Partagez|

La maison du cauchemar [Pv Louve]

Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La maison du cauchemar [Pv Louve] Ven 26 Juil - 19:41

Il n'a même pas eu le temps d'ouvrir les yeux que déjà l'ambiance morbide lui empoignait les entrailles. Encore ce cauchemar, celui qui le traquait chaque nuit ou presque, cette scène qui n'était qu'un éternel recommencement. Rei n'osait pas ouvrir les yeux, il savait où il était, il savait ce qui se passait. Instinctivement, il se plaqua les mains contre les oreilles en espérant ne rien entendre.

Un long moment passa. Il ne voyait rien, il n'entendait rien, il espérait limite que tout se soit arrêté. Il hésita, longtemps, et ouvrit les yeux...

Comme si elle attendait qu'il ouvre les yeux ou se débouche les oreilles pour agir, une forte odeur putride s'attaqua alors à ses nasaux, lui donnant une terrible nausée alors que ses yeux se figèrent sur le spectacle auquel ils étaient habitués. Cette salle de bain ensanglanté, la baignoire pleine de sang et d'autres choses dont seule la poignée d'un long poignard dépassait... Rei n'osait pas regarder le grand miroir tacheté d'hémoglobines, il savait ce qu'il y verrait, ce petit enfant au regard terrorisé, privé de bouche, incapable de parler même s'il le voulait.

Il fallait qu'il s'en aille au plus vite...

Se précipitant vers la porte, il se jeta sur la poignée, espérant que cette fois-ci elle s'ouvre... mais rien n'y fit. C'est alors que ce grand rire macabre résonna dans toute la maison et qu'un lourd buit de pas résonna. La fin était proche, Rei avait nulle part où se cacher. Bientôt il arrivera et ce sera la fin de ce cauchemar, un mauvais moment à passer, comme chaque soir, et ça recommencera une autre nuit encore, puis une autre, puis une autre, puis une autre... l'éternel recommencement du seul fragment de souvenir dont il dispose.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Ven 2 Aoû - 12:22

Figé, abasourdi, écœuré sans savoir ni pourquoi, ni par quoi, le brun n'osait bouger. Sa stature haute et ses yeux verts, presque vermeils analysèrent les environs. Il n'y reconnaissait rien. Un haut le coeur le prit, et il eut un mal fou à réprimer le contenu de son estomac. D'ailleurs qu'avait-il mangé? Il ne s'en souvenait pas. Que faisait-il là?
Un nouveau haut le coeur le prit, plus intense cette fois, mettant fin à ses réflexions. Mais ce qui en résultant fut rouge. Tout rouge. Un cri rauque lui échappa. Un cri qu'il ne connaissait pas. Une voix qu'il ne connaissait pas. Sa voix?
Fixant ses mains, il les détailla comme s’il les voyait pour la première fois, comme si elle appartenait à un autre.
L'angoisse se transforma en peur, l'obscurité autour de lui s'intensifia, ne lui permettant plus à présent que de définir vaguement les contours d'une pièce. Enfin pour peu que ça en soit une.
Hagard, il tenta de s'éloigner de cette obscurité emplie à présents de chuchotements. Mais chaque pas fait en avant précisait les sons, plus proches, plus intrusifs, plus intenses. Ce n'étaient pas des murmures. C'était des cris. Des cris sans mots. Des cris de terreur. Des cris d'enfants. Mais l'un deux, d'une voix forte, plus ténor, semblait s'immiscer dans tout son corps, glissant de son oreille jusque sur son cœur, un cri d'homme. Un cri à mi-chemin entre l'horreur et le plaisir.
Ses doigts se crispèrent sur ses oreilles et dans un élan de lucidité il hurla:


-ASSEZ!

_________________



Dernière édition par Louve le Lun 5 Aoû - 13:44, édité 1 fois
Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Ven 2 Aoû - 18:53

C'était bientôt fini...

