Partagez|

Camelia, candy girl

Camelia
Messages : 54
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 25
Localisation : Internat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Camelia, candy girl Lun 10 Juin - 6:19

▬ Camelia
▬ Sexe : Féminin
▬ Nationalité : Americaine
▬ Âge : 16 ans
▬ Lieu d'habitation : Internat
▬ Poste : Elève
▬ Religion : Athée
▬ Qualités : Joyeuse, optimiste, simple
▬ Défauts : grande gamine, naïve, gourmande (dans le sens enfantin : elle adore les bonbons)
▬ Activités/Hobbies : Danse classique, chorale, dessiner
▬ Particularités : elle adore se balader nue
Il était une fois...


Ca fait 5 ans qu’elle est morte. Son absence se fait clairement ressentir dans la maison, même si elle n’y a jamais vécue. Je n’ai jamais été quelqu’un de doué en cuisine, c’est à peine si j’arrive à faire des pâtes. Et je vous parle pas des corvées ménagères. C’est peut être dû à la manière dont mon père m’a éduqué. Oh, il m’a pas mal éduqué, loin de là ! Il m’a appris à ne pas sombrer dans la drogue et l’alcool, à me comporter comme quelqu’un d’honnête, à respecter tant la femme que les gens de couleur, quelque soient leurs religions et tout, beaucoup de valeur morale… il a juste oublié de m’apprendre à me débrouiller seul. S’il m’avait appris ce genre de chose, ça aurait été différent, pour sur.

Je baille, la main devant la bouche, plus pour ne pas avaler une pleine bouffée de particules de poussières que par politesse. Cette maison tombe en ruine, je vois mes empreintes par terre, qui retracent mon chemin depuis l’étage jusqu’au fauteuil où je suis assis depuis tout à l’heure à regarder d’un œil morne la télé… une vieille télé, en tout cas vieille comparée à la technologie d’aujourd’hui. Pas de télécommande, le canal se sélectionne avec une molette et la couleur est bien terne comparée à celle des appareils de la génération suivante. Je baisse les yeux et suis distraitement les traces de pas en sens inverse qui passent par la table de la salle à manger où se trouvent une assiette bien sale remplie des tagliatelles tout droit sortie d’une pasta box, inondée de sauce tomate, et un verre d’eau sale (le verre, pas l’eau). Elle n’est pas descendue manger. Je ferme les yeux et repense à la veille… enfin, ce dont je me souviens. Rien, le trou noir. J’ouvre les yeux et je vois, par terre, une bouteille de vinasse. Le déclic.

Mon pas lourd qui fait grincer les marches de l’escalier.
Ma respiration sifflante qui laissait échapper une odeur d’alcool qui enivrerait quiconque respirait mon haleine.
La porte couinant quand je l’ouvre, donnant sur une chambre en triste état. Le teint des poupées de porcelaine était d’un blanc terni par la saleté, partout par terre sont éparpillés des dessins d’enfants. Rien qu’à la forme du corps du personnage et la longueur des cheveux, je devine qu’elle dessine des femmes : une à la cuisine, une dans le parc avec une mini-femme, une dans un parc d’attraction, une au zoo… mon regard s’emplit des larmes de nostalgie, puis je secoue la tête et me dirige vers le lit d’enfant. Ma main caresse doucement le front et elle gémit. Même ivre, je ressens la chaleur de sa tête. Je saisis maladroitement un cachet et le verre d’eau sur la commode pour l’aider à prendre son médicament. Pas question de faire venir un médecin pour une simple fièvre. En tout cas, sans ordonnance, la médecine coûte cher. Je vais encore devoir faire des privations.

Je soupire et me lève du fauteuil, traçant mon chemin dans la poussière. Mon pied heurte la bouteille et s’en va heurter les autres dans un tintement bordélique. Je n’y fais pas vraiment attention, j’ai déjà une bouteille dans une main et je me remet dans le fauteuil.

