Partagez|

Au milieu des rubans [Libre]

InvitéInvité
MessageSujet: Au milieu des rubans [Libre] Dim 22 Juil - 21:43

Citation :
Participants : Bird, Emerauld
Personnages rencontrés : Chaperon rouge

Comme précisé dans le titre, le RP est totalement libre. Vous pouvez le rejoindre quand bon vous semble. Pour discuter, poser des questions, chasser les dernières réticences, suivez le fil rouge

Angleterre - Une petite mercerie




    x Lien vers la fiche du personnage : Lizette Peterson

    Vous ne savez plus pourquoi vous êtes entré ici. Il y a pourtant tellement de boutiques à Londres, assez pour faire perdre la tête à n'importe qui. Vos pas vous ont dirigé dans cette modeste mercerie, où les gants et les chapeaux débordent des rayonnages. Une véritable montagne qui pourrait vous engloutir si vous avez le malheur de vous cogner à un meuble. Du coup vous rangez bien vos bras dans votre dos, ou enfoncez les mains dans vos poches. Et tâchez de ne pas éternuer alors qu'un ruban vous chatouille le nez.

    — Puis-je vous aider ?

    La voix vous a surpris - vous n'aviez pas remarqué qu'il y avait quelqu'un. Ou du moins qu'on s'adressait à vous, les quelques clients étant trop occupés à fouiner. La voix est à l'image de sa propriétaire : fluette. La demoiselle semble s'enfoncer dans sa robe rouge - robe en toile grossière avec un tablier pour ne pas se salir où sont plantés des aiguilles, on en a toujours besoin pour rajuster un habit sur un client.

    — Vous cherchez quelque chose en particulier ?

    On sent l'expérience dans cette voix ferme - une voix bien mature au vu de l'âge de la demoiselle. Elle vous regarde sans baisser les yeux, attendant une réponse.
Elmeraud
Messages : 558
Date d'inscription : 11/12/2011

Feuille de personnage
Âge: entre 13 et 15
Entrave: sans coeur.
Métier: écolier O/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au milieu des rubans [Libre] Ven 27 Juil - 15:14

♫♪ 1, 2, 3 Nous irons aux bois 4, 5, 6 cueillir des cerises, 7, 8, 9 elles seront toutes neuves ! 10, 11 ... ♪♫ Maman ? Papa ?

Partis pour une promenade. Voilà ce qui avait été prévu. Finalement, vos pas vous avez mené en ville, dans la zone marchande, là où il y a le plus de monde, là où il était si simple de se perdre ... Tu ne croyais pas à la coïncidence de ce si bref changement de programme. Tes parents, tu les connaissais. Il n'y avait nul coïncidence en ce monde. Et tu t'étais perdu. De ci de là, tu avais semé sur ton passage des miettes de cookies tombant de ta bouche enfantine, mais bon... trois grains de chocolats écrasés par la foule, dévorés par les bestiaux .. cela te sauverait il ? Certainement pas.
Alors tu secouas ta tête, semant au grès du vent des larmes faiches coincées entre tes longs cils ébènes. Puis tu regardas autour de toi, essayant d'oublier cette douloureuse peur qui se recroquevillait au fond de ton estomac. Le stress de l'abandon. Rien de plus. A quoi bon rentrer chez soi quand on ne voulait plus de toi ? A rien.
Essayant de te concentrer, de percer la brume de tes yeux larmoyants, tu tentes plus ou moins avec succès de te repérer, de savoir où tu es.
C'est alors que tes yeux innocents se posent sur une mercerie. Le genre d'endroit que tu aimes. Ils ressemblent tant à la cabane aux merveilles ! Alors tu entres, impressionné. Et tu fouilles, tu cherches, tu t'affères. Pourquoi dépenser ainsi ton énergie ? Qui sait, il y aura peut être un trésor perdu entre ces tissus colorés !
Puis tu t'arrêtes, fatigué. Que feras tu après ? Tu ne peux pas rentré chez toi et tu doutes qu'on te chercheras. C'est alors qu'une voix fluette t'aborde. Tu te retourne, déconcerté.

- Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Elle est jeune et vétue tout de rouge, et alors qu'elle te regarde fixement, tu sens un léger rose te monter aux joues. Un peu perdu tu t'écartes, tu t'éloignes et trébuches.

- N...nan. Non ... je ....

