Partagez|

~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!]

InvitéInvité
MessageSujet: ~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!] Ven 9 Déc - 20:27

Cela faisait quelques heures maintenant que le rouquin et son nouvel ami, Elloy, flânaient sur la place central du petit bourg, aprés un copieux repas à la brasserie du coin. Repas au cours duquel l'irlandais n'avait pas louper une seule miette de son assiette, mangeant avec avidité comme un naufragé qui ne s'était pas nourrit depuis environ une semaine.

La nuit noire était tombée sur le village silencieux et quelques étoiles brillaient timidement dans le ciel sombre, tandis qu'une petite brise fraîche s'était levée, rafraîchissant l'atmosphère étouffante. Au centre de la place il y avait une grande fontaine aux rebords en pierre grise dont la forme évoquait vaguement celle d'une trèfle à trois feuilles; la statue qui trônait au milieu de la fontaine représentait une grande vasque dans laquelle une belle jeune femme assise, le visage figé en une expression douce et rêveuse, versait de l'eau cristalline par l'ouverture de la grande jarre ouvragée reposant sur son épaule.
Curdberthus s'était donc assit sur le rebord de cette fontaine et levait la tête vers le ciel, un sourire pensif aux lèvres. Certes, il était dans un état second du fait que son estomac soit en pleine digestion, tenant plus du loir que de la boule d'hyperactivité qu'il affectait habituellement. Ses étranges prunelles violettes se baissèrent promptement sur ses pieds croisés, ses mains reposant désormait sur ses genoux. Il hésitait à formuler sa pensée à voix haute, mais celle-ci franchit ses lèvres malgrés lui.

"J'ai pas envie de dormir. Je veux rester éveillé ce soir. Je ne veux pas m'emdormir."

Le sommeil est une petite mort pour l'être... Une sorte de comas virtuel pour notre conscient... Et c'est dans ces moments-là que notre inconscient prend la relève, faisant surgir ce que nous cachons au plus profond de notre âme... Au détriment de nos pires peurs... De nos pires angoisses...
Mais qu'y pouvait-il, lui, le petit garçon au sabre à la lame translucide, maculée du sang d'une innocente? Qu'y pouvait-il, lui, dont l'esprit était parasité par cette seconde personnalité répondant au doux nom d'"Ylke"? Etrange contraste entre la beauté mystérieuse de ce prénom et la personnalité malsaine du démon...


"Et toi, qu'en penses-tu?"

Le jeune garçon tourna la tête vers le britannique, une sorte d'angoisse et de tristesse se mêlant dans son regard: Elly n'était surement pas du genre à passer une nuit blanche à rêvasser stupidement sur des étoiles, ou à parler de tout et de rien... Mais affronter ces cauchemards, seul, n'était pas chose facil...L'Être Humain est sociable par nature, et c'est pour mieux se protéger... L'union fait la force, pas vrai?


Dernière édition par Curdberthus le Mar 13 Déc - 22:24, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Je ne rêverais pas ~~ Lun 12 Déc - 21:13

Le Rêve. La nuit, la peur.

La nuit était tombée depuis longtemps.
Leur ventre repus par la délicieuse nourriture les obligeait à adopter une démarche lente. Leurs pieds les guidaient à travers les rues pour arriver à la Grande place. Elloy vit son ami se diriger vers la fontaine et s'assoir sur le rebord. Le bruit de l'eau qui coulait à travers la jarre, lui rappelait un vague souvenir de l'Avant. Mais lequel ?
Il resta un moment passif, il hésitait à aller chercher dans sa mémoire le sombre souvenir ou à l'oublier, et le mettre sous clef dans les tréfonds de son âme. D'un côté, le souvenir ne rejaillit pas souvent.. Et pourquoi pas ? Celui-là n'avait pas l'air horrible.