(pour ceux qui n’ont pas compris, toute cette partie était vue du point de vue du père de Camelia)

Cher journal,

Désolée de pas être venue écrire depuis un moment, mais j’étais malade. Enfin, papa est venu me soigner alors ça va mieux maintenant. J’aurais bien aimé aller dehors, il fait super beau, mais papa veut pas à cause de la maitresse. Un jour, la maîtresse est venu voir papa après l’école pour poser des questions à papa, mais papa a dit que ça la regardait pas puis il m’a dit que j’irais plus jamais à l’école. J’aime pas l’école, mais j’aime mes copains de classe, surtout les copines en fait, les copains sont tous méchants avec moi. Un jour, la maitresse est venue me voir et m’a demandé si papa allait bien, je lui ai dit que papa il sortait plus avec moi et qu’il restait dans le salon. Quand la maîtresse a parlé à papa, j’ai pas trop compris ce qu’ils disaient, j’ai juste compris que ça parlait de maman et de manger...

Maman me manque. Maman elle était gentille. Elle venait elle venait au lit le soir, me faire un câlin, un bisou, et me raconter une histoire avec des princesses et des princes qui vivent heureux et ont beaucoup d’enfants. Je me demande où elle est. Je me demande aussi si un prince charmant viendra me sauver. Papa n’est pas un dragon et je ne suis pas une princesse, mais je suis enfermée maintenant, papa veut plus que je sorte et me crie dessus si j'essaie et il me fait peur du coup, il crie, il casse des bouteilles et il me punit de télévision voir même de manger et du coup j'ai faim même s'il fait du manger pas bon. J’aimerais qu’un prince vienne me sauver... ou une princesse forte comme un prince, ça serait mieux. Pourquoi ce sont les princes qui sauvent les princesses et pas l’inverse ? Les princesses peuvent pas prendre une épée et tuer un dragon ? Il faudrait que je demande à quelqu’un, mais papa il me fait peur maintenant et j’ai plus droit de sortir. Et moi j’ai peur. La nuit ou maman est partie, j’ai eu très chaud, j’ai vu plein de feu, j’étais enfermée dans ma chambre et j’ai eu très peur, j’ai beaucoup toussé, je n’arrivais plus à respirer, j’ai eu mal à la tête et... je me souviens plus de grand chose. quand je me suis réveillée j’étais dans un lit avec une salle blanche. Je crois me souvenir vaguement qu’une femme avec un casque m’a sauvée. C’était pas un casque de chevalier par contre. Et elle avait pas d’armure... mais elle m’a quand même sauvée. Peut être que les princesses peuvent bien sauver les autres princesses, finalement.

Camelia,
Le 15/05/2005

Ils vécurent heureux et...

Cher journal,

Ca fait un mois que je suis arrivé à Espérance. Monsieur Bird est gentil, comme à peu près tout le monde en fait, tout le monde sauf Arthur. Je crois que la plus sympa avec moi, c’est Acedia. Il y a même un garçon avec qui j’étais “en couple”, mais je n’y croyais pas trop, je ne sais pas. Benji était gentil, très gentil et attentionné mais... je n’arrivais pas à m’y faire, je bloquais à chaque fois qu’il tentait de m’embrasser... j’ai rompu aujourd’hui. Il m’a demandé si j’étais “lesbienne”. Après m’être renseigné, j’ai appris que ça voulait dire qu’une femme aimait les femmes. Je sais pas, peut être ? Je devrais demander l’avis d’une lesbienne, mais comment les différencier des autres femmes ? Enfin, vu que je me sens mieux avec les filles que les garçons, je le suis peut être, mais j’ai jamais cherché à embrasser une femme... je ne sais même pas quel effet ça fait d’embrasser avec des sentiments.

