Partagez|

[M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine]

InvitéInvité
MessageSujet: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Sam 20 Oct - 18:56

Litanie se reposait chez elle. Ce qui, en soi, était un fait suffisamment inhabituel pour que l’on s’y attarde. La jeune fille était du genre impatient, toujours en mouvement. Elle n’aimait pas les temps morts. Rectification : elle ne supportait pas les temps morts. Elle préférait largement à ces moments d’ataraxie, l’impression d’être débordée, de ne pas avoir le temps de tout faire. Et de se rendre compte, le soir venu, que finalement, si, elle avait eu le temps de tout faire.

Alors pourquoi se prélassait-elle chez elle ? Prise d’une impulsion subite, ce matin, en se levant, elle avait décidé qu’elle prendrait du temps pour elle. Il y avait ce livre qui trainait sur sa table de chevet depuis plusieurs semaines et qu’elle n’avait pas le temps de lire, étant trop fatiguée lorsqu’elle rentrait le soir. Et puis, sa maison aurait besoin d’un bon coup de balai. Il faudrait aussi qu’elle classe les ouvrages de sa petite bibliothèque, amassés çà et là depuis son arrivée à Espérance.

S’armant de courage et de vigueur, elle se mit au travail dès le lever du soleil, allant et venant vivement à travers les pièces, époussetant, rangeant, nettoyant. Elle fit si bien qu’en milieu d’après-midi, sa maison, si elle ne luisait pas comme un sou neuf, était toutefois nettement mieux agencée que la veille. Soufflant de satisfaction, elle se dit qu’elle n’avait pas démérité une pause et qu’elle pourrait tout aussi bien reprendre la lecture de son pauvre roman, qui n’avait cessé de lui faire de l’œil depuis qu’elle le possédait.

Avant de s’installer dans son fauteuil préféré, elle se prépara une tasse de thé. La douce fragrance vint lui titiller agréablement les narines. Un peu de citron, une cuillère de sucre… Parfait. Le breuvage achevé, elle s’assit confortablement, ramenant ses jambes en dessous d’elle et posant sa tasse sur une petite table à proximité. Reprenant sa lecture là où elle l’avait abandonné, elle se replongea dans l’univers du roman, rejoignant cruels pirates assoiffés de trésors et braves corsaires épris de justice dans leurs sanglants affrontements.

Toutefois, un bruit étrange la tira des océans où son esprit s’était échappé. Jetant un coup d’œil distrait autour d’elle, elle remarqua quelque chose d’inhabituel. Se levant souplement, elle sortit sur le pas de la porte et laissa son regard errer dans le jardin. Là, une silhouette. Qui n’avait absolument rien à faire là, vu qu’elle n’attendait personne.

« Hey, toi, là-bas ! Qu’est-ce que tu fiches ici ? »

Il y avait certes des manières plus aimables d’aborder un inconnu. Mais il fallait avouer que pour le moment, c’était la dernière de ses considérations.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Lun 29 Oct - 12:43

-Tu mourras ! Le Monde est furieux contre toi ! Tu n’as pas idée de tout ce que tu as fait de mal. Tu n’es pas une bonne personne. Tu n’aurais même pas dû naître. Et encore moins pour avoir ce loisir de voler.

Et la hache retomba juste à côté de son cou.


Rhine se réveilla en sursaut, la sueur perlant sur son front. Un cauchemar… On ne peut pas dire qu’il y a mieux, mais pas non plus qu’il y a pire. Elle n’avait pas rêvé de ceci depuis longtemps, au moins depuis qu’elle était arrivée à Espérance, à croire que ce lieu étrange ravivait de mauvais souvenirs dans sa tête. Des souvenirs qu’elle pensait avoir oubliés, enfouis au fin fond de sa mémoire toute entière.

Elle soufflant sur sa main pour se détendre et se leva, avant de se rendre compte que son tee-shirt était déchiré, au point de se retrouver moitié nue. Elle soupira et fouilla ses affaires pour attraper un pantalon en jean brun et un pull bleu et souple. Que signifiait ce dont elle avait rêvé cette nuit ? Pour elle ce n’était rien. Elle savait très bien que voler était mal. Que ça lui attirerait des ennuis mais elle s’en fichait. Elle souhaitait juste profiter de la vie qui lui avait été offerte.

