Partagez|

Kajila

InvitéInvité
MessageSujet: Kajila Mar 4 Déc - 20:31

Présentation de
Kajila
„Une petite phrase ?“


Kajila feat Sakimichan.deviantart.com
~~
» Prénom : Kajila
» Sexe : Féminin
» Nationalité : Sino-Japonaise mais d'après ses traits, il y a probablement de l'européen quelque part.
» Âge : 15 ans
» Lieu d'habitation : Foyer (la Ferme)
» Poste : Intendante de la Ferme
» Religion : du plus fort ou du plus intelligent
» Qualités : Franche, directe, loyale
» Défauts : Impulsive, solitaire, autodidacte
» Activités/Hobbies : Faire du sport, se battre, se dépenser et apprendre le plus de choses possible.
» Particularités : Elle possède un pendentif autour du cou. Une grosse goutte de cristal dans une monture dorée. Elle ne sait plus d'où il vient mais elle l'aime bien. Elle a un kanji en tatouage sur le haut du bras droit.


Il était une fois...

Se souvenir ? Quelle drôle d'idée. Evidemment que c'était mieux avant. Elle s'en souvenait de ça, de la liberté, du béton sous ses pieds et de la possibilité d'aller partout où elle le désirait, au delà de ces foutus murs. Mais à quoi bon ? Elle était là, maintenant et il allait falloir faire avec. Et ce, même si les gens qui l'entouraient faisaient partie des personnes les plus crétines qu'elle avait rencontré dans sa courte vie. Ça, elle s'en souvenait. Mais, si elle était totalement honnête avec elle-même, elle devait bien s'avouer qu'elle savait parfaitement qu'elle ne manquait à personne de là où elle venait.

Les souvenirs étaient là cependant. Vagues et diffus, attaquant au détour d'un accent, sous un reflet oublié. Une impression qu'elle étouffait aussitôt sous son travail, sa colère et son énergie. La colère était son plus vieux souvenir, le fil de sa mémoire. Un manque dans l'abondance, la certitude de pouvoir trouver mieux. Même maintenant. Même alors. Same player try again. On la changeait d'environnement mais la vie restait la même. Avant ou maintenant. Hier ou demain. Elle vivait au jour le jour, consciente qu'on pourrait à nouveau lui enlever tous les précieux souvenirs qu'elle se faisait là. Indifférente à l'angoisse autour d'elle, au bisounours-land, au meilleur comme au pire. Elle se construirait sa propre vie, elle détruirait les murs, elle ferait entrer la réalité dans ce...truc où elle était coincée. Se souvenir n'était pas important, des informations trop diffuses pour être utile et donc jetée à la poubelle. Elle leur créerait leurs propres souvenirs aux idiots autour d'elle et ils arrêteraient de se plaindre, de chercher et de poser des questions stupides. Se souvenir. Non mais, franchement...

Ils vécurent heureux et...

L'arrivée à Espérance, ça elle s'en souvenait. Et elle aurait mieux aimé l'oublier. Quand elle vous disait que les souvenirs ne servaient à rien. Bref. C'était un jour, ou peut-être une nuit. Près d'un lac... ou d'autre chose, elle s'était endormie. Elle s'était surtout réveillée dans une pièce en bois. Seule. Enfermée. Un vieux réflexe oublié lui avait aussitôt fait sortir. On ne retient pas l'eau entre ses doigts. Personne n'enferme Kajila. Elle avait alors erré. Leur faute. C'était quoi ce comité d'accueil stupide. Elle en avait marre de compter sur les absents. Elle visiterait toute seule.