« Le soleil, le sable, la mer. J'étais devant la mer, le vent fouettant mon visage, le soleil me caressant. Un jour d'été ? Oui probablement... Il y a qu-... »

Il s'interrompit dans sa recherche, Curdberthus avait parlé, il ne voulait pas dormir et voulait rester éveiller.
C'est vrai, ne pas dormir serait un moyen parfait pour ne pas affronter le Reflet.
Rêver... Quel horrible mot dans Espérance. Pour Elly, cela signifiait presque la peine de mort. Il ne voulait pas de son passé, il avait un de ces je-ne-sais-quoi qui lui inspirait de la méfiance envers ses propres souvenirs, envers lui-même.
Je ne veux pas passer encore une nuit avec cette chose... Elle ne peut pas être moi, c'est certain, personne ne l'aime... Moi on m'aime.. Hein ?
Il releva la tête en direction de son ami pour chercher du réconfort dans ses yeux prunes, ses si beaux yeux. Mais ceux-ci étaient baissés. Ils semblaient être plongés dans un réflexion. Pourtant, ils se relevèrent avec une once d'inquiétude accompagnés d'une phrase :

«  Et toi, qu'en penses-tu ? »


Ce que j'en pense ? Si cela me permet de ne pas « rêver » je suis d'accord.

« Moi non plus, je ne veux pas me voi-... Je ne veux pas dormir »


Il s'approchait de son ami, vers la fontaine, vers l'eau, vers son reflet. Il se vit. Lui, le même, avec les mêmes habits, les mêmes cheveux... Le même visage à quelques exceptions près; il avait l'œil rouge et un sourire narquois sur le visage.
Il recula en un saut, et failli faire tomber son ami dans le bassin. Il était affolé par l'image de cette « chose ».
Non, non, ce n'est pas moi ! Ça ne peut pas être moi ! Impossible...!
Il était tombé par terre. La jeune fille à la jarre qui se présentait être le point central de la fontaine, continuait de verser l'eau dans le bassin. La vie « continue » son cours sans se soucier de ceux laissés derrière par la peur. C'est pour cela que les hommes ont formé une communauté. Pour être en sécurité et pouvoir continuer de rêver. Rêver le futur,l'avenir. Mais, est-ce qu'à Espérance, la signification commune du verbe est-elle applicable, ou est-ce un doux euphémisme ?
Quoiqu'il en soit, il resterait avec lui, rien que pour se protéger, et ne pas rêver.
[i][b]


Dernière édition par Elloy le Sam 21 Jan - 15:17, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: ~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!] Mar 13 Déc - 22:23

« Moi non plus, je ne veux pas me voi-... Je ne veux pas dormir »



Curdberthus avait levé ses fascinantes prunelles vers son ami, écoutant avec la même attention que celle que l'on porte à une personne respectable...Et il tiqua sur l'hésitation visible d'Elloy: "[...]Je ne veux pas me voi-...[...]". Intéressant. Le britannique semblait avoir des difficultés non-négligeable avec le sommeil, et peut-être le Reflet? Aprés tout, ne voulait-il pas prononcer le verbe "voir"?

Mais qu'est-ce que la vue, au fond? En dehors de l'aspect qui nous permet d'observer le monde qui nous entoure, au-delà de ce que nos yeux peuvent voir, qu'est-ce que la vue? Si ce n'est un don donné de Dieu, selon Curdy, afin de mieux examiner notre âme, nos erreurs...?

Mais comme le brun s'avançait vers la fontaine pour le rejoindre, le rouquin interrompit la petite voix dans sa tête: Et toi, tu le vois, ce qu'il refuse de te montrer? Tu veux le voir hein? Je sais que tu as envie de découvrir ce qui se cache derrière les verres de ses lunettes...Mince protection pour tes yeux, Curdberthus...

"C'est étrange...Le Sommeil ne m'effraie pas tant que ça, d'ordinaire...Mais ces Rêves...Ils me..."

Et la phrase du jeune homme resta en suspens, car venait de se produire une chose qu'il n'avait encore jamais vu. Etant donné qu'il ne pouvait lire les pensées d'Elly, il mit ça sur le compte d'un traumatisme dut à l'enfance, en rapport avec l'eau...Ou parce que l'image déformée de son reflet semblait être pour le moins...Surprenante.

