Partagez|

Suite ~ Make It Out Alive {REI}

InvitéInvité
MessageSujet: Suite ~ Make It Out Alive {REI} Ven 1 Mar - 12:52

Rei & Julia

CRÉDIT - CSS


    ...jusqu'à cet endroit chaleureux où tout ceux qui avaient dépassé leur seize ans venaient passer leurs soirées. C'était un café/brasserie assez grand, où les tables étaient en bois et les grandes suspensions qui éclairaient l'endroit en cuivre. Julia aimait venir ici, s'installer dans un coin de la salle, commander un thé et, un bouquin à la main, observer les autres, les regarder vivre.

    Quand Rei et Julia entrèrent, il y avait déjà quelques personnes installés, des tasses et des assiettes devant eux. Elle sourit à son ami avant de le pousser jusqu'à sa table préférée, placée juste sous une fenêtre en fer noir qui donnait sur la rue enneigée. «J'espère que ça te va ? J'adore cet endroit et puis leur café est plutôt délicieux. ». Elle posa tout ses sacs à ses pieds, veillant à ne rien abîmer. «Bon, tu m'as demander comment allez le chat, donc c'est à moi de te poser une question... » Elle réfléchit un instant. Il y avait tant de choses qu'elle aimerait savoir sur lui, sur son Avant, sur ce qu'il faisait tout les jours, ce qu'il aimait et détestait, ce qu'il voulait faire, ce qu'il voulait voir. Les questions se bousculaient dans sa tête sans qu'elle puisse y mettre de l'ordre. «Tout va bien à la boulangerie ? » Finalement, elle se disait qu'elle allait éviter de refaire les mêmes impairs que lors de leur dernière rencontre. A ce moment, un garçon d'une quinzaine d'années vint prendre leur commande. «Je..vais prendre un café latte s'il te plait. Et pour mon ami... » Elle se tourna vers Rei, attendant un papier. Comme quoi, on s'habitue à tout.
Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suite ~ Make It Out Alive {REI} Dim 3 Mar - 10:23

Ce genre d'échange n'était pas forcément le plus agréable, surtout (sans doute) pour Julia. Elle devait sans cesse attendre qu'il aie fini d'écrire pour avoir sa réponse, elle était la seule à user de sa voix, ce qui devait laisser un semblant de solitude... et sans doute d'autres trucs peu agréable, la pauvre. Rei s'en voulait d'être incapable de prononcer un mot. C'était dur pour lui, mais c'était pas comme s'il était le seul à en souffrir... pourtant, elle faisait l'effort de lui répondre. Elle était vraiment trop gentille. Tellement qu'elle hébergeait l'incarnation du mal sous son toit.

«Oh, il va très bien ! Il mange comme un ogre et il me réveille tout les matins mais je l'aime beaucoup. C'est comme si j'habitais avec quelqu'un en fait.. »

Rei percevait une pointe de tristesse dans sa voix et son expression. Si on faisait le lien avec la phrase prononcée, elle souffrait de sa solitude... le jeune homme ne put que compatir. En effet, lui aussi vivait seul avec pour seule compagnie le passage furtif de quelques clients. Que ne donnerait-il pas pour avoir un employé avec qui discuter, même via son éternel carnet de notes ? Il vivait seul et ça lui pesait. Mais que pouvait-il faire contre ça ? Qui voudrait habiter avec un muet, de toutes façons ? Il faudrait qu'on l'apprécie assez, pour ça, et qui l'appréciait ? Peu de monde, en définitive, et plutôt des gens qui se veulent libre comme l'air.

«Mais euh... tu pourras venir le voir si tu veux un jour. »

Rei la regarda brusquement et il ne put réprimer un sourire... puis un rire... silencieux, mais un rire. Il ne voyait bien se plier légèrement en deux, son souffle se faire bruyant mais sa voix ne sortait pas. Il riait, puis il écrivit sur le carnet.

« Je passerais à l'occasion, mais je le verrais de loin »

Ou alors dans une combinaison spéciale. Mais ça sera plus pour Julia que pour le chat, qu'il viendra. En tout cas, il se doutait bien que l'animal était bien traité... et il savait bien que le petit démon mènerait la vie dure à Julia. En tout cas, la femme riait moins de sa bourde que Rei. Celui-ci lui tapota alors la tête en souriant pour lui faire comprendre que c'était pas grave, qu'elle aie oublié son allergie. Tout le monde faisait des erreurs, personne n'était parfait.

