Partagez|

On marche plus vite seul, mais le temps on le retient ensemble - Drill

InvitéInvité
MessageSujet: On marche plus vite seul, mais le temps on le retient ensemble - Drill Ven 21 Juin - 18:19

▬ Drill
▬ Sexe : Chromosome X
▬ Nationalité : Asiatique
▬ Âge : 11 ans
▬ Lieu d'habitation : Foyer
▬ Poste : Mécano'
▬ Religion : Athée
▬ Qualités : Créative, serviable, patiente, vive, fidèle
▬ Défauts : Lunatique, sensible, instinctive, changeante
▬ Activités/Hobbies : Bidouiller des mécanismes, bricoler, dessiner, lire, écrire, écouter de la musique...
▬ Particularités : S'habille toujours de la même manière, a toujours un Kit de survie sur elle
Rien n'est plus vivant qu'un souvenir

Tu cris, tu pleures, tu hurles. Non, elle ne peut pas, elle n'a pas le droit. La terre s'accumule et tu refuses d'y croire. Et toi, tu le sais, qu'elle est encore là.



:: :: ::

Ses souvenirs sont vagues, comme si elle regardait une vieille cassette vidéo, avec la voie qui crachote, les couleurs ternies par le temps, et la bande qui frise, qui tache ou qui coupe.
Elle se souvient d'une fenêtre, d'une énorme fenêtre donnant sur un paysage sans fond et un ciel presque toujours bleu. Elle se souvient de cette énorme fenêtre, de dix mètres de haut et cinq fois plus de large, illuminant une pièce tout aussi énorme. D'après ce qu'elle se souvient, c'était un bâtiment troglodyte, donnant directement sur un flanc de montagne abrupte, ce qui donnait l'impression de regarder le monde vu du ciel. Elle adorait cette fenêtre, et passait des heures à regarder le soleil se lever, se coucher, et laisser place à la lune, s'émerveillant devant la plus petite banalité de la nature qui défile sous ses yeux. Elle ne se souvient plus vraiment comment elle est arrivée ici, ni qu'est-ce que la vie derrière cette fenêtre, mais elle ne se lassait pas de cette vue. Elle devait attendre Papa, papa qui un jour la posa là avec son sac au merveilles, en lui disant de ne pas bouger de cette pièce, en lui promettant de revenir vite la chercher une fois qu'il a fini le travail, son travail. Papa était mineur, il creusait la montagne avec les autres mineurs, et puisqu'il n'y avait personne à la maison pour garder la petite, surtout depuis ce qui était arrivé à sa mère....Enfin, il l'avait emmené avec lui, la scolarisant à domicile et passant tout son temps libre avec elle. C'était un très gentil papa. Mais c'était aussi un homme débordé. Alors pour le faire courir un peu moins partout, elle lui promit qu'elle resterait là tant qu'il viendrait la chercher, fidèle à son poste, sans laisse ni collier, mais c'était tout comme.


Mais un jour il ne revint pas.

''Je me souviens très bien de ce jour : il y avait eu un énorme bruit, comme si la montagne rugissait. Le sol, les murs, le plafond, tout tremblait, même l'énorme vitre vibrait au bruit assourdissant qui m'écrasait le torse. Une fois le calme revenu, j'avais entendu des cris, puis une sirène d'alarme, presque aussi assourdissante que le rugissement. Je ne l'avais jamais entendu non plus, mais je savais ce qu'elle signifiait : des morts. La montagne avait mangé les humains qui la mangeaient de l'intérieur, elle se vengeait. Mais même en sachant cela, j'ai pas pu m'empêcher d'en vouloir beaucoup à la montagne. Pourquoi elle m'avait pris Papa ? Papa il était pas méchant, c'était même le plus gentil des papas, même quand il était fatigué, même quand il sentait l'alcool, et surtout quand il travaillait deux fois plus que les autres pour me faire plaisir, il m'a même donné un chiot pour que je me sente moins seule. C'est pour ça que tu l'as mangé ? Parce qu'il voulait me faire plaisir ? Parce qu'il voulait que je sois heureuse ? Je te hais montagne, tu entends ? JE TE HAIS.''



