Partagez|

5½/8½ Pré-créés du Bourg

Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: 5½/8½ Pré-créés du Bourg Jeu 27 Oct - 22:02


Les pré-crées du bourg sont ces enfants  ou jeunes adultes  couramment appelés  « Indépendants ». Ils sont en mesure de voler de leur propres ailes, d'avoir un travail et de vivre de façon autonome dans une habitation. Parmi ces indépendants se trouvent aussi quelques « Studieux », rattachés à leurs aînés.

Ces pré-créés sont à votre disposition, si vous souhaitez plus d'informations à leur égard, envoyez un MP à Bird ou au créateur de la fiche s'il est spécifié.

Catherina - Njemile - Amanite - Weiss Family [Ernestine & Jude] - Clair - Ulysse - Peter - Swann/Taarooarii


Remerciements à Vishva pour la rédaction d'une grande partie d'entre eux.



Dernière édition par Tweedle Dum le Mar 30 Juil - 17:40, édité 12 fois
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 5½/8½ Pré-créés du Bourg Jeu 27 Oct - 22:15

PRISE

Catherina
Ne veut plus croire en l'amour
canadienne anglophone ▬ 18 ans ▬ bourg ▬ infirmière
Orohime Inoue - Bleach


« Toujours découvrir. Apprendre de nouvelles langues, faire de nouvelles rencontres. C'est beau d'être si passionnée du monde... Du monde et des autres. D'aimer sans relâche, au point de sacrifier un futur né, pour l'amour de l'autre... C'est beau oui... Mais un peu inutile lorsqu'on oublie, non ? »

Cath' fait partie de cette jeunesse adorant découvrir le monde, autrui. Elle n'a de cesse d'apprendre un peu plus. Elle connaît par exemple plusieurs idiomes : l'anglais, l'espagnol et le chinois. Ainsi, dans l'Espérance, elle apprécie de s'adresser aux autres dans leurs langues natales –dans la limite du possible, tout du moins. On comprend alors très vite que la demoiselle est assez sociable pour se mêler aux autres.

Mais si tout cela en fait une personne très bien intégrée au microcosme d'Espérance, il ne faudra pas oublier une partie moins gaie, celle de son entrave. Catherina ne sait pas pourquoi, mais elle refuse de croire en l'amour. Blasée concernant ce sujet, elle n’éprouve qu'un goût mesuré pour les gens se bécotant ou discutant sentiments. Cela serait lié à sa vie dans l'Avant. Chose qu'elle ne comprend pas.

À dire vrai, Catherina semble se souvenir d'à peu près tout ce qu'elle a vécu. Famille, amis, connaissances, parcours social et même scolaire. À un point qu'elle se demande même ce qu'elle fiche à Espérance... Cependant, plutôt que de faire pâle figure en ce lieu, elle préféra jouer des coudes pour se faire une petite place dans la communauté, en s'installant au bourg, comme fac-similé d'infirmière, elle qui avait fait des études dans cette branche.

De même qu'elle se souvient de son passé, elle ne peut nier que le visage de Mickael [un autre habitant] lui soit familier ! Elle l'avait rencontré lors d'un voyage linguistique, les parents du garçon l'ayant accueillie en leur demeure. La suite, par contre, reste plus floue. Cath' ne se rappelle pas du tout qu'ils furent en couple...

Ayant comme fermé les yeux sur cette histoire, la princesse endormie en a ainsi l’apparence dans le Reflet. Elle est la prisonnière d'un château entravé de ronces qu'elle commande, et parle aux visiteurs par l’intermédiaire de leur esprit végétal.

La meute des loups

MICKAEL :
Dans l'Avant, ils se sont aimés... Elle ne s'en souvient pas.
Ce garçon lui semble un peu bébête sur les bords, mais gentil quand même. La seule chose qui les lie encore pour le moment, c'est le fait que son visage lui soit familier dans l'Avant... Sinon, elle ne sait pas si elle traînerait avec lui.
Ce jeune homme éthéré, trop évanescent, trop... Clair. Il la regarde de loin, elle le voit bien, et il y a tant de poèmes qui voguent dans ses prunelles ! Mais il fuit, elle le voit bien. Qu'a-t-il ? Qu'a-t-elle, aussi ? Mais ce genre de choses n'existent pas. Ce n'est pas pour eux. Ou peut-être...
BIRD :
Cet étrange personnage a tout de même réussi à s'attirer la sympathie de Catherina. Oui, elle l'aime bien... Plus que Mickael bizarrement. Avec Bird, elle ose parler de tout et de n'importe quoi, un peu comme s'il était un grand frère. Oui, voila, un grand frère.


