aux charmes naissants. Mais elle ne s'en rend pas compte, prisonnière de l'âge mental d'une môme de dix ans. Pourtant, ce n'est pas son entrave à proprement parler. Non, ça serait plutôt l'entrave que cause l'Espérance à certains. Arrivée comme ci ou comme ça, le résultat ne se fit pas attendre : elle oublia tout ce qui s'était passé après sa dixième année. Voilà une chose bien triste, quoiqu'elle ne s'en rende pas compte. Enthousiaste comme le serait une enfant, Lully est loin des problèmes auxquels sont confrontés les ''adultes''. Le sourire facile, le rire agréable, tout aurait pu être bien beau finalement. Mais voyez... Si regardez bien ! Il arrive parfois que son visage d'allure douce soit marqué d'un air foncièrement absent, qui ne sied pas à son innocence habituelle. Les avertis comprendront aisément que cela annonce la perte des souvenirs de Lully. Comme un robot remis à zéro, notre blonde peut zapper ce qu'on vient de lui dire. C'est un Alzheimer précoce, un mal insondable, incompréhensible dans la bouche d'une enfant. Et mieux ne vaut pas chercher à trop en savoir. La brusquer c'est la rendre hystérique. Et rendre une adolescente se pensant gamine ainsi, c'est s'attirer les pleurs. C'est agaçant et frustrant, croyez-moi.

Mis à part ça, notre pseudo-gamine vit à l'internat où l'on peut garder un œil sur elle. Elle a déjà entendu parler des miroirs, a vu des draps dessus, mais malgré la curiosité de voir ce que représente son reflet, elle n'a jamais osé y toucher... Pourtant elle le sait... Oui, derrière son attitude d'enfant de dix ans, Lully sait que son mal ne se guérira qu'en se souvenant.

« Tu aimes les lapins Lully ? Il y en a plein de l'autre côté du miroir... Viens... »

Relations


Aadish ;
"Dis, il y a quoi derrière ton masque ?" Ah ça... Voila un simple masque qui crée la fascination de Lully pour ce garçon. Curieuse de nature, elle meurt d'envie de le lui ôter. Mais elle évite d'aller trop loin dans ses "jeux". Apparemment, elle a très vite compris qu'autant, elle, ne veut pas qu'on l'ennuie avec ses souvenirs, autant lui préfère rester discret avec son masque. Cas cela ne tienne, Lully l'aime bien quand même !

Naeemah ;
Lully la trouve bizarre par moment. Elle ne comprend pas trop quelle est cette étrange passion qu'elle voue aux morts... Enfaîte, elle lui fait peur. Mais Naeemah, mis de côté ses airs glauques, reste un très bonne camarade de jeu, dont l’enthousiasme peu les entraîner loin, très loin. Faudrait quand même voir s'il n'y a pas quelqu'un pour les surveiller... Au cas où...

Vishva & Sidka ;
Le premier, elle l'a croisé à l'internant, le second en se baladant. Si tout deux se dévoilent comme des garçons assez gentils, bizarrement, Lully préfère ne pas trop les approcher. Un peu comme s'ils étaient deux étrangers ayant tenter de lui donner un bonbon, avant de... Bref, autant vous dire qu'elle ne leur adressera pas la parole si elle n'est pas accompagnée de quelqu'un. Brave gosse.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Internat en vrac Jeu 27 Oct - 12:23

Napoléon ,, Impossible, n'est pas Français ! ''

Prusse/Gilbert - Hetalia


Il est Français.
Il a XV ans.
Il vit à l'internat.
,, Notre ridicule défaut national est de n'avoir pas de plus grand ennemi de nos succès et de notre gloire, que nous-mêmes '' [Napoléon Bonaparte]

Brave guerrier, allons, écoute l'histoire du grand Napoléon ! Oh là, comment ça doutes-tu ? Il est Napoléon, derrière sa tignasse blonde ! C'est lui le Seigneur des Français, le fin stratège. Certes, il n'a que quinze ans, mais là est sa vérité, là est son entrave. Ce jeune en effet, se prend pour un personnage historique, et pas n'importe lequel, puisqu'il ne s'agit que du grand Bonaparte. De ce fait, il vint même à lui piquer son prénom, le fourbe. Mais ne lui en voulons pas. Ce pseudo-Napoléon, n'a aucun souvenir de sa vie d'Avant. Peut-être était-il un féru d'histoire, puisque ses seules pensées sont celles de messire Napoléon.