Elle n'avait pas dit un mot. Elle n'avait pas réagi lorsque le meilleur ami de son père vint la voir, en pleur, pour lui annoncer la nouvelle. Elle savait déjà. Alors elle se contentait de laisser les larmes couler, jusqu'au moment où la pression dans la poitrine devint si forte qu'elle ouvrit la bouche pour laisser sortir sa rage par des cris, des rugissements, pour faire écouter son malheur au monde entier. Personne ne la retint. Elle en avait besoin de toute façon. Les mineurs se contentèrent de passer un à un lui adresser un mot le lendemain matin, alors qu'elle s'était tue, allongé sur le flanc face à la vitre, serrant le chiot contre elle et n'émettant pas un bruit mais abreuvant toujours le sol de ses larmes. Le temps passa et elle quittait de plus en plus la pièce qui était maintenant déclarée comme sienne pour sortir au sommet de la montagne, regardant le ciel et arpentant les alentours, découvrant petit à petit le monde, suivant aveuglement l'autre bête à peine né qui savait presque marcher. Son monde à elle, hier la montagne lui avait pris.

Alors aujourd'hui, son monde sera le ciel.

:: :: ::

Ça rugit aujourd'hui aussi. La montagne rugit, encore une fois, alors elle c'était tournée vers le ciel. Sauf qu'aujourd'hui, pour la première fois, le ciel aussi rugissait. Il crachait des trombes d'eau, soufflait des ouragans et projetant des éclairs à tout va. Le ciel et la terre rugissaient, se répondaient, communiquaient. Mais cette fois si, elle n'avait pas peur.

L’utopie n'est que l'enfer déguisé

Comme beaucoup d'autres, elle n'a pas de souvenirs de comment elle est arrivée à Espérance, mais ça lui parut si naturel, si attendu, que finalement, elle ne s'en posa pas la question. C'était comme si c'était écris, dicté, qu'il n'y avait plus qu'à suivre la ligne du destin compté par des forces supérieurs. Drill ne croit pas en Dieu, mais Drill croit aux forces, aux forces élémentaires, psychiques ou simplement aux forces de la nature. Alors si on voulait qu'elle se trouve ici, que ce soit pour son bien ou pour son malheur, elle ferait avec, évoluant comme elle le souhaite. La barrière de la langue mit quelques temps à s'estomper, mais elle comprend et commence à se faire comprendre, apprenant de la vie de tous les jours. Ça ne fait que peu de temps qu'elle vie cette vie peut-être rêvé, mais la routine c'est installé et elle ne pourrait dire combien de temps s'est déjà passé. Sa montre marche toujours, elle en prend grand soin, mais impossible de savoir la date, le mois, l'année, le jour. C'est à peine si les semaines existent. Et cela la chiffonne, elle s'interroge. Pour elle, tout doit être bien huilé, comme dans un mécanisme, mais cette pièce manquante semble être la faille de ce village peut-être pas si parfait. Elle ne va pas jusqu'à fouiner dans tous les coins - elle a vu assez de films d'horreurs pour apprendre que sortir de lot en posant des questions indiscrètes n'était pas un bon moyen de survie - , non elle se contente de froncer les sourcils et observe, à la recherche d'un indice. Mise à part sa petite enquête personnelle, elle s'est bien intégré à la vie rural et se contente de faire son travail, ni plus ni moins.