Car oui, notre irlandais est un psychologue à ses heures perdues...Ce qui ne lui réussit pas vraiment...C'est toujours plus facile de se pencher sur les problèmes des autres...Mais lorsqu'il s'agit des siens, c'est une autre histoire...

Ainsi, alors que la lune, pâle beauté céleste qui illuminait la place de ses rayons froids, était haute dans le ciel parsemé de poussière scintillante, nos deux amis finirent...Assis dans la fontaine. Pourquoi? Et bien tout simplement parce que le mouvement de recul d'Elloy, visiblement paniqué par l'eau ou plutot son reflet (aprés la haute analyse de Sieur Curdberthus), avait faillit renverser ledit "psychologue", qui, afin de ne pas tomber, ou afin d'entraîner quelqu'un d'autre dans sa chute (c'est toujours mieux de tomber à deux...), s'était vivement raccroché à la manche du brun...

Et la suite, nous la connaissons, hein? Deux jeunes hommes au milieu de la fontaine, trempés comme des serpillères, et bientôt transits de froid: a Espérance, les journées ont beau être chaudes, la nuit rien ne vaut une bonne épaisseur de tissu pour affronter l'air glaciale!

Situation embarrassante. Situation idiote. Situation hilarante. Aussitôt dit, aussitôt fait: Curdy partit dans un bon fou rire franc et retentissant, les larmes lui montant presque aux yeux.



Dernière édition par Curdberthus le Mer 4 Jan - 11:47, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: ~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!] Sam 17 Déc - 18:07

The Joyce Formidable - A Heavy Abacus

Une petite brise fraîche, la saison froide commence à s'abattre sur Espérance. Noir. Ténèbres. La nuit... Les yeux de la petite se sont habitués à l'obscurité, et elle se repère dans les ruelles du bourg. Après tout, n'est-elle pas ici depuis toujours? Ou du moins est-elle sensée l'être...

Ses doigts effleurent la pierre rugueuse des vieilles bâtisses. Le Bourg. Sa Cali habite ici. Sujin sourit. La seule personne lui permettant de tenir bon, de ne pas s'enfoncer dans cette montagne impénétrable et morose du quotidien, c'est elle. Cali. Hors du temps, hors d'Espérance. Quelques lumières éclairent le Bourg, ça et là, quelques étincelles de vie dans cette nuit où les âmes s'enfoncent dans le monde des Rêves, à la quête d'eux-même... Petit à petit, elles s'éteignent. Ils sombrent dans les bras de Morphée.

Est-elle seule, dehors, par cette nuit presque hivernale? Toutes ces apparitions s'évanouissent, le décor change, le silence glacé s'installe. A quoi bon? Tout cela, tout cette mascarade, toute cette utopie déguisée.

Il n'y a que Cali de véritable.

Il semble à la fillette qu'elle est arrivée sur la place. Oui, l'air arrive de tous les côtés, la brise s'est faite plus forte, plus agressive. Mais que fait cette enfant? En pleine nuit? Petite âme au pied des étoiles, frissonnante dans son gilet cousu à la main.

Plic, ploc. La Fontaine. Sujin la visualise, ses formes ressortent dans la quiétude de la nuit.

Elle avance timidement, fatiguée de marcher. Pourquoi a-t-elle quitté le foyer?

"Toujours à te promener la nuit!"

Voix autoritaire, désagréable. Sujin secoue la tête, comme elle le fait toujours lorsqu'un mauvais souvenir la titille. La seconde d'après, envolé.

Plouf! La fontaine.

Un rire. Brisant le silence étreignant. Sujin sursaute. Qui est là? Qui est là?
Un rire, comme un démon sorti des enfers. Ou un esprit des morts venu lui parler? La petite Coréenne est une fervente croyante, et lance d'une petite voix:

- Es-tu...un esprit malin ou bienveillant?