Hormis ça, je me pose des tas de questions sur Espérance. Ils parlent “Esperanto”, une langue que je connaissais même pas. C’est assez dur d’apprendre. Faut dire que je ne me souviens même pas de ce qui s’est passé entre quand j’étais petite et aujourd’hui. Ca m’a fait un choc de me réveiller avec un corps plus grand et des connaissances qui allaient avec, mais pas les souvenirs. Où est-ce que j’ai appris à danser ? Et qui m’a appris à chanter ? En revanche, j’adore toujours autant les bonbons, ça me soulage. Papa ne me donnait plus de bonbon depuis qu’il m’a interdit de sortir et quand j’ai pu acheter ce gros paquet de nounours en gelée, j’ai cru que j’allais mourir de bonheur ! Le goût du sucré m’a tellement manqué, j’ai mis au moins une heure à mastiquer trèèèèès lentement le premier nounours. Par contre, l’épicier m’a fait peur, il m’a regardé avec des gros yeux, comme si... comme si... je ne sais pas en fait, peut être que ce sont juste ses yeux qui sont comme ça ? Et je comprend pas, pourquoi on m’a forcé à porter des vêtements dès que je suis revenue de l’épicerie ? On m’en a donné à mon arrivée à Espérance, mais je les ai retiré une fois seule. Je les avais mis pour leur faire plaisir au départ, c’est tout. J’aime pas les vêtements, j’étouffe dedans et surtout j’ai trop chaud ! Papa il me laissait aller partout dans la maison sans vêtements ! Je comprend pas pourquoi les gens portent tous ces bouts de tissus étouffants ! Enfin, on m’a donné des habits assez légers, j’ai presque l’impression d’être nue quand je les porte... presque. Et presque, c’est pas assez. Et j’ai quand même chaud dedans, j’aime pas avoir chaud.

Parfois le soir, je fais des rêves très étranges... c’est plutôt des cauchemars en fait. Je suis en feu, j’ai chaud, je brûle tout ce que je touche et je vois des choses assez étranges qui me font peur. On m’a dit que c’était “le reflet”, un monde où on va si on s’endort près d’un miroir ou bien à côté d’un truc qui peut refléter les choses, comme une vitre ou de l’eau. Je suis pas certaine de comprendre... c’est de la magie ? Ya un magicien pas loin qui nous fait souffrir dans nos rêves ? j’espère qu’il y a pas de dragon... j’aime pas les dragons.

Camelia,
le... je ne sais pas quelle date, il faudrait que je me renseigne.

La princesse eut par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

Rapport du suivi psychologique de Camelia Brown, 03 janvier 2013

Cela fait maintenant 4 ans que le père de Mademoiselle Brown a été arrêté pour homicide involontaire à l’encontre de sa femme, séquestration de sa fille Camelia, insulte à magistrat, vol à main armé et conduite en état d’ivresse. La jeune fille a été placée dans un centre où je suis chargé de son suivi et son éducation.

Quand j’ai vu la jeune fille, j’ai tout de suite constaté le cruel manque d’éducation de Camelia : la jeune fille se promenait nue comme si c’était une chose naturelle. De même, elle s’émerveille devant toute chose qu’elle n’a jamais vu et qui a été créé à partir d’une date récente que j’essaie encore de déterminer. Elle a d’abord vu une télé écran plat et a demandé ce qu’était la télécommande et comment ça marchait. Elle s’est ensuite émerveillée devant la console de jeu d’un autre de mes patients. Une batterie de tests a révélé que son niveau de connaissance ne dépassait pas les études primaires : elle savait lire, écrire, compter, les couleurs et les formes et c’était tout. Apparemment, c’est surtout l’entretien d’un journal intime qui a maintenu son niveau de langue et la télévision, notamment les émissions d’éducation jeunesse, s'est chargée de la maintenir à niveau pour le reste. On notera quand même une profonde immaturité en elle, elle est restée une jeune fille dans sa tête : elle parlait comme une petite fille, se comportait comme une petite fille et avait des goûts culinaires de petite fille. L’aider à mûrir sera long et fastidieux, mais on peut quand même noter des progrès au cours de ces 4 derniers mois : elle commence à parler de façon plus adulte et se tourne vers des émissions télévisées plus matures, mais impossible de la détourner de cette passion pour les sucreries et aversion pour le chou-fleur. J’ai également du commencer à l’habituer à porter des habits, mais il n’est pas rare qu’elle n’en fasse qu’à sa tête et enlève tout quand j’ai le dos tourné. Camelia est une gentille fille, toujours aimable avec tout le monde, mais elle passe plus de temps avec les femmes que les hommes. J’ignore si ça a un rapport avec une quelconque attirance sentimentale vu son comportement envers ses pairs : elle semble vraiment chercher leur amour. Toutefois, il est flagrant  que Camelia n’a pas de tendance homosexuelle dans le sens sexuel. Sa conception de l’amour semble surtout dans le domaine affectif et non physique. Elle recherche vraisemblablement l’amour que sa mère ne lui a pas donné en raison de son décès prématuré. Il est probable qu’en mûrissant et apprenant la sexualité, elle finira par s’adonner à ce genre de plaisir (peut-être sera-t-elle bisexuelle ou bien hétéro, impossible de prédire ce genre de chose), mais tant qu’elle sera “enfant”, elle ne cherchera que l’amour sentimental : aimer quelqu’un qui l’aimera, quelque soit son physique tant qu’elle est femme... l’amour maternel en quelque sorte. Un autre détail que je me dois de corriger au plus vite : Camelia est naïve, elle crit aveuglément tout ce qu’on lui dit, ça risque de jouer contre elle.