Bien sûr, elle a quand même parlé de ces étranges rêves, les tous premiers jours,  ceux ci se répétaient comme une boucle sans fin. Quand on lui annonça le fonctionnement du Rêve, sa réponse fus quelque peu perplexe - ''Ouis, lol.'' -, mais au final, c'était sûrement ce qui lui plaisait le plus dans cet Étrange village - référence à un jeu d'énigmes assez connu sûr console portable auquel elle joue beaucoup. Les rêves éveillés comme on les appelait, ça lui arrivait de temps à autre, mais c'est tellement jouissif d'avoir une sorte d'univers alternatif complet à sa disposition. C'est comme jouer à un jeux vidéo : tu te prends pour quelqu'un de différent, même si tu l'incarne, et par à la quête du morceau de miroir perdu, et même si tu peux pas sauvegarder, tu à la possibilité d'avancer dans ta quête chaque fois que tu fermes les yeux. N'est-ce pas magique ?


Parce qu'un simple regard en dit bien plus qu'un long discours

Drill, c'est l'enfant qui prend de vos nouvelles tous les matins, l'enfant qui vous aide volontiers dans des tâches diverses sans rien demander en retour, celle qui aime aider sans jamais se lasser. Drill, c'est la jeune fille qui est toujours en train de créer ou de réparer, cette enfant qui vous écoutera s'il le faut, qui se taira si elle en sent le besoin. Elle possède la rare qualité de savoir quoi faire et quand le faire, même si elle est un peu envahissante. Elle rit, elle joue, elle danse et crie comme les autres enfants, mais peut-être trouverez-vous son regard un peu trop mature pour son âge, quelque chose d'un peu trop adulte ; peut-être le brin de nostalgie qui n'a pas sa place dans ses yeux, ou alors qu'elle prend toutes choses d'une manière distante, comme si elle n'était pas vraiment là. Il n'est pas rare de la trouver figée en plein mouvement, le regard perdu, plongée dans ses songes. Puis elle reprend son activité, comme si de rien n'était, comme si rien n'était venu assombrir son regard. Elle peut se vanter d'avoir l'esprit vivace, et la mémoire tonique, et assimile les bases sans grands efforts. Elle a d'ailleurs tendance à s'ennuyer à l'école, et c'est donc pourquoi elle a décidé de se lever tous les jours avant le soleil pour travailler au lieu de se cultiver. Elle sait bien plus par les écrits que par des cours ennuyant, et puis elle a la fâcheuse habitude de ne pas s'entendre avec les autres enfants, pour un oui ou pour un non.

Le problème de Drill, c'est qu'elle s'attache trop. Pas facilement, non, juste trop. Parce qu'atteindre le cœur de Drill n'est pas bien compliqué, mais s'y faire une place, c'est un exploit. Un exploit qui vous récompensera d'un nouveau chien. À vrai dire, le chien est ce qui convient le mieux à la gamine : fidèle et obéissant. En effet, Drill est le genre de personne capable de s'écraser sous une personne, qu'importe le traitement qu'on lui inflige. Peut-être pour remplacer le grand frère qu'elle n'a jamais eu, allez savoir.

 

On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

- Taphophobie : Drill a toujours eu, même avant la mort de son père, la phobie de mourir enterrée vivante, et ne supporte pas les endroits totalement clos, tel une cave. Du coup, elle n'ose plus entrer dans les souterrains, surtout s'ils ne sont pas assez spacieux.

L'apparence de Drill dans le Reflet est très particulière : son bras gauche est entièrement mécanique ainsi que son poumon gauche, avec toute la complexité de l’œuvre bien en évidence dans un style steampunk ; et on peut voir son cœur battre par un hublot en forme de cœur au milieu de sa poitrine, bordée d'un renforcement en fer. Elle détient aussi une espèce de muselière ayant la forme d'une gueule de canidé, ornementé de crocs, qui peut apparemment aussi servir de masque à gaz, ainsi qu'un collier à la laisse brisée qui lui enserre la gorge. Elle est habillé d'une tenue simple, soit une salopette en jean accompagné d'un débardeur blanc. Son bras droit, lui, se transforme en une espèce de patte de singe entièrement noir et à la texture soyeuse à partir du coude, tout comme ses jambes, à partir des genoux, et ses yeux ne possèdent plus blanc, comme ceux des animaux.

