Partagez|

I ain't afraid o' no ghost [~Lynn~]

Garm
Messages : 26
Date d'inscription : 04/11/2012

Feuille de personnage
Âge: 19 ans.
Entrave: La Curiosité.
Métier: Journaliste.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: I ain't afraid o' no ghost [~Lynn~] Lun 20 Mai - 16:41

Journal de Garm
The Mímir's Foutain


« […] Aujourd'hui, au détour d'un chemin, je pense bien m'être fait une amie. Comme j'en ai coutume, j'avais entrepris une marche de quelques heures afin de découvrir, et à défaut de le faire, de connaître d'avantage, les entrailles d'Espérance, cité idyllique. Un crayon, un carnet de note, quelques rations pour ce court périple, principalement des sucreries afin de coller à mon personnage, dans un sac à dos, accompagné, bien sûr, d'une bouteille d'eau. La volonté et la Curiosité, déesse de mon âme, vinrent compléter mon arsenal de la journée. Je pris les voiles aux aurores, en direction de la périphérie du village. La forêt, le bord de mer, qu'importe, je n'avais pas de destination précise. Mon itinéraire était, au final, celui du vent et de ces caprices. Mes pas se laissait porter par ses envies, à l'instar de Rimbaud, magnifique poète, lors de ses âges adolescents. L'homme aux semelles de vent, comme l'avait appelé Verlaine. Il semblerait cependant qu'Aeolus ne soit pas si bon guide qu'il ne le laissait présager. Je ne fis aucune découverte, si ce n'est, en un sentier, cette amie dont je parlais un peu plus haut. Une jeune femme devant avoir environ seize ans, au vus de ses caractéristiques physique et des traits de son visage, répondant au doux nom de Lynn. Elle semble avoir quelques hobbies elle aussi, notamment l'exploration. C'est d'ailleurs ce qui fit que nos chemins se sont croisé. Elle explorait, et moi, j'en faisais de même. Elle est une compagnie fort agréable, et c'est là sans doute qui fit que nous avons passé une majeure partie de la journée ensemble. J'espère ne pas avoir monopoliser son temps, et ne pas l'avoir empêcher de faire ce qu'elle avait prévus en ce jour. Je pense que nous seront amené à nous revoir. Après tout, cette journée c'est terminé sur un au-revoir, non sur un adieu.
[…]

Ce matin, j’eus à nouveau l'agréable surprise de me retrouver nez à nez avec Lynn, alors que j'avais quelques achats à faire dans le bourg d'Espérance. Malheureusement, nous n'avons pas pus converser bien longtemps, cependant, cela fut suffisant pour que nous nous mettons d'accord d'une chose... Il vas falloir que nous nous organisions une expédition, que nous partons tout les deux à l'aventure, même sans avoir fondamentalement de but précis. Plonger au fond du gouffre, enfer au ciel, qu'importe, au fond de l'inconnu, pour trouver du nouveau.

[…]

