Partagez|

First day of the rest of your life. | Moïra [ Terminus ]

InvitéInvité
MessageSujet: First day of the rest of your life. | Moïra [ Terminus ] Jeu 9 Mai - 13:35

▬ Moïra
▬ Sexe : Femelle.
▬ Nationalité : Certainement européenne.
▬ Âge : 19 ans.
▬ Lieu d'habitation : Maison.
▬ Poste : Fleuriste.
▬ Religion : Athée. La seule religion qu'elle trouve réaliste est le polythéisme des grecs.
▬ Qualités : Commerçante | Intelligente | a beaucoup d'humour | Douée de ses mains. |
▬ Défauts : Caractérielle | Grincheuse | Peu souriante | Bornée | Peste parfois |
▬ Activités/Hobbies : Vendre des fleurs, faire des bouquets, bugger devant la porte, ronchonner.
▬ Particularités : Elle a un tic: mordre sa lèvre quand elle est agacée. Et c'est une reine des cupcakes mais chut.
Il était une fois...

L'histoire est loin, l'histoire est floue, elle n'a pas de début, pas encore de fin.
Mais elle est là, quelque part, au fond de sa tête, comme une photo trop longtemps oubliée, comme cette odeur qui vous fait penser à... L'histoire de Moïra n'est plus qu'un léger bourdonnement dans le fond de sa tête, plus qu'un lointain ramassis d'images éparses, dont elle ne tient pas compte. Parce que ça ne l'interresse pas, parce qu'elle s'en fout après tout. Si elle a tout laissé filer, c'est qu'il y a une raison, une raison tangible qu'elle ne veut pas connaître, parce qu'elle n'est pas prête, parce que ce sourire lui fait mal au coeur...
Moïra, elle veut écrire ses souvenirs comme elle le souhaite et ne garder que ceux qui lui sont précieux. Elle veut choisir son destin, ne pas regarder dans ce lointain passé qui s'égare. Qui l'égare.

Ils vécurent heureux et...


Moïra est arrivée. Pouf, comme ça, un beau jour. Enfin c'est ce qu'elle croit.. Elle a 19 ans depuis combien de temps déjà ? À vrai dire, elle ne sait pas comment elle a réellement atteri ici, de quelle époque elle vient, en quelle année elle est réellement née. Et si vous lui posez la question de son arrivée, elle vous répondra "Comme un ange, je me suis cassé la gueule du ciel.". Et puis c'est tout. Elle vit sa vie tranquillement, s'occupe de ses fleurs, fait le ménage chez elle, vagabonde un peu partout, ronchônne sur la pluie qui tombe trop ou le soleil qui brûle trop. Elle n'est pas associale, elle n'est pas extravertie, elle est juste elle.
Elle avance doucement dans sa vie, carpe diem comme on dit, sans se soucier de savoir ce qu'il se passera demain. Sa seule réelle préoccupation sont ses fleurs et son magasin. Il sent toujours bon, son magasin, il est plein de couleurs, plein de vie. Elle aime les couleurs parce que la nature ne l'en a pas pourvu.

Ce n'est pas une grosse rebelle, elle souhaite juste qu'on ne l'implique dans rien. Elle respecte le Directeur parce qu'il est son ainée, mais elle ne le craint pas pour autant. Il est juste là, planté dans le décor. Ce décor doux et idyllique qu'elle aime et qu'elle abhorre en même temps. Son chez-elle. Mais est-ce réellement son chez-elle ?

Tant de question sans réponses qu'elle occulte à chaque pas. Sa vie est lente, sa vie est longue, elle n'a pas de fin, et ça l'arrange bien.

La princesse eût par ce moyen toutes les perfections inimaginables...


Moïra, elle s'en fout. Elle ne pense pas à demain, elle ne pense jamais à demain. Elle râle, elle ronchonne, elle fait de l'humour, elle regarde les fleurs pousser. Ces fleurs qu'elle affectionnent parce qu'elle représente la vie, la couleur, la joie. Tout le contraire de cette peur qui lui serre les entrailles depuis toujours. Moïra elle est douce avec les enfants, grinçante avec les plus grands. Moïra, elle ne t'aime pas, jusqu'à ce que tu lui prouves que tu en vaut la peine.
Moïra, c'est une peste, une chieuse mais on l'aime quand même, parce qu'elle est naturelle, parce que c'est une princesse. Une vraie princesse. Celles qui ont du courage, celle qui ont de l'ardeur, celles qui sont belles par leurs actes passée et à venir.
Moïra, elle rêve d'aventures derrière sa fenêtre, elle rêve que la peur s'efface, elle rêve au prince charmant. Et ça la rend attachante. Elle se cache derrière ses fleurs, derrière son humour à la con, derrière son caractère ronchon, parce qu'au fond, elle est restée un bébé.
Elle est restée cette petite fille qu'elle ne connaît plus, celle dont elle a oublié la vie, celle qui s'étiole dans ses souvenirs.

On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.