Si on me donnait une pièce pour toutes les blessures que j'ai, je mangerais de l'or

Petite, même pour son âge, Drill est la poupée en porcelaine qui a fini par prendre la poussière : peau blanche parsemé de bleus, de griffures de contusions, de brûlures et de pansement, on ne peut pas dire qu'elle soit coquette. Des cheveux noirs coupés courts, barrant parfois ses yeux d'un bleu percent, on remarque plus son regard qui vous transperce plutôt que les quelques taches de rousseurs qui se sont installées sur l'arrête de son nez. Bien nourrie, Drill garde tout de même une finesse d'enfant ainsi que sa souplesse ; on a d'ailleurs un peu de mal à croire que cette jeune fille à déjà onze années derrière elle. Pour le style vestimentaire, c'est très personnel : son pantalon en toile bleu est toujours grossièrement remonté jusqu'aux genoux, un smiley a d'ailleurs été cousu à l'emplacement du genou gauche. On peut trouver marquer ''stop looking my bottom'' cousu derrière et le débardeur qui a un jour du être blanc ne l'ai plus vraiment, taché de mille et unes couleurs. On retrouve systématiquement ses objets fétiches sur elle, tel qu'une casquette de cuir blanc, des lunettes d'aviateur, un walkman ou encore une montre à gousset, la plupart du temps calés bien au chaud dans sa sacoche en cuir. Lorsqu'elle n'est pas nu-pieds, il lui arrive de sortir de lourdes rangers du placard, lorsqu'il fait trop froid pour ses orteils, et un sweet en coton trouve alors place sur ses épaules, maigre bouclier face au froid.

Un jour je serais le meilleur dresseur~

¬҉   Fioccolino
Lui, elle l'avait remarqué dès ses premiers jours à Espérance, avec ses jolies masques et ses manières distantes. Elle aime beaucoup passer du temps avec lui, observer sa technique lorsqu’il planche sur une de ses inventions, et vient souvent s'installer près de lui quand elle même travaille. Il n'est pas très bavard, mais elle respect ce choix du silence, et bien que ses manières sont particulières, elle se refuse de dire qu'il est bizarre. Personne n'est bizarre, on est juste différent se dit-elle. Mais il faut avouez qu'il la fait quand même flipper quand il s'enfuie tout d'un coup sans aucunes raisons.
¬҉   Victor
Elle l'avait rencontrée sur un coup de chance. Quelques notes de musiques au son mélancolique qu'elle à un jour choisie de suivre ont fait pencher la balance du destin. Drill aime beaucoup la musique, c'est un fait. Alors avoir un musicien à quelques pas de chez elle, elle ne pouvait rêver mieux. Dès que le son du violon se fait entendre, on la retrouve à coup sûr près de sa source, à grignoter les cookies noircis que Victor à la gentillesse de lui offrir, ou a discuter de tout et de n'importe quoi.

/!\ Âmes sensibles, s'abstenir /!\

▬ Prénom/Pseudo : Stein
▬ Âge : 16 ans
▬ Où as-tu connu Je de l'âme ? En frottant une lampe magique
▬ Comment le trouves-tu ? Grand, beau, fort et intelligent. C'est la bonne réponse ?
▬ Expérience en RP : Ça ne fait qu'un an que je rp, mon niveau n'est pas très élevé...
▬ Présence : Je ne peut pas prévoir malheureusement :/


Dernière édition par Drill le Dim 30 Juin - 21:35, édité 13 fois
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: On marche plus vite seul, mais le temps on le retient ensemble - Drill Ven 21 Juin - 21:14