Toute sa personne lui est vouée. Il est lui, autant en mots, qu'en gestes. Ne venez pas le contrariez sur son identité, il se vexerait. Or, un chef de guerre vexé n'est peut-être pas la meilleure chose qu'il puisse vous arriver.
Cet égocentrique par nature, a tout de même la chance de mêler ses airs de conquérants à une éloquence d'exception. Il le faut bien pour remotiver les troupes, non ? Cela, lui a entre autre permit de monter une sorte de club au sein d'Espérance, avec une enfant du nom de Lili. Ensemble, ils tentent alors de rendre la parole aux timides... C'est qu'il y en a, sacrebleu !

Passionné de sa propre personne, ne vous étonnez pas de le voir habiller en Napoléon dans le Reflet. Soldat jusqu'au bout des ongles, il arrive parfois même qu'un soldat ou un cheval l'accompagne. C'est là, toute la grandeur de Napoléon.

Derrière ses airs de conquérants cependant, il lui arrive de jouer les solitaires.. Si Napoléon se balade seul, la mine renfrognée, c'est sans doute que les souvenirs d'une guerre perdue, lui surviennent... A moins qu'il ne se rende compte, que non... Non, il n'est pas ce puissant guerrier qu'il tente de laisser paraître...

Relations


Taima ;
''La haute politique n'est que le bon sens appliqué aux grandes choses.'' [Napoléon Bonaparte]
La guerre aux guerriers ! Hauts personnages tous les deux chefs qui plus est, ils sont obligés de discourir ensemble de sujets bien trop obscurs pour les lambda. C'est aussi, seulement avec Taima, que Napoléon sent que son rôle historique prend tout son sens, bien que parfois leur caractère conquérant les opposent.

Lili ;
"Je sais, quand il le faut, quitter la peau du lion pour prendre celle du renard." [Napoléon Bonaparte]
Un grand homme doit savoir se reposer, faire abstraction des problèmes qui l'entourent. C'est avec Lili, que Napoléon trouve sa rivière apaisante. Cette petite, lui permet de souffler, voir même de s'accorder de nouveaux projets, comme monter un club. A moins que ce projet, ne soit là que pour flatter un peu plus son ego ?

Blanche ;
''Pour une femme qui nous inspire quelque chose de bon, il y a en cent qui nous font faire des sottises'' [Napoléon Bonaparte]
Au repos de la guerre, ils se tournent autour. Elle est un défaut pour Napoléon, une femme osant s'élever au-dessus de sa condition. Entre curiosité, fascination et ennuie, il n'arrive pourtant pas à l'ignorer.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Internat en vrac Jeu 27 Oct - 15:24

Chad ,, Je pousserai les murs, pour ne plus voir les limites ''

Yuuto Kidou - Inazuma Eleven


Il est Ivoirien.
Il a XIII ans.
Il vit à l'internat.
'' Cote d’Ivoire, la belle liberté de l'eau sur nos pensées... Mais les buildings apparaissent, comme des boites sombres et répugnantes, enfermant les plus faibles dans des cases toutes noires et pas forcément aussi accueillantes qu'un appartement surplombant la capitale.''

Le métisse qu'il est, par ses yeux hargneux n'est pourtant pas méchant. Ça serait même tout le contraire. Chad est un gamin très gentil, sachant certes bien se battre, mais répugnant à l'idée même d'utiliser ses poings. Paraît-il que cela est dû à son passé. Des souvenirs qu'il en a, ce n'est qu'une petite pièce toute sombre, des banlieues insalubres, bref des choses dont il préférait se passer. Surtout quand on sait que son passé est à l'origine de la claustrophobie qui l'étreint.

