Partagez|

[Terminé]Maladresse inattendue [Sophie]

InvitéInvité
MessageSujet: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Mer 6 Juin - 16:14

La journée avait commencé depuis peu. Le soleil s'était levé et avait réchauffé l'air ambiant. Toutefois, l'intérieur du dispensaire restait assez frais, en comparaison avec l'extérieur. Ce dont elle était vraiment reconnaissante. Elle préférait le froid à la chaleur, ce depuis qu'elle était enfant. Peut-être était-ce lié à un de ses seuls souvenirs de l'Avant. Et puis, soigner les habitants d'Espérance avait tendance à l'échauffer quelque peu, colorant généralement ses joues habituellement pâles en un rose soutenu. Aussi, la fraicheur de la pièce lui était bénéfique. Parfois, elle avait presque l'impression que cette pièce lui avait été conçue sur mesure. Comme si on s'attendait à ce qu'elle débarque un beau matin et qu'elle prenne ses fonctions ici. Idée assez idiote, mais qui lui taraudait parfois l'esprit.

Dans un soupir, elle jeta un regard circonspect autour de la pièce. Les lits s'alignaient le long du mur, leurs draps blancs immaculés semblaient renvoyer un léger halo dans l'obscurité vaporeuse. La lumière était légèrement tamisée, afin de ne pas agresser les yeux des patients. Mais cette ambiance lui pesait sur les épaules. Elle se leva de derrière son bureau et se dirigea vivement vers les fenêtres. D'un geste assuré, elle ouvrit les voiles qui empêchaient les rayons du Soleil d'éclairer le dispensaire. Se tournant, elle constata avec satisfaction que l'infirmerie semblait plus vivante. Bien plus qu'elle ne l'avait jamais été, d'ailleurs.

Les lieux étaient vides. Son dernier patient était parti quelques minutes auparavant. Elle se demanda si quelqu'un allait arriver bientôt. Elle l'espérait, même si cette envie la mettait mal à l'aise : après tout, cela impliquait qu'elle souhaitait qu'une personne soit malade ou se blesse. Pensée typiquement contre-professionnelle. Mais voilà, elle n'aimait pas l'inaction. Elle vérifia une dernière fois les instruments. Parfaitement rangés, ils étaient propres et désinfectés. Les bandages tronaient sagement dans l'armoire, à côté des compresses et des seringues. Elle retourna s'asseoir derrière son bureau et commença à remplir une fiche de suivi. Il fallait qu'elle garde une trace des maladies contractées par chaque patient, des médicaments ou soins dispensées afin de déceler un éventuel effet indésirable ou une complication.

Toute à sa tâche, elle entendit à peine les coups à la porte. Elle ne releva la tête que lorsque des coups plus forts et plus secs résonnèrent contre le bois. Légèrement honteuse, elle reprit rapidement ses esprits et invita son visiteur, quel qu'il soit, à entrer, d'une voix assurée.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Mer 6 Juin - 20:24



Maladresse inattendue







« Je reviens tout de suite ! » dis-je en quittant la cuisine, me mordant le doigt comme je pouvais pour amoindrir la blessure.


Plus tôt dans la matinée, mon super-copain qui vit avec moi à l’école m’a appris à cuisiner. « Tu verras, c’est super marrant ! J’ai un truc à te montrer en plus » qu’il a dit. Alors on est entré dans la cuisine, j’imagine que c’était pas interdit puisque la porte est toujours grande ouverte. On s’est servi en ustensiles et il a commencé à me donner des conseils. Parce que c’est mon super-copain, il est toujours là pour moi.

« Va chercher le grand rouleau là ! a été l’un de ses meilleurs. Vite ! »

Il a l’air un peu en colère quand il fait ça mais en réalité il est toujours gentil. Toujours, parce que c’est mon super-copain. Bon, je ne connais pas son nom, mais c’est un grand timide en fait donc je pense qu’il ne veut pas me le dire. Que voulez-vous, je suis assez effrayante ; un peu comme la belle-mère de blanche-neige mais pas trop.

Et donc, on a commencé à faire des hamburgers. C’est une très bonne idée car comme ça ils vont être très contents lorsqu’ils vont arriver et que le petit-déjeuner sera prêt. Leurs yeux ébahis, je les vois déjà. Quand ils sentiront l’odeur du pain que j’ai fait cuire à la poêle rien que pour eux, qu’est-ce qu’ils vont avoir envie de goûter ! Et puis ils nous diront plein de très gentilles choses comme « c’est super bravo Sophie ! Grâce à toi on va faire un bon repas ! » et mes autres super-copains vont arrêter de dire que je ne sais pas cuisiner. Parce que d’abord c’est pas vrai, hein !

Jusqu’à présent tout s’est bien passé. J’ai coupé à la main les steaks hachés - ma meilleure amie me dit toujours que sinon on ne peut pas les avaler. Et en plus, c’étaient de beaux petits cubes tous mignons. Impossible de s’étouffer avec ça !

Puis, mon super-copain vient me voir – sans doute pour me dire que je fais du très bon travail.
« Hé, tu pourrais utiliser un couteau ! me dit-il alors.
- Mais Marie elle dit que c’est pas bien parce que y’a que les grands qui se servent de ça. Donc tu sais c’est peut-être pas…
- T’inquiète pas ! Ça fait pas mal, je te l’assure. Regarde, on le prend comme ça. »
Et alors il me montre. On doit toujours garder le couteau vers les mains, c’est super facile en fait !

Puis j’essaie en découpant un morceau de viande. Je le tiens bien comme il l’a dit, parce qu’il a forcément raison. Parce que c’est mon super-copain.

