Partagez|

Être masochiste ça demande du courage -END

InvitéInvité
MessageSujet: Être masochiste ça demande du courage -END Ven 28 Déc - 19:23

Présentation de
Vernis
„Il faut savoir apprécier la douleur, comme moi !“


Kushina Usumaki feat Naruto
~~
» Prénom : Vernis
» Sexe : Féminin
» Nationalité Russe
» Âge : On lui donne 19 ans
» Lieu d'habitation : Maison
» Poste : Psychologue
» Religion : //
» Qualités : Patiente, gentille envers les autres, à l'écoute, écrit vite, généreuse
» Défauts : gourmande, trop dynamique, curieuse, légèrement narcissique
» Activités/Hobbies : passe son temps à tourner en rond ou à lire des livres et aussi à se faire mal volontairement
» Particularités : Est masochiste (=entrave)


Il était une fois...

Ce moment qui me hante... Le seul, il est... Juste horrible et me donne des frissons dans le dos. Je m'en rappelle à chaque fois que je regarde mon corps dans un miroir, tout comme ce moment avait commencé.

J'étais devant un miroir, nue, ou presque puisque j'avais tout de même une petite culotte en dentelle blanche. Et j'observais mon corps, n'étant pas souriante, refusant même d'être satisfaite. Puis un homme d'une tête plus grand que moi est arrivé par derrière pour m'attraper la taille en susurrant des mots doux à mon oreille. Je me souviens ne pas avoir apprécié et lui avoir frappé la joue en lui disant d'être plus utile et d'aller me chercher tout de suite un couteau. Comme prévu il a refusé, j'ai marchandé et j'ai gagné. Le temps qu'il était parti j'avais déchiré un morceau de cuir dans mon sac, m'était attachée au lit et l'avait attendu. Je lui ai demandé de se mettre sur moi, alors il l'a fait. Il a serré les liens tout comme je lui ai dit et m'a mis le morceau de cuir dans la bouche. j'avais prévu toute cette scène pour ne pas crier et ne pas déranger les voisins. Oui, car ceux-ci pourraient appeler la police et donc je serais fichue...

Il était sur moi, tremblant, pleurant car il ne voulait pas me faire de mal. Je ne sais pas ce que lui lui ai dit là, mais il a passé sa douce main sur mon corps pour la dernière fois, et a commencé par faire une toute petite entaille du cou au nombril. Je serrais les dents sur le cuir, bien que ça ne me fasse pas mal, et il a continué jusqu'à ce que je perde connaissance.

Aujourd'hui à Espérance, je la cache car je m'interdis de penser à cette scène horrible. J'en pleure mais quand j'y repense. Pourquoi seulement ça me hante ? Je n'ai pas le choix désormais, et je dois vivre avec. Que m'était-il arrivé pour que je veuille mes faire du mal ? J'ai presque honte de ça. Je suis sûre que c'est comme ça que tout s'est passé, sinon je n'aurais pas la cicatrice?


Ils vécurent heureux et...

Je suis arrivée par je ne sais quels moyens à Espérance. En vérité, lorsque j'ai ouvert les yeux j'étais dans une maison que je ne connaissais pas. Pourtant meublée, et très chaleureuse. J'en ai fait le tour et je me suis rendue compte que j'étais seule alors je suis sortie pour vérifier. J'ai arpenté les rues de long en larges, ne croisant que de jeunes visages. J'ai failli devenir folle alors je me suis planté une aiguille de couture dans la main. Je l'ai enlevé après, bien sûr, étant donné que ce n'était que pour me calmer. Je ne me souvenais de rien, ni même de mon nom. Alors je me suis présentée avec les seuls mots qui me venaient à l'esprit: "Vernis" pour mon nom et "Psychologue" pour mon métier. Je me sens pas à ma place, mais je pense que j'arriverais à m'y faire. C'est bizarre, c'était comme si je venais de mourir pour atterrir dans un rêve ou carrément au paradis. J'ai pleuré pendant plusieurs nuits, me sentant puis, et j'ai fini par croiser celui qui dit s'appeler Bird et être le directeur de l'internat voisin. Je lui ai demandé si je pouvais faire le tour de l'établissement, et j'ai eu l'idée d'utiliser un bureau dans ma maison pour y inviter les élèves à parler. Peut-être que tout le monde ici est comme moi, ne se souvient pas, et j'ai donc envie de les aider à se souvenir. Je ferais graver une plaque pour la mettre devant ma maison. De toute façon, je ne sortirais pas toujours, donc ce peut être utile pour connaître où je suis pour parler autour d'un thé. Et on m'a parlé du Rêve aussi, oui, une gamine m'a parlé du Rêve dans la rue. Je voudrais y aller, et voir ce que c'est.


La princesse eût par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

Me demander comment je suis psychologiquement me fais rire ! Je ne sais pas vraiment quoi dire sur moi mais je vais essayer, rien que pour vous, de développer mon caractère très instable. Après je suis une femme c’est normal ! Bien, je commence par le côté négatif, positif ou neutre ? Peu importe.