Elle se souvient de toutes les formules, et en était fière. C'est sans doute ses seuls souvenirs agréables, ceux dont elle aime à se rappeler. Doit-elle se mettre à chanter pour apaiser cette esprit dérangé?

Elle attend, droite. L'Esprit viendra à elle s'il le souhaite. Après tout, elle possède le don d'une Mudang. Quelqu'un lui avait dit...elle croit...
InvitéInvité
MessageSujet: Un aveu, un échange, une rencontre. Sam 17 Déc - 20:01

La chute, pêché originel, ou moment de joie ?

Curdberthus était tombé, entraînant Elloy dans sa chute.
Curdberthus avait rit, entraînant Elloy dans ce même rire.
La gêne. Oui, il y avait de la gêne sur le visage du britannique, mais elle s’évapora, comme de l’eau qui s’en va vers le ciel pour former les magnifiques nuages.
Ils restèrent un moment dans l’eau. Parfois tremblant, parfois riant, parfois se resserrant pour se réchauffer.
Elloy sortit finalement du bassin et se mit sur le rebord, les pieds dans l’eau, regardant son ami assit dans la marre, ses pieds et ses jambes immergées par le liquide. Il était assez difficile de distinguer le roux par cette nuit bien que claire. Les ombres de la femme à la jarre se profilaient sur le visage de Curdy. Il ne voyait que ces yeux prunes, toujours aussi beaux. La jalousie d’une beauté commençait à monter. Ce n’était pas une jalousie folle ni ravageuse, mais une convoitise, un trésor que l’on aurait aimé avoir, ne serait-ce que pour dire que nous l’avons, que nous sommes uniques.
Il se souvint alors de la phrase inachevée de son ami :
« C'est étrange...Le Sommeil ne m'effraie pas tant que ça, d'ordinaire...Mais ces Rêves...Ils me... »
Quels rêves ? Qu’ont-ils de si particuliers ? Que lui font-ils ? Du mal ? Non, Elloy ne voulait pas croire que quelque chose pouvait faire du mal à son ami, cet ami précieux. C’est vrai que le sommeil ne dérange personne, et qu’il est reposant. En théorie. Le sommeil permet au corps et l’esprit de se reposer. Sauf qu’ici, ce n’est pas la théorie, mais la pratique. Et en réalité, le sommeil n’est en rien, en tout cas pour Elloy, du sommeil comme on l’imagine, comme on le pense et le croit. Le repos est une utopie, un rêve intouchable et immuable. Jamais nous nous reposons vraiment et pourtant, jamais nous nous arrêtons de rêver. N’est-ce pas paradoxale en un sens ?
Mais revenons en au britannique et son acolyte.
«Que te font les rêves ?… »
demanda Elloy, baissant la tête pour pouvoir regarder directement les yeux de Curberthus.


« Es-tu...un esprit malin ou bienveillant? »


La question les interrompit dans leur discussion. Une voix venait sonner à leurs oreilles, comme des petites sonneries, pour prévenir l’arrivée d’une personne. Qui était-ce ? Elloy regarda son ami quelques instants avant de répondre.

« Et si je te répond que je suis un esprit perdu… Que me dis-tu ? »


Il se retourna vers le roux, un sourire dans le coin des lèvres. Ce moment dans la fontaine et cet aveu des peurs du rêve avait sans doute rapproché ces deux hommes. Un esprit perdu. Je ne sais pas où aller, que faire…Il continuait de fixer son ami avec des yeux attendris, au bout de quelques secondes, il enleva ses lunettes, qu’il déposa sur le rebord duquel il s’était levé pour essayer de trouver un visage inconnu.
Curdy est mon ami, et je lui fais confiance.
Mais il sentit le corps inconnu à quelques pas d’eux. Il s’empressa de remettre ses lunettes.