On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

J’allais omettre de parler de sa phobie : elle est pyrophobe, elle a horreur des flammes et de la chaleur en soit. Quand elle mange, elle laisse d’abord tiédir puis dévore tout avant que ça ne devienne trop froid. Elle semble avoir une préférence pour les aliments crus. L’autre jour, je l’ai même vu dévorer des frittes encore congelées.

Dans le reflet, Camelia se retrouve recouverte de flammes... non, il est plus juste de dire qu’elle devient le feu. Plus de chair, plus d’os, plus de cheveux, tout est uniquement composé de feu. On la traverse mais on se brûle, tout ce qu’elle touche s’enflamme et elle dégage une intense chaleur qu’elle ressent elle-même.

Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

Etouffant un cri, elle se releva, la sueur perlant sur sa peau nacrée. Ce cauchemar, encore et toujours, où elle étouffait dans une fournaise qui devenait son corps. En général, elle pleurait après un cauchemar, mais aucun sanglot ne voulait sortir, rien, juste des larmes silencieuses, brillant sous la lune. Que lui était-il donc arrivé pendant ces années qui séparaient son enfance et son arrivée à Espérance ? Elle se leva du matelas nu et se dirigea vers le miroir pour se contempler.

Lui faisait face une femme à la peau pâle, très pâle. Un manque flagrant de soleil était la cause de ce teint cadavérique, les années de séquestration imposées par son père, sans doute. Ses longs cheveux, noir corbeau, tombaient en cascade sur son corps, les mèches de devant faisant un rideau qui cachaient en partie sa petite poitrine. Ses yeux bleu terne ne faisaient que renforcer son air de morte vivante. Un cinéphile n’aurait aucun mal à la comparer à la fille de The Grudge, pourtant elle était bien loin d’être cette femme. Déjà, elle n’avait aucune pulsion meurtrière, et ensuite elle était bien plus jolie. Malgré cet aspect fantomatique, son corps débordait de vie et, quand elle ne sortait pas du reflet, elle irradiait également de bonne humeur. Lentement, elle dégagea les mèches de devant pour s’observer. Elle avait un joli petit corps, ni trop maigre, ni trop gros, taillé par les exercices de danse et gymnastique. Un corps immaculé, pur comme une perle nacrée sertie de deux petits saphirs d’un éclat amoindri, sur un coussin de satin noir. Pris d’un élan de coquetterie soudain, elle ramassa la fleur de papier et la fixa à ses cheveux. C’était vraiment le seul habillement qu’elle pouvait supporter... avec les colliers et les bracelets. Pas d’habit, elle en avait horreur, même des plus légers. Même de simples sous-vêtements, elle ne pouvait pas, sauf quand elle sortait car apparemment, ça dérangeait les gens... elle voyait pas pourquoi.

Il/Elle était entouré(e) d'innombrables amis.

Acedia : Grande soeur Malgré sa communication quasi-inexistante, Acedia a gagné le rôle de “grande soeur” vis à vis de Camelia. Cette dernière aura eu du mal à la faire parler et elle ne saurait expliquer comment cette empathie commune a pu naitre entre les deux femmes. Camelia adore sa compagnie et regrette juste de ne pas pouvoir dormir dans la même chambre qu’elle. Elle se sent seule dans son dortoir et un peu de réconfort en cas de cauchemar lui ferait tellement plaisir.
Louve : Maman. C'était sorti tout seul en plein cours d'Espéranto. Son affection naturelle, son sourire réconfortant... elle lui rappelait tellement sa mère que ça en est devenu une réalité affective.
Arthur :ennemi Ce maniaque des flammes... comment voulez-vous que Camelia l'apprécie ? Elle a horreur du feu et lui l'adore ! Ils sont naturellement incompatible, elle ne l'aime pas et il le lui rend bien...
.