Eh bien j’ai tendance à énerver les gens à toujours poser des questions sur leur vie. Comment tu t’appelles ? Tu as quel âge ? As-tu un copain ? As-tu une copine ? Combien de calories manges-tu par jour ? Combien de frères et sœurs as-tu ? Comment ça se passe chez toi ? Comment as-tu fait pour cuisiner un si bon rôti ? Bref, je ne m’arrête jamais. Pour la simple et bonne raison que je suis peut-être trop plongée dans mon travail. Le seul moyen pour faire en sorte que je m’amuse est de m’emmener en boîte de nuit ! Et que je me fasse draguer par de beaux jeunes hommes. Mais juste les hommes, je suis hétérosexuelle après tout.

Ensuite, j’ai tendance à trop m’emporter sur certaines choses, donc c’est une positive attitude un peu lourde à force. Pauvres gens qui me subissent ! Heureusement encore que je peux être calme, gentille et généreuse. Surtout généreuse ! Généralement quand quelqu’un veut quelque chose je lui offre sans lui demander son avis. C’est comme ça avec moi ! C’est sûrement pour cette raison que les enfants m’aiment un peu trop ! ET puis j’ai les cheveux rouges alors imaginez bien que l’on m’appelle souvent « mère-noël »…
Un autre côté de moi, j’aime me faire mal. Un conseil, évitez de laisser quelque chose de coupant sur la table ou dans le coin quand j’arrive. Manger des paillettes, appuyer bien que le maquillage pour que ça tienne et pour que la pression me fasse du bien, me couper les ongles à ras et gratter avec un cure-dents, m’entailler la joue avec un ongle, ou bien encore avec mes dents ! Non en fait, même sans objets je me fais mal. Ça m’amuse ! Ça détend aussi, et ça fait du bien. Avec un homme, comment je fais ? Je n’éprouve pas directement du plaisir, donc je le force à me faire mal par n’importe quel moyen. Au moins ça met du piquant dans mon couple ! Bien, pour l’instant je suis célibataire, mais j’espère trouver quelqu’un rapidement, sauf qu’il devra me subir. Subir mes crises aussi. Mais pas n’importe lesquelles, mes crises d’ennui. Car si je m’ennui la personne avec moi peut être sûre que je vais bouger dans tous les sens pour trouver quelque chose à faire !


On ne trouve guère un brin de folie [etc]

Eh bien comment expliquer cela... Vernis est masochiste, ça vous va ? Ne vous inquiétez pas, juste maso, pas sadique en plus de cela. Même si elle l'est tout de même inconsciemment, ignorant qu'à cause de ça elle fait mal aux gens psychologiquement. Elle est tout le temps en train de se blesser volontairement, seule ou non, peu importe. C'est un peu comme un besoin jamais assouvi. Elle a été jusqu'à demander une cicatrice profonde, et pour le moment c'est la plus grande blessure qu'elle a osé se faire. Ce qu'elle ignore, c'est que c'était pour prouver qu'elle était plus forte que tout le monde, qu'elle avait atteint les grandes limites au point de tomber dans un coma profond. Mais personne ne l'empêchera. Elle crois que tout le monde est comme ça, mais qu'elle est la seule à dévoiler ceci au grand jour. En vérité, personne ne lui a jamais dit que c'était son entrave, et mais elle en prendra de plus en plus confiance au fur et à mesure des jours passés à Espérance.


Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

Comment ça, vous souhaitez que je me décrive ? Donc une photo ne vous suffit pas ? Bien, c’est donc parti alors. Je tiens à préciser que je ne suis pas totalement narcissique. Oui, je me trouve belle mais pas la plus belle de ce monde si étrange. Je suis moi, quelqu’un de unique et j’en suis fière, c’est tout ce qui compte dans la beauté que je me trouve.

Quand je suis née, je n’étais pas très belle, étant donné que je n’avais pas de cheveux je suppose. Aujourd’hui ils ont poussé. Ils m’arrivent juste au-dessus des fesses ou un peu plus bas et j’en suis heureuse. Leur couleur n’est certainement pas naturelle, à moins que la vieille sorcière de Blanche-Neige et les sept nains m’aient jeté un sort à ma naissance, pour que je sois rousse puis qu’ils deviennent rouges. D’ailleurs, cette couleur brillante dans mes cheveux fait ressortir ma peau blanche, oh oui ! Peau pâle qui ne contraste pas forcément avec mes yeux gris lorsque la pluie point le bout de son nez, et bleus le reste du temps. Je ne les vendrais pour rien au Monde !

Sinon pour mes cheveux je me suis un peu égarée, j’ai oublié de préciser qu’une mèche se fait présente sur mon crâne. Je n’ai pas de frange, juste une mèche en effet. Ils encadrent mon visage lisse et le rendent resplendissant. Je ne me maquille pas étant donné que je n’en vois pas l’intérêt.