Puis je m’entaille en découpant un morceau de viande. Il sourit en me regardant, parce qu’il doit être soulagé que je ne me fasse pas si mal. Après tout, la blessure n’est pas profonde, c’est juste que ça pique un peu au début ! Pour ne pas qu’il s’inquiète je décide d’aller à l’infirmerie. Comme ça on me mettra un super pansement, et les gens dessineront des licornes dessus ! Bon, il sera un peu petit mais c’est pas grave. Des bébés licornes, c’est mignon aussi.

Me voilà donc devant l’infirmerie. C’est assez loin de l’internat donc j’ai dû courir un peu. Je me demande si j’ai pensé à arrêter la cuisson de la salade… Probablement pas, mais mon super-copain s’en chargera . Il dira aussi que c’est grâce à moi que c’est aussi bon lorsque les cuisiniers viendront. En attendant, je cherche le courage de frapper à la porte, j’hésite à retourner à la cuisine parce qu’il manque probablement des hamburgers. Peut-être qu’il n’y arrivera pas tout seul… Mais si, forcément.

~ Toc, toc, toc !~
Je ne frappe pas très fort parce que le sang gicle un peu et que bon, c’est pas très agréable. Sauf qu’on ne me répond pas, donc je décide de donner un gros coup de pied dans la porte.
Après avoir entendu la voix de l’infirmière, j’entre assez joyeuse à l’intérieur, pressée de pouvoir dessiner des petites licornes. J’ai même décidé de la couleur ; rose à gauche et bleu turquoise à droite ! Je veux faire des crinières violettes.

C’est une grande fille avec des cheveux bruns qui est devant moi. Elle a de beaux yeux jaunes comme le soleil. Elle a l’air gentille, j’espère qu’elle ne me fera pas de piqure, parce que j’aime pas ça moi !

« Madame, j’ai coupé ma main ici et ça fait mal ! »
Je lui tends alors ma main où quelques goutes rouges s’échappent du pousse.




InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Jeu 7 Juin - 12:05

La porte s'ouvrit, laissant paraitre une fille dans l'embrasure. Elle devait avoir... onze ans ? Douze, peut-être. Elle lui poserait la question plus tard. Elle ne se souvenait pas l'avoir vu dans l'infirmerie auparavant. Elle sourit face à la vivacité de la jeune fille : c'était rare de voir des personnes aussi enjouées lorsqu'elles pénétraient dans ces lieux. Mine de rien, ça lui changeait des mines abattues ou effrayées.

Sourire qui se figea aussitôt qu'elle lui montra son doigt en prononçant quelques mots innocents, mais source d'un violent trouble chez la jeune médecin.

« Madame, j’ai coupé ma main ici et ça fait mal ! »

Bon. Sang. De. Bois. La plaie en soi n'était pas profonde, mais suffisamment pour que des gouttelettes de sang s'en échappent à chacun de ses mouvements. Ses yeux fixèrent la coupure ensanglantée, fascinée. Secouant la tête, elle se leva et contourna le bureau, lui faisant signe de la suivre, jusqu'au premier lit. Elle ne pouvait pas se permettre de... de laisser son obsession prendre le pas. Elle lui sourit encore une fois, pour la mettre en confiance.

« Viens, assied-toi sur ce lit. »

La laissant s'installer, Litanie se dirigea vers les armoires. Ouvrant le placard de droite, elle inspecta rapidement les étagères et repèra ce qu'elle cherchait. Elle sortit du coton, de quoi désinfecter et des pansements. L'attiral parfait pour soigner une blessure bénigne. Toutefois, une pensée lui vint soudainement à l'esprit.

« Dis-moi ma chérie, comment t'es-tu coupée ? »

Si elle s'était éraflée la main avec un morceau de fer rouillé, elle avait peut-être été en contact avec le tétanos. Auquel cas, il faudrait la vacciner et lui injecté un sérum anti-tétanos. Beaucoup d'ennuis en perspective, surtout pour la jeune fille blonde. Elle n'avait pas vraiment envie de lui infliger deux piqures à la suite. Elle avait la vague impression que ça ne plairait pas particulièrement à sa jeune patiente. En attendant sa réponse, elle revint vers le lit avec les instruments qu'elle venait de sortir de l'armoire. Tout en évitant de regarder la plaie pour le moment.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Ven 8 Juin - 17:06





Elle m'a fait un joli sourire quand je suis entrée, je sens que je suis bien partie pour perdre au moins dix mille litres de sang !
Et puis ces deux yeux jaunes que j'avais trouvés aussi beaux que le soleil, brrr, ils me font froid dans le dos. Heureusement, ils se détournent en même temps que l'infirmière se lève.

Je trouve que c'est super grand, en fait ! Woaw, il y a plein de lits tous blancs. Ils sentent le produit qu'on met sur les bobos et qui fait très mal. Le sourire qu'elle me fait en même temps que j'avance me rassure un peu, parce qu'une personne aussi jolie ne pourrait pas m'enlever tout mon sang !

Si j'avais à refaire la déco, je mettrais plein de petits cœurs partout, comme ça les gens ne voudront plus aller à l'école. En fait, dès demain je dois commencer à dessiner des Hello Kitty pour les accrocher partout. Il y en aura aussi sur les draps, car le blanc c'est triste et qu'il faut rendre les gens heureux pour qu'ils guérissent. Ça se voit qu'ils n'ont jamais vu le Pays des Licornes, parce que question couleur les forêts au caramel dépassent de loin ces tristes tissus.

« Viens, assied-toi sur ce lit. »

Olivia m'avait bien dit que les infirmières et les dentistes ne sont pas la même chose. Le dentiste, il est méchant et vil, parce qu'il découpe les dents. Il veut avoir l'argent de la petite souris pour lui tout seul, moi je trouve que c'est pas juste et qu'on devrait le mettre en prison pour cet acte abominable.

