Partagez|

Momoiro PV

Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Momoiro PV Dim 18 Mar - 19:01

Momoiro ,, Vivre ou mourir, il faut choisir ''

Original by 亮久
X.X.X.X.X.X.X
Elle est japonaise.
Elle a XIV ans.
Elle vit au foyer.

,, Au Japon, les jeunes se suicident souvent, oppressés par la difficulté des études. Ceux qui gardent courage, font tout de même face à un certain spleen...Baudelaire le contait bien. Mais à conter on oublie de compter les morts ''

Momoiro n'a jamais été franchement souriante. Elle n'a jamais eu l'allure des idoles japonaises, avec ses cheveux noirs raides et son regard de mauvaise augure. Pourtant, son prénom "rose clair" adoucissait son caractère. Les études, elles, n'adoucissent rien.
Ce cercle vicieux de la concurrence l'a constamment suivis, même à son arrivée à Espérance. De même, son syndrome déjà existant dans la "réalité", sembla s’accroître, ici.

Syndrome de Cotard. C'est l'état délirant. Refus de soi-même. Pas de corps, pas de problèmes. Rien n'existe. Une mutilation poussée à l’extrême. Aucunement. Le-corps-n-existe-pas. Pas de blessures... Pas physiques.

Syndrome de Cotard, la négation de moi. Le mental est au-dessus. Le corps n'est qu'un aperçu. Se nourrir c'est se pourrir. Se sous-alimenter, c'est mourir.
L’extrême paradoxe. Obliger de manger un minimum pour aider le cerveau. Obliger de se poser des questions pour la postérité... Le post-mortem.

C'est compliqué à expliquer. Mais ça reste du délire. Une fille qui se croit par moment morte, qui n’accepte plus son corps. C'est un corps d'adolescente. Filiforme de l'angoisse sur les entrecôtes peu grasses. Une poitrine cachée et le nombril dévalorisé, qui ploie sous le poids de la timidité. Pliée en deux. Extravertie ravagée, timidité envisagée. Seconde possibilité cochée.

Momoiro n'est pourtant pas complètement méchante. Elle a ce côté enfantin qu'on les adolescentes de son âge. Outre son côté morbide, elle sait tout de même sourire, rire. Elle rougit devant les beaux garçons, joue les top models avec quelques amies... On la croit alors banale en apparence, quant à l'intérieur, elle souffre plus que nécessaire.

C'est une politesse asiatique. Une gentillesse méthodique. Pour un sourire qu'elle offre, c'est trois questions qui flottent. Sans jamais les dires à voix haute, la pensée prime à voix basse.

Sur un chemin d'épines de fleur, c'est une japonaise qui se meurt. Trop d'angoisses pour quatorze ans, avec l’inexistence en mention. C'est qu'une enfant se croyant damné sur un sentier déjà tracé.

Étrangement, dans le rêve, son syndrome de cotard, auquel elle s'est si bien habituée, au point de renier tout ce qui concerne le physique, vient s'inverser. Le rêve donne à la vie, l'accès. Ici, c'est le refus de Cotard. Le corps est au-dessus du mental. Le poids est inégal.
Momoiro s'y sent lourde. Une tonne de vie et le bruit d'un coeur qui bat. L'ultra-sensibilité d'une personne sur son propre "soi".
L'entente du sang, du corps... Le physique. Trop de sensations, pour un minimum de pensées.

Dedans, c'est une adolescente pleine de vie qui se hait.


Relations


SORTE DE LIEN ;
TEXTE

SORTE DE LIEN ;
TEXTE

Autre avatar proposé :
Spoiler:
 

Momoiro PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Momoiro débute...
» Taiko no Tatsujin Momoiro Ver.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-