Elle ignorait l’heure qu’il était et n’avait pas envie de prendre une douche. Elle enfila donc un bonnet, une écharpe et des chaussures avant de s’éclipser à l’air frais de l’extérieur. La jeune fille se précipita vers les Maisons du Bourg, parce qu’elle en avait envie. Mais Rhine avait emprunté un chemin qui la menait derrière les maisons, entre les jardins. C’est là qu’elle remarqua quelque chose de particulièrement intéressant… Un objet brillant à la lumière du soleil, dans un des magnifiques jardins du coin. L’occasion était juste parfaite. Un pas de côté, une petite escalade le loin du mur et hop, elle atterrissait derrière un arbre géant de cette mini villa de rêves –à ses yeux du moins.

Un petit coup d’œil par-ci, par-là. Le champ était « libre ». Rhine se mit à quatre pattes sans réfléchir et avança en essayant de faire le moins de bruit possible. Mais il faut croire que ce fut raté car une voix au pas de la porte la plus près se fit entendre.

« Hey, toi, là-bas ! Qu’est-ce que tu fiches ici ? »

La jeune femme la regardait d’un air soit curieux, soit furieux ! Rhine n’avait pas à entrer chez les gens aussi… Sauf qu’elle ne pouvait pas faire marche arrière. Elle attrapa vivement l’objet brillant au sol qui se trouvait être une chaîne et se releva.

-J’ai fait une fausse manip’, mon collier a atterrit chez vous, désolée.

Quelle menteuse ! Elle glissa le bijou dans sa poche en adressant un sourire gênant à la jeune femme qui la fixait toujours. Sur le coup, Rhine craignait finir en prison pour la première fois depuis fort longtemps.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Mar 30 Oct - 8:37

« J’ai fait une fausse manip’, mon collier a atterrit chez vous, désolée. »

Et c’est pourquoi elle s’était introduite en douce dans son jardin. Ça se tenait. A sa place, elle aurait probablement fait pareil, sans prendre la peine de déranger le propriétaire des lieux. Elle aurait pu rentrer chez elle sans rien dire de plus et la laisser filer. Oui… mais non, cette jeune personne avait éveillée sa curiosité. Elle sortit et s’avança vers elle. Une jeune fille, qu’il lui semblait déjà avoir croisé au village. En même temps, tout le monde connait tout le monde, ici. Les joies d’Espérance.

Comment s’était-elle arrangée pour que le collier atterrisse dans son jardin ? En général, les colliers ne se détachent pas du cou qui les porte, pour aller voler par-dessus un mur. Et pourquoi ne le remettait-elle pas ? Elle frissonna légèrement : elle avait oublié qu’il faisait aussi froid dehors. Elle aurait probablement mieux fait de se couvrir avant de s’aventurer dans son jardin.

« Ah, je vois. Ce n’est pas grave. Mais dis-moi, pourquoi ne le remets-tu pas ? Est-il cassé ? »

Elle s’approcha encore et s’arrêta en face d’elle. La jeune fille semblait gênée. Pas vraiment étonnant, d’ailleurs. Elle la détailla du regard avant de lui sourire chaleureusement. Toutes les occasions sont bonnes pour faire de nouvelles connaissances, après tout. Et Litanie était connue pour être serviable. Elle était intimement persuadée que le collier était cassé. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, mais cela semblait logique.