Dernière édition par Bird le Mar 20 Aoû - 15:03, édité 1 fois
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: 5½/8½ Pré-créés du Bourg Jeu 27 Oct - 22:51


avatar
Njemile


ENTRAVE : Peur des mots
AGE : 13 ans
PROFESSION : Meunière habitant dans le Moulin
NATIONALITE : Malawite
RELIGION : Selon volonté du rôliste
SEXUALITE : Selon volonté du rôliste
AVATAR : N°6 Inukashi
Qualités :
♥ Travailleuse
♥ Franche
♥ Vive

Défauts :
x Bagarreuse
x Distante
x Vulgaire



Il était une fois...

« A, B, C, D... Forme par là des syllabes, quelques mots dangereux, des mots à ne pas dire.
Et si dans le silence tu te complais, c'est un marabout, marabout, bout, bout, bout, qui te... Réveillera »

Njemile, petite Malawite voguant sur les flots Rastafaris ! Tu y crois, toi ? Cette petite avait un grand-père sorcier. Paraît-il qu'en Afrique, il y en a beaucoup. Sans doute l'a-t-il un peu apparenté à la section mystique de l'univers. Mais à Espérance, la demoiselle à la carnation foncée, n'en a que peu, des souvenirs... Juste se rappelle-t-elle d'un grand-père autoritaire, ayant un goût certain pour les grandes phrases incompréhensibles à base de « Là où va la chèvre sans entrave » et autres drôles d'oiseaux.

Mais il y a un autre souvenir. Plus complexe à analyser. Elle aimerait l'oublier autant qu'elle voudrait se rappeler des moindres détails, ce dernier étant la cause de son mal. Ça s'était passé un soir, à la lueur des flammes. Une petite chanson rigolote avec trois chatons, que l'on fredonne entre amis... Elle s'en souvient, oui... Jusqu'à ce qu'ils arrivent au marabout. Pourquoi à ce mot-là ? Elle ne sait pas, ou plus. Cela la trouble, l'amnésie qui s'en suit l'angoisse même. De là est né le mal. La peur des mots. Pas tous bien sûr, cela serait invivable. Mais assez pour lui donner des airs d'asociale et de recluse. Et ce n'est pas sa petite maison au bord du village qui changera la vision qu'on a d'elle, même si le moulin dont elle s'occupe l'adoucit vaguement.

Njemile n'est pas sympathique. Elle a le parler franc des gamins tout juste adolescents, n'ayant pas la notion des mots. N'est-ce pas là un beau contraste avec son entrave ? Sans doute oui. La Malawite dira que non. Ses paroles à elle, n'ont rien de dangereux. Ceux des autres, si. Comment réagir quand dans une discussion, le mot le plus banal peut devenir une arme redoutable ? Davantage même dans le Reflet ! Par son apparence digne d'une demoiselle entravée de fils, et aveugle brebis d'un être supérieur, Njemile est la soumise des autres, obéissant aux mots des joueurs.

« Alors marche Njemile, cours Njemile... Agis à ma guise et ne te rebelle jamais, car sous l'emprise de mes mots, tu es. »


TAIMA
On ne peut pas dire qu'elle l'aime vraiment... Ni qu'elle le déteste. Tous deux se chicanent très vite lorsqu'ils se rencontrent. Leur caractère très fort les met en opposition. Mais étrangement, cela les rapproche. À croire que les sentiments passent mieux par un coup de pied que par des mots.



Dernière édition par Tweedle Dum le Dim 5 Mai - 13:41, édité 7 fois
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 5½/8½ Pré-créés du Bourg Mar 7 Mai - 21:07


avatar
Amanite


ENTRAVE : Drogué/dépendant du Reflet
AGE : 16 ans
PROFESSION : Pharmacien ▬ Foyer
NATIONALITE : Polonais
RELIGION : Selon volonté du rôliste
SEXUALITE : Selon volonté du rôliste
AVATAR : N, Pokemon
Qualités :
♥ Main verte
♥ professionnel
♥ cultivé

Défauts :
x pas franc
x étrange
x Morbide



Il était une fois...

