Partagez|

The queen of hearts, she made some tarts [Angelina]

Arthur
Messages : 38
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 20

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Entrave: Pyromanie
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: The queen of hearts, she made some tarts [Angelina] Dim 6 Mai - 23:16

    Un ciel bleu à peine percé de quelques nuages blancs. Une brise légère. Un soleil éclatant. Deux ou trois enfants passant en courant. C'était décidément un bel après-midi qui s'offrait à Espérance.
    Mais ça, Arthur s'en fichait. Il était bien trop occupé à ruminer sa mauvaise humeur, tout en marchant d'un pas pressé, chargé d'un sac de toile, à travers le centre-ville.
    « J'aurai pas dû accepter d'y aller, j'aurai dû rester jouer dans ma chambre et pas répondre quand on m'a appelé ! » Ça ne servait pourtant plus à grand chose de se plaindre maintenant. D'autant plus qu'au départ, le jeune garçon n'avait pas été si mécontent que ça d'aller effectuer cette livraison en ville. C'était pour lui une occasion en or de pouvoir sortir de la ferme, de découvrir de nouveaux visages. Et puis, il aimait bien rendre service, parfois.
    Seulement voilà, il ne parvenait pas à trouver son chemin dans ce dédale de rues et de maisons et ça finissait par l'énerver. Alors, il maugréait ainsi, pour le principe, pour se sentir moins bête ...

    Fatigué, il fini par s'asseoir sur un banc, posant son sac à côté de lui. Son sac ... que contenait-il d'ailleurs ? Il en avait une vague idée grâce à l'adresse du lieu où il devait le livrer et également à l'odeur qui s'en dégageait. Une odeur qu'il lui rappelait que l'heure du goûter se rapprochait et que cette marche jusqu'ici lui avait ouvert l'appétit.
    Aussi, constatent qu'il était seul, il ne su résister plus longtemps et ouvrit le sac. A l'intérieur, se trouvaient des fruits tous aussi appétissants les uns que les autres. Et, cultivés à la ferme, ils ne pouvaient qu'être délicieux. Ce qui retint tout particulièrement l'attention d'Arthur, ce fut une petite boîte de fraises. Il l'extirpa délicatement du sac et la posa sur ses genoux.

    Avait-il le droit d'en manger ? Après tout, il n'était pas rémunéré pour son déplacement, alors, il pouvait bien s'offrir cette toute petite compensation. Personne ne verrait rien en plus, il n'en prendrait pas beaucoup, une ou deux, ... cinq au maximum.
    Coinçant entre ses doigts une grosse fraise d'un rouge vif, il la porta à sa bouche.
    Mmh ... Il lui semblait ne jamais avoir mangé quelque chose d'aussi bon !
    Il faut dire aussi que ça faisait bien longtemps qu'il ne s'était laissé aller à enfreindre des règles. Oui, ça devait surement être ce goût de liberté qui lui avait tant manqué.
    La Liberté a un goût absolument divin et addictif. Assez addictif pour manger toute une boîte de fraises.

    Quand Arthur s'en rendit compte, il était trop tard. Il se dit pourtant que ce n'était pas si grave, quelques fraises en moins ne tueraient personne. S'essuyant la bouche du revers de sa manche, il jeta simplement la boîte vide dans la poubelle se trouvant à côté du banc. Bien, maintenant que toutes traces de son méfait avaient disparues, il pouvait repartir à la recherche de la boulangerie où il devait apporter le reste des fruits.
    Ne voulant se perdre de nouveau, il se résolu à demander son chemin, ce qui fut très judicieux. En effet, il trouva ensuite très vite le bâtiment et se hâta d'y entrer.

    L'intérieur était absolument magnifique. Tous ces gâteaux les uns à côté des autres, alignés, attendant impatiemment de trouver preneur et d'être dévorés, c'était tout bonnement merveilleux pour le petit garçon gourmand qu'il était.
    Relevant les yeux de toutes ces pâtisseries, il remarqua la fille qui se trouvait derrière le comptoir.

    - Bonjour ! Moi c'est Arthur, je viens pour la livraison de fruits.

