Partagez|

Lullaby « You don't put the whites with the reds after six o'clock. » [ 10%]

InvitéInvité
MessageSujet: Lullaby « You don't put the whites with the reds after six o'clock. » [ 10%] Sam 20 Juil - 5:00

▬ Lullaby
▬ Sexe : Masculin.
▬ Nationalité : Quelque part où il y avait des montagnes, où il faisait froid.
▬ Âge : 16 ans.
▬ Lieu d'habitation : Une maison dans le Bourg.
▬ Poste : Il entretient une position de serveur dans le café géré par Noah et s’y consacre avec zèle. Il étudie aussi à l’école.
▬ Religion : Il serait plus juste de dire ‘un ramassis de croyances sans liens les une avec les autres, mais qui forment un tout cohérent dans sa tête.
▬ Qualités : Organisé. Ponctuel. Minutieux.
▬ Défauts : Impatient. Névrosé. Prudent.
▬ Activités/Hobbies : Chanter, organiser des cartons de couleurs ( sauf les bleus ), faire à manger, lire, etc.
▬ Particularités : Un petit trouble obsessif compulsif ? Rien de bien grave, juste des habitudes un peu étranges dont il ne peut se passer. Par exemple, il classe tout par couleur, écrit dans son journal de bord tous les matins en se réveillant, etc.
Une abysse sans nom à laquelle s'accrocher.




JE VEUX TELLEMENT ME SOUVENIR DE TOI.

ONE, TWO, THREE, GOING AWAY ARE YOU ?
ONE TWO THREE, DO NOT FORGET ME.


Avant . . .

Je . . . J’aimais beaucoup chanter, avant. Avec elle. Sur la montagne, près du foyer, contre le pelage d’un animal que je ne saurais identifier, près de la crique gelée en hiver. Je me souviens de nos voix, de nos chansons, des airs que je fredonne, fredonne sans relâche. Lullaby, huh ? Je suppose que le nom est mérité. Je ne m’arrête jamais de chanter. Parce que je me rappelle l’avoir fait.



« ETHANAËL, NE RESTE PAS LÀ ! »



Je me rappelle aussi des noms, des prénoms, qui viennent parfois gouter par dizaine dans mon esprit.




Des pages striées d'écriture diagonale.




À QUATRE HEURES, IL FAUT PRENDRE LE THÉ.
À SIX HEURES, RÉORGANISÉ LES CARTONS.

LA ROBE ÉTAIT BLEUE. BLEUE. BLEUE. BLEUE.
 


Le temps est une valeur qui n’en a pas vraiment sur Espérance, les gens filtrant dehors comme dedans sans que la moindre explication ne soit fournie. C’est comme ça, ne vous posez pas de questions, car vous n’obtiendrez pas de réponses, pour comprendre, vaut mieux aller vous perdre et trouvez la portion manquante à votre miroir dans le reflet. Lullaby est arrivé dans Espérance comme n’importe qui d’autre, sans comprendre, sans savoir et avec pour seuls bagages, les vêtements qu’il avait sur le dos, les souvenirs diffus polluant sa matière grise et une vieille montre à gousset.

« Bon matin ! Que puis-je vous servir ? »



Des cartons arc-en-ciel pour s'intelliger.



[ . . . ]


Il n'y a pas de bleu à mon arc-en-ciel.




JE ME SOUVIENS DE TA ROBE. JE ME SOUVIENS DE TA ROBE.
ET D’UNE LITANIE PRÉCIEUSE.

Je ne veux pas oublier, je ne veux pas oublier, je ne veux pas oublier.

Il y avait cinq pétales attachés à la pâquerette que tu tenais fermement dans ta petite paume blafarde, cinq pétales qui se dandinaient sous chaque bourrasque de vent venant lacérer la montagne. Je n’arrive pas à me souvenir de ton visage, tu sais, ni de qui tu étais exactement, de qui tu es maintenant, au-delà des murs, mais je sais que tu étais importante et que les volants de ta robe bleue –oui, oui, je suis certain qu’elle était bleue- dansaient follement, au même rythme que les pétales.