Amanite est un original, un biologiste, un pharmacien.
Ses parents étaient dans la filiére, des spécialistes en plantes comme on en voit peu. Le gosse à d'abord eu une période de fascination puis de rejet envers ses amies à chlorophylle. C'est là qu'il a commencer à changer. Il s'est teint les cheveux en vert et a commencé à fréquenter des milieux plus tourné vers l'or...blanc... l'or blanc des blacks... La coke.
Enfin ce qu'il préfére, c'est les champignons... Surtout ceux qui créent du rêve éveillé, ceux qu'il a vu, môme, dans ses livres illustrés et qui étrangement le rappellait à l'univers des plantes.

Dans l'avant, Amanite s'est passionné  pour les poisons, les antidotes, les doses  subtiles pour passer du sauveur au tueur. Il est tombé amoureux du pavot et des hallucinogénes, apprenant par dépendance ce que chacun pouvait lui offrir...
Avant...car il n'y a rien de tout cela dans Espérance.  Amanite a fait un sevrage violent en arrivant. Il est devenu aggressif et  les moins naifs ont compris : Amanite était en manque. Le conseil s'est réuni et tous ensemble ont pris une descision. Sa nouvelle drogue serait le Reflet....
Et le Reflet, le garçon l'a adopté.  Il change sans arrét d'apparence à l'intérieur et se sait maître du Jeu, rival de Bird et de Miséricorde dans la manipulation du Reflet. Il y passe une bonne partie de ses journées et de ses nuits et le reste du temps travaille dans sa petite pharmacie où, dans l'arriére cours, il fait pousser les plantes pour ses médications.

Si a sa quantité de Reflet, le garçon est quelqu'un d'aimable bien qu'il ne semble jamais être vraiment franc.
Amanite, un champignon appétissant dont il faut mieux se méfier.


MICKAEL
Il traine parfois avec lui pour bien paraître, pour jouer celui qui a des amis et qui est sociable. Un bon bouche trou, rien de plus.
alall

ALICE
Cette gamine le fascine. Il la voit comme un animal, un homme sauvage, un sujet d'expérience et le talon d'achille de Bird.


_________________


Dernière édition par Bird le Mar 20 Aoû - 15:07, édité 1 fois
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 5½/8½ Pré-créés du Bourg Mar 7 Mai - 22:08

Personnage de HAUT SPOIL, grande motivation. Les deux personnages sont joués en même temps mais vous pouvez les jouer séparément.

Weiss family
Vieillissement prématuré et maladresse
Anglais▬ 20 ans et 10 ans d'apparence ▬ Habitants
Nezumi NO.6, Transgender et Enfant


La famille Weiss est composée de deux membres, la mère et le fils. Si la mère a un trait de caractère, le fils aura l'autre. Ils sont comme le jour et la nuit mais leur entente est parfaite.  
Ernestine est arrivée un jour par la forêt, tenant un jeune enfant dans les bras. À Espérance c'était le premier tout petit que l'on voyait. Enfin tout petit... Pour le temps qu'il le resta. Jude est le seul bipède du village à subir les lois naturelles du vieillissement. Jude vieillit vite. Trop vite... À tel point que l'on pense que c'est son entrave, sa maladie.
Pourtant le garçon est parfaitement normal, hormis le fait qu'il a pris dix ans alors que les autres n'avaient pas pris une année. Peu bavard, il est vite devenu débrouillard pour compenser la maladresse de sa mère.  
Mère qui, malgré toute la bonne foi qu'elle y met, rate toujours les plats les plus simples. Pour dire, aux tâches de la maison, elle n'a jamais été habituée car Ernestine était une pure jeune fille de bonne famille. Mais tous lui pardonnent tant la Belle est d'une aimable compagnie. Souriante, naturelle, volontaire, elle a fait brûler plus d'un cœur de paille et il est impossible de lui deviner la moindre entrave, excepté sa maladresse.

Dans le reflet  Ernestine reste fidèle à son apparence habituelle tandis que Jude est une poupée  de chiffon toujours portée par sa mère.


