Partagez|

Radio Croissant [Feat Rei]

InvitéInvité
MessageSujet: Radio Croissant [Feat Rei] Ven 10 Mai - 9:04

Midas avait cette qualité de repérer rapidement ce qui était précieux. Il pouvait scanner quelqu'un du regard et en estimer le prix correct en quelques minutes. Marques? check. Bijoux? check. Personnalité?

Ah, certains allaient vous objecter que la personnalité des gens n'avaient pas de prix, ce à quoi Midas aurait sourit de son sempiternelle air chafouin.

Tout a un prix.

Et le garçon timide et soi-disant effacé devant lui en avait un aussi.

Rei, il l'avait appris par Blanche, était le mitron de la cité. Boulanger, pâtissier, client régulier du moulin. Il avait cet air lunaire qu'ont les hommes timides et silencieux mais Midas ne s'y fiait pas. Tenir la boulangerie où tout le monde transitait dans une ville comme Espérance c'était détenir un certain pouvoir, même si le jeune homme ne semblait pas s'en apercevoir.

Il était venu constater de lui-même ce dont il avait toujours entendu parler: à savoir que Rei ne parlait pas.

Un rêve ce garçon. Une putain de révélation en terme d'oreilles attentives au moindre bruit dans la ville. Un agent secret à l'allure rêveuse et moutonesque.

Parfait.

"Bonjour Rei." fit Midas en regardant d'un air absent la devanture de gâteau.
Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Radio Croissant [Feat Rei] Ven 10 Mai - 21:57

Un nouveau jour se lève sur Espérence.

Rei avait l'impression de vivre un automatisme depuis qu'il était ici : il se lève avec les poules, il met le pain à cuire, les pâtisseries aussi, il fait un saut dans la salle de bain, il boti son café avec un pain au chocolat invendu de la veille, il passe un dernier coup de balai dans l'échoppe, il déverouille la porte, il met les pâtisseries en évidence derrière la vitrine et il observe le défilé de clients entrer un par un, souvent dans le même ordre. A chacun, il sourit, il les sers, il écrit un petit mot gentil sur son carnet mais personne ne reste pour faire la conversation...

Personne ou presque n'avait ni la patience ni la gentillesse de Blanche...

Un, deux, trois, quatre, ils défilaient un par un dans l'échoppe, Rei se perdait dans la monotonie, ayant l'impression de vivre un jour qui se répétait sans cesse, la monotonie à peine affecté par un ou deux aléas sans importance. Rien ne semblait pouvoir briser la monotonie d'Espérance, apporter un vent frais sur la ville hors du temps. Lentement, mais surement, la monotonie plantait ses griffes dans son âme et le déconnectait de la réalité, laissant l'automatisme diriger son corps. Les gens venaient, il leur souriait, il leur donnait leur commande, rendait la monnaie, remettait des pains à chauffer au four... on lui aurait demandé de faire le poirier sur une main en portant un caleçon hello Kittie, il l'aurait peut être fait... pour peu qu'on lui fournisse ledit caleçon.

"Bonjour Rei."

« bonjour Rei »... hop, le sourire du boulanger s'affiche en lui tendant le message pré-écrit qu'il présentait à chaque client pour gagner du temps. Un parmi tant d'autre, il y avait malheureusement un peu d'hypocrisie dans l'affaire.


« Bonjour et bienvenue. Que puis-je faire pour vous ? »

Voila ce qu'il y avait d'écrit sur le bout de papier. Le reste du scénario, on le connaissait : il indiquait ce qu'il voulait, Rei le servait, prenait l'argent, rendait la monnaie et au revoir. Pas un mot. Qui voudrait dialoguer avec quelqu'un qui a peur de parler ?

Radio Croissant [Feat Rei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Radio Napoléon !
» UPDATE : Application radio pour votre Nabaztag
» formation radio
» partenariat avec une radio
» Mon lapinpin se fatigue rapidement en mode radio...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-