Partagez|

Sidka ~ c'est joli le bleu, non ?

InvitéInvité
MessageSujet: Sidka ~ c'est joli le bleu, non ? Ven 6 Jan - 11:15

Présentation de
Sidka
„Au cours de ma vie, j'ai perdu des morceaux de mon coeur ça et là“



Voici le conte de...

Kaito feat Vocaloid
» Prénom : Sidka
» Sexe :
» Nationalité : Finlandais
» Âge : 19 ans ; un des aînés d'Espérance, en somme. (Qui est en train de marmonner qu'il n'en a pas l'air ?)
» Lieu d'habitation : Maison, si on peut appeler le foutoir dans lequel il vit ainsi.
» Poste : Epicier — pas franchement assidu à la tâche, mais présent.
» Religion : Il semblerait qu'il ait été chrétien, avant. Désormais, la religion n'est qu'un vague souvenir pour lui, mais il aime l'ambiance du lieu de culte qu'il trouve apaisant.
» Qualités : Souriant ; agréable ; gentil ; sociable ; loyal
» Défauts : Paresseux ; un tantinet pervers ; charmeur, trop ; bordélique ; gourmand
» Activités/Hobbies : Trainer ? Lorsqu'il n'est pas en train de tenir l'épicerie — ce qui arrive trop souvent au goût de certains — il aime déambuler dans le bourg, échanger quelques mots avec chacun. La place centrale et le café : c'est ici que vous avez le plus de chances de le trouver.
» Particularités : Très secret en ce qui concerne son entrave, il n'en discute qu'avec de rares personnes.

Il était une fois...

L'Avant, hein ? Sidka n'en a que de rares souvenirs, ce sont plutôt des sensations. Il se souvient du froid de son pays, du vent qu'il aimait sentir sur son visage, et de sa petite chambre aux murs bleus — il a toujours aimé le bleu. Il se souvient de son goût pour le chocolat, qu'il a conservé à Espérance. Mais tout est tellement flou... Sa famille ? Il ne sait même pas s'il avait un père, des frères, des soeurs, des amis ? Il sait qu'il avait une mère. Cette femme, peut-être la seule qu'il déteste, et la seule dont il aurait souhaité l'attention. Sidka essaye de ne pas penser à l'Avant, ses souvenirs le laissent bien plus amer que nostalgique. Par conséquent, seul le Reflet lui permet de se remémorer des instants de son passé ; le jeune homme continue d'y aller régulièrement pour découvrir quelle est cette voix qu'il entend parfois lorsqu'il est au plus mal. Mais jusqu'à maintenant, le Reflet ne lui a pas offert grand chose, si ce n'est des souvenirs franchement désagréables ainsi que quelques petites choses anodines. Cette voix, le jeune homme est persuadé qu'elle appartient à l'Avant, et il sent que c'était la chose la plus précieuse qu'il avait. C'est pour cela qu'il n'abandonne pas ses recherches, aussi déplaisantes soient-elles.

Voilà donc à quoi se résument ses maigres souvenirs ; de toute façon, Sidka ne cherche qu'à savoir à qui appartient cette voix réconfortante, il n'a que faire du reste. Et s'il évite de penser à son passé en dehors du Reflet, c'est parce qu'il sait qu'il ne trouvera sa réponse que dans ce monde étrange. Alors autant ne pas se faire mal inutilement, n'est-ce pas ?


Ils vécurent heureux et...

Sidka est arrivé — ou a atterri, plutôt — à Espérance il y a un moment maintenant. Il lui semble que ça fait longtemps, mais la notion du temps est tellement étrange ici qu'il ne le sait plus. Bien sûr, maintenant il sait comment cet endroit fonctionne mais en arrivant, il était vraiment perdu. Il sentit immédiatement que l'ambiance était étrange ici : toutes ces personnes, gentilles mais plus ou moins perturbées quand on grattait un peu ; cet espace restreint dont on ne pouvait sortir ; pas d'argent, pas d'horloges ni de calendrier ; pas de différence entre langues et religions alors que les habitants venaient du globe entier. Et malgré toutes ces étrangetés, il se sentait étonnamment bien à Espérance, comme si c'était en quelque sorte son destin d'appartenir à cette communauté utopique.

