Partagez|

Cerridween, la fleur fanée. -Terminé-

InvitéInvité
MessageSujet: Cerridween, la fleur fanée. -Terminé- Jeu 1 Nov - 11:25

Présentation de
Cerridwen
"Je crois que ce qui importe c'est d'être un joyeux pessimiste."


~Œuvre de Kishida Mel~
» Prénom :Cerridwen
» Sexe :Féminin
» Nationalité :Galloise
» Âge : 14 ans
» Lieu d'habitation : Internat
» Poste : Elève
» Religion : Aucune
» Qualités : Gentille, Polie, Patiente, Tolérante et Fidèle.
» Défauts : Pessimiste, Peu bavarde, Indécise, Pas spontanée, Jamais Passionnée. Et Parfois Cynique.
» Activités/Hobbies : Marcher, observer les gens, et lire.
» Particularités : Il lui arrive souvent de sourire, mais personne ne sait si sait pas plaisir ou par obligation.


Il était une fois...

"Un nom est la seule chose qui reste, même après la mort. "

Le seul souvenir de ma vie passée, c’est la mort. Je ne sais pas qui est mort, mais je suis là au centre d’un cortège funèbre. Tout le monde pleure, je crois que sur ma joue une larme coule. Je regarde la foule et à mon regard, les gens force un sourire. Je tiens la main d’une dame, mais je ne peux voir son visage, mais son regard est porté vers cette tombe. Une petite tombe, toute petite tombe, on tombe d’enfant. Sur sa face de marbre on peut lire un nom.

-Alastair Evans

La pluie commence à tomber, puis un orage éclate. Les gens sortent leurs parapluies et commence a partir. Mais moi je ne bouge pas, la main me sert, elle ne me laisse pas partir. L’eau est froide et elle dégouline le long de mon nez, j’ai froid.

-"Cerridwen vient tu vas prendre froid."

C’est une vieille dame, ses yeux sont rouges, elle a pleuré. Elle me prend et m’écarte de la tombe. Deux personnes sont restées à pleurer. Les autres se sont abrités sous un porche, on attend, j’attends et j’écoute, j’écoute ses voix qui parlent tandis que l’image se trouble…

-"Quel triste mort."
-"Ce n'était qu'un enfant."
-"Comme ça du jour au lendemain."
-"La mort gagne toujours."

Sur cette dernière phrase ma mémoire se perd et de mon passé plus rien. Mais de ce souvenir je me souviens de mon nom, pour moi c’est la chose la plus importante.


Ils vécurent heureux et...

"C'est a là fin que le passé refait surface."

Quand j’ai ouvert mes yeux, ma tête était lourde. Il m’a fallu bien une dizaine de minutes avant de pouvoir m’asseoir. J’étais dans une prairie, une jolie petite prairie toute fleurie. Mon regard se perdait sur ce paysage merveilleux, je me surpris même à sourire devant cette nature. Soudain une goutte, puis deux, puis des centaines, la pluie me sortie de ce rêve éveillé et me rappela que tout avait une fin.
D'un mouvements lourd je me levai et me dirigea vers ailleurs. Je n’avais aucune idée de l’endroit où j’étais, ni de là où j’allais. Je marchais juste, combien de temps je ne sais plus. Mais la nuit avait fini par tomber, et la pluie avait cessé. Avec la nuit était arrivée les lueurs d’une ville, c’était donc là mon futur chez moi.
C’était il y a un peut-être et depuis j’ai commencé une nouvelle vie. Après avoir appris L’esperanto, j’ai dû choisir mon mode de vie. Et je ne sais plus vraiment pourquoi, mais j’ai décidé d’aller à l’école et même d’y vivre. Au moins je vois du monde. Ma vie d'aujourd’hui est plutôt banal, au fond de moi j’ai l’impression que cela a toujours été ma vie, d’ailleurs peut-être qu’avant je faisais la même chose.
A Esperanto, j’ai rencontré des gens. Des gens particuliers, mais je m’entends bien avec eux. Passer du temps avec eux, me permet de m’occuper et de passer le temps. Depuis mon arrivée je n’ai pas réellement cherché à retrouver mes souvenirs, car le passé n’a plus d’importance avec l’approche de la fin.


La princesse eût par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

"Toutes les fleurs finissent par faner."


Je suis plutôt quelqu’un de transparent, comme un fantôme de la vie. Je suis là, mais si je n’y étais pas ça serait pareil. Je te suis, toi et tous les autres. La seule chose que j’ai à faire c’est vous suivre, et vous observer. Vous et vos passions.
Vous me trouvez sympathique mais terne. Je suis une broyeuse de noir, pourtant tu m’aimes parce que je suis toujours là pour toi. Ce que tu veux je le veux, et ce que tu ne veux pas, je ne le veux pas. Tes passions sont les tiennes, mais je t’observe les aimer, car en toi je vois une graine d’espoir qui attend de pousser avant de faner. Car oui, j’aime observer les gens, qui cours et ceux débattent avant la fin, je les respecte, eux qui ont trouvé un rêve. Mais à quoi bon ?
C’est dans mes sombres paroles que tu me hais. Mais sache que je fais un effort, et que c’est en voyant ton espoir que je vois de la lumière. C’est les autres qui éclairs mon obscurité. Tous les jours sont différents et pourtant les mêmes.


