Partagez|

Pensées opaques.

Nonna
Messages : 54
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Entrave: Craint le contact avec les autres
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://noiv.jimdo.com
MessageSujet: Pensées opaques. Jeu 9 Mai - 17:31



Prologue

NONNA entre et s'assoit sur la chaise disposée au milieu de la scène
L'histoire que je vais raconter n'est pas celle d'un grand personnage, ce n'est pas celle de quelqu'un digne de porter des médailles ou des vêtements brodés d'or. L'histoire que je vais raconter, c'est la mienne, celle de Nonna, russe d'origine, qui a oublié son passé, son Avant. De cette scène je parlerai sans sourciller, sans crainte devant un public qui ne pourra jamais m'atteindre. À bon entendeur, salut.
J'ai choisi ce théâtre pour m'exprimer, car il y a de nombreux endroits où l'on peut le faire, en fait, n'importe quel endroit peut être propice à l'expression, n'importe quel endroit peut être un théâtre. ici vous êtes dans mon théâtre, le théâtre de Nonna où il n'y a qu'une seule actrice, qu'une seule voix : la mienne. Je suis seule face à vos yeux qui brillent dans le noir pour raconter mon histoire.
Vous l'aurez compris : j'aime le théâtre. Et si je suis ici aujourd'hui c'est pour y jouer la pièce de toute une vie. Cette vie menée depuis mon arrivée à Espérance, en ces lieux qui me sont désormais communs. Le foyer, l'école, la ville bien que je ne l'arpente pas beaucoup. Je suis arrivée ici la tête vide de souvenirs, vide de sens et de sentiments. Je n'ai encore reconnu qu'une seule chose qui me rend nostalgique : l'odeur du cuir. Précieuse odeur qui suscite mon intérêt, sans que je sache vraiment pourquoi.

Mon arrivée à Espérance ressemble aux vôtres. Si ce n'est quelques évènements qui diffèrent. pour commencer, ma chambre au foyer. C'est un théâtre que j'affectionne et où je joue chaque soir secrètement, mais il y a quelques temps Résine découvrit son existence et devint mon unique spectatrice. Ensuite, Elloy m'avait proposé son amitié et j'ai refusé. Assurément pas de la meilleure manière qui soit, j'avais manqué de tact et de sang froid qui me valurent son mépris par la suite. Enfin Arthur que je fuis pour éviter qu'il ne se passe la même chose qu'avec Elloy.
Les relations sociales sont loin d'être mon fort, mais c'est ainsi que je les vis. J'ose croire qu'Espérance porte suffisamment bien son nom pour raviver l'Espoir enfoui en moi de retrouver un mode de vie sain. Fait un geste bref au public puis s'en va en emportant la chaise.

Pensées opaques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pensées Philosophiques d'un Voleur...
» Une plongée dans les pensées de Garrosh
» Transmition de pensée *-*
» Ténacité : Pensées nocturnes
» Détecteur de pensée virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Les mémoires-