Je la regarde se diriger vers l'armoire pendant que je monte péniblement - ce n'est pas moi qui suis trop petite, c'est cette chose qui est trop haute, je tiens à le signaler.

« Dis-moi ma chérie, comment t'es-tu coupée ? »

Elle revient vers moi, et j'ai l'impression que si je ne réponds pas comme il faut elle va m'arracher la main. Est-ce que je dois vraiment révéler la surprise que je veux faire au personnel de la cuisine ? Elle risque de m'enfermer dedans pour manger ma part, donc je dois être méfiante. En même temps, c'est pas bien de mentir. On m'a toujours dit qu'il n'y a que les gens qui disent la vérité qui vont au paradis, et qui peuvent gouverner les licornes.

« Je cuisinais les hamburgers du petit-déjeuner, pour faire plaisir à tout le monde... Et puis, le couteau.. il a fait un trou dans mon doigt...»

Oui, c'est vrai, Marie me dit tout le temps qu'il faut pas mentir à l'infirmière sinon elle va me gronder. Et je n'aurai plus de quatre-heure; mon super-copain me prêtera sûrement du sien mais c'est pas pareil parce qu'il prend du chocolat et que ça fait grossir.

Je préfère ne pas me demander si elle va m'amputer ou si elle va juste mettre un pansement tout rose par-dessus. C'est mauvais signe, elle ne regarde même pas mon doigt ; ça signifie qu'elle-même ne préfère pas s'imaginer comment on vit quand tout le monde fait une tête bizarre en voyant qu'il manque quelque chose sur une de nos mains. Pour brosser ma licorne, ça va être plus difficile. Elle a probablement vu que je tremble et que ma peau s'éclaircit légèrement.. Elle va probablement voir le sourire en coin que je vais quand même essayer de faire ; " tout va bien, je suis super contente ".

Puis l'image de mon futur royaume me revient en tête. Après tout, je n'ai qu'à poser directement la question pour être fixée.

« Ça fait mal ? »




InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Sam 9 Juin - 14:25

Sa jeune patiente avait l'air innocent. Elle s'en voudrait de lui faire du mal. Toutefois, on ne contrôlait pas ses émotions, n'est-ce pas ? Ce n'est pas comme si elle pouvait lutter contre cette envie... Ou peut-être que si, elle avait la force de combattre et c'était juste par manque de volonté qu'elle se complaisait à les faire souffrir. Au final, peut-être qu'elle était lâche. Mais jusqu'à présent, rien de grave ne s'était produit. Alors n'y pensons pas et allons de l'avant.

« Je cuisinais les hamburgers du petit-déjeuner, pour faire plaisir à tout le monde... Et puis, le couteau.. il a fait un trou dans mon doigt... »

Litanie acquiesca d'un mouvement léger de la tête, signe qu'elle écoutait la jeune fille. Une blessure au couteau, rien de bien grave. Elle n'aurait pas besoin de la vacciner ou quoique ce soit. La manière de s'exprimer de la patiente la fit sourire. Toute la naiveté du langage enfantin, toute cette innocence, c'en était presque fascinant. Un trou dans le doigt... Au fond, elle avait raison, c'est bien comme ça que son corps percevait la blessure.

« Oh, c'est une jolie surprise que tu as voulu faire là ! C'était très gentil de ta part. Je suis sûre que les hamburgers seront délicieux. »

Elle ne dit pas le fond de sa pensée sur les qualités nutritionnelles de hamburgers au petit-déjeuner. Après tout, ce n'était qu'une enfant qui avait vouu faire plaisir. Il aurait été cruel de sa part de briser sa joie et ses attentes en relevant le fait qu'en général, ce n'était pas vraiment approprié, comme repas. Quelque soit l'heure de la journée, d'ailleurs. Elle aurait tout le temps dd'apprendre ça. Toutefois, elle ajouta sur un ton léger.

« La prochaine fois que tu utiliseras un couteau, fais attention, d'accord ? C'est dangereux, mine de rien. »

Elle avait eu de la chance, la blessure était minime. Mais elle aurait pu s'enfoncer la pointe bien plus profondément. Elle aurait nettement plus saigné, aussi. A ce moment, il aurait fallu qu'elle l'allonge sur le lit et qu'elle maintienne son bras en l'air. Le sang aurait coulé le long de son bras blanc... Il y aurait eu un sublime contraste. Et ses cheveux blonds auraient peut-être été maculé par le liquide précieux. A quoi cela aurait-il ressemblé ?

« Ça fait mal ? »

La jeune médecin se fustigea mentalement. Ce n'était pas le moment de rêvasser et de s'enfermer dans ses délires sanglants. D'un geste légèrement saccadé, elle attrapa le doigt de la fillette. Déposant l'index d'un côté de la plaie, le majeur de l'autre, elle ne put s'empêcher d'appuyer légèrement, ouvrant ainsi un peu plus la blessure. Un fin filet de sang soula souillant les doigts de Litanie. Provoquant probablement une onde de douleur chez sa patiente.

« Eum, désolée... Je... voulais vérifier la profondeur de la plaie, c'est tout. »

Quelle excuse pitoyable. Surtout si elle avait remarqué la fascination morbide qui brillait dans ses yeux à ce moment. Mais peut-être qu'elle goberait cette histoire... Elle ne semblait pas trop s'y connaitre en hémorragie. Enfin, elle espérait. Se détournant rapidement, elleattrapa un bout de coton et versa un peu de désinfectant dessus. Ses mains tremblaient légèrement. Il fallait qu'elle se reprenne. Tout de suite. Respirant un grand coup, elle sourit à nouveau à sa patiente, évitant soigneusement de croiser son regard, de crainte d'y voir peur, colère, dégoût ou tout autre émotion négative.