La mort. La faucheuse. C'est elle, elle qui rend Moïra si distante, si peu souriante. Elle lui fait peur, la terrorise au point qu'elle ferme sa porte à clé, qu'elle vérifie toujours deux fois si les volets sont fermés. C'est elle qui l'empêche de s'attacher au premier venu, elle qui rend ses cauchemars si douloureux. Elle qui lui rend la vie si ardue, elle qui l'enferme dans son mutisme les soirs d'orage, elle, c'est de sa faute ! De sa faute si les gens deviennent fous, si on lapident des enfants, de sa faute si on a mal, si on pleure, si on crie. C'est de sa faute !
La mort c'est la fin de tout.
Cette mort si présente autour d'elle, qu'elle lui oppresse le coeur. Mais ça n'est pas la sienne, pas sa mort, juste celle des autres. À quand son tour ? Jamais !

Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

Lisse, uniforme, clair. La couleur de son être. Moïra est un tableau étrange, qu'on regarde la tête de travers, pour essayer de comprendre.
Comprendre pourquoi l'artiste a-t-il mis tant de couleurs claires ? Pourquoi ses lèvres sont-elles si rouges ? Pourquoi ses yeux sont-ils si bleus ? Pourquoi ?

Moïra, elle est belle, belle comme une journée d'hiver, belle comme une princesse de l'ancien temps, belle comme une fleur tachées de rouge.
Moïra, elle aurait aimé plus de couleurs, plus de miel sur sa peau, plus de dorés dans ses yeux, plus d'ambre dans ses cheveux.
Mais elle est née comme Blanche-Neige, claire et douce, les lèvres rouges et pulpeuses. Les cheveux blonds presque blancs, les yeux bleus, saphirs au milieu de son visage de perle.
Elle ne ressemble à rien, juste à elle-même. Pas de sourire sur ce visage, juste une moue boudeuse, une pointe d'ironie, un soupçon de charme.
Moïra c'est cette fille décalée, qu'on observe du coin de l'oeil quand elle vous sert vos fleurs, c'est ce petit de femme qui semble insensée dans un décor si parfait.
Moïra, c'est des longues jambes, c'est des cils épais, c'est une silhouette claire et un port altier.

Moïra se trouve fade, sans couleurs, sans goût. Mais Moïra ne sait pas...

Il/Elle était entouré(e) d'innombrables amis.

Eden • Elle l'a croisé une, peut-être deux fois, et puis c'est tout. Elle lui trouve un air bizarre.
Magena • Elle est folle cette gamine, elle lui saute dessus quand elle la voit, la câline comme si sa vie en dépendait mais... Elle est pleine de vie, et ça, elle aime bien Moïra. Et puis comme ça elles sont deux à regarder les fleurs pousser.
Zelda • Une habituée de son magasin, une amoureuse des fleurs. Moïra lui garde toujours ses fleurs préférées dans un coin de sa boutique.

De l'autre côté du miroir...

▬ Prénom/Pseudo : Cali.
▬ Âge : 19 ans
▬ Où as-tu connu Je de l'âme ? Quand j'étais jeune, je me suis inscrite et... me revoilà Very Happy
▬ Comment le trouves-tu ? Toujours aussi bien !
▬ Expérience en RP : euh... 4/5 ans je crois, dans ces eaux là..
▬ Présence : Souvent o/


Dernière édition par Moïra le Jeu 9 Mai - 20:06, édité 1 fois
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: First day of the rest of your life. | Moïra [ Terminus ] Jeu 9 Mai - 19:33

    Ahoyyy, je viens faire mon commentaire !
    Alouuuurs, en vrac :
    (tu prononces Mo-i-ra ou Moi-ra ?)
    Vive le polythéisme des grecs /o/
    "modre sa lèvre quand elle est agacer" ouuh la vilaine faute ! et il y en a quelques autres, mais rien de bien méchant
    J'aime beaucoup la description de sa vie dans Espérance, c'est tout simple, tout doux, mais ce n'est pas un personnage niant et inintéressant pour autant *w*
    Je t'ai déjà dit que j'aimais l'entrave que tu as choisie ? D'ailleurs, ce serai intéressant d'avoir le ressentit de Moïra par rapport à la condamnation de Miséricorde, et le suicide de Rhine, à moins qu'elle n'ait peur que de sa propre mort ?
    Et ton avatar est juste TROP BEAU
    Voilaaa, bonne chance pour la suiiite !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: First day of the rest of your life. | Moïra [ Terminus ] Jeu 9 Mai - 20:07

Quelle honte ;w;
J'ai corrigé puis wala... je crois que c'est fini Agnaaah !
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: First day of the rest of your life. | Moïra [ Terminus ] Ven 10 Mai - 19:52

    Bon, pas de surprise, tu es validééééée ! Ta fiche est un réel plaisir à lire, et ton perso très intéressant ! J'ai hate de la voir dans ses RP ! (quand j'aurais le temps d'en lire xD) JE TE VALIIIIDE !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: First day of the rest of your life. | Moïra [ Terminus ] Ven 10 Mai - 20:08

MERCI MADAME !! Agnaaah !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: First day of the rest of your life. | Moïra [ Terminus ] Aujourd'hui à 11:34


First day of the rest of your life. | Moïra [ Terminus ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The first day of the rest of your life | |
» City Life sur Macbook ?
» city life edition 2008
» [Half-Life] Jumping Aera
» Half Life 2 Survivor vers 1 & 2 (Taito Type-X+)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-