« Fais voir, ça doit pouvoir se réparer assez facilement. »

Elle tendit la main, attendant patiemment qu’elle lui passe la petite chaine. Enfin, pas tant que ça : elle avait froid et mourrait d'envie de retourner se blottir dans son fauteuil afin de profiter de son thé. Qui était en train de refroidir. Elle se demanda un instant si elle ne devait inviter la jeune fille chez elle. Pourquoi pas, après tout, elle devait autant souffrir du froid qu'elle. Mais elle aviserait en fonction de sa réponse. Qui sait, peut-être était-elle pressée ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Jeu 1 Nov - 11:12

« Ah, je vois. Ce n’est pas grave. Mais dis-moi, pourquoi ne le remets-tu pas ? Est-il cassé ? »

Lorsque la jeune femme s'approcha d'elle, Rhine se sentit pâlir à vue d'oeil. L'infirmière voulait lui prendre son collier ? Elle n’avait pas pensé à ce scénario. Elle aurait préféré qu’elle la laisse repartir mais c’était forcément impossible. Quand on y pense, c'est très dur de faire voler un collier au dessus d'un mur pour qu'il atterrisse dans un jardin oui. Le mensonge allait encore devoir être au rendez-vous pour l'adolescente. Mais elle n'eut pas le temps de dire quelque chose car la brune reprit encore une fois la parole.

« Fais voir, ça doit pouvoir se réparer assez facilement. »

Rhine frissonna quand son interlocutrice tendit la main pour voir le collier. Il n'y avait plus qu'une échappatoire si la femme reconnaissait un de ses colliers: le fuite. Or, la fuite n'était pas ce qu'aimait Rhine, au contraire, ça peut paraître absurde mais la jeune fille aux cheveux blancs fuyait la fuite. Tout ça parce que de toute manière elle se faisait toujours coincer, mais pas besoin d'exemple.

Alors la jeune élève de tout de même la garder dans la poche et dans ressortir sa main, vide.

-Nan j'suis sûre qu'elle n'a rien ! Et puis vous en faites pas, j'ai les mains très agiles !

Là elle venait de se piéger toute seule. Elle n'aurait jamais dû dire qu'elle avait des mains très agiles, parce que c'est assez soupçonneux... Espérons que l'adulte n'y voit que du feu ! Bien que cette hypothèse qu'elle n'y remarque rien soit nulle.

Rhine souriait tant bien que mal, faisant tout son possible pour que ce ne soit pas un sourire trop forcé. Elle avait conscience qu'elle était piégée, et se sentait vraiment coupable d'avoir volé un petit bijou qui n'était pas à elle finalement.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Sam 3 Nov - 16:41

Elle fronça légèrement les sourcils lorsqu’elle vit qu’elle ne lui montrait même pas la chaîne. En général, les gens regardent tout de même le collier avant d’affirmer qu’il n’est pas cassé, pas vrai ? Elle était un peu surprise par la réticence de la jeune fille à lui montrer la chaîne. Certes, elle n’avait pas à se mêler de ses affaires, mais tout de même. A moins que la chaine revête une importance sentimentale ce qui expliquerait sa réserve à lui tendre le collier. Alors, lentement, elle baissa la main, affichant une moue quelque peu boudeuse. Elle ne savait pas trop quoi penser de la situation. Le plus simple aurait probablement été de laisser partir la jeune fille. Oui. En théorie. Mais non, quelque chose l’empêchait de faire ce que tout être normalement constitué aurait fait à sa place. Elle ne devait probablement pas être très saine d’esprit de toute manière.

« Vraiment ? Très bien alors. »

Elle l’observa attentivement. La jeune fille semblait gênée, presque craintive. Elle ne faisait tout de même pas peur à ce point, si ? Elle remarqua qu’elle semblait plus pâle qu’au début de la conversation. Enfin, elle n’en était pas vraiment sûre. Elle retint un soupir et tourna la tête, reportant son attention sur sa maison. Une idée lui traversa soudainement l’esprit.

« C’est curieux, tout de même. Ce coin n’est pas vraiment fréquenté. Enfin, tant mieux si le collier n’a rien. Au fait, tu n’aurais pas vu une chaine trainer dans les herbes ? Je l’ai perdu et je n’arrive plus à mettre la main dessus. »

Comme pour illustrer ses propos, elle porta sa main à son cou, effleurant ses clavicules au passage. Le vent se leva, provoquant un frissonnement intense chez la jeune médecin. Légèrement agacée, elle reprit la parole.