Le jeune homme s'établit au Bourg, le Foyer étant trop isolé pour lui. Quant à l'Internat, il n'était pas assez studieux pour désirer y vivre. Il apprit peu à peu comment fonctionnait ce petit monde à part, grâce à ses habitants qui étaient visiblement habitués à accueillir des individus paumés ayant atterri ici on ne sait comment. D'ailleurs, tout le monde sans exception avait débarqué à Espérance ainsi. Même Bird, alors que c'était lui qui avait mis en place l'organisation actuelle. Quoiqu'il en soit, Sidka oublia vite ses interrogations à propos de l'endroit. Espérance était un lieu étonnamment hypnotique, et il n'avait pas la moindre envie de s'en échapper. Le finlandais s'intégra vite, mettant un point d'honneur à être sociable. Parce que ce pays coupé du monde, c'était pour lui une occasion de se créer une nouvelle vie. Il ne se souvenait que très peu de l'ancienne, mais une chose était sûre : dans celle là, il voulait être entouré, au coeur de l'attention. Il voulait être ce genre de personne rayonnante qui attire les autres. Au début, il ne fit que se promener un peu partout, visitant l'endroit et faisant connaissance avec tous ceux qu'il croisait. C'est ainsi qu'il apprit vite le maximum de choses à propos d'Espérance — c'est à dire peu, en fait — et qu'il se constitua cette image de jeune homme insouciant, toujours souriant, particulièrement charmeur et un peu trop pervers par moments. En effet, les jeunes filles qui croisèrent son chemin purent constater qu'il était plus attiré par leur décolleté que par leur joli minois. Mais peu importe, Sidka était apprécié à Espérance et c'était bien l'essentiel pour lui. Malgré sa fainéantise innée, il décida un beau jour de créer une épicerie dans le Bourg. C'était une idée lumineuse selon lui, puisque ça permettait aux habitants de pouvoir obtenir ce qu'ils désiraient sans avoir à faire le tour d'Espérance, et ça lui permettait à lui de les voir défiler dans sa boutique et d'avoir les derniers potins. Finalement, l'idée n'était pas si lumineuse que ça, puisqu'il ne fut pas très fidèle à l'épicerie. Après sa création et lorsque Sidka n'y était pas, les habitants devaient à nouveau faire le tour d'Espérance... Afin de le dénicher, désormais.

Abordons maintenant le sujet du Reflet... Sidka a eu la chance d'en entendre parler avant de s'y retrouver, ce qui lui permit de ne pas y aller par hasard pour sa première fois. Lorsqu'il se décida à franchir le pas, il en revint après avoir fracassé son demi-miroir contre un mur, complètement brisé par ses souvenirs. Il aurait clairement préféré ne pas se rappeler de son passé, étant donné ce qu'il avait découvert — mais cette première intrusion dans le monde du Reflet lui fit comprendre pourquoi il cherchait tant à être entouré. Alors qu'il se jurait de ne pas y retourner et de fuir les miroirs comme la peste, il entendit pour la première fois cette douce voix de petite fille, qui le consola. Et chaque fois qu'il se remémorait ses tristes souvenirs, la voix était là pour l’apaiser — lorsque Bird n'y arrivait pas, bien entendu. Alors le jeune homme décida de retourner dans le Reflet pour en apprendre plus, mais à ce jour ses recherches n'ont toujours pas été concluantes. A vrai dire, Sidka considère le monde du Reflet comme un mal nécessaire, une étape indispensable pour atteindre le bonheur.


La princesse eût par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

Sidka... Il a deux côtés, pas vraiment bien dissociés. Par exemple, il aime vraiment séduire, bavarder, jouer avec les plus jeunes. Sur ce point, il est totalement honnête et ne se cache pas derrière un masque. En revanche, son insouciance est feinte ; le jeune homme est conscient d'être complètement détruit au fond de lui, il sait qu'il y a une plaie, énorme, quelque part. Mais les autres, l'attention qu'ils lui portent... Ça panse un peu sa plaie, sans réussir à la cicatriser totalement. C'est ce que les autres ne savent pas, et ce qu'il ne veut pas qu'ils voient. L'image qu'il a pu se constituer à Espérance, il y tient beaucoup trop. Et puis c'est le seul point sur lequel il ment, le reste il ne le cache pas. Ni sa flemme légendaire, ni son côté pervers. De toute façon, quelqu'un d'attentif pourra remarquer que bien qu'il ne semble pas vraiment s'attacher aux autres, préférant papillonner, il ne supporterait pas de se voir abandonné, que plus personne ne lui jette un regard. C'est aussi pour cela que Sidka se lie difficilement, il a bien trop peur que la plaie s'agrandisse si quelqu'un, un jour, osait le trahir. En échange, il se montre gentil — ça, c'est le cas avec tout le monde — et particulièrement loyal envers ses amis. Ne fait pas à autrui ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse, voilà la maxime qu'il applique ainsi.