En ce qui concerne mon poids je fais 55kg pour 1m69. Oui, je ne suis pas très grande mais tant pis ! Personne n’est parfait après tout, même moi de temps à autre…

Pour ma tenue, je varie souvent, n’ayant pas de style vestimentaire particulier ! J’aime bien quand même quand c’est simple et non vulgaire comme certaines prostituées. Et généralement j'essaie de ne pas trop me déshabiller face aux autres, pour la simple et bonne raison que du cou au nombril, je suis marquée d'une grande cicatrice. Or, je ne sais point comment cela est arrivé... Veuillez m'excuser.


De l'autre côté du miroir...

» Prénom/Pseudo : Peu importe
» Âge : //
» Où as-tu connu Je de l'âme ? Je suis Rhine ah ah ♠
» Comment le trouves-tu ? Grummmbl ♥
» Expérience en RP : Bah... Pas mauvais mais j'suis pas une pro non plus D:
» Présence : 3/5
» Code réglement :
» Code contexte :


Dernière édition par Vernis le Sam 5 Jan - 19:04, édité 10 fois
Lachlan
Messages : 82
Date d'inscription : 03/06/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Entrave: Complexe d'infériorité
Métier: Fermier
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Être masochiste ça demande du courage -END Mar 1 Jan - 17:22

    Alors alors petit tour sur ta fiche, j'y vais de mon commentaire :
    Hum, quelques petites choses m'ont turlupinée dans l'arrivée à Espérance. Tu dis déballer tes cartons : on n'arrive à Espérance avec aucune affaire ! Les maisons sont déjà meublées et dans les greniers il y a des malles avec des vêtements, et après il y a toujours moyen d'en acheter et de la déco dans les boutiques en ville mais techniquement tu choisis une maison et voila, pas besoin de plus d'installation que cela ^^
    Tu ne sembles d'ailleurs pas être amnésique, ou même étonnée d'être arrivée la. Tout de suite, tu vas à l'internat pour parler avec Bird, c'est un peu trop "parfait" comme arrivée ça. Quand tu arrives tu ne sais rien d'Espérance, tu ne connais pas son directeur, et encore moins l'endroit où il se trouve. Cela tu le sais en discutant avec les villageois, tant bien que mal au vue de la barrière de la langue, on ne le ressent pas dans ta description.
    Y'a pas vraiment de boites de nuit à Espérance x) Quelques fêtes parfois au café, rien de plus
    Dans la partie sur ton entrave, la description de la cicatrice prend le dessus, ce qui fait qu'on ne sait pas grand chose au final. Après il n'y a pas de minimum de lignes demandées, donc ça peut passer, mais c'est dommage ! Tu pourrais par exemple développer comment Vernis ressent son entrave ! Bien apparemment, mais quand elle le fait, est-ce qu'elle a conscience de faire quelque chose de dangereux ? Elle n'a pas du tout l'impression de faire quelque chose de moralement répréhensible ? Est-ce qu'elle le fait devant tout le monde sans gène ? Comment réagit elle si on est dégouté par ses actes ? Et puis quelle satiété lui apporte le fait de se faire mal ? Est-ce qu'une fois qu'elle le fait, elle n'en a plus envie pour quelques heures ou est-ce qu'elle n'en a jamais assez ? Peut elle tenir longtemps sans se faire du mal ou est-ce que c'est comme une drogue, elle finit par ressentir du manque à un certain moment ? Tout cela permettra de mettre plus de substance dans ton personnage. Telle que l'entrave est actuellement décrite, c'est trop survolé, on voit mal comment elle pourra en "guérir", tu comprends ? Pas que la description de comment elle a eu sa cicatrice soit inintéressante (d'ailleurs, elle aussi soulève des questions : dans l'Avant, Vernis était plus encore atteinte de son entrave que maintenant ? Est-ce pour montrer jusqu'à quel extrême elle a pu aller ?) mais disons qu'elle n'a pas l'air d'avoir sa place ici. Tu as aussi commencé à dire dans sa description physique qu'elle n'aime pas montrer cette cicatrice, en a t elle honte ?


Dernière édition par Lachlan le Mar 1 Jan - 18:12, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Être masochiste ça demande du courage -END Mar 1 Jan - 17:54

Je vais rectifier tout ça ~
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Être masochiste ça demande du courage -END Sam 5 Jan - 19:56

Désolée du DP mais j'ai fini, j'espère que ça convient désormais :3
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Être masochiste ça demande du courage -END Sam 5 Jan - 21:04

    C'est tout bon ! Tu as su bien reprendre les conseils que je t'avais donné, tu va donc être validée /o/
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Être masochiste ça demande du courage -END Sam 5 Jan - 22:39

Merci :'D ♥
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Être masochiste ça demande du courage -END Aujourd'hui à 4:27


Être masochiste ça demande du courage -END

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» demande conseille hornet prend des tours
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» demande d'accès
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» [ demande de recrutement ] Rögen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-