La meute des loups

Bird
Ernestine et Bird sont très attachés l'un à l'autre. Leur entourage les regarde comme un petit couple et si le cœur de Bird n'était pas déjà pris, il balancerait sêrement pour la demoiselle. En effet il adore son naturel et son caractère enjouée.
Peter
Lui et Ernestine se regardent de loin, rougissent, bégayent, discutent aimablement. Les deux jeunes gens sont indéniablement attirés l'un vers l'autre.
Lully/Alice
Les deux jeunes filles le surprennent toujours. Le garçon ne comprend pas comment elles peuvent être aussi gamines alors qu'elles sont déjà plus ou moins grandes. Elles lui rappellent un peu sa mère, ce qui fait que sans vraie raison, il y est plutôt attaché.

_________________


Dernière édition par Bird le Mar 20 Aoû - 15:05, édité 1 fois
Résine
Messages : 188
Date d'inscription : 21/02/2012
Localisation : Dans un pot d'encre.

Feuille de personnage
Âge: 17 années
Entrave: Se sentir sale
Métier: Fermière ♣
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 5½/8½ Pré-créés du Bourg Mer 26 Juin - 10:16

LIBRE

Niveau de rp demandé : Bon voire très bon.
Style "d'écriture" : un peu poétique, lent, qui retranscrit ses doutes et son bonheur de se faire mal. Sans virer dans le mélo-noir d'adolescent.

Pour toute précision, s'en référer à Tweedle Dum ou Résine ~



avatar
Clair


ENTRAVE : Automutilation
AGE : 19 ans
PROFESSION : Infirmier▬ Bourg
NATIONALITE : France  
RELIGION : Selon volonté du rôliste
SEXUALITE : Hétérosexuel
AVATAR : France  - APH (mais surtout ceux de Yoco)
Qualités :
♥ Doux
♥ Souriant
♥ Serviable

Défauts :
x Paradoxal
x Etrange
x Dans les nuages



Il était une fois...

L’air rêveur, l’air ailleurs. L’air absent, l’air pensant.

Il se couche tard, il se lève tôt. Il vit de longues journées pesantes qui se ressemblent et qui se suivent. Une boucle bouclée, un jour fini. Clair travaille à l’infirmerie, il répare les dégâts et en est content. Il les voit pleurer, ces enfants, ces petits. Mais il sait raccommoder, parce qu’il a l’habitude de ces petites choses. Il les a sur lui, et il sourit. Il est heureux de voir son sang couler. Il se dit qu’il vit, qu’il est là, dans son appartement minuscule aux murs un peu brûlés par plusieurs fumées qui s’y accrochent pour vivre encore et encore. A l’image des fumées, il erre, il flotte, il divague dans ses pensées. Il est un peu étrange Clair, on le prend pour un sadique au regard brillant à la vue du liquide chaud qui coule et tombe le long des membres. Mais ça n’a rien  à voir avec le sadisme, il s’agit de vivre. Il aime ça, lâcher des plaintes le matin, assit sur son lit en ne portant sur lui que son boxer, les coudes sur les genoux. Il aime ça entendre les gouttes s’écraser au sol. Il aime ça, se prendre en pleine face la réalité des choses, des coups, des coupures. Sentir ses poumons se remplir de saloperies…Il est content de voir que tout cicatrise, que tout marche.

Même s’il doute… il doute que ce qui a été fait était réel. Pourquoi ça ne reste pas ? Pourquoi les marques de ma vie s’en vont. Suis-je vrai ? Suis-je un rêve, si j’étais un rêve, serais-je le miens ? C’est ça mon rêve ? Alors il recommence à plonger le couteau vivifiant dans la chaire nouvelle. Des larmes coulent et s'écrasent par terre, dans le même éclat que le rouge encore chaud tombé quelques minutes plus tôt. Il est content, il vit.
Paradoxalement, Clair est une fumée opaque, quand il descend dans le « véritable irréel ». Il est, et n’est pas. Si bien qu’il ne peut s’automutiler. Il ne se touche pas, il se voit, est-il dans la réalité, la vraie alors ? Peut-être, qui sait ? Après tout, il y voit ce qu’il croit vivre d’habitude : des petits qui lui demandent de l’aide, des petits qu’il voit vivre. Il voit les femmes qu’il aime regarder dans son coin, dans une moue rêveuse. Il revit sa vie sans la revivre.