Tu chantais, aussi, une jolie chanson, triste et joyeuse, morose et enjouée et, et . . . je ne veux pas l’oublier. Tu le sais que je ne l’ai pas fait exprès, que ce n’était nullement mon intention, hein ? Je me rappelle de la mélodie,


-

C’est simple, on dit que la mémoire est une faculté qui oublie et quelque chose, on ne saurait trop dire quoi, est venu marteler cette perspective dans le crâne de Lullaby, de sorte à ce qu’il ne l’oublie jamais. Il craint d’oublier comme certains craignent la noyade, avec une névrose dérangeante qui le pousse à adopter des comportements parfois atypiques, obsessifs. – Non, non, les roses vont après les rouges et c’est sur les vertes qu’on note à quelle heure le déjeuner doit être servi. Toujours la même, sinon, ce n’est pas normal. – Des entraves aux routines qu’il s’est créé le rendent mal à l’aise, le bloquent et dégradent un brin son attitude communément sympathique. Comme si ces comportements le protégeaient de l’oubli qu’il craint tant.



CE N’EST PAS UN SOUVENIR. CE N’EST PAS UN SOUVENIR.
ON TENTE DE M’ASSOUVIR.

Ce n’est pas moi, ce n’est pas moi et c’est effrayant. Mes doigts serrent l’étoffe de ma chemise à carreaux violette, n’osent pas toucher l’arc à flèches qui pèse dans mon dos. Ce n’est pas moi, ce n’est pas moi. Pourtant je ne change pas vraiment, mon visage reste le même, tout est pareille, mais autour de mon index brille toujours la tige d’une fleur, d’une pâquerette, et mes rêves se teintent de chansons macabres au lieu de douces.

-

Dans le Reflet, Lully, malgré son apparence en tout point identique à celle qu'il entretient dans Espérance, si ce n’est de son aptitude étrange au tir à l’arc et de sa dégaine de coureur des bois, n’a pas l’impression d’être lui-même.


L'esquisse d'un portrait banal.



[ . . . ]


Des voix qui ne sont pas les nôtres.

TEXTE
TEXTE
TEXTE

ADOPTEZ-MOI ET JE VOUS FERAI DES GÂTEAUX GRATOS.

I wonder if you'll taste right.

▬ Prénom/Pseudo : Clumsy.
▬ Âge : 19 ans.
▬ Où as-tu connu Je de l'âme ?  Euh, via un vieux partenariat avec l’un des forums sur lequel je traîne. I think. Ça fait un bon bout de temps que vous trainez dans mes favoris.
▬ Comment le trouves-tu ? Le design est agréable, la populace semble active et le contexte parait promettre. La première impression est bonne, dirons-nous.
▬ Expérience en RP : Six années de rp, entrecoupées de pauses. Disons que je ne suis pas trop trop nouvelle au truc.  
▬ Présence : Selon IRL. Je dois avouer avoir un rythme plutôt saccadé niveau rp, mais je finis toujours par me manifester !


Dernière édition par Lullaby le Dim 28 Juil - 11:28, édité 12 fois
Victor
Messages : 121
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 24
Localisation : Au creux de l'oreille

Feuille de personnage
Âge: 20
Entrave: Depressif chronique
Métier: Violoniste/Compositeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lullaby « You don't put the whites with the reds after six o'clock. » [ 10%] Sam 20 Juil - 8:43

Bienvenue parmi nous Lullaby, bon courage pour ta fiche et à très bientôt :3
Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lullaby « You don't put the whites with the reds after six o'clock. » [ 10%] Sam 20 Juil - 9:42

Argh, j'étais pas là hier et j'ai même pas eu le temps de me pointer pour t'envoyer un MP de bienvenue!
Donc bon courage pour ta fiche, si tu as des questions, ma boite mp t'est ouverte. et passe sur la cb, on est gentil =3 et... et....
Début de fiche sympa Wink j'aime bien l'entrave et le style d'écriture! impatient de pouvoir lire la suite!

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lullaby « You don't put the whites with the reds after six o'clock. » [ 10%] Aujourd'hui à 9:48


Lullaby « You don't put the whites with the reds after six o'clock. » [ 10%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lullaby, ptite nouvelle!
» [ Couture ] - Nickocha : " Lullaby ~ Clothes for dolls "
» Appel de Lullaby à Hunter
» A. Matthew Reed #415 118 8789
» L'entrée en scène de Lullaby~.°

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-