Rei s'adossa au mur et se laissa glisser avant de se rouler en boule, tête entre les genoux, main sur la nuque, crispé comme jamais.

Bientôt fini...

Le bruit de pas se rapprochait de plus en plus, le rire aussi. On l'entendait de mieux en mieux, ce rire malsain qui lui filait cette insupportable chaire de poule. Bientôt, il ouvrira la porte, annonçant ainsi son réveil brutal et une insomnie pour le reste de la nuitée, insomnie qu'il comblera en préparant la fournée du matin, comme chaque fois...

Fini...


« ASSEZ! »

... ?

Qui a crié ? Rei releva la tête, ignorant le bruit de pas qui se rapprochait ainsi que ce rire. Quelqu'un a crié... quelqu'un était dans la maison ? Ce quelqu'un pouvait-il le sauver ? Ce quelqu'un pouvait-il muer son inexorable destin et changer la fin de cette histoire en quelque chose de plus heureux pour lui ?

Mais ce quelqu'un se dirigeait-il seulement vers lui ? Rien n'était moins sur... il fallait attirer son attention, l'inciter à venir avant que le cauchemar ne prenne fin..

Prenant son courage à deux mains, Rei se releva et tourna les robinets du lavabo, faisant ainsi couler l'eau au maximum. Mais le simple bruit de l'eau qui coule avec fracas ne l'attirera pas. En fouillant les placards, il ne trouva rien d'utile. Il ne restait donc qu'une chose qui puisse faire du bruit, mais est-ce que ça suffira ?

Le petit garçon tapa du plat du pied contre le mur, de toute ses maigres force d'enfant en pleine croissance. Il tituba, recula et recommença, encore, et encore, et encore.


*Par pitié... viens... sauve moi. Je ne peux pas crier, je ne peux pas parler... JE NE VEUX PAS FINIR CE CAUCHEMAR EN MOURRANT ! SAUVE MOI !*

Puisant dans l'énergie du désespoir, chassant la douleur et la fatigue, il continua le manège alors que le sablier s'écoulait encore, petit à petit. Le petit garçon sans bouche luttait contre son destin pour la première fois de sa vie dans le reflet.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Lun 5 Aoû - 15:15

Rien n'y fit. Comme une caresse non désirée les cris amplifiaient, glissant sur sa peau, semblant vouloir marquer sa chair comme du bétail dont on abuserait. Il avança encore, plus vite, l'obscurité gagnant du terrain, les cris toujours plus près, l'oppressant, faisant frémir chaque parcelle de son corps élancé. De son corps qu'il ne connaissait pas et qui quelque part le dégoutait. Ses mains trop grandes, cette mâchoire carrée, ses jambes interminables pareilles à des échasses avec lesquelles il était peu adroit. Ses doigts entrèrent en contact avec le mur rêche et froid. Soudain il sursauta, ses ongles avaient crissés sur un objet lisse, du verre peut-être? Le bruit lui avait fait grincer des dents et les rires un instant s'en étaient allé, le laissant là, seul, perdu dans cette pièce qui ne semblait jamais se terminer. Il se mit à courir, sans but, longeant le mur, espérant simplement s'éloigner assez pour ne pas être rattrapé par la voix qui lui aurait simplement donné envie de se défenestrer. En nage, le souffle court, haletant, après avoir cherché à travers l'obscurité une échappatoire à ce cauchemar, sa main glissa mollement sur une poignée tandis que son estomac surchargé tintait à nouveau de rouge le sol.