« Il faut que je désinfecte. Ça va un peu piquer, mais rien de plus, d'accord ? »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Mer 13 Juin - 18:11





« Ça fait mal ? »

En réaction à ce que j'ai dit, elle a attrapé mon doigt et légèrement appuyé dessus. J'imagine que c'est pour mesurer la longueur de doigt qu'elle aura à couper. Je préfère fermer les yeux car, aaaah, le sang qui coule, c'est pas beau ! Et en plus ça fait mal ! Courage, Sophie, il faut être forte. Je demanderai aux licornes de m'en fabriquer un nouveau, et pour le fixer elle me donneront un joli pansement avec des arcs-en-ciel.

« Eum, désolée... Je... voulais vérifier la profondeur de la plaie, c'est tout. »

Elle parle de façon confuse, mais au moins je comprends tout maintenant ! La prochaine fois que j'aurai à soigner quelqu'un, je penserai à utiliser cette technique. Et Marie ne dira plus que je ne pourrai jamais faire vétérinaire - ça a toujours été faux. Même si je veux être la princesse des licornes il faut que je puisse les soigner si le méchant vient les empoisonner avec des épinards.

À la vitesse où elle se tourne pour attraper ses outils, elle doit avoir eu une révélation.
« Il faut que je désinfecte. Ça va un peu piquer, mais rien de plus, d'accord ? »

Je lui renvoie son sourire. Dans ce genre de situation, il faut penser à autre chose et se détendre ; il me semble que je n'ai pas terminé mon inscription à la course de licornes qui a lieu bientôt. Voyons voir, il me manque tout la partie "régime de sucreries" à remplir, la plus barbante ! Je donne toujours à ma licorne des sucettes très vives pour qu'elle soit en bonne santé, je crois qu'elle adore particulièrement les sucres d'orge. Est-ce que je dois préciser que j'évite soigneusement les pêches ? Si je fais ça, je risque de perdre, alors je dois réfléchir avec stratégie.

Hmm... et si je donnais de la barbe à papa au jury ? Aie... Non, ce doit être une mauvaise idée. Et de la mer.. ouille.. meringue ? Il va sûrement accepter si je fais ça ! Quelle idée ingénieuse ! (mon super-copain, il va être super-étonné parce qu'il ne me pense pas capable de réfléchir autant )

Dans un élan de fierté, je m'exclame alors
" Je dois aller acheter de la meringue sinon ma licorne elle va pas aller à la course ! "

Bon, je n'aurais pas du oublier qu'on était en train de me martyriser la main, mais je ne suis pas maladroite. Je ne l'ai pas fait exprès, de la bouger très vite et de la gesticuler dans tous les sens. J'imagine que ce n'est pas grave si il y a un peu de sang qui coule par terre, ce n'est pas ma faute à priori ! De toute façon, il me faut de la meringue à tout prix, donc je n'ai pas le temps de m'attarder à l'infirmerie. Si les licornes me font un bisou magique sur le doigt, ça devrait aller.

Ainsi, je me dirige vers la porte. Pas en courant, mais je ne me retourne pas. La gentille infirmière aura sans doute compris que si je ne peux pas participer à la course, ce sera encore plus désastreux qu'une coupure au doigt. Sinon, j'espère qu'elle ne va pas essayer de me retenir...



InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Mar 19 Juin - 11:31

Apercevant le sourire de la jeune fille, elle se rassura quelque peu. Elle semblait avoir cru à ses explications. Ce qui en soi la surprenait réellement. Peut-être n'avait-elle réellement aucune expérience du monde médical ? Enfin, peu importe la raison, elle semblait s'être légèrement calmée.

Attrapant le doigt, elle appuya fermement le coton imbibé de désinfectant sur le doigt, guettant les réactions de sa patiente. Cette dernière semblait plongée dans ses pensées. Du moins, elle ne protesta pas. Une bonne chose de faite. Elle était sur le point de retirer le coton, quand la jeune fille réagit enfin. Toutefois, ce n'était pas vraiment ce à quoi elle s'attendait. Bougeant très rapidement sa main, elle se libéra de son emprise, provoquant des éclaboussures écarlates sur le sol.

Cette fille avait-elle réellement envie de se faire saigner à blanc ?

Surprise, elle fit un pas en arrière, tenant toujours la coton, à présent maculé de sang. L'odeur du désinfectant mêlée à celle de ce fluide vital lui tourna légèrement la tête. Vraiment, ce n'était pas le moment de se laisser aller... N'est-ce pas ? Elle ne pouvait pas se permettre de... Bref, il fallait qu'elle reprenne ses esprits. Profitant de sa stupeur, la jeune fille en avait profité pour se lever... Eh mais, pourquoi partait-elle ? Elle était loin d'avoir fini.

« Je dois aller acheter de la meringue sinon ma licorne elle va pas aller à la course ! »

... De quoi parlait-elle ? Unr course de licorne ? Mais... La confusion batait son plein et Litanie ne savait pas vraiment quoi faire. Sa jeune patiente devait bien savoir que les licornes n'existaient pas, n'est-ce pas ? Mais... Si jamais elle y croyait... La braquer ne serait pas une bonne idée. Soupirant, elle eut brusquement l'envie de la laisser partir, histoire que son calvaire finisse. Mais sa conscience professionnelle l'empêcha de céder à cette pulsion. Fermement, elle attrapa le bras et l'entraina doucement vers le lit.