Dernière édition par Elloy le Sam 21 Jan - 15:14, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Une lueur d'espoir dans la brume Mar 10 Jan - 16:14

Le jeune irlandais était assis dans la fontaine, trempé comme une serpillère...Si ce n'est plus...Et avec le froid mordant qui envahissait l'air, il avait l'impression que ses os étaient entrain de se congelés sur place. Il se releva donc rapidement en s'ébrouant joyeusement, évitant aussi la question de son ami au sujet de ses Rêves, au risque d'éclabousser la première personne qui serait trop prés de lui: soit Elloy, qui n'en menait pas large lui aussi étant donné qu'il avait visiter de prés la fontaine.

Mais alors que les secondes s'écoulaient, durant lesquelles leurs regards s'étaient accrochés l'un à l'autre, durant lesquelles le lien qu'ils avaient commencé à nouer plus tôt dans la journée se renforçait, quelquechose, ou plutot quelqu'un, les interrompit, rompant le charme de l'intimité qui s'était installée entre eux.
Une voix enfantine, dont le ton était celui d'une personne qui avait confiance en elle malgrés la petite pointe d'appréhension qu'on sentait poindre, s'éleva du mur de brouillard, telle une hallucination auditive.
Il n'avait pas rêvé...Cette voix était bien réelle...Elle ne provenait pas de sa tête... Et vu l'air que prenait le britannique binoclard, il n'y avait plus de doute.

« Es-tu...un esprit malin ou bienveillant? »

Mais qui donc trainait dans les rues à cette heure-ci, avec ce temps lugubre digne des vieux films d'horreurs du Comte Dracula, lorsque la lune n'était plus qu'un pâle disque masqué dans le ciel...Cette pensée fit frissoner d'horreur le rouquin qui fut ramené à la réalité par l'étrange réponse d'Elly:

« Et si je te répond que je suis un esprit perdu… Que me dis-tu ? »

Assit sur le rebord en pierre de la fontaine, l'obscurité se renfermant peu à peu sur eux comme un étaut étouffant et mortel, semblant les emmenés loin de ce monde, loin de toutes les peurs et tous les rêves, Curdy observait pensivement son ami. Ses prunelles violettes, scintillant faiblement dans la pénombre tels des joyaux mystérieux iréels, rencontrèrent ceux du brun, plus tendres et plus sombres à cause du manque de luminosité, alors qu'il terminait sa phrase.
Si sombres...Et les siens si clairs...Quel étrange contraste...Son regard perçant semblait se perdre dans les méandres du néant que représentaient les yeux d'Elloy, cherchant quelquechose de précieux et de fragile, caché là...Quelquepart sous ces ténèbres...
Cette impression se fit plus intense lorsqu'il se mit à méditer sur la phrase du binoclard, qui avait entre-temps retirer ses lunettes:
Un esprit...Perdu...? ...Je suis blessé et quand bien même mon âme serait sur le point de disparaitre, je trouverais la force pour te ramener chez toi.

<< ...Que je suis un esprit blessé mais que j'acceuille les voyageurs égarés car mon âme est pareille à une terre d'asile qui accorde la protection à ceux que le Mal poursuit...>>

Il observa l'autre jeune homme remettre ses lunettes sur son nez, comme une sorte d'armure, de carapace contre les agressions du monde extérieure, et Curdberthus comprit que la propriétaire de cette voix, car ce n'était à n'en pas douter une fille, devait être toute proche.

<<...Et toi, petite fille, seule dans les rues, alors que le funeste brouillard t'emprisonne...Viendras-tu à moi?>>
InvitéInvité
MessageSujet: Re: ~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!] Sam 21 Jan - 12:47

You'll Never Know - VersaEmerge

Sujin respire profondément, espérant que ce rire n'appartienne pas à un esprit maléfique. Peut-être qu'elle n'aurait pas du sortir... D'ailleurs, pourquoi l'a-t-elle fait? Qu'est-ce qui l'a amenée ici?
Elle ne se rappelle plus, et se dit que c'est sans doute l'esprit qui l'a attirée par cette nuit opaque. En tout cas, elle fera ce qu'il faudra. Elle n'a pas du sang de Mudang pour rien.