Je ne cherches rien en particulier. Ce n'est pourtant pas difficile à dire alors qu'est ce qui te déranges cette fois? Si, tu cherches quelque chose. Tes parents. Tu es tout seul maintenant, toi qui avais toujours révé d'escapades et de libertés, te voilà servi ! Tu sens à nouveau tes yeux se mouiller. L'enfant plein d'assurance et rêveur laisse place au petit jeune peureux et lâche qu'il est vraiment. Et alors que ta vue se voile tu te cognes contre une étagère bien remplie. Tu la sens trembler sous le choc, puis tu as juste le temps de voir son contenue se décharger à toute vitesse vers toi. Pourtant toi, tu la vois comme dans les films: au ralenti. C'est pas pour autant que tu bougerais ! Enfin tu lèves les bras à hauteur de tes yeux pour vaguement te protéger.
Boulet.
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au milieu des rubans [Libre] Jeu 2 Aoû - 9:54

Il était entré. Purement et simplement, sans vraiment se soucier des conséquences.
Il était entrée et sans le vouloir, avec sa vilaine peau d'âne, avait souillé les dentelles, les rubans et les accessoires si raffinés.
Le pauvre homme n'avait pas sa place ici et pourtant il restait, regardant avec nostalgie toute cette si belle mercerie. Cela lui rappelait des souvenirs, ces moments heureux avant qu'il fuit le luxe de la noblesse pour trouver, loin de son père, la crasse d'une masure d'East End et le labeur de l'autonomie.
C'était d'ailleurs le travail qui l'avait amener ici :Il devait livrer à une auberge le porc qu'il avait abattu et saigné le matin même. Et faute de chance, cette auberge se trouvait dans cette exécrable rue de Londres où tous les passants le regardaient d'un œil mauvais et dégouté. Certes, il ne portait pas un chapeau haut de forme et puait la bête crevée autant à cause de sa peau qu'à cause du cochon dans son charrette à bras mais il ne se réduisait pas à cela tout de même... Sous la saleté se cachait un cœur en or blasé et une gueule d'ange à faire jaser toutes les péronnelles du pays. Cette même gueule d'ange, qui, trop semblable à celle de sa défunte mère avait rendu fou son paternel et avait été la cause sa décadence. Alors pour le coup, il aurait préféré ressembler dès la naissance à un vilain croquemitaine.

Il soupira, revenant complétement de ses souvenirs.
Enfin...ce qui était fait ne pouvait pas être à présent changé. Et, maintenant qu'il s'était débarrassé de son porc, il était bien décidé à profiter d'un de ses rares temps de répits en admirant ( sans même les toucher) les œuvres qui emplissaient la petite boutique.
Mais à trop regarder sans prendre garde, ce qui devait arriver, arriva : Le souillon heurta un meuble et l'équilibre précaire s'effondra en un fracas de jolies choses. La bête à la peau d'âne se recroquevilla. Il allait passer un sale quart d'heure.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Au milieu des rubans [Libre] Ven 3 Aoû - 20:58



    x Lien vers la fiche du personnage : Lizette Peterson

    Tout s'écroulait et pourtant, Lizette ne poussa aucun cri. Elle accourut au secours des deux clients maladroits, prenant à pleines poignées les articles pour les jeter sur un meuble encore libre, trouver une main qu'elle tira. Elle mena Emerauld à une chaise, fit signe à une employée d'aller chercher un verre d'eau pour abreuver le jeune homme. Sans souffler un instant, Lizette repartit sauver l'autre client.

    — 'sieur ça va ?

    L'odeur l'obligea à reculer. Odeur animal, presque écœurante qui lui rappelait quelqu'un. Un être au nom de loup, au regard de prédateur, à l'odeur... Lizette secoua la tête pour chasser ce sombre souvenir, détailla davantage le client. De ce qu'elle apercevait sous la peau, il n'avait rien de commun avec Wolf. Puis ce dernier n'aurait jamais porté de tels atours.

    — Z'êtes blessé ? Montrez voir...

    Il y avait encore du sang sur les mains, mais cela n'effraya pas Lizette. Du sang séché, déposé par le porc abattu. Elle en avait vu d'autres Lizette, surtout concernant le sang.

    — 'suis désolé, vous cherchiez quelque chose ?