Enfin, Sidka reste très secret en ce qui concerne son entrave. Il ne voudrait surtout pas que les autres se rendent compte qu'en réalité, ce n'est pas eux qui ont envie d'être à ses côtés, mais lui qui a énormément besoin de leur présence. C'est également pour cette raison qu'il a monté sa petite épicerie qu'il ouvre au gré de son humeur : pour avoir un minimum d'utilité au sein du Bourg. Pour rester une figure connue au cas où sa petite cour se lasserait de lui, un jour — ce qu'il souhaite évidemment éviter.


On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

Sidka a une peur panique d'être abandonné, de se retrouver seul, sans la moindre attention de la part des autres. A Espérance, il arrive à être heureux — tout le monde est gentil, et puis il est aimé de la plupart des habitants. Rares sont ceux qui ne l'apprécient pas, et il laisse peu de personnes indifférentes. Après tout, il attire le regard avec ses cheveux bleus et sa démarche gracieuse, et puis c'est quelqu'un d'agréable. Ici, on ne se détourne pas de lui lorsqu'il offre son amitié. Pas comme cette femme qui lui a servi de mère. Celle qui l'abandonnait des heures entières dans un placard sombre, lui laissant une araignée pour seule compagnie, lorsqu'il avait "la chance" qu'il y en ait une. Celle qui lui a appris à craindre chaque instant de solitude, alors qu'il aurait tant aimé un peu d'attention et d'affection. Sidka ne sait pas pourquoi elle lui faisait subir ça, il croit ne l'avoir jamais su, même Avant. C'est vrai, pourquoi est-ce qu'il n'intéressait pas sa propre mère, à un tel point qu'elle le laissait de longues heures seul, et dans un placard qui plus est ? C'est cette ignorance qui lui pose problème : puisqu'il ne connait pas la cause de cette punition, puisqu'il ne sait pas ce qu'il a fait de mal, comment pourrait-il éviter l'histoire de se répéter ? Même si à Espérance, il est en quelque sorte la coqueluche du Bourg, même si maintenant il n'est plus un petit garçon vulnérable... On ne sait jamais, hein ? Si un jour il faisait un faux pas, et qu'il était rejeté de tous ? Parce que dans le Reflet, Sidka n'a pas grandi. Il a toujours l'apparence fragile d'un enfant apeuré, qui ne demande qu'à être rassuré par des bras protecteur. Le jeune homme ne supporte pas cette image que lui donne le Reflet, il ne veut pas être vu dans cette position de faiblesse par un autre habitant qui risquerait de le reconnaître. Par conséquent lorsqu'il croise quelqu'un dans un rêve, sa volonté de cacher cette apparence honteuse est assez forte pour lui permettre de prendre sa forme habituelle. Mais il reste quelqu'un de particulièrement fragile dans le monde du Reflet, et la légèreté qu'il affiche en temps normal disparaît bel et bien.


Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

Sidka est, clairement, quelqu'un de beau. Quelle chance pour lui, qui aime tant l'attention des autres ! Quelqu'un de laid ne susciterait pas une telle convoitise, n'est-ce pas ? Bref, Sidka est bel homme. Une peau délicatement pale, un visage fin sans être trop anguleux. De longs doigts fragiles qui vous effleurent de temps en temps, provoquant un frisson. Des cheveux vaguement ondulés, bleutés — pour ne pas dire carrément bleus — et des yeux assortis. Un regard moqueur, séduisant, et à se damner lorsqu'il l'associe à son sourire charmeur. Parce que finalement, l'atout de Sidka, c'est son charme plus que son apparence elle-même. Après tout, il existe de nombreuses personnes qui sont aussi belles que lui, si ce n'est plus. Seulement lui, il sait utiliser ses charmes et connait le langage du corps. Et ainsi, même s'il n'est pas particulièrement grand, pas particulièrement musclé — il est bien trop feignant pour faire du sport, voyons — il attire l'oeil par sa façon de se mouvoir et sa grâce indéniable. Quant à son visage, il en fait ce qu'il veut de la même façon ; son panel d'expressions est impressionnant, et s'il y a bien une chose qu'il sait faire, c'est les utiliser à bon escient. Finalement, peut-être que de nombreuses personnes le trouvent superficiel et trop charmeur ; mais cette façon de se comporter est maintenant tellement naturelle pour Sidka qu'il lui serait impossible de faire autrement.


De l'autre côté du miroir...