Sans même s'en apercevoir il ouvrit la porte, chancelant au passage. Des bruits d'eau diffus lui parvenaient et un bruit sourd comme les battements d'un cœur immense dans une cage thoracique sur le point de céder. Une nouvelle quinte de toux le couvrir de sang. L'odeur s'immisça dans ses narines, dans sa bouche avec le même plaisir qu'un baiser dérobé à un enfant réticent. Son corps entier trembla et en écho, le tambourinement du cœur lui répondit. Fourbu, harassé et malade, il se releva, passa par habitude une main devant sa bouche pour se défaire du suçon de l'hémoglobine. Le brun frémit, alors qu'il prenait appuie sur jambes pour ne pas vaciller de nouveau. A ses tempes, les sons semblaient difformes, grossiers et vils, il resta ainsi quelques secondes avant d'enfin trouver dans le noir, la surface rêche du bois. Une écharde s'immisça sous sa peau, serpent de la douleur, encanaillé avec le péché. Sa bouche pâteuse redoutait d'abaisser cette poignée lisse que ses doigts effleuraient. Ce qu'il y avait par-delà ça, il en était sûr, ne présageait rien de bon. Il le redoutait. Un instant son esprit songea à faire demi-tour. C'est là que le cri d'une intensité rare résonna à ses tympans, tout son être se crispa d'un bloc, il serra si fort la poignée que ses ongles marquèrent le bois, il crut perdre connaissance, mais de l'eau coula à ses pieds sans qu'il comprenne d'où elle pouvait provenir. Il tomba à genoux, la tête entre les mains, ces dernières plaquées contre ses oreilles, les cris résonnant dans son cerveau à lui faire perdre la raison, il vit alors la clé, trouble, floue, incapable de discerner si elle était réelle ou non. L'eau prit une teinte rosée alors que son estomac se vidait un peu plus.

A nouveau il se redressa, s'appuyant sur la porte. Encore une quinte de toux comme celle-ci et il ne se relèverait pas de sitôt. D'un geste maladroit, il réussit enfin à déverrouiller la porte et à l'ouvrir. Comme il l'avait pressenti ce qu'il vit...ne présageait rien de bon.


-Tout va bien ? S'enquit-il alors que son regard doré passait de la baignoire au petit garçon.

_________________

Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Mer 7 Aoû - 12:31

Les muscles endoloris, le petit continuait de frapper le mur, encore et encore, puisant sa force dans le désespoir de voir ce cauchemar changer, ne pas se réveiller alors que ses yeux étaient rivé sur cette silhouette inconnue qui lui a fait dieu sait quoi.

Les bruits de pas se rapprochaient de plus en plus, le rire malsain résonnait de plus en plus. Rei avait les larmes aux yeux, son pied lui faisait un mal de chien, son rythme cardiaque accélérait à en faire exploser son palpitant. Pourquoi luttait-il comme ça ? Pourquoi s'acharnait-il sur ce mur alors qu'il savait que personne ne l'entendrait.

La poignée de la porte s'activa alors. L'enfant sans bouche se recroquevilla alors par terre, prenant conscience de la futilité de son action désespérée et attendit que ça passe, qu'il se réveille. Pourtant, instinctivement, il continuait de taper du pied contre le mur, comme un ultime appel à l'aide pour le chevalier qui devait le sauver

Il entendit alors quelqu'un tousser... une toux ? Ce n'était pas normal, ça. Personne n'a jamais toussé dans ce rêve sans fin, ce film qui tournait sans cesse en boucle. Prenant le risque, il ouvrit les yeux. La porte était toujours fermée, mais on devinait quand même que quelqu'un se trouvait derrière... qui était-ce ? L'homme qui sonnera la fin du cauchemar par cet attroce épilogue qu'il connaissait si bien ou alors un sauveur qui le préservera du malin et lui offrira une alternative plus plaisante ?

Le lourd déclic résonna alors et la porte s'ouvrit, laissant passer un homme imposant, mais pas effrayant. Peut-être était-ce du à ses yeux où ne brillait nulle démence ou autre sentiment de perversion. Rei n'en resta pas moins terrifié à l'idée que cela puisse être une comédie quelconque.


« Tout va bien ? »

Rei hocha timidement la tête. Qui était-ce ? Pouvait-il vraiment faire confiance à cet inconnu ? Pouvait-il lui offrir une chance de sortir de ce cauchemar éternel ?