" Et si je te réponds que je suis un esprit perdu… Que me dis-tu ? "

Un esprit perdu. La petite Coréenne soupire de soulagement, elle ne coure donc aucun danger.

Parfois, les esprits n'arrivent pas à quitter le monde des vivants, ils sont perdus et ne trouvent pas le chemin pour rejoindre les autres âmes. Une Mudang se doit de les aider à atteindre le repos éternel.

Sujin toussote, s'éclaircit la voix. Elle est fière de son héritage chamanique, et s'avance doucement de quelques pas, lentement pour que l'Esprit ne prenne pas peur. Mais, aussi soudainement que le rire avait retentit, une autre voix rompt le silence:

- Que je suis un esprit blessé mais que j'acceuille les voyageurs égarés car mon âme est pareille à une terre d'asile qui accorde la protection à ceux que le Mal poursuit...

Un autre Esprit? Blessé? Ou un Mudang venu aider Sujin? La fillette fronce les sourcils dans la nuit, voilà qui s'avère déroutant. Devra-t-elle aider deux Esprits à traverser la barrière?
Est-ce une épreuve qui lui a été envoyée? Pour qu'elle prouve qu'elle est digne d'être une Mudang?

- ...Et toi, petite fille, seule dans les rues, alors que le funeste brouillard t'emprisonne...Viendras-tu à moi?

Le deuxième Esprit vient de parler... Ainsi, il la teste. Viendra-t-elle à lui? Cette fillette, si frêle mais si sure d'elle, osera-t-elle s'approcher de deux âmes mortes? Sera-t-elle capable de les aider?

Sans aucune hésitation, la réponse est "oui". Elle avance encore, jusqu'à entendre distinctement le clapotis de l'eau, et à sentir les deux présences.
Elle s'arrête lorsqu'elle touche la fontaine. Elle les sent, les deux âmes sont là, toutes proches.
Elle inspire profondément. C'est la première fois qu'elle entre en contact avec des âmes errantes, y arrivera-t-elle?

- Je peux vous aider, chuchote-t-elle de sa petite voix enfantine. Racontez-moi tout...

Oui, elle peut les aider. Elle en est capable.

- N'ayez pas peur, dit-elle en voulant les rassurer. Il faut juste que vous me racontiez tout... Quel mal vous ronge?

Maintenant, elle n'a plus qu'à attendre. A-t-elle su trouver les bons mots?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: ~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!] Lun 23 Jan - 14:52

« Que je suis un esprit blessé mais que j'accueille les voyageurs égarés car mon âme est pareille à une terre d'asile qui accorde la protection à ceux que le Mal poursuit... »

Elloy continuait de fixer son ami à travers les verres de ses lunettes. Une protection de plus, ça ne fait pas de mal. Même si la nuit le couvre suffisamment.
L'autre personne les avait rejoint. Pourtant, il ne se retournait toujours pas. Réfléchissant aux propos de son ami. Elly pencha la tête sur le côté. Il est vraiment généreux. Enfin, ça ne m'étonne pas en réalité. Ouais...Mais malgré tout, il a l'air de souffrir. Je lui en reparlerais plus tard, lorsque la personne sera partie. Je ne veux qu'il soit le seul à avoir mal. Pourquoi le serait-il ? Après tout, on souffre tous ici, de quelque chose de différent, mais on souffre. Il faut apprendre à vivre avec et ne pas dépendre des autres. J'suis con. C'est moi qui dit ça alors que je ne suis même pas fichu de rester seul deux minutes...
Il osa avancer sa main pour lui ébouriffer les cheveux. Geste qu'il n'aurait pas fait, en temps normal. Mais là, allez savoir pourquoi, il le fit, accompagné d'un petit sourire en plus !