» Prénom/Pseudo : Camille/Sidona ~
» Âge : 18 ans dans quelques jours
» Où as-tu connu Je de l'âme ? Bonne question .__. De partenariat en partenariat, il me semble.
» Comment le trouves-tu ? Coup de coeur pour le contexte ! Pour ce qui est de l'apparence, elle est comme je l'aime : agréable sans être trop sophistiquée *se sent perdue sur les forums avec trop de déco .__.*
» Expérience en RP : Il y a longtemps que j'ai commencé le RP, mais j'ai fais une longue pause avant de reprendre, du coup je pense avoir un niveau correct mais sans plus.
» Présence : Je peux passer tous les soirs, mais pas forcément poster une réponse aussi régulièrement. Comme pour tout le monde ça dépend des devoirs et de la motivation n__n
» Code réglement :
» Code contexte :


Note : A propos de l'épicerie, je ne sais pas si ça pose problème qu'elle ne soit pas ouverte tous les jours, à des horaires fixes ^^' J'ai pensé qu'étant donné que le temps n'est pas vraiment défini à Espérance, ce n'était pas dérangeant. Je changerais évidemment si c'est le cas.


Dernière édition par Sidka le Mar 10 Jan - 20:47, édité 1 fois
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Sidka ~ c'est joli le bleu, non ? Ven 6 Jan - 18:36

    Hey ! C\'est la fête !
    Bon ben écoute mon ptit, ta fiche est toute choupie, j'aime bien comment tu écris, comment tu t'es approprié le personnage, et c'est cool quoi ! Néanmoins un ptit truc : au niveau de l'entrave, j'aurai vu l'entrave principale plutôt autour de la peur de l'abandon (on a un autre claustrophobe dans les pré-créés), mais ça peut passer, enfin j'attend l'avis de Bird et celui de Cali la dessus ^^
    Donc eh bien plus qu'a voir ça, et on pourra te valider, te mettre ta couleur bleue qui va si bien avec ton perso, et puis faire toutes les modifications d'usage ^^
    Edit : Pour l'épicerie, no problème
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sidka ~ c'est joli le bleu, non ? Ven 6 Jan - 19:15

Oh pardon, j'avais vu la claustrophobie en première entrave n_n'
Je peux changer si ça convient pas au pire, vu que j'ai plus parlé de l'abandon dans les autres parties, ça sera pas trop long de modifier pour l'entrave ! Sinon c'est super pour l'épicerie o/
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sidka ~ c'est joli le bleu, non ? Ven 6 Jan - 19:23

je ne vois pas d'opposition et comme dum je suis plus pour la peur de l'abandon en première entrave =)

moment pub: n'oublie pas de voter sur le top sites pour que des nouveaux fous arrivent u_u tu peux aussi parler du fo no probleme =)

_________________
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sidka ~ c'est joli le bleu, non ? Ven 6 Jan - 20:48

    J'ai préparé les modifications, ça sera fait si Cali penche également pour la peur de l'abandon n_n

    Bird : J'ai pas d'amis qui font du RP .__. (mais j'ai des amis, hein ! Hein ? T.T)
    Mais j'irais voter sur les Top sites, vi !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sidka ~ c'est joli le bleu, non ? Sam 7 Jan - 22:26

Ow, un beau jeune homme qui aime le chocolat *o* Pervers, certes... Bon alors, je ferai attention à ne pas accepter tes chocolats 8D /SBAF !/

Bienvenue à toi ! Jolie fiche, en tout cas, j'ai pris plaisir à la lire. Ce pré-créé m'intéressait en plus, mais j'ai finalement décidé de faire mon propre personnage... Contente que quelqu'un l'ait pris ^^
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sidka ~ c'est joli le bleu, non ? Mar 10 Jan - 17:22

Je vous arrête toutes les filles !
SIDKA M'APPARTIENT CORP ET ÂME ! èwé

J'aime la présentation & ton appropriation du personnage ! ^^
Et je suis tout à fait ok pour l'entrave ! o/

Désolé si ce message ne paraît pas très enthousiaste mais je suis ( encore ) malade... --'
Bref ! J'approuve !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sidka ~ c'est joli le bleu, non ? Mar 10 Jan - 17:34

    Han, c'est gentil ! Agnaaah !
    Et rétablis-toi bien ~

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sidka ~ c'est joli le bleu, non ? Aujourd'hui à 13:26


Sidka ~ c'est joli le bleu, non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Impossible de trouve le reseau nabaztag, le lapin est bleu
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu
» [Jeu Flash]Faire des hauts faits avec un elephant bleu :p
» Zéliä, la mage à peau bleu.
» Le fond bleu autour des textures qui veut pas être transparent sur DoomBuilder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-