Clair avait une vie de routine, tachetée le matin de quelques gouttes de vie, parsemée de doutes et d’anxiété. Il n'en demeurait pas mois toujours gentil et serviable, même si c'était fatiguant tous ces doutes, surtout ceux qu’il formait sur le passé. Beaucoup le tracassaient, beaucoup lui prenaient la tête, alors il se marquait beaucoup. C'était sa vie, ses soirs et ses matins.


NARCISSE
Les objets tranchants, les objets coupants...Il y a entre deux le doux parfum de l'oxymore. Quand l'un sourit devant un couteau, l'autre s'enfuit. Pourtant, Clair s'est promis de lui faire admettre que les objets dits "dangereux" sont les plus beaux.

CATHERINA
Un air de ressemblance, un parfum de poésie. Ce n'est pas tant de l'amour que de l'admiration. Catherina est fascinante. Attirante par son essence même, elle dégage cette aura de féminité qui le calme d'un coup d'oeil. Repoussante parce qu'elle incarne un idéal trop haut à atteindre, sans doute. Alors, même si sous ce jeu de regard se cache quelque chose de plus complexe, Clair préfère rester en retrait. De toute manière, l'amour, ce n'est pas pour eux, hein ?





Pour toutes questions ou plus de précisions sur ce pré-défini, veuillez contacter Résine-Taima ~


avatar
Ulysse


ENTRAVE : Amour de la mer/ mal-être sur la terre ferme
AGE : 20 ans
PROFESSION : Pêcheur & poissonnier
NATIONALITE : Grec
RELIGION : Selon volonté du rôliste
SEXUALITE : Selon volonté du rôliste
AVATAR : Portgas D. Ace - One Piece
Qualités :
♥ Très habile de ses mains
♥ Aventurier
♥ Excellent conteur

Défauts :
x Nerveux
x Parfois trop zélé
x Insoumis



Il était une fois...

Ulysse est né sur un navire.
Il y a appris à marcher, à parler, à rêver. Fils de capitaine, petit-fils de capitaine, il a connu la mer avant la terre et, aussi loin qu'il se souvienne, c'est elle sa véritable mère.

Il se plaît à raconter les innombrables voyages, les océans qu'il a parcourus dans sa jeunesse. Pour sûr, il a vu les cinq continents même si, au fond, il ne se rappelle vraiment que de la sensation des embruns, l'odeur de l'iode et le goût des algues. Ses compagnons de voyage étaient les goélands et les dauphins lorsqu'il sillonnait, en jeune loup de mer, les détroits de Gibraltar, Béring, Formose ou Hécate. Toujours le nez au vent, il fit de la houle son unique maîtresse, quitte à y sombrer par la suite.

L'eau. Voici son univers et voilà sa perte. Le mal qu'il en retire ne porte pas de nom ; c'est un flot de désagréments, de lames de fond qui l'empêche de vivre. Le sol l'angoisse, l'immobilité terrestre l'effraie -il faut que ça bouge, que ça ondule sous ses pieds. Il suffoque d'un rien lorsqu'il est loin de son élément, et ne peut s'empêcher de courir retrouver son pont de bois qui tangue sur le lac. Son sommeil est terrible, jalonné d'apnées qui le réveillent en sursaut et l'épuisent. D'ailleurs, ses rêves sont toujours sous-marins ; il n'y a pas de place pour l'oxygène dans ces paysages immergés, et aucun autre rêveur ne peut y demeurer guère longtemps. Mal de terre, dirons-nous. Pourtant, quand on lui en parle, il hausse les épaules et part dans un récit à la morale étrange.

Au village, on l'apprécie. Il est certes parfois fantasque, toujours sur le qui-vive, mais c'est un garçon sur qui l'on peut compter en cas de coups durs. Son poisson est sans doute le meilleur du monde -tout du moins le répète-t-il à l'envi- et il n'est jamais à court d'anecdotes exotiques qui ravissent les plus jeunes. Si vous le cherchez, allez donc crier au bord du lac, il vous répondra depuis le vieux voilier qu'il habite, et peut-être même pourrez-vous monter à son bord. Son nom ? L'on s'en doute : Ithaque.