    Et, si pour le remercier du déplacement elle lui offrait un de ses gâteau ? Malgré toutes les fraises qu'il avait englouties, il ne pouvait pas rester insensible à tout ce sucre qui s'étalait devant lui.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: The queen of hearts, she made some tarts [Angelina] Lun 7 Mai - 13:26

A la boulangerie d’Espérance, on pouvait trouver surtout des sucreries en folie. C’était la spécialité de la tenante de la boutique en même temps. Elle faisait des tartes, des fondants, des bonbons, des petits chocolats… Tout pour donner le sourire. Et pourtant, elle, elle ne l’avait jamais le sourire. Ou rarement du moins. Et ce matin là, un enfant de bas âge qui était venus acheter des bonbons le lui a fait remarquer. Et puis, après avoir posé sa question, il s’est mit à la fixer. Longuement. Attendant la réponse à sa question. Alors Angelina, elle, elle a fait ce qui lui semblait normal de faire dans ce genre de situation. Elle s’est mise, elle aussi, à le fixer. Sauf qu’au lieu de débuter un jeu du style « le premier qui détourne le regard à perdu », le petit eu un sursaut et partis très vite de la boutique, courant comme si sa vie en dépendait. La jeune russe au début ne broncha pas, puis elle se rendit compte que sa capuche n’était pas en place. Il avait dû voir ses yeux rouges et prendre peur en pensant qu’elle avait été mise en colère. Elle avait porté une main à ses mèches de cheveux blancs, les regardant un peu avant de les placer devant ses yeux. Elle rabattit alors sa capuche, et retourna à ses occupations habituelles, en silence.

L’histoire aurait put s’achever là, si seulement elle n’était pas perturbée par ce qui venait de se passer. En temps normal, il est vrai, elle s’en moquerait totalement. Mais le problème, c’était que c’était un tout petit, et être la cause de ses cauchemars ne l’enchanterait pas particulièrement. Elle cherchait une quelconque solution à son problème, mais ne trouva rien. En même temps, ce n’était pas évident d’essayer de faire quoi que ce soit. Ce n’est pas comme si elle utilisait un produit pour se colorer les yeux ! Et pourtant, ça aurait était beaucoup plus simple pour elle, en général. Elle lâcha un soupire, s’occupant à faire des paquets de bonbons, quand elle entendit du bruit derrière elle. Elle se retourna, pensant faire face à un client. Elle se mit face au garçon, silencieuse, l’écoutant mais surtout l’observant. Elle allait détourner le regard, histoire de ne pas revivre la scène de ce matin, quand elle remarqua les yeux du jeune garçon. Ils étaient vairons. Ça la rassura alors tout de suite : quelqu’un qui avait l’habitude d’avoir des yeux qui sortaient de la normale ne serait pas gêné par les siens. Elle baissa alors son regard, pour voir le sac qui se trouvait à ses côtés. On lui avait envoyé un si petit homme pour sa commande ? Avaient-ils le statut d’esclaves ? Bah, il n’avait pas l’air malheureux ce garçon, alors il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Elle se déplaça, allant rejoindre le garçon afin de prendre le sac d’une main. Elle l’ouvrit histoire de voir un peu ce qu’il y avait et ce qu’elle pourrait bien en faire. Elle eut l’impression qu’il manquait quelque chose, et il lui fallut deux bonnes minutes de réflexion, dans le silence, pour réaliser.

-J’vais pas pouvoir faire la charlotte aux fraises…

Elle referma le sac, sans rien ajouter de plus. Son visage n’avait rien exprimé de spécial, et la jeune fille n’y pensait déjà plus. Après tout, les oublis, ça pouvait arriver. Il n’y avait pas de quoi en faire un drame. Elle retourna derrière son comptoir, s’apprêtant à partir dans son arrière boutique en laissant en plan le petit, quand elle s’arrêta. Peut être que si elle faisait un effort pour être sociable, elle n’aurait plus à s’inquiéter de faire peur ? Et elle n’aurait, dans ce cas, plus à subir les réactions de peur des autres ? Elle se tourna vers l’enfant, posant son attention sur lui. Une fois de plus, elle garda d’abord le silence, pendant une bonne minute. Elle jeta alors un coup d’œil à son horloge murale.

-L’heure du gouter. J’peux t’faire un gâteau si tu veux. Tu pourras choisir.

