Partagez|

Acedia.

Acedia
Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans mon lit.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Acedia. Lun 16 Juil - 16:17

Présentation de
"Acedia, la Paresse. La flamme qui l’habitait, l’a, dans l’Avant, quittée...“


Nom du personnage feat manga/auteur
~~
» Prénom : Acedia
» Sexe : Féminin.
» Nationalité : Russe.
» Âge : 16 ans.
» Lieu d'habitation : Internat.
» Poste : élève, mais aide à la bibliothèque.
» Religion : Catholique.
» Qualités : Calme - A l’écoute – Docile – Discrète.
» Défauts : Discrète – Fainéante – Distraite – Maladroite - Froide - Distante.
» Activités/Hobbies : Lire – Admirer le paysage – Écouter de la musique – Dessiner – Dormir.
» Particularités : Acedia est une jeune fille que l’on peut qualifier d’étrange. Des expressions tellement neutres apparaissant sur son visage, lui donnant des airs de poupée, ne parle qu'au féminin.


Il était une fois...


Une douce lumière. Chauffant sa peau, enlaçant tout son être dans une douceur infinie. Le parquet, illuminé, brillant sous les projecteurs. Sourire. Elle est heureuse, tellement heureuse. Elle virevolte, le sourire aux lèvres, étendant son corps dans de magnifiques pirouettes. Elle est heureuse. Tellement heureuse. Et ces hommes, ces femmes, ces enfants qui la regarde danser, les étoiles dans les yeux, elle et ses camarades, sur la grande scène… Tellement de bonheur. Acedia aimait allumer dans le regard des enfants cet émerveillement, cette flamme tellement puissante… Sourire. Les petites filles la regarde, rêveuses. Admiration. C’est tout ce dont se souvenait la jeune fille de sa vie d’avant. De ce bonheur qu’elle illuminait dans les yeux des enfants, de ces sourires qu’elle allumait. Et dans son regard à lui, qui la faisait tournoyé, sourire, cette flamme qu'elle voulait allumer dans son regard, emplis de tendresse... Puis plus rien. Le noir total. Des cheveux arrachés. Des coups. Des bleus. Une jambe cassée. Elle était heureuse. Tellement heureuse. « Etait ». Son visage boursoufflé par les coups, les larmes coulant sur ses joues déformées, immondes, son sanglot étouffant sa gorge… Ses cheveux sur le sol, éparpillés autours de ses pieds, comme des serpents… Elle se dégoutait. Immonde. Monstrueuse. Elle était heureuse… Tellement heureuse. Une rage immense, une déception, un dégout profond. « Pourquoi se battre si fort pour parvenir à ce résultat.. ? Plus jamais je ne me battrais… Pour rien. » Sa vision se floute, trop de larmes. Un cri. Du sang. Plus rien.


Ils vécurent heureux et...


Réveil. Sursaut. Elle était là, sous un arbre, la douce lumière des étoiles éclairant son visage. Une larme coulait toujours, doucement, sur sa joue. Mais plus aucunes traces de coups. Juste là, à son poignet, une trace. Une lame. Encore rougeâtre. Soupir. Un grand vide envahit alors son esprit. Elle ne savait pas où elle se trouvait. Mais peu importe… Ici c’est mieux qu’ailleurs. Elle s’allongea sous l’arbre, les yeux toujours rouges, comme soudaient épuisée, laissant peut à peut ses espoirs quitter son corps… « Si je n’espère rien, je ne serais plus déçue… » Chuchotât-elle doucement, se laissant doucement aller aux bras de Morphée. Elle se fit réveillée par le lever du soleil. Le regard vide, blasée, contemplant tout de même se spectacle avec admiration pour la nature, aucunes expressions ne venant trahir cet émerveillement, Acedia ne quitta plus cette place, revenant chaque fois à son lieu de départ, dessinant, et surtout, en dormant, bercée par la chaleur du soleil.

Son arrivée, c’était il y a maintenant 2 ans. Elle ne changea rien à ses habitudes depuis, flânant, séchant les cours pour aller dormir, on la trouve désormais souvent à la bibliothèque, profitant du silence et de la fraicheur pour dormir au calme, ou à une terrasse au café, buvant une boisson chaude, écoutant les rires des enfants, les conversations indiscrètes... Inscrite à l’école, elle est désormais résidente à l’internat où elle partage la chambre de Blanche et Invidia qu’elle apprécie sans trop vouloir s’attacher tout de même, refusant tout espoirs, ne voulant pour autant changer sa manière d’être pour d’autres, ce qui semble leur convenir, peut être est-cela qui lui à plus chez elles… Blanche fut pour elle une révélation : jeune, belle, féminine... Une magnifique danse... Ce fut cette attirance qui poussa Acedia à rejoindre les Nahash... Obéissant sans réfléchir aux ordres de la belle demoiselle, Acedia ne fait pas vraiment partis du groupe, ne se préoccupant que des désirs de sa belle, espérant toute fois une petite récompense...