« Désolée, mais je n'ai pas fini. Tu pourras partir dans quelques minutes, mais d'ici là, sois sage et reste assise, d'accord ? De toute façon, si tu ne me laisses pas agir, il y aura du sang sur ta meringue et elle ne sera plus mangeable. »

Elle avait prononcé ces mots d'une voix ferme, ne laissant place à aucune contestation. Elle en était réduite à la menace pour la faire se tenir tranquille. Pathétique. De toute manière, tant qu'elle n'aurait pas pansé cette blessure, elle ne la laisserait pas sortir de l'infirmerie. Même si cela impliquait qu'elle doive lutter pendant des heures. Maintenant, cette histoire de licorne la surprenait. Devait-elle aborder le sujet avec elle ? Cette naiveté lui semblait presque... problématique. Adoptant une voix plus douce, elle reprit la parole.

« Et si tu me parlais un peu de ta licorne et de cette course, hum... quel est ton nom ? »

La tenant toujours par le bras, elle la fit s'asseoir sur le lit, pendant qu'elle préparait un pansement.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Lun 25 Juin - 20:57





Bon, allez, il faut que j'aille acheter de la meringue.
Et puis j'entends un soupir. La "gentille" infirmière m’attrape le bras pour me ramener vers le lit. C'est pas juste, d'abord ! Pourquoi est-ce qu'elle veut pas que ma licorne participe à la course ? Ce n'est pas parce que je ne donne pas de pêche à ma licorne qu'elle ne peut pas participer, en plus ! Les adultes, il ne peuvent pas comprendre, parce que c'est trop compliqué.
De toute façon ils sont tous pareils ! Mon super-copain me le disait bien. Peut-être que j'aurais dû l'écouter un peu plus, tout compte fait ? C'est pas juste! Vraiment pas, si je n'achète pas de la meringue... Mais, en même temps... Pourquoi ? Je veux y aller, et j'irai. Mon bras s'arrachera si je tire trop, alors... Pourquoi ? Je veux m'en aller ! Les adultes sont vraiment tous méchants. Méchants. Abominables. Cruels. Sadiques. Affreux. Démoniaques. Ils ne comprennent pas... et ils ne comprendront jamais. Une petite blessure au doigt est bien futile comparé à la course de Licornes qui a lieu une fois par an ! J'y participerai. Et ce n'est pas cette personne méchante qui m'arrêtera. (je précise que je ne suis pas en train de pleurer, parce que la future princesse des licornes ne va pas pleurer pour si peu)

« Désolée, mais je n'ai pas fini. Tu pourras partir dans quelques minutes, mais d'ici là, sois sage et reste assise, d'accord ? De toute façon, si tu ne me laisses pas agir, il y aura du sang sur ta meringue et elle ne sera plus mangeable. »

Si le juge voit du rouge sur la meringue, est-ce qu'il la mangera ? Sûrement pas. Alors, qu'est-ce que je fais ? J'imagine que puisqu'elle tient mon bras, je vais la laisser un peu.. Mais si ça prend trop de temps ? Si je ne peux pas en acheter ? Je préfère qu'il y ait du sang dessus, tant qu'à faire, car je pourrai toujours laver la meringue pour qu'elle soit toute propre ! Elle brillera tant que le sang ne se verra plus, et qu'elle sera encore plus bonne. Quelques minutes... c'est long ?

« Et si tu me parlais un peu de ta licorne et de cette course, hum... quel est ton nom ? »

Maintenant elle s'intéresse à la course des licornes ? Peut-être qu'elle veut y participer ? Mais oui, en fait elle me retient parce qu'elle veut avoir des informations. Elle n'est juste pas très douée pour exprimer ce qu'elle ressent ! Dans ce cas, il est de mon devoir de la renseigner, mais par quoi commencer ? Je devrais lui parler des frais d'inscription... mais ça va la dissuader.
Déjà, elle me demande mon prénom. On va commencer par ça.

« Sophie. »
Je l'ai dit d'un ton sec, parce que je n'aime pas qu'on me tienne pas le bras. Surtout pas qu'on me force à m'asseoir sur un lit après. Je ne dois pas être très mignonne quand je fais la grimace, mais que voulez-vous. Je vais d'abord lui expliquer le principe de la course.

« Chaque année, tout le monde amène sa licorne pour faire une grande course. Les sélections sont très sévères, puisque tout le Royaume des Licornes participe, et même si je suis la future princesse, je ne suis pas sûre de passer. Il ne reste pas beaucoup de temps pour vous inscrire ! »

Bien, maintenant que j'ai fait la mise en bouche, je me demande quels genre de renseignements elle va bien vouloir. D'ailleurs, si je peux savoir quelle licorne elle compte inscrire... Ça s'appelle avoir une longueur d'avance sur son adversaire, héhéhé. Marie ne me dira plus que je n'anticipe rien !

___________________
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Sam 14 Juil - 10:55

Mais c'est qu'elle était agitée, cette jeune fille. Elle avait rarement eu l'occasion de s'occuper d'enfants de moins de 15 ans, mais en général, ils se tenaient tranquilles. Bon, le fait que leurs parents étaient à leur côté et leur promettaient maintes punitions devaient probablement y être pour quelque chose. Mais tout de même. Elle avait en général assez d'autorité pour se faire obéir sans trop de mal. Alors que se passait-il aujourd'hui ?

« Sophie »

Le ton sec de la jeune fille lui fit comprendre qu'elle n'avait pas vraiment apprécié être trainée de force sur le lit. En même temps, elle ne lui avait pas laissé le choix. Attrapant le pansement, elle le posa délicatement sur la plaie. Voilà, c'était tout bon.