    Toujours la même rengaine.
Elmeraud
Messages : 558
Date d'inscription : 11/12/2011

Feuille de personnage
Âge: entre 13 et 15
Entrave: sans coeur.
Métier: écolier O/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au milieu des rubans [Libre] Ven 24 Aoû - 16:36

Une main salvatrice qui le tirait des décombres. Ensevelit sous une tonne de vêtements et de bricoles, on avait vu plus héroïque comme mort.
Allons. Qu'est ce que tu racontes encore ? Tu sembles bien vivant pour un sois disant cadavre. Ton visage est indemne, au moins as tu eu le bon réflexe de te protéger le visage. Tes bras, eux, s'en sorte un peu moins bien. Quelques coins de.. de quoi d'ailleurs? Tu l'as juste senti tandis que tu fermais les yeux, tour à tour, des tissus voltigeaient autour de toi, léger et amicaux comme s'ils souhaitaient t'épargner, mais d'autres plus lourds, t'écrasaient de tout leurs poids renforcés par de petits objets belliqueux qui te blessaient avec hargne.
Mais c'était finit. Désormais c'est toi qui les écrasais, les salissant alors qu'ils étaient si propres, tu voguais un peu tandis qu'on te soutenais aimablement en raccompagnant jusqu'à une chaise. Tu restas là, encore sous le choc, jusqu'à ce qu'une main fine et blanche vienne te tendre un verre d'eau.

- M...Merci.

Puis tu bus, lentement d'abord. Bien qu’assoiffé, ta gorge trop serrée par le stress de la journée t'aurais fais mal si tu avais tout bu d'un coup. Puis, commençant lentement à te détendre, tu le finis, en savourant jusqu'aux dernières gouttes. La personne qui t'avais sauvé, sans doute la jeune demoiselle qui t'avais surpris, n'était plus là. Elle était partie à la rescousse d'un second client maladroit, que tu n'avait même pas remarqué. La honte que tu éprouvais diminua alors un peu quand tu aperçus l'énergumène, tout de haillons vêtu. Il sentait fort et mauvais, si fort même, que tu pouvais le sentir de ta chaise. Comment n'avais tu pas pu le remarquer avant ?
Bah peu importais. Tu les attendrais tous les deux, au moins pour t'excuser du tapage auprès de la demoiselle.
Et tu les regardais fixement.
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au milieu des rubans [Libre] Sam 25 Aoû - 9:58

    La boutiquière avait été d'une politesse sans commune mesure. Il s'attendait à des coups, il avait reçu de l'aide. Elle n'avait pas non plus ciller devant son apparence monstrueuse et son odeur de charogne. Pour ses deux choses, la peau d'âne, avait admis que ce chaperon tout de rouge vêtu était quelqu'un de bien. Ou alors qu'elle était terriblement professionnelle.

    À la dernière interrogation de la jeune fille, Bird recula d'un pas, le visage buriner par la contrariété.
    Non il ne cherchait rien. Il ne cherchait rien car cela aurait été vain sa bourse ne pouvant plus se permettre ce genre de dépense. S'il était rentré là ce n'était que sur un coup de tête.

    « Excusez moi Mademoiselle, je suis rentré sans y prendre garde, attiré par les splendeurs de vos articles... Mais ma présence ici est inapproprié...Ma vilaine apparence risquerait de souiller vos rubans. Merci pour l'attention mais je vais me retirer de suite. »

    Sans un mot supplémentaire, il alla rejoindre et tendre la main vers le jeune garçon qui, en même temps que lui et dans une synchronisation presque parfaite, avait failli faire effondrer la petite mercerie.

    «Il est temps de saluer la Demoiselle et de partir, n'est ce pas PETIT FRÈRE ou sinon tu risques de perdre le chemin de la maison »

    Volontairement, il avait insister sur sa deuxième partie de phrase. Sans se dénoncer à la boutiquière, il devait faire comprendre à cette tête blonde qu'il l'avait vu déambuler perdu et qu'il pourrait l'aider à retrouver son chemin et qu'ainsi, tous deux disparaitraient de cette boutique pour laisser la gérante en paix.

    Avant de franchir la porte, Bird se retourna une dernière fois vers le petit chaperon rouge.

    « Mademoiselle, je voudrais vous acheter votre plus beau ruban rouge. Je voudrais l'offrir en remerciement à une jeune fille qui a été très agréable avec moi et qui n'a pas eu peur malgré ma repoussante peau d'âne »

    Ce que n'avait pas précisé le miteux Oiseau c'est que ce bout de femme était habillée tout de rouge, que ce n'était rien moins qu'elle.