« Ah, ce n’est rien, oublie. Je n’y tenais pas vraiment. Tu… Tu veux entrer quelques instants ? T’abriter du froid ? Ce sera toujours mieux que de discuter debout dans mon jardin. »

Sans attendre la réponse, elle tourna les talons et se dirigea vers la porte, qu’elle avait laissé ouverte quelques instants plus tôt.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Dim 4 Nov - 20:53


Rhine ne préféra même pas écouter les paroles de la jeune femme. Elle craignait que de la sueur dégouline sur son front. Parce qu'elle avait tout de même entendu la dame lui demander si elle avait trouvé un collier dans l'herbe. Mais ce collier la jeune fille l'avait dans sa poche. Elle l'avait volé et ne voulais pas le rendre. Elle le trouvait magnifique et avait envie de l'examiner de plus près pour savoir combien il pourrait coûter. Mais si cet objet était sentimental ? La fille aux cheveux blancs fit vaguement grincer ces dents tellement elle semblait faible. Elle voulait se rendre mais quelque chose le lui interdisait.

Puis la jeune femme brune proposa à l'adolescente de rentrer. Histoire de faire plus ample connaissance au chaud peut-être. Mais avant même d'avoir eu une réponse elle tourna les talons et se dirigea vers la maison. Alors la jeune Rhine la suivit, vérifiant que le pendentif était toujours dans la poche de son beau slim tout neuf. Elle en profita pour regarder les plantes dans le jardin. Il y en avait par-ci par-là en fait.

Elles s'engoufrèrent toutes les deux dans la demeure et Rhine n'attendit pas une seconde pour poser quelques questions:

-Vous travaillez pour l'internat ? Il me semble que j'ai déjà vu votre visage là-bas. Y'a même des élèves qui vous fuient, j'ai jamais pigé le pourquoi du comment ! A croire que vous voulez les bouffer à chaque fois.

Quoi ? On apprend à connaître en posant des questions non ? Quel est votre nom ? Quel est votre âge ? Votre logiciel de retouche person... Non rien. Juste des pensées incompréhensibles dans la tête de la pauvre folle qu'est Rhine. Oui, elle pensait beaucoup en fait. Et faisait tout pour éviter de sortir la chaîne et la mettre sous les yeux de la femme du genre "Eh matte un peu ça ! C'est à toi hein ? T'en veux ? Bah c'est à moi maintenant !". De un ça ferait ridicule et de deux elle serait p't'être bien envoyée au commissariat pour vol de bijoux précieux qui coûtent bien de l'argent. Oh de l'argent ! Ça faisait tourner la tête de Rhine ce mot. Elle aurait voulu le transformer en argent liquide pour aller faire les boutiques du coin. Bref, y'a des fois une pointe de folie est un peu de trop. Au point que sans réfléchir la jeune fille sortit la chaîne de sa main agile et l'agita sous son propre nez pour en observer les détails. Grossière erreur Rhine !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Ven 9 Nov - 18:23

Elle sourit en entendant la jeune fille la suivre : elle ne devait pas faire si peur que ça, finalement. A moins qu'elle ne se soit sentie forcée de la suivre ? Ce qui, en soit, était possible, vu qu'elle n'vait pas attendu sa réponse. Mais elle aurait aussi pu partir en courant. Elle secoua la tête pour chasser ces pensées de sa tête : trop réfléchir n'amènerait rien de bon. Fermant la porte donnant sur le jardin pour empêcher l’air frais de pénétrer dans la maison. Ah, retrouver l’environnement chaleureux de la maison faisait du bien. Légèrement amusée en entendant la jeune fille commencer à soliloquer, elle lui fit signe de s’asseoir dans le salon. Toutefois, son amusement ne dura guère : elle se figea, le babillage apparemment innocent la percuta de plein fouet.

Evidemment, elle aurait dû se douter que sa légère fascination pour le sang ne passerait pas inaperçue. Ce n’était qu’un petit village après tout, les nouvelles courraient vite ici. Mais de là à ce que certains la fuient… ! En règle générale, elle s’occupait bien de ses patients. Il suffisait qu’ils ne présentent aucune blessure, aucune trace d’hémoglobine et tout se passait bien. Mais bien sûr, les quelques fois où elle avait dérapé, c’étaient ces moments-là que l’on retenait. On ne lui permettrait probablement pas l’erreur. Elle laissa échapper un profond soupir. Décidément, il faudrait qu’elle apprenne à se contrôler davantage.

