Partagez|

Présentation d'Ira

InvitéInvité
MessageSujet: Présentation d'Ira Sam 5 Jan - 8:40

▬ Ira
▬ Sexe : Féminin
▬ Nationalité : Américaine
▬ Âge : 15 ans
▬ Lieu d'habitation : Internat
▬ Poste : Élève
▬ Religion : Chrétienne
▬ Qualités : Ordonnée - Charitable - Terre à terre
▬ Défauts : Colérique - Irritabilité - Sale caractère
▬ Activités/Hobbies : La boxe, ou le sport en général. Frapper sur des objets, se défouler. se tenir avec Midas
▬ Particularités : Elle frappe fort. Attention aux coups et blessures.
Il était une fois...

Ils n’étaient pas si loin, nul besoin de les chercher, ces souvenirs oubliés que tous ne semblent pas retrouver. Un bel album s’offrant à elle, toujours soigneusement classé dans un recoin de sa tête, lui démontrant des photos de temps à autre de ce qui fut autrefois. Il y avait tout d’abord cette femme qui lui ressemblait légèrement, sa mère. Sans emploi, vivant sous l’aide de l’homme qui partageait sa maison, son père par conséquent. Employé, ouvrier, plus près de la fille que ce que la mère fut. Une passion commune aux deux qui mettait sur chacune de ces photos une joie non dissimulée; la boxe. Elle semblait jeune, mais déjà très douée, semblait-il, et bien prise en main par le père. Elle en avait besoin dans cette situation; tension palpable, manque d’argent, vie difficile.

L’étau qui la resserrait était forte, beaucoup trop fort. Colère et indignation criait au creux de sa poitrine, prenant de l’expansion, ne demandant qu’à démontrer leur rage. Extérioriser pour ne pas tout casser, pour ne pas tout détruire, pour ne pas se détruire. Des gamins défigurés, le nez en sang, beaucoup trop amochés. Plus de ça. Elle as appris le respect, la justice, le franc-jeu, le vrai combat. Frappe sur des gros sacs, petite Ira, tu verras, tout ira mieux. Casse un verre ou deux, si tu y tiens.

Tous ces souvenirs, ils y sont, quoi qu’on y fasse. C’est son passé, c’est ce avec quoi elle à grandit. La vie continue, elle ne s’est pas arrêtée entre les deux, elle continuera quoi qu’on y fasse. La vie, c’est maintenant, pas hier!

Ils vécurent heureux et...

Depuis combien de temps était-elle là? C’était une question vague, dans réponse, flottant dans le temps, dansant avec celui-ci, se perdant dans le flou qu’était devenue cette notion. Aussi, Ira se disait-elle simplement qu’elle y était depuis longtemps, et puis voilà, ce n’est pas comme si elle était la seule dans sa situation. Elle était arrivée ici comme toi, comme lui, comme tout le monde. Une enfant effrayée, ne se souvenant plus, amenant avec elle son bagage personnelle de souvenirs effacés. Car sa colère, elle, n’avait rien oubliée.

Espérance en soit n’était-il pas un drôle d’endroit? Ici, on s’entraide, on s’aime, on vit heureux, dans la paix et l’harmonie. En dépit de tes problèmes, tu ne peux que sourire. Vas-y, souris, ici, c’est la paix, la joie et l’harmonie. Ce monde est une construction de toute part, et Ira le comprit bien assez tôt. Elle n’était pas assez dupe pour jouer les poupées heureuses vivant son compte de fée. Il n’est pas réel, un monde imbibé de paix n’existe pas. Ce monde les englobe, les emprisonne, et on n’a pas le choix que de courber l’échine devant celui-ci. Enfin, pour l’instant…

Le Reflet l’avale, et elle l’avale à son tour. Oppression et oppressé. Un éternel jeu de combattant, de vrai. Dans cet ultime affrontement, sur son passage, vous feriez mieux de ne pas vous y trouver. Elle-même ne s’y sent pas bien, à moins que ce ne soit le contraire. Elle est ce qu’elle a toujours été, une tornade, un tourbillon, une colère à l’état pur, incontrôlable. Semble-t-il. C’est un combat qu’elle a le choix de mener ou de ne pas mener, avec comme seule arme toutes ses émotions qui déferlent en flot. Souvent, elle décide de ne pas se rendre au terrain de combat.