« Chaque année, tout le monde amène sa licorne pour faire une grande course. Les sélections sont très sévères, puisque tout le Royaume des Licornes participe, et même si je suis la future princesse, je ne suis pas sûre de passer. Il ne reste pas beaucoup de temps pour vous inscrire ! »

... Pardon ? Il lui semblait qu'elle avait mal entendu. Enfin, elle ne pouvait pas décemment croire que les licornes existaient, non ? Et que ce... royaume a une quelconque réalité physique ? En même temps, il y a quelques années, elle n'aurait jamais cru en l'existence d'un endroit tel qu'Espérance. Toutefois, cette histoire de licornes lui semblait invraisemblable. Il se pouvait tout simplement que ce royaume soit une sorte de pays imaginaire créé par la jeune fille. Quoiqu'il en soit, Litanie ne savait comment réagir. Devait-elle jouer le jeu ou lui dire de but en blanc que les licornes n'existaient pas, que c'étaient de simples fables inventées il y a des siècles par des individus en manque de magie ?

« Dis-moi... Tu es sûre de ce que tu avances ? C'est la première fois que j'entends parler de courses de licorne. D'ailleurs, je n'en ai jamais vu auparavent, dans les environs. »


Dernière édition par Litanie le Dim 22 Juil - 17:47, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Ven 20 Juil - 15:56




Face à mon explication, je crois qu'elle est étonnée. Elle pensait sûrement qu'il suffirait de venir à la dernière minute pour inscrire sa licorne, et que ce serait simple comme tout. En même temps, les grands, ils sont jamais bien informés. J'ai peut-être été méchante en détruisant toutes ses chances de participer ? Oh non, ça fait une rivale en moins ! Et moi, déjà que je travaille dur à l'école pour pouvoir participer, alors je ne veux pas qu'elle soit sur mon chemin.

Puis l'infirmière répond.
« Dis-moi... Tu es sûre de ce que tu avances ? C'est la première fois que j'entends parler de courses de licorne. D'ailleurs, je n'en ai jamais vu auparavent, dans les environs. »

Là, c'est moi qui suis étonnée. Elle me demande des renseignements sur la Grande Course des licornes pour s'y inscrire,...mais... mais... mais en fait elle est comme tous ces ignorants qui n'ont jamais eu la chance de parler à une licorne ! Et puis, bien sûr qu'elles existent, les licornes. Bien sûr qu'il y a une course chaque année. Ce n'est pas parce qu'elle ne participe pas qu'elle doit se venger en reniant leur existence, d'abord. Furax, je la dévisage et je me mets à crier - de manière à ce que ça s'imprime dans sa tête :

" LES LICORNES EXISTENT, et c'est pas parce que vous pouvez pas participer qu'il faut raconter des choses comme ça ! C'est très mal, parce que les licornes elles sont tristes quand on le dit. En plus c'est faux. C'EST TOTALEMENT FAUX. (après un léger silence, et plus doucement cette fois:) Les grands, ils sont tous pareils.... de toute façon.. "

Sans attendre sa réaction, je détourne le regard. Je ne veux pas qu'elle me voit. Ou plutôt, je ne veux pas la regarder. Ses yeux me transperceraient d'un seul coup, sans que je puisse y faire face. Et puis, d'ailleurs, non, qu'est-ce que je fais ici ? Je ne veux pas rester là, surtout pas en face de cette méchante fille qui dit des atrocités. D'abord, j'ai beaucoup de travail, parce que je dois finir de préparer le petit-déjeuner pour tout le monde. Et que je dois aussi aller chercher la meringue pour donner au juge.

" Maintenant, je m'en vais, parce que vous êtes méchante ! " Sans m'attarder, je bouge dans le but de sortir de cet endroit affreux où on aime pas les licornes.


HRP:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Lun 23 Juil - 10:09

« LES LICORNES EXISTENT, et c'est pas parce que vous pouvez pas participer qu'il faut raconter des choses comme ça ! C'est très mal, parce que les licornes elles sont tristes quand on le dit. En plus c'est faux. C'EST TOTALEMENT FAUX »

Litanie eut un mouvement de recul face à la violence de la réaction de Sophie. Elle s'attendait certes à ce qu'elle le prenne mal, mais de là à ce qu'elle s'emporte ainsi... Ensore heureux qu'elle ne lui ait pas dit que les licornes n'existaient pas, se contentant d'un simple interrogation. Réprimant un soupir, elle secoua légèrement la tête. C'était bien la dernière fois qu'elle tentait de briser les illusions d'un enfant. Elle était médecin, pas psychologue.

Bien qu'elle fut incroyablement tentée de la laisser partir sans rien dire, elle ne pouvait se permettre une chose pareille. Si jamais elle restait en mauvais terme avec Sophie, cette dernière hésiterait probablement avant de venir la voir, en cas de problème à l'avenir. Et ça risquait d'être dangereux. D'une vois douce, elle tenta de l'appaiser quelque peu.

« Voyons, Sophie, du calme... Je ne dis pas que les licornes n'existent pas. C'est juste que, tu vois, les adultes sont comme ça, ils ont besoin de voir les choses pour y croire. Mais si tu me dis qu'elles existent, je te crois. »

Litanie tiqua légèrement quand elle entendit sa jeune patiente la traiter de méchante. Certes elle ne devrait pas en faire grand cas, mais bon, c'était rarement agréable dentendre ça. Surtout qu'elle tentait au possible d'entretenir des relations agréables avec tous les habitants d'Espérance.

« ... Je vois. Eh bien, je ne te retiens pas plus longtemps, Sophie, je suppose que tu as encore plein de choses à faire. Passe une bonne journée. »

Attrapant le bout de coton usagé et les instruments utilisés, elle entreprit de remettre un peu d'ordre dans la pièce. Jusqu'au moment où elle se souvint brusquement qu'elle devait écrire une fiche de patient à son sujet.