La princesse eût par ce moyen toutes les perfections inimaginables...


Acedia est une jeune fille intelligente. C’est juste qu’elle ne veut pas réfléchir. Constamment près de son arbre, au calme, fuyant doucement la présence des autres, la jeune fille préfère se perdre doucement dans le monde de ses rêveries, s’évadant doucement de ce monde par une porte secrète. Réservée, timide, elle n’ira jamais d’elle-même vers les autres. Son allure de blasée, trainant des pieds, les yeux semi-ouverts ne donne pas vraiment envie d’aller lui parler. De même que sa conversation n’est pas des plus alléchantes. Elle se contentera d’écouter, sa voix faible et douce aux tendres accents russes ne s’élevant que de très rares fois, comme pour contenter son invité de rester plus longtemps, si tel est son désir… Si une envie vous prend de vouloir lui parler, alors intéressez vous aux belles choses de la vie. Le soleil, ou plutôt « la belle boule de lumière » qui captive tant son regard, la douce et tendre course de l’eau qui vient sublimer l’éclat de cette lumière… Cette jeune femme s’intéresse à la nature, et au côté féminin qui s’en approche, un reste de sa vie passée, un tic resté ancré en sa mémoire d’enfant, comme à cette jeune femme, son idéal : Blanche, sa camarade de chambre. Une passion, une danse, une lumière d'espoir presque. Elle reflète tout simplement l'idéal féminin d'Acedia, l'image de parfaite, belle, sensuelle, et surtout féminine. Voilà la passion d'Acedia, le féminin. Aussi, les hommes ne l'intéresseront pas plus que ça. Indifférente. Presque froide. Peut être qu'un homme au visage peut être plus subtile, plus féminin, plus doux, arriverais à s'attirer ses grâces. Mais aucune chance de voler son cœur brisé. Et la danse... Depuis son arrivée, la jeune femme n'a plus re-dansé. Une profonde mélancolie l'habitant lorsqu'elle y repense, elle ose juste poser les yeux sur les danseuses qui osent quelques pas hasardeux dans la rue. Pour finir, jamais elle ne fera quelque chose d’elle-même, attendant sagement qu’on puisse assouvir ses désirs, sous quelques exceptions, la belle ne se dérangeras pas pour quelques futilités. Mais plissez donc un peu les yeux... Vous y verrez peut être les chaines du passé, étreignant ses membres, laissant une douloureuse marque en son cœur, cherchant désespérément à retrouver ces souvenirs... Peut être est-ce pour cela que la jeune fille ne parvient pas à vivre dans le présent, l'esprit toujours ailleurs, dégageant un parfum de poussière, de mélancolie, de passé... de regret. Peut être est-ce pour cela que la jeune fille vit au ralentit, sans se soucier du monde... Trop lente. Beaucoup trop lente. On pourrais se demander si son cœur, lui aussi, ne battrait pas au ralentit, a la limite de la simple vibration... Dormant toute la journée, faisant passer le temps plus vite, comme attendant une révolution qui n'aura jamais lieu, quelque chose venant remuer sa vie. Alors lorsqu'elle dors, le temps passe plus vite. Mais aucuns espoirs. Aucuns rêves. Demain ne réserve rien de plus qu'aujourd'hui.


On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

Son apparence ne change aucunement dans le reflet, « Flemme de changer » diront certains enfants. Ce qui est complètement vrai. La jeune femme avait voulu changer, faire bouger les choses, dans son avant. Mais tout était parti en miette. Tout s’était envolé. Tout, avec ses espoirs, son courage, sa confiance, ses rêves… Une incroyable lenteur prend alors son corps, peut être un signe de désespoir profond..? Acedia n’était plus qu’une coquille vide, vivant au rythme de son cœur qui battait dans un cliquetis mécanique, résonant dans le vide. Plus aucuns espoirs ni rêves. Plus aucune fougue ni courage. Acedia était là. Juste là. Pas besoin de changer pour ça.


Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?