AARON
Un aventurier des airs ; quel drôle d'oiseau ! Il ne ressemble pas beaucoup à un albatros, cependant entre créatures indomptées, on se comprend. Le petit blond peut se vanter de s'être déjà rendu à plusieurs reprises sur Ithaque pour discuter voyages et explorations ou pour une partie de pêche. C'est néanmoins tout ce qu'il peut espérer d'Ulysse, mais cela leur convient à tous deux

TAIMA
Parce qu'il ne jure que par la croûte terrestre, l'Amérindien est son opposé. Il n'est pas rare qu'ils se lancent des défis mesquins, chacun invitant l'autre à le rejoindre sur la rive ou au milieu du lac. Au fond, ils veulent juste apprendre à se connaître, mais aucun des deux n'osera s'aventurer hors de son territoire, tant leurs fiertés s'entrechoquent brutalement


_________________
« Supportez courageusement ; c'est par là que vous surpassez Dieu.
Dieu est placé hors de l'atteinte des maux ; vous, au-dessus d'eux. »
Sénèque.
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 5½/8½ Pré-créés du Bourg Ven 15 Nov - 16:23


avatar
Peter


ENTRAVE : Culpabilité pour son passé de soldat
AGE : 25 ans
PROFESSION : Forgeron ▬ Habitation
NATIONALITE : Européen
RELIGION : catholique pratiquant
SEXUALITE : hétérosexuelle
AVATAR : Russia, Hetalia
Qualités :
♥ Loyal
♥ Bon garçon
♥ Fiable

Défauts :
x Fataliste
x Sensible
x Renfermé



Il était une fois...

« Certaines choses sont tellement fortes qu’il est impossible de les oublier à jamais. La guerre fait partie de celles-ci.

Toute fille vous le dira ; Peter, il est grand, beau, fort, intelligent, sensible... Un vrai prince charmant. Mais Peter, de tout cela, il n'en a que faire... Peter n'est pas un enfant de chœur, Peter n’est plus vraiment un enfant, Peter a vécu la guerre, Peter a vu des horreurs.
Quelle guerre ? Il ne s’en souvient plus, mais les images que l’on en a sont toujours les mêmes : sang. Mort. Inhumanité. Les séquelles que l'on en garde ne devraient pas exister : culpabilité. Sueurs Froides. Visions cauchemardesques. Angoisses. Peter n’échappe pas à la règle.

Il peut parler de ce qu'il a vu mais préfère éviter. Il aimerait ne pas s'en souvenir. Les images reviennent par blocs, douloureuses et meurtrières, comme la guerre. À chaque réminiscence, ses yeux se ternissent, son apparence dans le Rêve s'aggrave. Un jour, il finira noyé par son passé, bloqué et incapable d'avancer.

Peter, on ne connaît pas vraiment son entrave. Enfermé  dans son « Avant » peut-être ... C'est un peu flou et pas vraiment sûr, mais c'est ce qu'il semblerait le plus logique vu son allure dans le Rêve.
Quand il traverse le miroir, il a une belle apparence de soldat du monde, de casque bleu américain. Un sauveur de la paix qui étrangement, sans la moindre pitié, détruit et massacre toute forme de vie. Mais l'homme ne sourit pas. Il pleure. Pleure de ne pouvoir s'arrêter, d'être ainsi manipulé.
Toute personne voyant Peter dans le Rêve, change sa vision qu'il avait du garçon.

Peter n'est pas le prince simple et travailleur que tous imaginent.  Peter n'est pas non plus mauvais ou calculateur. Il ne cherche qu'à se racheter, à se libérer de ses craintes.


BIRD
Peter tient particulièrement à Bird. Ou peut être est ce le contraire. Dès son arrivée, l'Oiseau a pris le soldat sous son ailes. Bird n'a jamais voulu se justifier pour cette attention particulière mais Peter ne doute pas que cela à un rapport avec son Avant.