Des rumeurs circulent sur le vieux moulin, se trouvant à l'extérieur d'Espérance. Peu de personne n'allait y mettre le nez auparavant, mais, les visiteurs ne se sont jamais fait aussi peu nombreux depuis quelques temps. Je n'y ai jamais mis les pieds, je l'ai juste aperçus au loin. Je ne parviens pas à me faire à l'idée que cet endroit, d'un charme indéniable, puisse être le théâtre de faits aussi effroyable, capable de semer ainsi la peur. Des fantômes, des esprits, des spectres, qu'importe comment nous appelons cela, hanterait ce vieux bâtiment? Les sciences démentent leurs existences, ou plutôt, ne sont jamais parvenus à clarifier le mystère autour de ces revenants. L'occasion s'offre à moi de vérifier, par moi-même, si il s'agit d'un simple canular ou d'une réelle vérité. Alors que ces rumeurs n'ont jamais était autant répandus dans le petit village, je pensais y passer la nuit. Je ne serais pas seul ce soir... Lynn m'accompagnera dans mon aventure. La curiosité me murmure à l'oreille qu'il s'agit là de mon devoir, et me pousse à repousser mes propres limites, m'incite à entreprendre cette expérience pour affirmer, ou démentir, ces ragots... Mais, quelle sont ces raisons, à elle... Sais-tu vraiment à quoi t'attendre, Lynn? Et si.. les fantômes existaient...? [...] »

~~~


__L'impatience avait tôt fait de ronger les entrailles de Garm, qui, alors que le douzième coup de midi n'avait pas encore finis de sonner, avait déjà entrepris les préparatifs de sa prochaine aventure. L'excitation était-elle qu'il n'avait pas pus dormir de la nuit, ce qui était fort handicapant lorsque l'on avait connaissance de la nature de ses desseins. Parviendrait-il à ne pas fermer l'œil, plus de quarante-huit heures durant? Résigné, il avait finis par quitter le lit aux aurores, afin de faire quelques emplettes utile aux préparatifs de sa prochaine mésaventure. Il avait profité de son insomnie, pour se remémorer tout ce dont il avait besoin, et surtout, pour faire une liste de chose à n'oublier sous aucun prétexte. Seulement voilà, devant la porte du premier magasin, il se dit que faire une liste pour lui faire penser à prendre la liste soigneusement préparé n'aurait pas été une mauvaise chose. Alors il s'était retrouvé au milieu du village, ayant une vague idée des achats qu'il devait faire... De retour dans sa maison de pain d'épice, il se rendit compte qu'il avait acheté beaucoup de chose superflus, et qu'il manquait cruellement de chose qu'il avait qualifié d'indispensable. Ils ne manqueraient pas de friandise, en revanche, rien ne promettait que la lampe torche ai assez d'énergie pour les éclairer toute la nuit, et ne pas les abandonner à leurs sorts, dans l'obscurité la plus totale... Ils avaient rendez vous à pour vingt heure, mais voilà qu'il n'était pas encore dix-sept heure trente que Garm était déjà paré à affronter les rumeurs et les ténèbres. Oh non! Il lui manquait encore de s'habiller décemment. Ses vêtements n'étaient pas digne d'être présenté devant quelqu'un, et certainement pas devant une jeune femme... non, il devait se changer!

__Voilà qu'il était alors dix-huit heure vingt lorsque Garm se contemplait dans le miroir. Il avait décidé de sa tenue de la soirée. Un jean classique, un peu trop grand d'une taille pour lui, soutenu par une ceinture noir, invisible, discrète, derrière un t-shirt uni, noir, arborant le signe d'un super-héros dont personne n'ignorer le nom. Par-dessus celui-ci, il avait longuement hésité entre son manteau, et une chemise, bien plus légère, au différente teinte de rouge, de noir, et de blanc. Il finit par choisir la dernière, ne pensant aucunement il serait certainement amené à devoir affronter la fraîcheur de la nuit au cours de son périple. Il avait mis également des basket, tout ce qu'il y avait de plus normal, confortable et pratique. Il jetait alors un œil à sa pendule... l'aiguilles des minutes ne lui semblait pas vraiment compatissante, elle pourrait accélérer sa course tout de même! Tant pis, il en avait assez d'attendre, son impatience prenait le pas. Il descendait l'escalier, attrapant son sac à dos en vol, finement préparé à l'avance, avant de prendre la poudre d'escampette, en direction du point de rendez-vous, à six-cent mètres à l'ouest du Moulin.

__Il devait être désormais prêt de dix-neuf heure quarante-cinq. Garm, d'abord inquiet d'être seul, si proche de ce lieu aux sombres rumeurs, avait finis par trouver repos dans les bras duveteux de cette herbe fraiche, étreinte naturelle qui venait reposait son âme, bercer son coeur. Alors que son sac à dos était rapidement devenus un oreiller, il regardait l'astre de feu brûler faiblement l'horizon, son brasier en déclin. La Lune, impériale, reprenait la succession du règne sur le ciel, sur les hommes. Les dernières lueurs du soleil donnait d'étrange forme aux nuages cotonneux, des nuages qui flattait la pupilles du jeune homme. Les blanc émissaire des cieux se transformait, sous l'imagination de l'enfant, en divers personnages, en diverse créature. N'était-ce pas un papillon qu'il observait, au-dessus de lui? Viendrait-il battre des ailes pour l'approcher, et lui permettre de caresser ses ailes? Était-il chenille auparavant? Et là-bas, n'était-ce pas les amis abeille et libellule de ce majestueux insecte? En tout cas, il lui semblait qu'il s'éloignait... à moins qu'il s'agissait de ses yeux, cernés, qui se fermaient d'eux-même? Son amie n'allait certainement pas tarder à arriver lorsque Garm trouva la sommeil, sous le soleil couchant, dans cette plaine...

I ain't afraid o' no ghost [~Lynn~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Cherche] SNES Ghost
» [Récit, Starcraft] Histoires d'une Ghost
» Laser Ghost (SEGA System18)
» Ghost stories
» Ce que vous attendez de Ghost Trick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-