Il lui était impossible de communiquer autrement que par des gestes... et le langage des signes lui était inconnu, nul doute que l'autre aussi devait ignorer comment communiquer par des signes de la main bizarre.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Mer 7 Aoû - 19:33

L'enfant hocha la tête, un coup d'œil rapide lui permit de juger qu'il semblait en état de se déplacer. Le brun avança jusqu'à la baignoire. Ce qui s'en dégageait n'avait rien d'attrayant et au vu de ce qui y gisait il doutait que cet enfant y soit pour quelque chose. Du moins l'espérait-il. L'eau continuait de couler des robinets et étrangement ce fut bien la seule chose qui lui permit de ne pas paniquer.

-Partons. Lâcha-t-il de but en blanc. Y'a plus rien à faire pour... Il désigna la baignoire d'un signe de tête, sans achever, ne trouvant pas de mots pour définir ce qui y flottait.

Il pressa l'enfant vers la porte d'un signe de la main. Plus vite ils serraient sortis de là mieux ça vaudrait ! En quelques enjambées ils eurent hors de la pièce et avisant autour, il lui sembla que les ténèbres étaient plus profondes, et déjà les rires l'assaillaient. Une main sur le mur adjacent, l'autre sur l'oreille, il incita le jeune garçon à tourner vers la gauche, sous ses doigts passaient toutes sortes de matières, plus ou moins rêches, plus ou moins froides, plus ou moins visqueuses. Chaque changement lui faisant froncer d'avantage les sourcils.


-Bon sang ! Où est la sortie ?! Grommela-t-il en se retournant pour ne distinguer que les ténèbres, avant de manquer de tomber, sa main s'enfonçant dans le vide.
Sans réfléchir d'avantage, il s'avança vers l'ouverture mais un nouveau cri s'immisça dans sa tête, l'obligeant à mettre un genou au sol et à se tenir la tête dans les mains. Cette fois, la douleur l'accompagnait, intense, vive et mordante, gagnant ses bras, pareil à un étau invisible lui enserrant poignets et épaules. Un cri rauque lui échappa. De cette voix qui était sienne et qui pourtant lui était étrangère. Ses ongles s'enfonçant dans sa chair à en laisser des marques sanguinolentes autour de ses oreilles.


-Assez... Glissa-t-il dans un souffle. Pas mainten... Sa vue se troubla.

_________________

Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Jeu 8 Aoû - 19:37

Après la réponse muette de Rei, l'homme inspecta la baignoire. S'il avait une bouche, le petit aurait sans dute grimacé. Enfin bon...

« Partons. Y'a plus rien à faire pour... »

Inutile de finir la phrase car le signe de tête vers a baignoire en disait long. Évidemment qu'il n'y avait rien à faire pour eux. De toute façon, Rei ne voulait pas rester là. Si le tueur arrivait...

C'était la première fois qu'il sortait de cette salle de bains... et au vu de ces couloirs sombres et peu rassurants, c'était peut être pas si mal. Ecoutant les consignes de l'homme, il bifurquait quand il le voulait. Ces couloirs... on aurait dit qu'ils n'avaient pas de fin... tournaient-ils en rond depuis tout à l'heure ?


« Bon sang ! Où est la sortie ?! »

Il semblerait qu'aucun des deux ne soit en mesure de trouver la sortie. C'est alors que l'homme tituba et s'agenouilla alors, sa tête entre ses mains, il criait de douleur. Rei s'approcha de lui et posa une main sur son épaule, requête silencieuse pour lui demander si ça allait.