Commencer à suffoquer en un rien de temps, à cause d'une fenêtre close. Sentir ses mains devenir moites, la nuit, seul dans sa chambre sombre. Trembler et angoisser. C'est un mal de solitaire, un mal qu'il préfère cacher et souffrir seul, loin du regard des autres. Devant ces derniers, il se montre serviable, malin ou encore bricoleur. Bon, on avouera que la tableau n'est pas tout blanc. Chad a la langue bien pendue et sort quelques vulgarités, faisant soupirer les plus aimables.

De toute manière, plutôt que la compagnie des Hommes, Chad préfère celle des animaux. Il se sent plus à l'aise avec les bêtes à poiles ou plumes, qu'avec les gamins de son âge. Aussi, bien qu'il vivre à l'internat, il n'est pas rare de le voir s'occuper des animaux de la ferme, un sourire satisfait ornant ses lèvres. Il lui arrive même de voler de la nourriture à la cantine pour le leur donner. Mais chut, ne parlons pas de ses airs de cleptomane, ses souvenirs risqueraient de l'enfermer dans la pièce sombre !

C'est le Reflet qui lui a offert quelques flash sur ses souvenirs. Un reflet incertain et désagréable. De lui-même, il n'irait pas dedans. Cependant, il n'a pas pu éviter de se voir dans un miroir. Au moins cela a eu le don de lui apprendre que son apparence y était celle d'un feu follet très lumineux et dont les contours sont aussi flou que les limites qu'il aimerait avoir.

Relations


Mickael ;
Ce garçon, c'est comme une bouffée de fraîcheur. Traîner avec lui, c'est vraiment agréable. Il n'y a pas de limites, les sujets de discussions viennent tout seuls. Plaisanter, parler des filles et tout ce qui rend copains, deux adolescents.

Elias ;
Au début, c'était pas gagné pour être amis. Faut dire qu'il a croisé Elias tentant de voler... Ce qu'il allait voler, c'est-à-dire de la nourriture. Mais finalement ils se sont très vite mis d'accord et un éclat de rire est sorti de la bouche de Chad. Depuis, Elias l'aie à piquer de quoi donner aux animaux.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Internat en vrac Jeu 27 Oct - 18:16

Haagen ,, Petit Arlequin deviendra grand ''

Len Kagamine - Vocaloid


Il est Allemand.
Il a XVIII ans.
Il vit à l'Internat.
'' A regarder des vieilles pièces de théâtres, on a un jour parlé des masques d'Arlequins. Ils dévoilent si bien les émotions... Mais une seule. Sourire ou pleure, colère ou amabilité. Tout de même, on imagine jamais quelle tête fait le comédien derrière.''

Comme beaucoup d'allemands, Haagen est blond. Il est peut-être juste plus fin que la moyenne de chez lui. Ça vaut peut-être mieux. Oui, puisqu'ainsi les gens ont tendance à mieux l'apprécier. Le terme de beau garçon revient souvent dans la bouche des gens qui le côtoie. A ça, il ne répond que par un petit sourire... Comme s'il était humble. Oui, peut-être.. Enfin, on ne sait jamais trop sur quel pied danser avec lui.

Parfois on trouvera Haagen plus souriant qu'à d'autres moments. Si on le surprend même, un air mélancolique marquera ses traits, avant de soudainement être remplacé par une expression joyeuse. C'est un fier Arlequin que voilà, à changer d'émotion aussi vite que de chemises. C'est d'ailleurs son entrave ! Il se cache derrière les apparences. Cela le sauve bien. D'un sourire l'on peut cacher un vol. D'une moue, un mensonge et tout autre petit litige désagréable...

Très peu savent pourquoi il est comme ça, si ce n'est personne. A le voir, on pourrait le prendre pour un adolescent normal. Mais ce qui trompe, ce sont ces crises spasmodiques qui l'étreignent soudainement, pour lui rappeler quelques souvenirs, tout en le rendant inconscient du monde qui l'entoure... Rêvant de ne plus avoir ce genre de crise, Haagen s'est dès lors rendu dans le Reflet pour y réunir le fameux miroir. Il remarqua ainsi que son apparence ne changeait pas. Juste son visage oui... Jamais pareil... Masque d'Arlequin aux expressions infinies.