« En effet, je suis médecin. Oh, je me suis pas présentée, je suis Litanie, n’hésite pas à venir me voir si tu as un quelconque souci ! Quant au fait que les élèves me fuient… »

Les mots suivants restèrent bloqués dans sa gorge. Elle observa d’un regard dur la jeune fille qui jouait avec une chaîne. Celle ramassée dans son jardin, de toute évidence. S’avançant vivement, elle arrache le bijou de ses mains et l’examina, sans rien dire. Fourrant négligemment l’objet dans une de ses poches, elle s’approcha d’elle et l’attrapa par le menton, la forçant à la regarder droit dans les yeux. Qui avait-elle cru berné ? Et surtout, pourquoi diable s’était-elle mis à la narguer avec le bijou ? Autant jouer sur les rumeurs. Puisqu'elles existaient, autant qu'elle servent. Même si en soit, ce n'était que du bluff, ou presque.

« On ne t’a jamais appris que c’était mal, de voler ? Peut-être va-t-il falloir que je te donne une bonne leçon, après tout. Car même si je ne suis pas portée sur le cannibalisme, il n’empêche que ces élèves doivent me fuir pour une bonne raison, qu’en dis-tu, mmmh ? »

Son air sévère et son ton froid avaient dû rendre la menace implicite particulièrement palpable. Elle se recula d’un pas, continuant à fixer la jeune fille, impitoyable. Quelle serait la réaction de la jeune fille ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Ven 9 Nov - 22:37

Il fallait s'en douter. Que Rhine allait se faire chopper par "Belle Cruella". Comment lui était venue l'idée de jouer avec la chaîne du médecin alors qu'elle la regardait ? Maintenant c'était trop tard. Rhine comment à être vraiment terrorisée par cette endroit. L'odeur, la décoration intérieur, la couleur des plafonds et du sol... Ainsi que la propriétaire du lieu. Elle ne pensait pas qu'elle pouvait avoir peur de cette façon là en un temps record. Les yeux écarquillés elle fixait la fameuse Litanie qui lui avait touché le menton pour que leurs regards se croisent.

« On ne t’a jamais appris que c’était mal, de voler ? Peut-être va-t-il falloir que je te donne une bonne leçon, après tout. Car même si je ne suis pas portée sur le cannibalisme, il n’empêche que ces élèves doivent me fuir pour une bonne raison, qu’en dis-tu, mmmh ? »

Elle se força de respirer lentement. Oui, rapidement son coeur s'emballait, et rapidement elle souffrait avant même qu'elle ait eu ne serait-ce qu'un coup de couteau. Les larmes lui montaient même aux yeux. Elle se mit maladroitement à recula mais manqua son coup et retomba dos sur le canapé. Décidément elle était fichue. Elle regarde la jeune femme s'approcher dangereusement, se demandant si elle devait fuir ou non.

-Je... Je sais... Je comptais vous le rendre après... Euh... Avoir examiner s'il était cassé. J'ai appris à réparer les bijoux... Litanie c'est ça ?

Elle soupira en se relevant dans un geste encore plus maladroit qu'auparavant. Elle hurla de douleur en posant le pied par terre et se ressaya sur le canapé en retira le clou qui s'y était enfoncé, ainsi que dans son pied également. Elle décida de poser le clou sur la table et d'enlever la chaussure, la larme à l'oeil. En retirant sa chaussette elle remarqua un point rouge de sang s'élargir, et quand son regard croisa celui de l’infirmière, elle se sentit mal, comme jamais elle ne l'avait été. Elle devina qu'elle avait fait une énorme erreur. "Je vais le regretter..." sanglota-t-elle d'abord dans sa tête.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Sam 10 Nov - 22:24

Elle haussa un sourcil interrogateur, expression teintée d’une légère moquerie. Bah voyons, elle avait pris une chaîne dans son jardin pour la réparer et la lui rendre après ? Evidemment. C’était totalement plausible, bien sûr. Secouant la tête, elle se demanda quoi faire. La jeune fille semblait s’empêtrer dans ses mensonges. Si au moins, elle avait été sincère, mais là…