«Hum... Bon, viens, je sais où on peut aller.. »

Dit-elle après avoir croqué sa tartelette et avant d'attraper la main de l'homme pour le guider à travers le village, jusqu'à ce café/brasserie, rendez-vous des amoureux de la bière et de la convivialité. Rei n'était pas du genre à venir dans ce genre d'endroit. Les voix fusaient de partout, les cris, les rires, les chansons de soulards... et lui, perdu au milieu de ce bar, petit être muet que personne n'écoutera, il n'existait pas...

Il n'a jamais existé...

mais aujourd'hui, il fera l'effort de venir pour une personne qui a remarqué son existance, un être cher parce qu'elle l'a vu et qu'il l'a vu. Il allait braver son aversion pour cet antre de l'oubli pour Julia, pour son amie. Celle-ci repéra bien vite une table qui semblait l'attendre depuis longtemps et elle poussa Rei vers elle. Un bon petit coin qui donnait une vue sur tout le bar (si on ne comptait pas la présence de gens pour obstruer la vue) et sous une fenêtre pour observer la rue sous son manteau d'hiver. Un chouette petit coin, étonnant que personne n'aie déjà pris cet emplacement.


«J'espère que ça te va ? J'adore cet endroit et puis leur café est plutôt délicieux. »

Rei hocha la tête. Il ne connaissait pas l'établissement, mais il se doutait qu'il y avait pire qu'ici. L'endroit était correctement entretenu (visiblement) et si elle disait que le café était bon, il la croyait. Ils auraient pu tomber dans un bar crade empli de truand et où toute boisson semblait avoir été mélangé à de l'urine féline.

«Bon, tu m'as demander comment allez le chat, donc c'est à moi de te poser une question... »

Le principe de l'échange équitable. Rei prépara son carnet en attendant qu'elle aie réfléchi à ce qu'elle voulait demander.

«Tout va bien à la boulangerie ? »

... un peu basique, comme question. Enfin, c'était pas comme s'il avait posé le même genre de question peu de temps avant, hein... idiot ! C'est alors qu'un jeune serveur arriva pour prendre les commandes. Il faisait quand même plus jeune que le plus jeunes des clients de l'établissement... il avait vraiment l'âge de boire et de travailler dans un endroit où l'alcool coulait à flot ?

«Je..vais prendre un café latte s'il te plait. Et pour mon ami... »

Rei tendit le message qu'il avait griffoné dès l'arrivée du serveur.

« un capuccino s'il vous plait. »

Le serveur s'éloigna et Rei reprit le papier pour entamer la réponse qu'il allait lui fournir.

« Tout va bien à la boulangerie. Les clients viennent, payent et s'en vont. Les affaires tournent bien, la monotonie s'installe. En fait, je me sens un peu seul parfois »

Il tendit le papier en regardant la dernière phrase, hésitant à la gommer... trop tard en fait, elle a déjà du lire le message. Il aurait du y réfléchir avant, il voulait pas donner l'impression de se plaindre ou quoi que ce soit. De toutes façons, elle devait bien se douter que personne ne s'attarderait auprès du boulanger. Ils voulaient ses pâtisseries, pas son amitié ou quoi que ce soit d'autre...

Rei reprit son papier pour poser une nouvelle question.


« tout à l'heure, tu as dit que la présence du chat te donnait l'impression d'habiter avec quelqu'un. Mais tu n'as pas d'autre ami ? Des gens avec qui tu passes du temps ? »

« d'autre » ? Oui, il était un peu audacieux de se désigner comme étant son ami alors que quelques temps auparavant elle l'évitait... mais elle se sentait seule et lui aussi. Ils pouvaient devenir amis... non ?

Suite ~ Make It Out Alive {REI}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DBZ la suite par des fans
» Make the Evolution V4
» DBZ la suite OFFICIEL le 24 Novembre 2008
» La suite en 4 mots
» [Blog] La suite d'une longue histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-