Partagez|

Sylver [En cours]

InvitéInvité
MessageSujet: Sylver [En cours] Dim 9 Déc - 16:25

Présentation de
Sylver
Un... deux... trois... quatre...


Kishitani Shinra >> Durarara!!
~~
» Prénom : Sylver
» Sexe : Masculin
» Nationalité : Oubliée
» Âge : Entre seize et dix-sept ans
» Lieu d'habitation : Maison
» Poste : «Mécano»
» Religion : Pas de religion
» Qualités : Serviable, Ingénieux,
Assidue.
» Défauts : Perspicace, Curieux,
Désordonné.
» Activités/Hobbies : Démonter et
remonter des objets.
» Particularités : Il a toujours une montre sur lui, même si elle ne fonctionne pas.


Il était une fois...

----« Cinquante-huit, … Cinquante-neuf, … Une minute ! Voilà, ça devrait tenir. Ne force pas trop quand même si non le cadre risquerait de lâcher. » dis-je, en penchant le vélo que je venais de réparer en direction de mon interlocuteur.
----« Ha ! Oui c'est vrais. Qu'est que tu m'avais demandé déjà ? Ma vie "avant" Espérance ? »
----Mon regard se perdit dans le vague.
----« Tu a un don pour poser des questions corsées. C'est bien par ce que je te dois au moins ça. – Franchement … je me souviens que j'avais une superbe vie. Je venais de rentrer dans la meilleur école de la région et j'avais le plus merveilleux des petits frères et la plus adorable des petites sœurs. Mais le comble c'est que je ne me souviens ni de leur visage ni de leurs prénoms. Tu te rend compte !? Et plus les jours passent, plus je me dit qu'en réalité je n'ai jamais eu de famille de ma vie. J'ai oublié, et je continue d'oublier … Je me demande s'ils m'oublient aussi, du moins s'ils existent autre part que dans mon rêve. C'est tout ce dont je me souviens ... »


Ils vécurent heureux et...

----Bien que, la personne devant moi m’accordait toute son attention, je senti tout de même la fatigue se dessiner sur son visage. Je l'invita donc à s'asseoir sur la table de la terrasse.
----« Les souvenirs … Je trouve que c'est une matière intéressante à étudier. Tu ne trouve pas ? Tien ! Par exemple tu te souvient de ton arrivé ici ? À Espérance ? Dans mon cas je dirai que ça fait un bon bout de temps. Quand exactement ? … Toujours des questions aussi embêtantes. Et biens, tu ne le sauras uniquement si tu parviens à me donner la date d'aujourd'hui. Tu en est incapable, n'est pas ? C'est pour ça que je persiste à dire que les souvenirs sont vraiment très importants, peut être même sont-ils la clé de ce monde, qui sais. En tout cas je suis au moins ici depuis asse longtemps pour m'être fais mon opinion sur ce sujet. Il y à aussi un certain sentiment que j'ai senti depuis mon arrivé. C'est comme si ma place était ici depuis toujours. Comme si le faite que je perde ma mémoire m'avais permit d'avoir une place dans un monde où se souvenir n’a pas d'importance … »
----Je proposa alors du thé à mon invité qui, ne refusa pas. Je pris le chemin de la cuisine et une fois dans la pièce, poursuivi mon récit au travers de la fenêtre.
----«Ce qui à accentué ce sentiment d’appartenance, ce fut ma première rencontre à Espérance. Un jeune adulte, à l'âge incertain, semblant pester intérieurement car l'outil qui était censé l'aider dans son labeur ne fonctionnait plus. Lorsque que je l'ai interpellé, il m’a tout d'abord regardé comme si j'avais quelque chose sur le visage mais ce regard disparut rapidement. Il hochait simplement la tête à tout mes dires. J'ai tendu mes main pour qu'il me montre l'objet qu'il tenait. Il l'a posé dans mes mains, avec un sourire sur les lèvres. Un peux le même genre de sourire qu'aurait une vielle femme offrant un bonbon à un enfant. Je regardai l'objet, et alors, je le compris. C’était comme une évidence, le fonctionnement, le but, les problèmes de cet objet m’apparurent clairement. Je retira ce qui étais en trop, et remis ce qu'il fallait à sa place. Lorsque je releva la tête. L'homme avais le dos tourné et s'en allait déjà. Je le rappela et couru lui rendre son outil. Il le regarda, stupéfait, l'agitant et le triturant pour l'essayer. Après quelques second, il parut avoir finit et me regarda avec un sourire. Le même genre de sourire qu'aurait un enfant au quel on orrait rendu son doudou préféré.»
----Je fis mon retour sur ma terrasse de jardin et disposa deux tasses sur la table. Je pencha la tellière au dessus de chaque coupe et les remplies bien comme il faut.
----«Et dire qu'aujourd'hui je sais que cet homme n'étais autre que Bird. Même avec le temps je suis toujours aussi surprit de la façon dont il m'avait traiter alors que je ne parlais pas encore l’Espéranto. Nous ne nous connaissons pas très bien même maintenant mais, sans me vanter, il sais bien que s'il y a quelqu'un ici qui peux quasiment tout réparer à Espérance, c'est bien moi. Et c'est, avec le temps, devenu l'avis de beaucoup de monde, dont toi, n'est pas ? Puisque tu m'a apporté ton vélo. Depuis mon arrivé je me suis fais mon nom. J'ai emménager dans cette petite maison. C'est devenus mon atelier et maintenant, tout le monde à Espérance vient me demander mon aide de nombreuses façons. »