« Attends, avant que tu ne partes, quel âge as-tu ? »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Lun 23 Juil - 14:08




« ... Je vois. Eh bien, je ne te retiens pas plus longtemps, Sophie, je suppose que tu as encore plein de choses à faire. Passe une bonne journée. »

Je ne réponds pas. Parce qu'elle est vraiment trop méchante. Parce que les licornes, elles existent. On ne devrait même pas en douter. Et puis, je dois acheter la meringue. Alors je vais y aller. Sinon, il n'y en aura plus et je serai dans l’embarras. Pour les hamburgers, mon super-copain saura y faire, car il est trop génial et il s'y connait en cuisine, en plus.
Comme je n'ai pas trop envie qu'elle change d'avis, je me dirige vers la porte. Ah. En fait, je ne sais pas où aller faire mes courses, mais il doit y avoir un magasin pas loin ? Et ils me donneront plein de bonbons parce que je suis mignonne, c'est Marie qui l'a dit. Si c'est elle qui le dit, alors c'est forcément vrai.
Je me retourne quand même discrètement, au cas où elle serait pas en train de planter des clous dans une poupée pour me maudire ! Les méchantes sorcières sont capables de tout, surtout celles qui croient pas aux licornes parce qu'elles peuvent pas participer à une course. Martin, il m'a dit que presque tous les grands pratiquent le vaudou, alors je le crois.
Elle semble m'avoir oublié, cependant, puisqu'elle range ses affaires. Ou alors elle cherche quelque chose ?

Puis, elle semble s'étonner, puisqu'elle s'adresse soudainement à moi :
« Attends, avant que tu ne partes, quel âge as-tu ? »

Peut-être est-ce une étape pour le rituel ? Il faut que je lui mente alors, oui, comme ça son méchant sortilège ne m'atteindra pas. Euh, alors, il faut que je dise quelque chose de faux ? Mais c'est pas bien, ça ! Après, on va me gronder... Seulement, ils comprendront quand je leur dirai qu'une méchante infirmière essaie de me planter des clous dans le corps parce qu'elle croit pas aux licornes. Très certainement, ils me diront "c'est bien Sophie tu es prudente". Il faut juste avoir l'air sûr de soi et, eh, donner une réponse qui semble plausible.

« 46 ans ! »
J'ai entendu des gens le dire, et puis comme je suis cultivée je sais qu'on peut vivre jusqu'à 80 ans, et tout. Alors je ne m'en fais pas pour ça et je m'approche davantage de la porte, que je me prépare à ouvrir. Cette fois, je pourrai sortir tranquillement.


HRP:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Mer 25 Juil - 12:41

Un pli amer vint tordre les lèvres habituellement souriantes de la jeune médecin. Ah bah d'accord. Elle prenait sur elle, elle s'excusait, elle faisait même semblant de croire à ces licornes et tout ce qu'elle récoltait, c'était... rien. Il n'y a pas dire, les enfants sont réellements ingrats. Se forçant à rester calme, elle tiqua de plus belle quand elle entendit Sophie lui répliquer, comme si de rien n'était, son âge.

46 ans. Bah voyons. Elle ne comprenait pas pourquoi elle lui mentait et surtout, ce qui lui faisait croire qu'elle allait croire à une énormité pareille. Cela la mena à se poser une autre question : se rendait-elle réellement compte de ce qu'elle venait de dire ? Ou vivait-elle dans une sorte de... d'univers parallèle ? Espérance était réputé pour accueillir toute sorte de personne, avec des personnalités plus ou moins spéciales, mais là... Elle se pinça l'arrête du nez. Cela allait être plus compliqué qu'lle ne pensait.

Elle se leva et vint à la rencontre de la jeune enfant. S'accroupissant devant elle, elle posa une main sur son épaule, la forçant à rester sur place endant qu'elle lui parlerait. Elle n'avait jamais été très douée avec les enfants et espérait que cette fois, elle trouverait les mots justes pour amener Sophie à lui faire confiance. Ou au moins à répondre avec sincérité à ses questions.

« Tu sais, Sophie, c'est mal de mentir. Surtout à son médecin. Je ne suis pas là pour te faire du mal ou quoique ce soit. Je suis là pour te soigner, écouter ce que tu as à me dire. Mais si tu me mens, comme tu viens de le faire, je ne pourrais pas faire correctement mon travail, tu sais. Ne t'inquiète pas, je suis tenue au secret professionnel, rien de ce que tu diras ici ne sortira de cette pièce. Et puis, les mensonges finissent toujours par être dévoilés. Et tu risques de perdre la confiance des gens qui t'entourent et ça, c'est moche. »

Elle avait adopté une voix douce, l'enveloppant d'un regard calme et conciliant. Il fallait qu'elle comprenne qu'elle devait lui dire toute la vérité, à n'importe quel moment et à n'importe quel sujet.

« Alors, quel âge as-tu réellement ? Tu n'es pas assez âgée pour avoir 46 ans, c'est impossible. S'il te plait, dis-moi la vérité. »

[HRP : Non, t'inquiète pas, c'est parfait. <3]
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Jeu 26 Juil - 21:02


♦ maladresse inattendue


Visiblement, elle me trouve grande. Enfin, elle fait une tête pas belle. Peut-être que ça ne marche qu'avec les gens plus jeunes que 46 ans.. J'espère qu'elle va abandonner son idée, à moins qu'elle n'utilise un filtre pour me faire rajeunir. La magie noire, c'est pas bien, mais ça convient aux méchantes sorcières. Pourtant, elle se lève ; je préfère le carrelage quand il est blanc. Mais comme je suis une vraie princesse, je suis trop digne pour prendre mes jambes à mon coup. Même quand elle s'accroupit devant moi, je ne flanche pas... Enfin, j'évite son regard, parce qu'on sait jamais ; il y a bien une dame qui congèle les gens quand ils la fixent des yeux. Peut-être que je l'ai fâchée et qu'elle vient réclamer vengeance... Si c'est ça, gloups. C'est pas juste, moi je veux pas rester ici. Sortir.