_________________
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Au milieu des rubans [Libre] Dim 26 Aoû - 7:46



    x Lien vers la fiche du personnage : Walter « Wolf » Miller

    Curieux frères, songeait Lizette. Ils ne se ressemblaient point du tout. Et quelle idée de porter une peau d'animal !

    Enfin elle n'était pas là pour juger le client. Il lui achetait quelque chose, c'était là le principal. Hochant la tête Lizette alla chercher un tabouret, se jucha dessus pour attraper un panier posé en haut d'une armoire. Qui avait eu l'idée de ranger les rubans rouges là-haut, allez savoir.

    La cloche de l'entrée sonna, annonçant un nouveau client. Un client distingué aux habits précieux et ayant la mine noble et suffisante de quelqu'un regardant le monde d'en haut.

    — Oh quelle jolie vue ! souligna-t-il en regardant sans vergogne la petite Lizette qui lui tournait dos, dont les jambes blanches se découvraient malgré le chaperon. Mais en ce qui vous concerne, ajouta-t-il en fronçant le nez en direction de Bird, vous devriez cesser de prendre le bain avec les porcs. Pouah quelle infection !

    Sur son tabouret, Lizette s'était crispée. Elle descendit lentement, tendit le ruban au client sans lever les yeux. Elle avait reconnu la voix tant haïe, celle qu'elle n'aurait jamais voulu entendre. Cette docilité ne plut pas à Walter qui attrapa le ruban, l'arrachant des mains de l'enfant.

    — C'est bien trop beau pour... un paysan ! Et il ne faut pas que ces mains blanches se tâchent.

    La reconnaissait-il cette fille qu'il avait maltraité des années auparavant ? Lizette elle ne l'avait pas oublié, et elle gardait la tête baissée, n'osant appeler à l'aide.
Elmeraud
Messages : 558
Date d'inscription : 11/12/2011

Feuille de personnage
Âge: entre 13 et 15
Entrave: sans coeur.
Métier: écolier O/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Au milieu des rubans [Libre] Dim 2 Sep - 11:55

Petit frère.
Pour sûr, l'enfant ne se rappelait pas avoir de quelconques liens de sangs avec autruit autre que ses parents, et encore moins avec le boucher fauve qui lui faisait face et lui tendait désormais sa patte ensanglantée. A la vue de celle ci, le garçon eut un petit haut les coeurs de répulsion. Quand bien même il aurait souhaité rentrer dans le jeu de l'inconnu et peut être retrouver son chez soi plus tard, son amour de la propreté lui enlevait toute chance de saisir cette main tendue. Partagé entre ce que lui imposait la situation et ce qu'il voulait faire, à savoir rien, le petit blond se tordillait sur sa chaise, mal à l'aise. Etre frère indiquait une certaine proximité qu'il ne pouvait se permettre avec cet individu.
Heureusement, personne d'autre que son opposant ne le regardait, leur sauveuse étant occupé à respecter la demande du client, et cherchant un ruban rouge pour lui.
Elmeraud aurait voulut ne pas avoir à bouger de sa chaise en bois, rester encore un peu à observer la fourmilière grouillante de monde qui allait et revenait, qu'était cette boutique. Finalement il n'eut pas à se décider, sauvé de cette situation peu enviable par le personnage le plus élégant et le moins amène qu'il eut été donné au garçon de rencontrer. Un nobliaux de bas étage de qui sointait la richesse et la luxure qui va avec. Et qui semblait avoir jeter son dévolu sur la charmante vendeuse, tandis qu'il s'acharnait avec grâce sur le boucher.
Leur petit combat à trois laissait l'enfant transparent et amenait une nouvelle pièce sur le devant de la scène, ce qui le ravit tandis qu'il se réinstallait confortablement sur "sa" chaise, un sourrie au lèvre. Une nouvelle situation apparaissait et celle où il était coincé disparaissait. De nouveau il était invisible.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Au milieu des rubans [Libre] Aujourd'hui à 9:56


Au milieu des rubans [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Milieu de terrain
» Note au milieu
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» Le Seigneur des Anneaux : La Bataille pour la Terre de Milieu II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives :: Cross-Forum :: Contes défaits-