Le moche croisé n'avait pas répondu correctement à ses questions, se contentant de « je sais pas » sans aucun sens critique mais il avait réussi à l’aiguiller assez vite vers ce qu'elle devait faire. Cela faisait un moment, elle avait revu Danseuse-Etoile depuis. Et d'autres, Bird-le-directeur en tête. Si ça c'était un directeur, elle était la reine de Sabaa. Bref. C'était lui le chef pour le moment. N'ayant pas plus envie de devenir calife à la place du calife que d'obéir à des ordres idiots, elle n'alla pas le provoquer. Puis, le temps passant, lui proposer de l'aider à l'intendance. Au moins comme ça, elle faisait autre chose qu'apprendre des bêtises qu'elle savait déjà depuis le Mur savait quand. Quant aux autres...beaucoup ne l'aimaient pas, elle en était consciente. Elle ne les aimait pas non plus, à quelques exceptions près. Difficile quand on est pas con d'accepter la lenteur et la bêtise d'autrui. Elle ne s'en formalisait pas, elle avait l'habitude et savait très bien se défendre contre quiconque allait la titillier de trop près. Le mot avait circulé assez vite. Celui qui ne dégageait pas au bout de trois avertissements s'en prenait une. Et elle ne s'arrêtait parfois pas là.

Pour ceux toutefois ayant réussi à comprendre ce qui se cachait derrière sa fierté, ses insultes et son indépendance, elle est une amie loyale, fidèle et très précieuse. Les siens sont intouchables. Même s'ils sont aussi cons et moches que le reste.

Au final, Espérance reste l'ennemi. Le Mur surtout. Ce stupide truc qui l'enferme dans une bulle. Elle le refuse. Elle reste pourtant, elle ne sait pas trop pourquoi, une histoire de cheveux longs. Mais elle sait que ce monde n'est pas son monde. Il est trop plat, trop mou, elle sent en elle la violence qui l'a faite telle qu'elle est se rebeller à cette idée. C'est également pour ça que le reflet lui plait. Elle peut y mettre sa violence. Sa ville. Son gris et son désespoir, la vraie vie.

La princesse eût par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

Certains pensent que l'Entrave de Kaila est son incapacité à comprendre certains sentiments comme la peur, le doute, l'attachement à autrui ou encore l'empathie et la délicatesse. Il n'en est rien. Elle les comprend, c'est juste qu'elle s'en fiche. Pour elle, ce sont des freins et elle n'a pas envie de s'encombrer de ce genre de trucs de fillette. Si les autres veulent perdre leur temps en considération oiseuses, pourquoi pas, elle a un monde à renverser, un mur à piétiner et une réalité à retrouver. Elle est tout à son objectif.

Directe, efficace, n'aimant ni les temps morts, ni la patience, c'est un caractère entier et souvent difficile à accommoder qui accompagne la jeune fille. Elle se sait insupportable et n'en veut pas aux autres de la battre froid ou tout simplement l'ignorer (elle préfère cependant la seconde option). Si elle en souffre, elle le garde pour elle, préférant son armure à tout ce qui pourrait bien se passer si elle l'enlevait. Ainsi, on lui connait peu de qualités. Une cependant résiste à toutes les armures du monde. La parole de Kajila est d'or. Oh non, il ne faut pas croire tout ce qu'elle vous dit, elle ment comme une autre mais si elle vous promet ou vous annonce quelque chose, c'est vrai. Et si on sait ça, si on le respecte, l'on peut voir quelques autres bons côtés affleurer. Elle est travailleuse et honnête, intelligente et appliquée ce qui est le minimum si l'on veut pouvoir insulter le monde. Et ça, elle veut.

On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

Mais la vraie la peur profonde de Kajila n'est pas son associabilité. C'est sa claustrophobie. Une peur de l'enfermement qui dépasse simplement les quatre murs. Elle ne supporte pas de se sentir prisonnière. Cela va pour le Mur mais également pour tout ce qu'est Espérance. Pour les règles, l'autorité, la morale, les préjugés. C'est un enfermement invisible qu'elle combat, quelque chose qui l'empêche d'être en repos, de se reposer dans l'affection d'autrui. Le moindre câlin l'étouffe, la proximité, l'amitié et tout le reste lui donnent la chair de poule. Au moins elle peut défoncer les murs qui la rendent prisonnière mais les liens entre personnes sont des cages dorées.