« Je peux vous aider. Racontez-moi tout... N'ayez pas peur. Il faut juste que vous me racontiez tout... Quel mal vous ronge ? »

A ces mots, Elloy se retourna pour voir qui était là en réalité. Il n'avait, à présent, fait face qu'à une voix, certes fluette et qui semblait assez jeune, mais la voyant réellement, proche de lui, il ne s'y attendait pas. Elle était vraiment jeune, même un peu trop pour porter un tel fardeau.
Il revêtit un bon sourire, gentil et chaleureux, celui qu'il avait l'habitude de faire, pour éviter d'inquiéter les autres quand tout allait en fait mal. Même si, à ce moment précis, il n'allait pas mal. Il allait plutôt bien. Oui, il avait passé une bonne soirée, il s'était fait un véritable ami, il avait bien mangé, et puis, il n'allait pas dormir. Tout allait bien. Enfin...
Il s'approcha d'elle doucement.
« Oh, petite fille, comme l'a dit Curdy, qu'est-ce que tu fais ici, tard dans la nuit, et puis seule. Tu veux que je te raccompagne chez toi ?... » Il s'assit sur le rebord. « Ma petite, tu es bien trop jeune pour comprendre ce genre de chose. Tu ferais mieux de t'amuser avec les autres de ton âge. La vie passe trop vite pour s'occuper des problèmes des autres, et puis, tu es mignonne comme ça, tu ne devrais pas, non, vraiment. Vas t'amuser. Enfin, vas te reposer, il est bien tard. Mais sache que je vais bien, tu sais, il ne faut pas s'inquiéter pour si peu. Aller. »

Elloy avait fini de dire ce qu'il voulait. Il se tourna à présent vers son ami avec le même sourire qu'il avait affiché devant l'enfant.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: ~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!] Jeu 26 Jan - 20:23

« Je peux vous aider. Racontez-moi tout... N'ayez pas peur. Il faut juste que vous me racontiez tout... Quel mal vous ronge ? »

Le rouquin resta silencieux durant un long moment, perdu dans ses pensées, la voix de la jeune fille résonnant dans les nimbes de son esprit tourmenté comme un lointain son...Tourmenté...A cause d'Elle...

Mais le geste de son ami le ramena à la réalité, et fit naître un sourire attendrit sur ses lèvres. Il ne s'attendait vraiment pas à ce que le brun soit si familier. Jusqu'à présent, il n'y avait eu que des paroles...Des paroles réconfortantes, mais aucun geste affectif. Cette action était une sorte de témoignage important pour l'irlandais. Il sentait ainsi que leur lien s'était renforcé. Bientôt, il serait indestructible, il en était sûr... Il n'avait qu'à attendre, le temps ferait son oeuvre comme il pansait ses blessures cachées...

Le Temps...Seul le Temps lui permettrait de savoir si leur amitié était durable...

Sortant de sa réflexion silencieuse, le jeune garçon se leva et se tourna vers la silhouette de l'enfant, qui se découpait dans le brouillard comme une ombre chinoise. Il examina le contour de son visage, la forme de ses yeux, sa bouche, ses cheveux...Il était entrain de graver le souvenir de la filette derrière ses paupières maintenant closes...Lorsque sa phrase lui revint à l'esprit...

-Le Mal...Qui me...Ronge...?, il pouvait presque entendre le rire moqueur d'Ylke retentire dans sa tête, suivit de sa voix sournoise, qui s'insinuait en lui comme un poison mortel, qui le détruirais à coup sûr: -Le Mal qui te ronge...Ne peux être guérit...Tu le sais bien...Nous sommes ensemble...Elle ne pourra pas nous séparés...Cette petite garce n'y arrivera pas...Tu le sais autant que moi...Ne te voile pas la face...Tu es seul, seul face à ton pire cauchemard, seul face au monstre que tu es...Tu m'appartiens, Curdberthus, tu m'appartiens...POUR TOUJOURS! Ses derniers mots éclatèrent dans sa tête comme un cri de rage inhumain, le figeant sur place.

Le regard du britannique était posé sur lui, mais Curdberthus ne le voyait pas. Ses mains fines, reposant sur ses genoux, s'étaient mises à tremblées sans raison...L'air hagard sur son visage témoignait d'une terreur sans nom...Soudain, il se prit la tête entre les mains, se recroquevillant sur lui même alors que sa bouche s'ouvrait pour un laisser échapper un long cri de douleur...