Nahash, ça ne sonnait pas très bien. C’était de mauvais augures, amenant avec ce groupe un bon nombre de problème. Que ferait Ira dans un tel décors qui ne lui ressemble somme toute absolument pas? Mais les facteurs étaient là. Il y avait Midas. Ce garçon manipulateur, que personne n'arriverait à lister la totalité de ses défauts -Il semble en sortir de partout! Pourquoi lui? Elle ne savait pas, pas plus que l’émotion qui l’animait à sa vue, qui la poussait à le suivre. Il lui avait demandé, elle avait acceptée, tout bêtement. Et puis, il y avait Blanche. Sans compter sa montagne de défaut à elle aussi, il y avait la possibilité qu’elle les sauve tous de ce monde irréel. Il y avait la possibilité qu’elle, Ira, prenne part à ce sauvetage. Il se pouvait donc qu’elle sauve les habitants d’Espérance… Non?

La princesse eut par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

On la décrit comme colère, indignation, frustration. C’est souvent l’image qu’il vous reste en tête lorsqu’elle l’extériorise, et c’est cette image qui ne vous quitte plus par la suite. Mais Ira, c’est bien davantage que cela. Ira, elle st les yeux posés sur ce monde, jugeant chaque parcelle de son être, se révoltant contre chaque absurdité, contre chaque injustice commise. Une justicière à sa manière, armée de sa force de caractère. Un sale caractère, certes, bouillant, prêt à exploser à tout moment, une petite bombe à manipuler avec soins, mais un caractère néanmoins. Difficilement manipulable, qui se débat constamment contre le courant, essayant toujours d’atteindre le but final. Mais l’être humain est ainsi fait, elle présente des faiblesses, devient manipulable et manipulée avec le temps, avec les personne aussi, suivant la masse. Docile petite chose.

Car malgré tout, elle est fille de bonnes mœurs, du moins c’est ce qu’il semblerait. Une justice bien ancrée dans son âme de combattante, on ne s’en prend pas à n’importe qui. On se bat toujours à armes égales, on ne s’en prend pas à plus faible que soit, et surtout on ne s’acharne jamais contre une personne qui est à terre. Il n’y a que les personnes de mauvais genre qui font ça, les personnes de peu de morale, les personnes qui ne sont pas capable de se respecter eux-mêmes. Elle n’est pas ainsi.

Toujours prête à aider son prochain, elle ne vous demandera jamais rien en échange. Elle donnera gratuitement à quiconque se trouvant dans le besoin, n’est pas du genre à laisser tomber quelqu’un. Ça peut déstabiliser, encore plus d’apprendre qu’elle est pratiquante, croyant en l’enseignement de Dieu. Aide ton prochain.

Tout comme elle sait poser un regard sur ce monde, elle sait poser un regard sur elle-même, sur ce qui lui arrive, sur chacune des actions posées. Une fille terre à terre, qui ne se laisse pas avoir par les frivolités de l’âge. Elle sait ce qui lui arrive, quand elle se fait manipuler, quand elle est le mouton du troupeau qui ne fait que suivre la foule. Elle sait quand une action n’est peut-être pas la mieux choisis. Elle tente de tourner ça au mieux, de le faire pour le bien, non pas pour le mal. Elle sait qu'elle suit Blanche et Midas, elle sait qu'elle est un peu le chien qui aboi au commandement du maître. Mais elle le fait pour les bonnes raisons.

Au final, restez sur votre idée de bombe. Qui tient les fils de cette bombe, on l’ignore. Mais ne venez pas jouer de trop près dans ceux-ci, vous ne savez jamais quand elle exploserait. Parfois, il ne suffirait de pas grand-chose pour la déclencher. Un mot de trop, un sujet sensible, qui sait…

On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

Un mal constant, qui la ronge jusqu’au plus profond de son être, qui la consume mais qui lui redonne vie, répétant indéfiniment ce cercle. Son indignation, sa révolte contre l’injustice, contre tout ce qui arrive dans ce monde, provoque une immense colère en elle, puisant sa force dans son passé semble-t-il. Il s'y alimente de colère, prenant de l'ampleur, grossissant l'instabilité d'Ira. Ça la brule, la consume, l’oblige à le renvoyer à l’extérieur pour ne pas la garder en elle. Dans le Reflet, elle est ce mal, cette colère à l’état pur. Une tempête, une tornade, détruisant et saccageant sur son passage. Elle deviens ce chaos de rage, transformant le décors des plus joyeux. Un tourbillon, partageant sa rage avec les autres. Elle semble impossible à arrêter, à apaiser, comme la colère qui l’envahit. Mais rien n'est impossible dit-on, il faut simplement savoir employé les mots, ou la situation...

Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

Qui est la plus belle vous demandiez à votre miroir? Pas Ira, certainement, à moins que vous ayez ce genre de goût. Elle a son charme sans doute, loin de celui que dégage les autres femmes plus mures, plus formées, plus féminine surtout. Un corps qui n’en impose pas tant à première vue, suivant doucement ses courbes juvéniles qui commençaient depuis un moment à se former en quelque chose de plus mature, laissant derrière les visages d’enfants et les petits corps plat et fades. Une paire d’hanche, elle en a une bonne, assez pour bien la soutenir dans tous ces coups de pieds donnés. Une poitrine, ça tarde, mais avec tout ce sport, peut-être était-ce là le maximum atteignable. Elle semble encore prise entre l’enfance et l’âge adulte par moment. Pas plus qu’elle reste d’une taille relativement petite vis-à-vis ses ainées, ayant encore quelques centimètres à gagner.

Son visage, lui, trahis quelque chose de plus vieux, de plus mature. Dans ce regard parfois emplis de colère, parfois de détermination, parfois de bonté pur, on y aperçoit cette lueur constante d’une jeune femme intelligente, qui n’as plus rien à faire dans l’enfance. Ses yeux de la même couleur que sa colère, sombre, vif, cruel, mais teinté de cette lueur constante d’espoir et de générosité. Ses cheveux sont là pour la représenté, sont sa création, le reflet de son image dans sa glace. Teindu, juste de la bonne teinte de rouge, avec une minutie sans nom. Le rouge à tout une gamme de signification, à vous de voir laquelle vous lui donnez.

Une apparence souvent négligée, un peu garçon manqué, les cheveux pourtant bien noué avec un ruban. Une force spectaculaire, des débuts d’abdos, des bras qui ne trahissent pourtant pas une forte musculature. Elle a son charme, mais garde toujours ce on-ne-sait-trop-quoi de spécial, qui ne nous attire pas particulièrement vers elle.

Il/Elle était entouré(e) d'innombrables amis.

TEXTE
TEXTE
TEXTE
Minimum de 2 relations.

De l'autre côté du miroir...

▬ Prénom/Pseudo :
▬ Âge :
▬ Où as-tu connu Je de l'âme ?
▬ Comment le trouves-tu ?
▬ Expérience en RP :
▬ Présence :



Dernière édition par Ira le Mer 15 Mai - 18:23, édité 15 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Présentation d'Ira Sam 5 Jan - 12:48

Youhouu, la dernière Nahash est là \o/
Un grand bienvenue! Bougaaa
J'aime déjà bien ton début de fiche, ça promet =D . Bonne chance pour la suite, j'espère que tu te plairas parmi nous, et surtout n'hésite pas à passer sur la CB !
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Présentation d'Ira Sam 5 Jan - 13:48

Ma petite Ira, voici ton cadeau de Bienvenue ;\o\
Si tu veux modifier quelque chose n'hésite pas ^^ I can't ( je peux même chercher une autre image)

_________________
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Présentation d'Ira Sam 5 Jan - 15:56

C'est parfais, je suis beauuuuu, j'ai la classe et l'attitude!
L'auto-mariage c'est possible?

Bref, j'adore, merci mille fois, en remerciement, je me remet hop hop sur cette fiche : )

Et un gros merci à Sujin pour cet accueil et le compliment, ça fait plaisir à lire ^^

Édit; Je crois avoir fini. S'il y a quoi que ce soit à modifier, n'hésitez pas : )
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Présentation d'Ira Aujourd'hui à 0:06


Présentation d'Ira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» Présentation des perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-