« Assez... Pas mainten... »

Qu'est ce qu'il avait ? Qu'est ce que Rei pouvait faire ? Il secoua l'épaule de l'homme, de son sauveur. S'il disparaissait, est-ce que ça irait pour lui ? Pourra-il jamais sortir de son cauchemar sans soutien extérieur? Sans doute jamais. Il fallait qu'il tienne le coup, il fallait qu'il survive et le guide vers la lumière.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Ven 9 Aoû - 12:42

L'enfant le secoua, pour l'inciter à rester, à se ressaisir. Si seulement c'était si simple ! Il ferma les yeux, brièvement et l'observa à la dérobée, ses yeux immenses, et le sang ci et là sur lui. Il y avait quelque chose d'étrange avec cet être mais il n'arrivait pas à savoir quoi avec ses cris qui résonnaient dans sa tête. Les secousses persistèrent, tout comme les cris, plus présents, plus nets, la douleur sur ses bras avait sur lui le même effet qu'un marquage au fer rouge. Mais aucune trace n'apparut. Rien hormis les traits rouges laisser par ses ongles.

Son compagnon ne dit mot, continuant à le secouer comme pour le presser de se rétablir. Après des minutes interminables, où le souffle court, le brun crut qu'il allait définitivement perdre connaissance, du mieux qu'il put, pour la énième fois, l'homme prit appuie sur lui et tenta de se relever. Une main plaquée à l'endroit le plus douloureux de son épaule gauche, il scruta les ténèbres dans l'espoir d'y déceler un semblant de lumière. Mais rien n'y fit.


-Essayons par là. Déclara-t-il en indiquant l'espace qui avait causé sa chute, avant de s'y engouffrer.

_________________

Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Dim 11 Aoû - 10:58

Etait-il de nouveau seul ? Cet homme allait-il l'abandonner la ? Qu'est-ce qu'il avait ? Il devait se sentir vraiment mal ! Et dans son état actuel, Rei ne pouvait rien faire ! C'était juste un enfant sans bouche tel qu'on pouvait le voir ! Il n'était pas sous sa véritable apparence, celle grâce à laquelle il aurait pu se rendre un peu plus utile comme porter l'homme jusqu'à la sortie, pour peu qu'il la trouve à temps.

Finalement, il se releva, la main plaquée sur son épaule gauche.


« Essayons par là. »

Il indiqua l'embranchement. On n'y voyait pas plus la bas que devant eux, de toute façon. Rei fit quelques pas, prudents, restant à proximité de l'adulte. Il avait tellement peur que son cœur pourrait bien menacer de faire un bond hors de sa cage thoracique. Tentant de garder contenance, il poursuivit lentement sa progression jusqu'à arriver devant des escaliers. Les ténèbres, toujours omniprésentes, ne laissaient pas voir ce qui se trouvait en bas. Le petit, prudent, s’agrippa à la rampe et descendit lentement, restant près de son ange gardien de fortune.

En bas se trouvaient encore des couloirs. Rei s'arrêta, ne sachant où aller. Est-ce qu'ils allaient encore errer longtemps comme ça parmi les ténèbres ? Se tourna vers l'homme, il lui jeta un regard mi-inquiet, mi-interrogateur. Est-ce qu'il sera encore capable de continuer  longtemps comme ça ?
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Jeu 5 Sep - 10:22

A la suite de l'enfant, il descendit les escaliers, et retint de peu un juron en se rendant compte qu'ils n'étaient pas plus avancés qu'à l'autre extrémité. Son poing s'abattit violemment sur le mur le plus proche avant de se reposer à nouveau sur son épaule endolorie.

- Ca commence à bien faire !  Où est cette foutue sortie ?!

L'enfant lui adressa un regard singulier mais il n'y fit pas attention, se concentrant au maximum pour tenter de percer les ténèbres face à eux. Depuis le temps qu'ils arpentaient cette maison, jamais encore il n'avait croisé une fenêtre -même close- ou une porte différente des autres. Ca ne semblait pas être un hôpital pourtant. Où avaient-ils donc atterri ?

Que fallait-il donc faire pour obtenir un semblant de lumière ici ? Peut-être que cet enfant savait quelque chose ?