La princesse eût par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

----J'observai la théière en porcelaine que j'avais posée sur la mosaïque de la table de jardin. Elle était d'un blanc pure et unie, sur la quelle se dessinait, par le contraste de profondeur, des arabesques au motifs floral. Ces motifs, simples et hypnotiques, était propice à l'apaisement, et à la réflexion. Pour moi du moins. Je cessa ce débit de paroles que j'avais laisser échapper jusqu'alors. Penser au vélo n'avait plus lieu d'être, j'étais absorbée par cette théière et son thé qui m'emportèrent dans mes songes…
----Quand on parle de moi à Espérance, les avis divergent. Certains disent que je suis très enjoué et amicale, d'autres me trouvent un peux rêveur, certains vont jusqu'à dire que je suis trop franc voir brusque. En réalité, je pense que personne, ni même moi, ne me connaît vraiment. Je ne peux avoir fierté de savoir me décrire moi même, si ce n'est que j'ai l'humeur fortement instable. En effet, je ne suis pas quelqu'un dont le caractère est gravé de façon immuable dans les profondeur de mon être. Je suis plutôt comme de l'argile fraîche et malléable, qui forme un moule si on l'applique à autre chose. Concrètement … Lorsque je m'occupe d'un objet, j'ai tendance à me concentrer de telle façon que j'en perd ma conscience propre. Par exemple, je suis plus brusque lorsqu'il s'agit de ressouder un maillet à son manche tandis que je suis très doux quand je répare un jouet de l'un des enfants de la ferme. Je crée un lien si fort entre l'objet et moi, pour le comprendre, que ma façon d'être s'en voie influencée.
----Je regarda mon invité qui admirait le jardin. Il ne semblait pas s’ennuyer mais je ne pue m’empêcher de rompre le silence.
----« Tu sais, depuis quelque-temps, on ne vient plus seulement pour me demander de l'aide. Mais plutôt pour discuter. Ces dernier jour d'ailleurs plusieurs personnes sons venues me confesser leurs sentiments. Non pas à mon égare évidement, je ne connais pas asse bien une personne pour que ce soit le cas, mais pour me parler de leurs soucies, de leurs questions. Lorsque la première est venue, je me suis sentis tellement mal devant son récit que je n'ai pas pue me résoudre à écouter sans rien dire. Et ce fut une nouvelle expérience pour moi. Jusqu'à maintenant je ne réparais que des objets, je n'avais jamais penser à appliquer la même logique pour comprendre les autres où les événements. J'ai essayer de donner des conseilles à cette personne, des chose qui selon ma logique ne pouvais avoir pour seul effet que d'améliorer sa situation. Qui étai-ce ? Je ne peux me permettre de te le dire, j'en suis confus. Mais sache qu'elle est revenue avant hier je crois, où peut être étai-ce ce matin. Elle m'a racontée comme quoi le conseil que je lui avais donné l'avais sauvée. "Sauvée", oui c'est le mot qu'elle à employée. Après ça, de plus en plus de monde est venus "discuter". Non, ce n'est pas du tout que ça me dérange … c'est juste que c'est une sensation nouvelle, le contact avec les autres. Jusqu'alors les objets avais une place d'honneur dans ma vie à Espérance, mais les choses changes… »
----Et je laissa échapper quelques dernier mots tout bas « Comme moi… »


On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

La partie la plus intéressante : Quel est l'entrave de votre personnage ? Comment la vit il ? Dans le Reflet, comment est son apparence ? En quoi est elle liée à ce mal ? Il peut s'expliquer en quelques mots tout comme en un grand paragraphe, c'est pourquoi aucun minimum de lignes ne vous sera demandé.


Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

10 lignes minimum pour cette description physique.


De l'autre côté du miroir...

» Prénom/Pseudo : Sylvombre7
» Âge : 17ans
» Où as-tu connu Je de l'âme ? : Bird
» Comment le trouves-tu ? : Sympas
» Expérience en RP : Frôle le centre de la terre
» Présence : Je fais ce que je peux en semaine, connecté le week end surtout.
» Code réglement :
» Code contexte :


Dernière édition par Sylver le Sam 12 Jan - 16:10, édité 1 fois
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sylver [En cours] Mer 26 Déc - 9:52

hi syl! on t'avait un peu oublié parmi toutes les fiches et on était même pas venu inaugurer ta fiche! on sur nous!

Alors alors, c'est simple mais j'aime beaucoup =) c'est vraiment un bon début même si c'est bourré de fautes =p ( mais ça je sais à quoi c'est du^^) Aller courage! c'est cool tout cela!

_________________
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Sylver [En cours] Sam 4 Mai - 10:48

    Eh bien, eh bien Sylver ? La fiche doit être finie normalement en 3 semaines, et tu l'as postée il y a ... 5 mois ! x) Je vois que tu es encore passé récemment sur le forum, donc on ne te supprimes pas tout de suite, mais on aimerais avoir de tes nouvelles =) Si tu as le moindre soucis qui fait que tu ne pourras pas finir ta fiche tout de suite, n'hésites pas ! C'est qu'il a l'air d'être intéressant ton mécano, on a hâte de le voir parmi nous !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sylver [En cours] Aujourd'hui à 7:43


Sylver [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Pirates Tueurs de Long Drong Sylver - Bardés de Pistolets
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-