« Ne m’avais-tu pas affirmé que la chaîne n’était pas cassée ? »

Elle avait employé un ton incisif, agacée par la tournure que prenaient les événements. Elle avait voulu passer une journée tranquille, chez elle et éventuellement discuter avec une des habitantes, mais au final, elle n’avait réussi qu’à s’énerver. Et à terroriser l’enfant qui lui faisait face. Niveau interaction avec des inconnus, zéro. Elle se recula encore un peu et finit par lui tourner le dos. Puéril, comme réaction, mais pour le moment, elle ne s’en souciait guère.

Le cri que sa jeune invitée poussa l’alerta. Un clou. Elle avait réussi à s’enfoncer un clou dans le pied. Comment avait-elle réussi une chose pareille ? Et surtout, que faisait ce clou ici ? Elle n’avait pas fait de bricolage, pourtant… Peut-être un rescapé de sa séance de nettoyage intense. Probablement. Peu importait, au fond. Ce n’était pas ça le plus urgent. Elle s’accroupit et examina le pied. Son regard s’assombrit.

Du sang. Elle s’était arrangée pour saigner. Et pas qu’un peu. Les gouttes s’écoulaient inlassablement, maculant la plante du pied. Elle émit un grognement. Dire qu’elle avait espéré… Ah, c’était idiot. Elle se leva brusquement, se forçant à détourner le regard.

« Quoique tu fasses, surtout ne bouge pas. Et évite de mettre du sang partout, ça vaut mieux pour toi, crois-moi. »

Elle sortit vivement et traversa le couloir. Elle s’adossa à un mur et inspira un grand coup. Il fallait qu’elle se calme, qu’elle se maîtrise. Sinon, elle ne donnait pas cher de la peau de la fillette. Revenant avec son matériel de soin, elle s’accroupit à nouveau. Le sang n’avait pas cessé de couler. Elle suivit du doigt le trajet du sang, effleurant doucement la peau et appréciant le contact chaud du liquide contre son doigt.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Mer 14 Nov - 15:28

Rhine regardait la mine étrange qu'avec adopté l'hôte. Elle se remettait elle-même en question. Les paroles de la dame n'avaient plus aucun sens dans sa tête. Intérieurement elle fuyait. Mais réellement elle ne pouvait pas. Elle attendait en soufflant doucement que l'adulte aille chercher dans un temps assez long de quoi la soigner. La jeune fille la regarda s'approcher de son pied. Elle se demanda tout d'abord si elle allait lui mordre le pied pour la bouffer après. Elle se demanda aussi si elle n'allait pas directement agrandir la blessure pour récolter le sang dans un seau en la regardant mourir, un sourire aux lèvres. Mais non, ce n'est pas ce qu'elle fit.

Contre toute attente, le paquet de soin à la main elle passa son doigt le long du sang chaud, un sourire se faisant remarquer lentement.

Un frisson parcourra le dos de la fille aux cheveux blancs, suivit d'un léger recule du pied, par précaution. Elle sentait la peur monter en elle et elle ne pouvait rien faire. Elle craignait ce qu'allait lui faire le médecin, surtout à cause des ragots qu'elle avait entendus récemment. Elle s'en voulait d'avoir retiré la chaussure, d'avoir voulu voler la chaîne et tout ce qui suit. Elle était désormais comme piégé dans un de ses cauchemars les plus profonds. Elle regarda son environnement qui portait une odeur âcre, et dans sa tête se fit un plan pour s'échapper. Sauter sur la table, faire un saut en l'air de façon à atterrir devant la porte où elle était entrer et fuir par le muret du jardin. En fait, elle se rendait seulement compte de l'erreur de son plan. Elle se doutait qu'elle n'allait pas réussir. Elle n'avait donc pas le choix.

-Vous faites quoi ?

InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Mar 20 Nov - 22:10

Le doigt maculé de sang chaud qui commençait à tiédir. La peau qui se colorait doucement, d’un rouge qui finissait par tirer vers la pâleur d’un sombre rose. Mais la voix de son horripilante invitée la tira de ses rêveries macabres

« A ton avis ? »

Ces mots étaient sortis beaucoup plus sèchement qu’elle ne l’avait voulu. Agacée de ne pouvoir divaguer comme elle le souhaitait, cette phrase lui rendit néanmoins la raison. Mais que faisait-elle ? Si elle continuait ainsi, elle saurait que les rumeurs n’étaient pas infondées, que les enfants d’Espérance avaient raison de la fuir comme la peste. Ressaisis-toi, Litanie, tu ne peux pas te laisser aller à ce point. Elle avait vu tellement pire, pourtant. Secouant la tête, pour se remettre les idées en place, elle attrapa un bout de coton et l’imbiba de désinfectant.

Et elle le pressa fortement sur la plaie. Violemment, même. Beaucoup plus qu’elle n’aurait dû. Elle aurait pu se contenter d’une caresse légère pour limiter la douleur, éviter de lui infliger une souffrance supplémentaire. Oui… Mais non. Tout en maintenant le coton sur la plaie, elle farfouille d’une main dans son nécessaire de soins et en tira maladroitement de quoi bander le pied de la jeune fille. Elle commença à enrouler un bandage autour du pied, avant de soupirer.

Certes, voire qu’elle lui avait volé sa chaine et qu’elle niait en bloc alors qu’elle avait été prise la main dans le sac la contrariait énormément. Mais ce n’était pas une raison pour se venger comme ça ? C’était… indigne d’elle. Elle était médecin, pas bourreau.

« Nous sommes parties du mauvais pied. Par ta faute, d’ailleurs, mais passons. Comment t’appelles-tu ? »

Elle essaye d’engager la conversation, histoire de maintenir un semblant de normalité et d’amabilité. Et peut-être, aussi pour ne pas se laisser de nouveau aller à… ses pulsions les plus animales. Elle valait mieux que ça, non ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Mar 4 Déc - 17:57


Rhine lâcha un petit cri de surprise lorsque l'infirmière lui passa en pressant très fort du désinfectant sur le pied. Bon sang ce qu'elle détestait le désinfectant la petite ! Oui parce que le désinfectant ça pue, et ça pique. Et là ça piquait vraiment beaucoup. Or elle n'eut pas le courage de bouger le pied, préférant se ressaisir et souffrir en silence. Elle avait peur, mais il fallait qu'elle réussisse à faire confiance aux gens sans se poser trop de questions sur eux.

Une fois le pied de la jeune fille bandée la dame lui demanda son nom. L'adolescente la regarda droit dans les yeux en tentant de rester calme.

-Je m'appelle Rhine, et vous ?

Peut-être une question ridicule, mais elle ne le savait pas alors il fallait demander. Et puis la tentation de rajouter quelque chose à la fin de sa phrase était très tentant. Sauf qu'une question ne vient jamais seule, il faut s'en douter avant même de dire un mot.

-Je peux savoir pourquoi vous avez regardé mon pied comme un vampire en manque de sang ?

Elle remarqua que le mot "sang" ne resta pas sans effet face à son interlocutrice. Elle remis sa chaussette et sa chaussure sans quitter celle-ci des yeux. Elle resta tout de même assise sur le canapé, craignant qu'en se levant que son pied se vide totalement dans une scène effroyable.

Elle aussi fut parcouru d'un long frisson qui lui donnait froid et la faisait grimacer. Ah les réactions, parfois on ne les contrôle pas... Il faudrait pourtant être au courant non ? Au courant de quoi ? Que l'on ne peut en aucun cas échapper au destin qui nous guide vers notre avenir. Rhine commençait à trembler et son regard dévia de nouveau sur la pièce, comme si elle avait sentit une âme qui n'était pourtant pas présente dans les alentours.


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine] Aujourd'hui à 14:12


[M11] Un heurt entre deux existences n'est jamais sans conséquence. [PV Rhine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Entre deux individus, l'harmonie n'est jamais donnée, elle doit indéfiniment se conquérir.
» Plus jamais sans Jamait !
» Transfert entre deux Wii U
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [A lire] Le Renard et la Louve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-