Puis, de sa voix la plus agréable, elle commence à parler :
« Tu sais, Sophie, c'est mal de mentir. Surtout à son médecin. »
Un méchant médecin. Eh puis d'abord, les médecins qui croient pas aux licornes, c'est nul.

« Je ne suis pas là pour te faire du mal ou quoique ce soit. Je suis là pour te soigner, écouter ce que tu as à me dire. »
M'écouter. M'écouter.. Les sorcières trouvent toujours les bons mots, parce qu'elles sont méchantes.

« Mais si tu me mens, comme tu viens de le faire, je ne pourrais pas faire correctement mon travail, tu sais. »
Ce n'est pas juste ! Bon. C'est vrai que c'est pas bien de mentir, mais c'est pas bien non plus d'être une sorcière.. Enfin je crois.

« Ne t'inquiète pas, je suis tenue au secret professionnel, rien de ce que tu diras ici ne sortira de cette pièce. Et puis, les mensonges finissent toujours par être dévoilés. Et tu risques de perdre la confiance des gens qui t'entourent et ça, c'est moche. »
Je baisse la tête, parce que je n'aime pas qu'on me fasse la morale. Parce que je sais que je n'ai pas le droit de répondre, et ça c'est pas juste. Mais pour être la princesse des licornes, je dois arrêter de crier à l'injustice et de partir les larmes aux yeux en claquant la porte quand on me gronde. Hé oui, même si j'ai que 11 ans, je grandis vite et je suis déjà hypra-mature. Ou bien je n'ai pas le choix. J'aimerais bien m'envoler, avec mes petites ailes, et ne voir que la couleur du ciel...


« Alors, quel âge as-tu réellement ? Tu n'es pas assez âgée pour avoir 46 ans, c'est impossible. S'il te plait, dis-moi la vérité. »
« 11 ans... » Et j'espère qu'elle ne me voit pas détourner les yeux, encore moins rougir, parce que c'est nul ça. Très pas beau, en plus.

Passé cet épisode -dont j'arracherai la page sur mon beau journal intime-, j'ai envie de faire ce à quoi je pense depuis tout à l'heure. Enfin, ça fait cinq minutes, mais c'est très long cinq minutes. Je la regarde une dernière fois, assez furtivement, puis je fais un sourire. Pourquoi un sourire ? Parce que le soleil, il est tout le temps souriant et tout le monde l'aime.

Donc, dans mon élan de bonheur -après tout, je vais peut-être enfin pouvoir sortir-, je lui dis chaleureusement :
« Bon, je dois aller chercher la meringue, c'est très important car sinon le juge il sera pas content. » Je cherche à capter l'expression de son regard, mais moi si on me grogne pas dessus je ne comprends pas qu'on est en colère. Alors je me contente de ça.

Puis, me tournant vers la fenêtre, je vois un jour tirant vers l'orange. Je grimace légèrement et marmonne :
« La dernière fois, le monsieur il a pas aimé quand j'étais venue la nuit. Il faut aller vite. »



HRP

C'est pas le RP de l'année, heu alors si tu sais pas comment y répondre je peux éventuellement le rallonger. =3
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Lun 24 Sep - 17:13

[Ah, je suis sincèrement désolée pour ce retard, j'ai aucune excuse. T_T Et le pire, dans tout ça, c'est que ma réponse est loin d'être intéressante... Encore navrée. >.<]

« 11 ans... »

Ah, ça par contre, c'était totalement plausible. Avait-elle réussi à faire en sorte que Sophie lui fasse confiance ? Rien n'était moins sûr. Mais au moins, elle avait répondu avec honnêteté, c'était un bon début. Il faudrait réellement qu'elle apprenne à communiquer avec les autres. Quelle ironie, pour un médecin, de se dire qu'on était pas foutu de faire en sorte que vos patients se sentent à l'aise en votre compagnie. Elle se sentait presque pathétique.

Litanie se releva, défroissant les plis de sa robe. Elle rendit son sourire à Sophie et écouta avec indulgence le babillage de la jeune enfant. S'asseyant encore une fois derrière son bureau, elle inscrivit de son écriture nette et fine le nom et l'âge de Sophie sur une fiche, avant de noter la raison de sa visite : coupure du doigt. Rien de plus.

« Allez, file, tu dois avoir encore pleins de choses à faire. »

Elle prononça ces mots en souriant. Intérieurement, elle était heureuse que l'entrevue se termine : elle culpabilisait de penser une chose pareille, mais il fallait la comprendre, elle avait souvent été très mal à l'aise en compagnie d'enfants. Ou en tout cas, d'enfants de l'âge de Sophie. Elle ne savait comment réagir, que dire à quel moment, bref, elle stressait, ne parvenait pas à paraitre naturele et s'attirait la méfiance ou les quolibets desdits enfants. Elle jeta un coup d'oeil à l'extérieur et remarque en effet que le soleil était sur le point de se coucher.

« Fais attention en allant acheter ta meringue, il commence à se faire et les enfants de ton âge ne devraient pas sortir de nuit. »

Elle la fixa un instant et rajouta d'une voix quelque peu hésitante, comme si elle doutait que ces paroles étaient réellement celles qui convenaient à la situation.

« Et... bonne chance, pour ta course. »

Rien de plus.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé]Maladresse inattendue [Sophie] Aujourd'hui à 13:29


[Terminé]Maladresse inattendue [Sophie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Base Alpha Tango Zoulou du CSNU[Terminé]
» [06/08] Sainte-Sophie - Vues Générales
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» Période d'essai terminée : Gray
» [Terminé] Event # 27 - Nightmare Castle - Astuces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives :: RPs Terminés-