Relations


Sidka ;
C'est un peu son meilleur ami. Sidka et lui ont tendance à faire quatre cent coups, à jouer les gentils pervers. Ils s'entendent donc très bien et Haagen apprécie que son camarade de jeu ne lui fasse aucune remarque concernant son passé.

Blanche ;
Haagen craque facilement sous ses charmes. Elle est belle, fascinante... Oui, il avouera apprécier cette donzelle. Ses rougissements devant ses grandes prunelles, peuvent facilement le trahir. Mais pour sa défense, Haagen n'est qu'un adolescent !
InvitéInvité
MessageSujet: fjflqf Jeu 27 Oct - 19:53

Mickael ,, Jour & nuit je danse la Mascarade ''

Spain - Hetalia


Il est Portugais.
Il a XVII ans.
Il vit à l'Internat.
,, Jouer au foot, boire un verre. Vivre la vie d'un gars normal, sans s'en faire. Et une copine. C'est bien une copine. A se bécoter sur le siège arrière, profitons tranquillement d'une vie d'amour à deux... Mais hors de question que tu tombes enceinte, hein !''

Mickael est l'archétype du garçon un peu niais, mais gentil. Ce qu'on ne comprend pas, c'est ce qu'il fait ici en Espérance. C'est vrai ça d'abord ! Même lui ne saisit pas la profondeur de sa venue ici. Il est sociable en tout point, avec des notes correctes en cour, de bons amis, alors que diable fait-il ici ? Remarquez d'ailleurs avec quelle précision ses souvenirs lui viennent ! Car comme Catherina, Mickael semble ne pas avoir de particulière perte de mémoire. Amis, famille, ennemis, tout est en place, aussi loin qu'il s'en rappelle. Mis à part la teneur de sa relation avec Cath'. S'il semble comprendre qu'ils ont eu un certain lien, il n'arrive pas à mettre parfaitement le doigt dessus. Et de toute manière il s'en moque pas mal... Les adolescents ont les passions fugaces...

Volage, il l'est. A charmer ou à parler avec n’importe qu’elle fille.





A QUE KOUKOU BOB
PAS TOUCHE, VISHVA EST EN TRAIN DE FAIRE LA FICHE AU GENTIL CON

MEME QU'ECRIRE EN MAJ M'AMUSE !
NON D'UN KIKOO-LOL ALBINOS è_é

Relations


Catherina ;
Une fois... Une seule fois elle lui a demandé pourquoi il portait ce masque. Elle a eu de la chance, qu'il reste calme. Sans doute la naïveté de cette fille, a aidé Aadish a ne pas devenir hystérique. Au fond, il aimerait bien être gentil avec elle... Mais il s'agace davantage quand elle tente mille et un stratège pour lui ôter son masque.

Bird ;
Une sorte de soutient dans les méandres de sa Mascarade. Bird est l'un des seuls à oser s'aventurer pour le calmer. Aadish s'en veut parfois de se montrer aussi difficile devant un personnage calme comme lui. Il y a des jours même, où il le prend en exemple... Mais quelque chose lui dit que l'oiseau n'est pas vraiment celui qu'il laisse paraître.

Elias ;
Jamais la méfiance n'a aussi bien porté son nom que devant Elias. Ce gars... Ce foutu cleptomane a failli réussir l'exploit de lui retirer son masque, par ses doigts agiles. La prochaine fois qu'il joue à ce petit jeu, Aadish se promet de lui tordre le cou... Bird ou pas Bird !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Internat en vrac Aujourd'hui à 19:43


Internat en vrac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [WH40K]Quelques conversion en vrac
» [RESOLU] LBP2 : Pleins de questions en vrac
» San Angel : Quelques nouvelles images en vrac (10-05-11)
» [PEIN] Couleurs d'automne - figurines en vrac (DdG, noble)
» Jeux en vrac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-