De l'autre côté du miroir...

▬ Prénom/Pseudo : Alan, Rei, Shikonai, j’en ai plein
▬ Âge : 21 ans
▬ Où as-tu connu Je de l'âme ? une feignasse m’a trainé jusque la
▬ Comment le trouves-tu ? magnifique ^^
▬ Expérience en RP : j’ai presque 6 ans de rp dans les pattes
▬ Présence : très souvent la.


Dernière édition par Camelia le Ven 14 Juin - 17:10, édité 7 fois
Victor
Messages : 121
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 24
Localisation : Au creux de l'oreille

Feuille de personnage
Âge: 20
Entrave: Depressif chronique
Métier: Violoniste/Compositeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Camelia, candy girl Lun 10 Juin - 7:26

Bienvenue sur ce beau forum, au plaisir de pouvoir RP avec toi =)
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Camelia, candy girl Jeu 13 Juin - 21:05

Bienvenue!
Jolie fiche. Elle est finie d'ailleurs, non? Ou bien manque t-il juste les liens pour la validation? Si c'est le cas j'en veux bien un également. Wink

En tous cas, j'aime beaucoup le côté décalé de la belle, cette innocence qui se dégage d'elle et cet écrit strict qui la dépeint toujours comme un sujet d'expérience en total opposition avec le reste. Ca se lit tout seul, même s'il y a quelques répétitions. Ceci dit, le côté mystérieux et gourmand prend le pas sur le reste, alors ça ne se voit presque pas.

_________________

Camelia
Messages : 54
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 25
Localisation : Internat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Camelia, candy girl Jeu 13 Juin - 21:06

Il manque encore un lien et ça sera fini, mais je relis en attendant car il semblerait que j'ai fait plein de fautes ^^ sinon oui la fiche est finie hormis les deux points suscités
Camelia
Messages : 54
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 25
Localisation : Internat
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Camelia, candy girl Ven 14 Juin - 17:11

présentation terminée ^^ enfin il reste peut être deux trois fautes mais j'en ai déja repéré pas mal, je pense que ça ira (si vous en trouvez aussi, prévenez-moi)
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Camelia, candy girl Sam 15 Juin - 13:59

BIENVENUE


    Alors alors alors, je viens validouiller =)
    (Boudiouk, que cet éditeur de messages est moche ! *pardon*)
    Le personnage est cohérent, il y a peut être encore quelques clichés mais c'est déjà beaucoup mieux =) Il est mieux construit, et on peut en faire de très bon RP !
    (bon, on voit que l'ambiguité de sa sexualité te tenait à coeur, puisqu'il y a une grande partie à ce propos dans la description du caractère qui pourrait sembler un peu superflue, mais bon on se plaint quand les gens ne font pas assez de lignes, pas quand ils en font trop !)
    Sur ce, ben écoute je ne vois pas de problème majeurs, tu as tes liens, bref, je te valide dès a présent !


Voilà ! Maintenant tu es validé(e) !

▬ Tu peux dès à présent recenser ton avatar ici : Ici
▬ Ainsi que faire ta fiche de liens par ici
▬ Tu peux trouver les icônes des membres ici bas, n'oublie pas de poster aussi à la suite pour qu'on édite, ça sera beaucoup plus simple de s'y retrouver.
▬ Si tu as des problèmes concernant le forum, si tu veux solliciter des membres pour telle ou telle question, il y a le Système de parrainage qui peut t'aider.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP ici , vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
▬ Si tu n'as pas d'idées pour le RP, tu peux te rendre ici pour trouver des scénarios de RP.
Sur ce, bon je !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Camelia, candy girl Aujourd'hui à 13:25


Camelia, candy girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Are the overlyas for candy Cabs copyrighted ?
» SNK Candy Table
» Appel à tout les possesseurs de snk candy 18
» My Baby Boy & Girl
» [For Sale] Japanese Candy Cabinets available end of 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Création de personnage :: Présentations Acceptées-