Elle reporta son attention sur le jeunot, avant de faire un petit signe de tête pour lui montrer le chemin, avant qu’elle ne s’engouffre elle-même dans son arrière boutique. Qu’il la suive ou non, c’était plus son problème à présent. Elle avait fait une offre, à lui de décider s’il allait l’accepter ou non. Elle posa son sac sur la table, et commença à sortir tous les fruits, pour les exposer et pouvoir voir l’étendu de ce que contenait la commande. A part les fraises, et la trop petite quantité de prune, elle était plutôt satisfaite. Elle alla alors chercher son tablier, voulant déjà faire quelques gâteaux. Il faut dire que comme l’heure du gouter arrivait, des clients viendraient, alors il fallait prévoir de quoi ravitailler tout le monde. Et puis elle voulait cuisiner, un point c’est tout.
Arthur
Messages : 38
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 20

Feuille de personnage
Âge: 12 ans
Entrave: Pyromanie
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The queen of hearts, she made some tarts [Angelina] Mer 6 Juin - 15:22

    Attente pesante. Tel le voleur pris la main dans le sac, Arthur osait à peine respirer. Cela faisait déjà plusieurs minutes que la fille s'était approchée pour vérifier le contenu du sac. Le temps semblait s'étirer lentement, très lentement sur le lourd silence qui planait depuis un laps de temps comparable à l'éternité pour le pauvre Arthur.
    Que dirait-elle lorsqu'elle découvrirait l'absence des fraises ? Et lui, que répondrait-il ?
    Allons du calme ... Il ne fallait rien laisser transparaître. Il évoquerait un oubli, une erreur. Oui, c'est cela, il ne fallait pas s'en faire pour si peu, restons calme.

    -J’vais pas pouvoir faire la charlotte aux fraises…

    Le silence s'étira de nouveau. « C'est tout ... ? » Il en aurait poussé un soupir de soulagement ! Il s'en retint pourtant : il s'agissait peut-être d'une ruse, d'un piège qui le pousserait à se trahir ...
    Absorbé par sa paranoïa, Arthur n'avait pas remarqué que la pâtissière s'était éloignée avec sa livraison. Aussi, lorsqu'elle lui adressa de nouveau la parole, il releva la tête, sursautant presque.

    -L’heure du gouter. J’peux t’faire un gâteau si tu veux. Tu pourras choisir.

    Avant qu'il ne trouve quoi répondre, elle avait déjà disparu. Que faire à présent ? Ça pouvait être une nouvelle tactique afin de lui faire avouer son vol ... Mais, en même temps, la proposition lui paraissait bien tentante. Et puis, l'idée de découvrir se qui se cachait de l'autre côté du comptoir était assez attirante. Assez pour se laisser tenter. Suivant le chemin que la fille avait emprunté juste avant lui, il pénétra à son tour dans les cuisines de la boulangerie.
    La pièce plu tout de suite à Arthur. On y trouvait dans chaque recoin toute sorte d'ustensiles de cuisine et d'ingrédients divers - bien qu'il s'agisse principalement de choses sucrées – et les fruits qu'il avait emmenés avaient eux-mêmes été étalés sur une table.
    La jeune fille semblait prête à se mettre à l'œuvre. Arthur s'approcha d'elle pour mieux l'observer, l'étudier dans ses préparatifs, quitte à la gêner un peu.
    Plusieurs questions lui brûlaient déjà les lèvres, mais ne risquait-il pas de la déranger en les lui posant ? Bah, qu'importe, elle l'avait invité à la suivre jusqu'ici après tout, et s'il ne se montrait pas un peu intéressé par ce qu'elle faisait elle risquait d'en être vexée.

    - Tu aimes bien cuisiner ?
    Question un peu déplacée, idiote, mais tant pis, c'est elle qui était sortie en premier.

    - Ça fait longtemps que tu fais des gâteaux ? C'est compliqué ? C'est quoi que tu préfères faire ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: The queen of hearts, she made some tarts [Angelina] Lun 25 Juin - 20:54

La pâtissière, dans sa préparation pour cuisiner, eu le réflexe de s’attacher les cheveux. Elle stoppa pourtant un instant son geste, en remarquant la présence de l’enfant. Ah oui, c’est vrai, elle venait de l’inviter à la rejoindre ici. Elle avait déjà oublié. Elle fut alors pensive pendant quelques temps, essayant de trouver une solution à son problème : s’attacherait-elle les cheveux, histoire de ne pas être dérangée dans son travail, mais au risque de faire peur à l’enfant, ou devait-elle les laisser tomber, par sécurité ? Après quelques secondes de réflexion, elle décida de se les attacher, mais de telle manière que des mèches cacheraient ses yeux, sans trop la gêner. Et puis, de toute manière, elle gardait sa capuche, alors ça devrait aller au final. Elle fut interrompue dans la réflexion sur son dilemme quand le garçon lui posa une question toute simple. Angelina porta alors son regard sur lui. C’était une drôle de question, non ?