Elle ne s'en rend pas compte évidemment. Elle n'a pas de mot pour définir cet instinct qui la fait fuir ce que les autres chantent comme étant la seule raison de vivre. C'est pourquoi elle le vit aussi bien. Après tout, ce qu'on ne sait pas ne peut pas nous faire de mal. Non ?

Reste le Reflet. Elle l'aime. Elle y va tous les soirs juste pour se retrouver. Toujours différente. Fille, garçon, jeune ou vieille, humaine ou animale, un tigre, un dragon, un chat. Mais toujours reconnaissable à son pendentif et son tatouage sur l'épaule. Elle aime spécialement quand cela se passe en ville mais les grands espaces ne lui font pas peur. Elle n'y cherche rien que l'évasion, ses souvenirs viennent le plus souvent pendant la journée. Là, elle n'a pas de chaîne, pas de liens, personne pour la contrôler. Une chose étrange s'y passe pourtant. Le rêve semble s'ingénier à construire des murs autour d'elle. Elle a beau les détruire, ils reviennent toujours. Proches mais lointains. Elle ne sait pas quoi en faire donc elle les ignore. La plupart des nuits en tout cas. Parfois, 7 heures à casser des murs est juste trop bien.

Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

Taille moyenne, cheveux et yeux châtains. Voilà ce que dirait son dossier médical si seulement elle en avait un. Cela veut tout dire, cela ne veut rien dire. Kajila, c'est avant tout du mouvement. Un roseau un peu étoffé, ployant sous le vent. Elle est grande pour son ethnie, petite pour les autres. Ses yeux, en amande, sont loin du simple « marron » des cartes d'identité. Ils sont vivants, pleins d'étoiles, de couteaux, toujours expressifs. Elle est mince, formes exceptées même si celles-ci ne sont pas des plus développées. Une poitrine normale, des hanches normales, une taille fine, des muscles partout. Les arts-martiaux ça conserve.

Enfin, Kajila s'habille un peu comme ça vient. Des vêtements pratiques, sans couleurs trop criardes. Ca lui suffit. Elle ne se met pas en valeur. Pour quoi. Pour qui ? Quel intérêt. Restent ses cheveux. Longs derrière, courts devant. Elle aimerait tout couper mais quelque chose l'en empêche. Elle ne sait pas encore quoi. Elle verra plus tard. Si elle sort, si elle fait tomber le Mur. Elle coupera ses cheveux à ce moment là. Pour le moment, elle se contente de les attacher derrière avec de petites barrettes. Les attacher. Encore une raison pour les couper.

De l'autre côté du miroir...

» Prénom/Pseudo : Siriel
» Âge : 28 ans
» Où as-tu connu Je de l'âme ? Celeste
» Comment le trouves-tu ? Bien
» Expérience en RP : Longue
» Présence : Régulière
» Code règlement :
» Code contexte :


Dernière édition par Kajila le Ven 7 Déc - 17:29, édité 1 fois
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kajila Ven 7 Déc - 14:07

Ma conscience d'admin a pris le dessus sur ma conscience scolaire irl... J'ai donc lu la fiche et te la valide!
Simple, concis! Good job! =)
Bon jeu, amuse toi bien et ne tabasse pas trop tes petits camarades!

PS: si tu peux te co de temps en temps avec Siriel juste pour apparaitre dans les 24 heures ( et ne pas faire trop inactif) ça serait cool 8D
Voila \o\
Un violet de plus!

_________________
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Kajila Ven 7 Déc - 15:18

    ... Pourquoi violette, elle voulait habiter dans une maison OwO
    (mais merci de t'en être occupée Birdounet ^^)
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kajila Ven 7 Déc - 16:37

AH MERDE! autant pour moi, elle avait dit qu'elle irait au foyer sur la CB. j'avais retenu cela. Kaji? le mot de la fin? je te change ta couleur?

_________________
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Kajila Ven 7 Déc - 17:28

Dans la ferme - Foyer donc ? J'ai du me tromper quand j'ai rempli (*va éditer*)
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kajila Ven 7 Déc - 17:30

ah bah voila! j'avais raison \o\

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kajila Aujourd'hui à 7:40


Kajila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-