    Han, faut vraiment que je me remettre au Professeur Layton moi ... Et j'aime aussi beaucoup l'univers steampunk, bref, je crois qu'on va s'entendre toutes les deux =D
    Bruf, alors c'est une jolie fiche que voila, le perso est bien chouette, mais dès le début j'ai tiqué sur un truc : A Espérance, on n'arrive pas comme dans n'importe quel village. Un jour, pouf on se réveille, et on se rend compte que ce n'est pas l'endroit où l'on était la veille, d'ailleurs on ne sait plus ce que l'on faisait la veille, ni les jours d'avant, et on se rend compte qu'on est amnésique. Comme tu l'a décrit, on dirait plutot qu'elle passait par la et qu'elle s'est dit "tien c'est joli par ici" alors que ce ne doit pas être elle qui choisit Espérance, mais presque le contraire !
    Quelques petites fautes d'orthographe aussi, mais rien de bien méchant ^^ ("bien plus qu'un long discoure" rhoooo !)
    J'aime bien l'idée qu'elle soit un peu touche à tout, normalement les métiers ne sont possible que pour les enfants au dessus de 14 ans mais la manière dont c'est décrit c'est très cohérent et ça passe très bien ! C'est donc un perso très intéressant, j'ai déjà des idées de ce que tu pourrais faire avec (il y a des souterrains comme lieu rp à explorer en échange de fragments, ce serai chouette de la confronter à sa phobie par exemple - enfin pas chouette pour elle, la pauvre x) - ou bien alors le fait qu'elle joue souvent à la DS, tu pourrais faire des choses avec l'intrigue qui consiste à la disparition d'objets "modernes" qui se trouvent remplacés par leur version "ancienne" et la pauvre Drill va se retrouver avec un jouet en bois au lieu de sa console xD) bref, j'aime !
    Au niveau des liens, je peux te proposer : Louhanne, parceque son entrave c'est d'aimer les gens, de tomber amoureuse du premier qui passe, or ta petite demoiselle s'attache aussi facilement d'après ce que j'ai lu, ou bien alors des jeunes du foyer avec qui elle pourrait jouer comme Arthur, Alice peut être, Aaron, Fioccolino, Nonna, ça peut être interessant avec Hyo aussi, et peut être quelques gens qu'elle rencontrerait au bourg dans le cadre de son boulot comme Peter, Evan, Joal, ou encore Moïra ou Louve !
    Voila, j'espère que tout ça va t'aider, n'hésites pas à leur envoyer des mp ou à les alpaguer sur la cb, ici personne ne mord ! Dès que tu auras tes 2 liens imposés, et que tu auras réglé le problème de l'arrivée, tu pourras être Validééée =)
InvitéInvité
MessageSujet: Re: On marche plus vite seul, mais le temps on le retient ensemble - Drill Sam 22 Juin - 17:26

FINI ! èUé
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On marche plus vite seul, mais le temps on le retient ensemble - Drill Sam 22 Juin - 22:40

Je valide tout cela!

VALIDAY
Voilà ! Maintenant tu es validé(e) !

▬ Tu peux dès à présent recenser ton avatar ici : Ici
▬ Ainsi que faire ta fiche de liens par ici
▬ Tu peux trouver les icônes des membres ici bas, n'oublie pas de poster aussi à la suite pour qu'on édite, ça sera beaucoup plus simple de s'y retrouver.
▬ Si tu as des problèmes concernant le forum, si tu veux solliciter des membres pour telle ou telle question, il y a le Système de parrainage qui peut t'aider.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP ici , vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
▬ Si tu n'as pas d'idées pour le RP, tu peux te rendre ici pour trouver des scénarios de RP.
Sur ce, bon je !

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On marche plus vite seul, mais le temps on le retient ensemble - Drill Aujourd'hui à 5:44


On marche plus vite seul, mais le temps on le retient ensemble - Drill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Elevage, comment ca marche ?!
» Bug joystick ...
» [RP] J'étais seul mais... (catégorie solo)
» [HELP] Ma psp ne se charge / ne s'allume plus
» Le temps est passé mais, je ne t'ai pas oublié || Lyssandre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-