On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

"Il n'y a rien qui en vaut la peine."

Certains diront que je suis quelqu'un de sombre, d'autre diront que je suis ennuyante, mais tous serons d'accords pour dire que je quelqu'un de pessimiste, qui broie du noir. Mais j'y peux rien c'est moi, je suis comme ça. Je vois le verre a moitié vide, et je ne trouve jamais d’intérêts aux choses. Je n'ai pas de rêve, ni de but. Je marche, j'attends, j'observe. J'observe ceux qui ont des rêves, ces personnalités fortes, qui marchent vers un objectif. Je les vois, eux qui ont l'air si sûr et qui se donnent tant de mal pour pas grand-choses. Je leur donne mon respect, et s'est en les suivant que je vis. Peut-être que c'est mon destin, oui peu-être que je suis simplement destiné a te suivre, pour voir comment ton rêve se finira. Puisque les miens sont inexistants. Pourtant j'aime la vie, je la trouve belle, et j'aime sentir l'air dans mes poumons. Mais a quoi bon, puisque demain on quittera ce monde.
Dans le reflet, j'arbore une robe sombre et funèbre, et dans mes mains je tiens un bouquet de fleurs fanées.


Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

"Le miroir est le plus grand hypocrite que je connaisse."


J'ai toujours trouvé les miroirs intéressants. Parce que c'est dans le miroir que l'on peut se voir, mais c'est seulement a travers le regard des autres que l'on devient quelqu'un. Oui, le miroir est un Hypocrite, et même le plus grand. Il te montre ce que tu veux être et pas ce que tu es. Tout dépend de toi, et de ce que tu penses de toi. Plus l'image de toi est bonne, plus ton reflet sera beau, et a l'inverse, si de toi l'image est mauvaise alors le reflet le sera aussi. C'est alors pour cela, que personne ne peut se décrire objectivement.
Cependant, puisque tu insistes, je vais te dire ce que moi je vois dans le miroir. Il dénonce ma peau claire, et yeux sombres. J’aperçois aussi de petites lèvres couleurs cerise, ce qui donne un peu de couleurs a mon visage. Lui qui a l'air sombre et éteint. Le long de mon visage une longue chevelure, terne et lisse. Ainsi qu'une frange qui marque encore plus les yeux ténébreux. Et puis dessous, un petit corps, qui paraît faible, faible et fatigué. Enfaîte dans le miroir je suis quelqu'un de tout a fait banal, mais après c'est la vision que j'ai de moi. C'est seulement toi qui pourra porter un regard objectif.


De l'autre côté du miroir...

» Prénom/Pseudo : Marine
» Âge :17 ans
» Où as-tu connu Je de l'âme ? Le partenariat du partenariat.
» Comment le trouves-tu ? Très joli et très original.
» Expérience en RP : Moins d'un an, mais après c'est a vous de juger.
» Présence :Le plus régulièrement possible.
» Code réglement :
» Code contexte :


Dernière édition par Cerridwen le Dim 11 Nov - 16:41, édité 3 fois
Elmeraud
Messages : 558
Date d'inscription : 11/12/2011

Feuille de personnage
Âge: entre 13 et 15
Entrave: sans coeur.
Métier: écolier O/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Cerridween, la fleur fanée. -Terminé- Jeu 1 Nov - 12:39

WEEEEEEEEEEEEEEEN ! Agnaaah ! Yeepie

bon pas de re- bienvenue pour toi hein =3 Chouette début de fiche avec des fautes plus ou moins flagrantes malgré tout, relis toi quand tu auras un peu le temps =3 ( des trucs comme "tes passions sont les tiennent" c'est facile à éviter. )

Sinon ton avatar .. I LIKE IT ! *^* Gaaa

Et je pense que je vais bien aimer ton perso aussi. Enfin j'attends la suite avec impatience et ta validation. (oui parce que t'es toujours verte mais t'es quand même pas validée =p )
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Cerridween, la fleur fanée. -Terminé- Dim 11 Nov - 16:59

    Tout est bon il me semble, je te valide !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Cerridween, la fleur fanée. -Terminé- Dim 11 Nov - 17:04

YEAH!
Merci, merci. Je vais pouvoir Rp maintenant! C\'est la fête !
Et Merci Elemeraud!
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cerridween, la fleur fanée. -Terminé- Aujourd'hui à 11:29


Cerridween, la fleur fanée. -Terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Base Alpha Tango Zoulou du CSNU[Terminé]
» Main sans valeur et fleur
» Kamilia >>Un parfum de fleur envoûtant flotte dans les airs...
» Mariage de Didjulo et de [ Terminé]
» Mariage de Zigom et Vivilolo [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-