-J'ai mal...Au secours, j'ai mal! Ca me fait mal!



Curdy tomba à genoux sur les dalles froides de la place centrale, serrant sa tête entre ses mains, des larmes commençant à rouler sur ses joues alors qu'il était secoué de violents spasmes, signe de son combat intérieur contre elle.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: ~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!] Dim 5 Fév - 12:58

Elle peut enfin distinguer ces deux esprits dans la pénombre : ce sont deux esprits ayant revêtu un manteau humain, et Sujin ne peut s'empêcher d'être soulagée.
Oui... elle avait entendu des histoires où des esprits avaient des formes monstrueuses et grotesques, qui auraient fait fuir le plus courageux des Mudangs. Heureusement, ces deux-là n'ont rien d'effrayant.
Les deux sont plus grands qu'elle, et l'un a des cheveux de feus, qui semblent attirer toutes les lumières de la nuit.
L'autre, aux cheveux plus courant, s'approche d'elle et lui dit d'un ton bienveillant:

- Oh, petite fille, comme l'a dit Curdy, qu'est-ce que tu fais ici, tard dans la nuit, et puis seule. Tu veux que je te raccompagne chez toi ?... Ma petite, tu es bien trop jeune pour comprendre ce genre de chose. Tu ferais mieux de t'amuser avec les autres de ton âge. La vie passe trop vite pour s'occuper des problèmes des autres, et puis, tu es mignonne comme ça, tu ne devrais pas, non, vraiment. Vas t'amuser. Enfin, vas te reposer, il est bien tard. Mais sache que je vais bien, tu sais, il ne faut pas s'inquiéter pour si peu. Aller.

Sujin ouvre la bouche pour répliquer. Je suis une mudang. J'ai du sang de mudang dans les veines. Je suis courageuse. Je suis là pour vous aider à aller de l'autre côté... Mais à la place elle se tait.
Que fait-elle dehors, si tard? L'esprit ne veut pas qu'elle l'aide? Oui, Sujin a ouï dire que certains esprits se plaisaient tant dans le monde des vivants qu'ils ne voulaient pas le quitter. Voilà qui s'avère déjà plus difficile... Et qui explique pourquoi ces deux morts ont encore apparence humaine.

Elle veut leur dire qui elle est, elle veut leur prouver de quoi elle est capable. Pour Halmeoni. Halmeoni?
La fillette secoue vivement la tête, chassant ce mot-souvenir revenu à la surface. De toute façon, elle n'a pas le temps de s'attarder dessus que l'esprit aux cheveux enflammés se roule en boule au sol et gémit d'une voix d'outre-tombe:

- J'ai mal...Au secours, j'ai mal! Ca me fait mal!

Sujin se met à paniquer, cela écoule maintenant de sa responsabilité... Sa responsabilité de mudang.
Elle se penche pour attraper la main de l'esprit souffrant ; que faire? Elle a besoin de comprendre, oui, comprendre pour identifier le mal!

- Comment êtes-vous mort? Demande-t-elle d'une voix où l'anxiété pointe.

La question se pose aux deux esprits, car sans doute se connaissaient-ils déjà avant. Peut-être sont-ils morts ensemble? Ou alors l'un est décédé, puis l'autre s'est suicidé.
Sujin jette un regard implorant au grand brun. Il faut que ces esprits rejoignent le monde des morts...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!] Aujourd'hui à 9:45


~Restes avec moi, cette nuit~[Rp avec Elloy, invitez-vous si vous voulez!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jour 5 - L'aube est rouge, beaucoup de sang a dû couler cette nuit !
» Aucun trafic, cette nuit à CDG
» Cette nuit, j'ai fait un cauchemar...
» Si Iop rime avec stupidité, alors Achylle rime avec poète.
» Hier soir, on avait rendez vous avec la lune.... euh nan avec le moon^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives :: RPs Terminés-