ERNESTINE
Lui et Ernestine se regardent de loin, rougissent, bégayent, discutent aimablement. Les deux jeunes gens sont indéniablement attirés l'un vers l'autre


_________________


Dernière édition par Bird le Jeu 26 Déc - 15:32, édité 1 fois
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 5½/8½ Pré-créés du Bourg Sam 23 Nov - 15:40

Les deux personnages ci-dessous sont importants puisqu'ils sont les amants de Bird et, par conséquent, des apôtres. Ils ne sont en aucun des personnages de "cul".
Comme Bird n'est pas polygame et que je ne sais pas me décider, voila les possibilités de personnages. Le choix de l'un d'entre eux supprimera l'autre =)


avatar
Swann


ENTRAVE : N'accepte pas le fait d'être défiguré
AGE : 20
NATIONALITE : Etatsunien

PROFESSION : Bibliothécaire
RELIGION : libre
SEXUALITE : homosexuelle

AVATAR : original
QUALITES :
Instinctif/Perspicace
Bons goût
Plutôt calme
cultivé

DEFAUTS :
Facilement irritable
Immature/Un peu con
Impulsif
Égocentrique



Il était une fois...

Swann, prince des cygnes et du paraître qui n'a jamais connu la stabilité, la pensée arrêtée.
Swann bambin, enfant-roi  aux belles boucles blondes, à qui on n'a jamais rien appris et dont on a toujours tout accepté ; gosse perdu que deux parents absents ont abandonné dans un château aux cinquante étages de verre et d'acier.
Swann petit poussin, avec pour seul repère son égo, qui vite s'est épanoui, devenant le cygne maudit de Tchaïkovski.
Swann, belle figure androgyne où le genre a été aboli. Parfois viril, parfois féminin, toujours mannequin, cigogne gracile perchée sur des jambes en échasse.
Swann, garçon à la gold card absolue, qui dans l'Avant tente tout pour s'extraire de la lassitude. Cliché de la belle argentée qui collectionne les hommes comme les sacs, il fait entrer entre ses murs et ses cuisses bon nombre de connus et d'inconnus. Il aime plaire et se fout d'aller se faire foutre.
Swann de l'Avant, portrait peu reluisant que le bel Oiseau a dû décrocher à son arrivée à Espérance. Aujourd'hui, une belle cicatrice barre le haut de son visage. Le coup de couteau l'a assez défiguré pour qu'il en fasse une crise de nerf et décide de ne plus jamais ôter le loup qui couvre toujours son nez. Sans son univers de luxe et les serviteurs l'accompagnant, le cygne a appris à être humble, s'enfermant dans le mutisme. On le dit dépressif, même s'il garde au fond de lui son caractère de « garce à papa ». Tout juste bon à ne rien faire et absolument pas débrouillard, Swann s'est auto-assigné à la bibliothèque où il passe plus de temps à lire qu'à ranger.
Dans le rêve, le cygne se découvre, perd le masque qui le protégeait. Il s'affuble d'une tenue aguicheuse et les décors d'Avant réapparaissent. Il a peur et honte. Il est défiguré mais pourtant si séduisant.


Bird.
Swann a l'autre piaf dans les plumes et dans la peau. Ça lui ait tombé dessus un peu par hasard, Swann préférant d'ordinaire les oiseaux de nuits aux calmes moineaux. Pourtant au début, entre les deux volatils, la chose n'était pas gagnée, dû à l'homophobie peu cachée de Bird -qui pensait dur comme fer que Swann n'était qu'une Dame-oiselle. Aujourd'hui, il aime le directeur (et la réciproque est vraie) et souhaiterait que tout soit simple mais cela est sans compter sur leur différente nette de caractère. Tout les oppose, Bird étant aussi vieux jeu que Swann libertin ; si le cadet est capable de faire certaines concessions, cela n'est pas sans un certain énervement et quelques insultes envers son rabat-joie d'amant. L'Oiseau est le seul devant lequel le cygne ose retirer son masque et retrouver son ancien caractère. Il est aussi le seul sur lequel l'Oiseau ose s'appuyer.