-Je ne ferais pas ça si je n’aimais pas.

Réponse courte, certes, mais elle n’avait pas grand-chose à ajouter. Que dire de plus de toute manière ? Elle n’avait plus l’envie de se triturer les méninges, et voulut donc s’attaquer à la préparation d’un gâteau. Elle se décida assez rapidement sur des tartelettes aux poires et commença donc à chercher de la farine, du sucre, des œufs, et tous les autres ingrédients dont elle aurait besoin pour la confection des gâteaux. Elle allait encore une fois oublier la présence du jeune garçon, quand il se mit à lui poser tout un tas de questions à la suite. Angelina crut qu’elle allait s’arrêter de respirer. Comment pouvait-on en demander autant d’un coup ? Ni avait-il pas une règle de la société qui voudrait que l’on ne pose qu’une question à la fois ? Pourquoi les rares personnes qui lui adressaient la parole semblaient si curieuses et avide de réponse en tout genre. La jeune russe reposa la poire qu’elle avait dans la main, afin de reprendre son calme. Elle inspira un bon coup, avant de répondre doucement à l’enfant.

-Je… fais ça depuis un moment maintenant. Je ne sais plus trop quand j’ai commencé… Et comme tout genre d’activité, si on… y met du sien, et à force de pratique, on devient plus rigoureux et attentif à son travail. Enfin, à mon avis. Tu ne connais pas ça ? Une activité que tu affectionnes particulièrement…

Elle marqua une pause, remarquant qu’une des poires était légèrement abîmée. Elle l’attrapa lentement, prit son couteau et enleva machinalement le morceau de fruit concerné. Elle se souvint alors qu’il y avait encore une question à laquelle elle n’avait pas répondu. Mais devait-elle vraiment prendre la peine de le faire ? Ce n’était même pas sûr que le garçon l’écoutait… Mais en même temps, les règles de politesses la poussèrent à reprendre la parole.

-Et pour ce qui est du gâteau que je préfère faire…

Elle s’arrêta, réfléchissant à la question, le tout en baissant la tête, en portant son attention sur la poire qu’elle tenait dans la main, afin de se concentrer. Elle aimait bien faire tous les genres de pâtisseries en fait. Inventer de nouvelles recettes, revoir les anciennes, et puis parvenir à obtenir le résultat escompté… Mais ce n’était pas ce qu’elle préférait dans sa profession. Il existait quelque chose de bien plus plaisant encore.

-En fait, ce ne sont pas les gâteaux en eux même que j’aime faire, mais c’est surtout la satisfaction que peuvent afficher ceux qui les achètent…

Elle se mit à sourire doucement en y repensant. Mais elle revint à son invité assez vite. Ce n’est pas qu’elle n’aimait pas avoir de la compagnie avec elle, mais, ils n’allaient avancé à rien à ce rythme, et l’heure du gouter sera passée depuis longtemps.

-Tu as décidé la pâtisserie que tu voud…

Angelina s’arrêta d’un coup. Elle venait d’avoir une illumination. Elle posa très vite le fruit qu’elle tenait encore dans sa main, et se dépêcha vers son four. Elle avait en effet lancé une tournée d’éclairs au chocolat, au café et au caramel, et avait bien faillit les oublier. Un coup de chance, il était juste temps de les sortir. A l’aide d’un torchon, elle attrapa la plaque qui était au dessus du feu, et alla la poser sur la table. Elle inspecta alors l’aspect, et fut rassurée par ce qu’elle voyait. Normalement, ils étaient censés être bons. Elle reporta alors son attention sur le garçon. Ils en étaient où ? Elle avait oublié. Décidemment, ce n’était pas son jour.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The queen of hearts, she made some tarts [Angelina] Aujourd'hui à 5:39


The queen of hearts, she made some tarts [Angelina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Kingdom Hearts : The secret key
» Best shmups ever made
» [MULTI] Kingdom Hearts I et II
» SOKH: Shôrai Of Kingdom Hearts
» Kingdom Hearts 358/2 Days

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-