De magnifiques yeux bleus. Ornés de cils noirs, très fins. Mais aucuns signes de maquillage. Des cheveux clairs, si fins, trop courts, coupés maladroitement. Un coup de colère peut être ? Peut être. Nul ne le sait. Les doux traits de son visage blasés sont ceux d’une enfance blessée, un regard douloureux et profond, se perdant le plus souvent dans le paysage. Mais personne le la voit. Et elle ne veut pas qu’on la voit. Elle veut juste rester là, et ne rien faire. Les vêtements prouvent que la jeune femme ne s’occupe plus vraiment de son image, bien que les couleurs lui aillent parfaitement, des t-shirts trop grands, laissant percevoir les marques à son poignet... des jupes un peu abimées, des shorts troués, tachés. Les couleurs claires de sa garde-robe l’effaçant un peu plus aux yeux du monde, se mariant doucement aux roses pâle de ses joues et son teint des plus clairs. Une poupée de porcelaine blasée… . Son corps, fin et presque dépourvu de formes, presque trop fin rappelle son passé de danseuse. Une grande poupée, très fine et élancée, pourtant, sa posture montre une fatigue extrême, sa démarche, comme si elle avait marcher des centaines d'années. Elle traine les pieds. La mélancolie. Ce sentiment, ce parfum qui se dégage de sa présence poussiéreuse et discrète. Imprimée à jamais sur son visage, gardant pourtant de jolis traits féminins, mais plus aucune volonté de plaire… Plus à personnes d'autre. Son cœur volé, brisé, dessina au fond de ses yeux une absence d'envie, une expression blasée, à tout jamais... Acedia ne se préoccupe plus de rien, pas même d’elle-même.


De l'autre côté du miroir...

» Prénom/Pseudo : Plume.
» Âge : 16 ans.
» Où as-tu connu Je de l'âme ? : Le Hasard.
» Comment le trouves-tu ? : Magnifique, une histoire étrange et captivante.
» Expérience en RP : Je suis modeste, je me mettrait donc 6/10.
» Présence : 8, voir 9 /10
» Code réglement :
» Code contexte :




Dernière édition par Acedia le Mer 18 Juil - 18:30, édité 3 fois
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acedia. Lun 16 Juil - 19:57

bon je valide ta fichette! =) bienvenue petite nahash. Tu oublies néanmoins de parler de Nahash! c'est quand même super important! D:
Bon jeu parmi nous:)

_________________
Acedia
Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans mon lit.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acedia. Lun 16 Juil - 20:02


J'avoue que j'y ai pensé sans trop savoir comment placer la chose... Désolée !
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Acedia. Mer 18 Juil - 16:00

    Hey hey hey ! Je viens faire mon petit commentaire ^^
    Petite fiche bien sympathique, je pense que tu as vu avec Bird mais le perso semble bien pris en main (si ce n'est que je ne l'aurai pas vu timide, m'enfin c'est juste ma vision)
    Des petites fautes, mais tu suis bien ton quota de lignes, et tes codes sont bons, bref, c'est tout bon ! Bon jeu, moi je vais faire les modifications nécessaires à ta validation ^^
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acedia. Mer 18 Juil - 17:46

pour les nahash tu peux dire qu'elle ne les a pas tellement rejoint par conviction mais plus parce que blanche lui avait demandé et qu'elle espérait une "récompense". Après de ce qu'ils font, elle s'en moque un peu. Que ce soit mal ou bien elle s'en moque, se contentant de le faire sans réfléchir.

C'est vrai que je n'imaginais pas Acedia timide mais plutôt comme terre à terre, presque froide, cherchant pas à faire plaisir.

_________________
Acedia
Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans mon lit.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acedia. Mer 18 Juil - 18:26

Oui, c'est plus dans ce sens là que je voulais dire "timide"... En gros, elle ne viendra jamais vers les autres d'elle même, et ne leur répondra presque jamais. Par contre, elle ne saurait comment réagir face à un contact inattendu, surtout de la pars de Blanche...

Je vais modifier le passage des Nahash, dites moi si cela vous conviens... Smile

EDIT : J'ai modifier ses traits de caractères avec "Froide" et "Distante", qui correspondait finalement plus à la signification que je voulais lui apporter... Voilà ~
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acedia. Jeu 19 Juil - 6:19

ok! ça me va! retourne RP petit oiseau~~
et attention aux fautes! =p

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Acedia. Aujourd'hui à 0:02


Acedia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gal...euh...un dessin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Création de personnage :: Présentations Acceptées-