Ernestine et Peter
Swann ne les aime pas trop pour une raison très simple : la jalousie. Il les trouve un peu trop proches de son Oiseau et ne manquera pas une occasion pour le faire savoir à Bird. C'est sa possessivité qui est à l'oeuvre ici.





avatar
Taarooarii


ENTRAVE : supersticieux de l'extréme
AGE : 23 ans
PROFESSION : serveur et gérant du "Lucky Luck"
NATIONALITE : Etatsunien
RELIGION : catholique pratiquant
SEXUALITE : homosexuelle
AVATAR : badou nails, Dogs
Qualités :
Sympathique & Optimiste
Énergique
Manipulateur si nécessaire
Sais donner des bons (ou non) conseils

Défauts :
Beau parleur
Fumiste
Parfois un peu crétin
insistant



Il était une fois...

Tablier blanc, sourire vendeur aux lèvres, chevelure flamboyante attachée en queue de cheval et cache-oeil de pirate :  vous ne pouvait pas rater le dirigeant du " Lucky luck", le café le plus populaire et extravagant d'Espérance.  Dans le lieu, aux murs, une ribambelle de fer à cheval entre-coupée de panneaux de tréfles à quatre feuilles et autres grigris protecteurs empruntés à différentes civilisations. Une décoration intérieure et hétéroclite qui n'est pas sans rapport avec son entrave : Roar est un superstitieux de l'extréme, un de ces cas pathologique et comique.
Pourtant cette phobie irrationnelle n'a pas toujours hanté Taarooarii. Dans sa jeunesse dominicaine, ils étaient de ceux, bien éduqués et rationnels, qui se moquaient des vieilles bigotes superstitieuses, préférant aux prières, fumer tranquillement sous un palmier, certains que maman serait toujours là pour assurer.... Grave erreur que de penser cela car un jour le paternel s'emmêla. Papa-militaire haut gradé qu'il ne connaissait que de loin, toujours trop occupé à travailler, là-bas, sur le grand continent américain. Papa autoritaire qui, non content de voir jour après jour son fiston dans l'oisiveté, l'y arracha. " Fils, je t'ai trouvé une place dans l'armée" et voici Taarooarii, 19 ans  embarqué comme cuisinier pour soldats affamés. Le rouquin connu de bons moments dans la US army, appris l'anglais  et l'art d'être aimé auprès d'un de camarade d'armes. Tout alla bien jusqu'à un soir trop arrosé entre les deux hommes où suite à un pied de nez provocateur au Seigneur, tout explosa sans que rien ne soit prévu. Mais cela, Roar, l'oublia, n'ayant à son réveil dans Espérance que la très désagréable sensation que jamais, il ne fallait provoquer dieu et le malin.
Dans le reflet, Roar possède deux grands dés dont les faces marqués de dessins annoncent sa capacité ou non d'avancer. Une échelle? Vous êtes bloqués. Une patte de lapin? Tout va bien vous pouvez continuer.


Roar adore les filles et leur entente est parfaite. Pour dire, ils aiment la même chose : les hommes. Loin du cliché de l'homosexuel, Roar considère néanmoins la gent féminine comme ses meilleures amies. Il les trouve mignonnes et charmantes et adore passer de longues heures à discuter avec elles et à leur donner des conseils.

Tout à fait son genre. Roar est tombé immédiatement sous le charme de l'Oiseau et a vite tenté (en vain) de le séduire. À force de combativité, Roar l'a enfin pour lui, bien qu'il pense que l'Oiseau a plutôt cédé par lassitude. Et si celui-ci semble être très attaché au serveur, il ne manquera pas une occasion pour râler un peu. Enfin, qu'importe pour Roar, tant qu'il peut être la nuit à ces côtés, il sera toujours cet heureux homme assez niais. Le serveur aura d'ailleurs tendance à surprotéger à coup de pattes de lapin son amant, au plus grand détriment de ce dernier.

Alice. Roar sait qu'elle est la petite protégée de Bird et veut donc faire bonne figure devant cette "belle famille". Il la gâte de biscuit et de chocolat, est un peu gaga et ne désespère jamais malgré le peu de réceptivité de la gamine. Un jour, ils formeront tous les trois une famille, à ne pas en douter


_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 5½/8½ Pré-créés du Bourg Aujourd'hui à 9:54


5½/8½ Pré-créés du Bourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Registre des baptêmes et mariages de Bourg
» Paroisse de Bourg
» Seigneurie issue de mérite de Bourg-Saint-Christophe (Montluel)
» 1er tournoi de bourg-en-bresse (60Km de Lyon)
» Debrief photo du salon du Bourg Gay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-