- Dis-moi, tu... Il s'arrêta net, réalisant enfin ce qui n'allait pas, restant bête sous la surprise quelques instants. Il avait été si abasourdi par ses crises qu'il n'avait même pas remarqué que le petit être était dépourvu de bouche. Ca expliquait tellement de choses !  Sa main passa sur son visage puis il eut une idée. Farfouillant dans ses poches, il trouva par miracle un papier et un crayon et les lui tendit : Ce ne sera pas aussi efficace que d'entendre réellement ta voix, mais bon, au moins si tu veux communiquer on aura une base.

Un nouveau cri le fit chanceler et il s'adossa au mur attendant que ça passe, serrant les dents. Glissant d'une voix hachée :

- Tu...as une idée...de comment...sortir d'ici ?

Son regard se fit fiévreux mais il tint bon, fixant l'enfant, espérant qu'il aurait peut-être une solution à leur problème.

- Ou trouver une source...quelconque de... lumière ?

Ses doigts se crispèrent sur sa peau, il n'avait que faire de la douleur qui partait de son poing pour se répandre d'avantage dans son organisme, il voulait juste que ces cris prennent fin.

_________________



Dernière édition par Louve le Sam 7 Sep - 8:48, édité 1 fois
Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Ven 6 Sep - 21:22

La tension était de plus en plus pesante. Rei ne savait vraiment pas quoi faire pour sortir de ce labyrinthe. Comment une maison pouvait être aussi grande ? C'était impossible ! Enfin... rien n'était impossible dans un cauchemar. Il fallait qu'il se réveille et vite... ou bien transformer ce cauchemar en rêve paisible, mais comment ? Il a déjà tenté d'influencer sur ses songes plus d'une fois. Il était conscient de rêver, mais contrairement aux idées reçues, savoir qu'on rêve ne nous octroie pas de pouvoir divin...

« Ca commence à bien faire ! Où est cette foutue sortie ?! »

Son « sauveur » frappa le mur, énervé. Rei pouvait le comprendre : tous ces efforts ne menaient à rien, ils ne voyaient pas le bout du tunnel et il faisait tellement sombre... sa lueur d'espoir faiblissait de plus en plus alors que la fatalité lui murmurait que demain, tout redeviendra comme avant : il sera à jamais prisonnier de cette salle de bains ensanglantée.

« Dis-moi, tu... »

Rei observa son interlocuteur qui le dévisageait comme s'il venait soudainement de réaliser quelque chose... et ce fut le cas visiblement car il lui tendit alors un papier et un crayon. Visiblement, l'absence d'appendice buccal était vraiment discret, chez lui.

« Ce ne sera pas aussi efficace que d'entendre réellement ta voix, mais bon, au moins si tu veux communiquer on aura une base. »

Rei observa les outils... oui : un papier et un crayon étaient ses seuls moyens de communication, en rêve comme en réalité. Depuis quand n'a-il pas fait vibrer ses cordes vocales ? Depuis trop longtemps sans doute.

« Tu...as une idée...de comment...sortir d'ici ? »

... il était sérieux, là ? Si Rei savait comment sortir, il l'aurait guidé dès le début plutôt que le laisser errer dans ce labyrinthe ! Bon, il y avait bien une possibilité en brisant le miroir, mais... Rei ne voulait pas rester prisonnier de cet enfer éternellement...

« Ou trouver une source...quelconque de... lumière ? »

Une source de lumière ? Non, il ne voyait pas. Après tout, ce n'était pas comme s'il y avait un interrupteur sur les murs pour...

Rei leva alors les yeux vers les murs, plus précisément sur le petit bout de plastique encastré dans un petit boitier... si, il y avait une source de lumière... mais était-ce vraiment une bonne idée ? Après tout, il y avait... Rei tendit l'oreille... rien, pas un bruit. Mais était-il vraiment parti pour autant ?

Qu'est-ce qu'ils risquaient de plus de toute façon ? Après tout, ils n'ont pas non plus été vraiment discret dans leur fuite.

Lentement, il tendit la main, posant son doigt sur le bouton... et baissa l'interrupteur.

Un clic et l'ampoule grésilla avant de diffuser une lueur continue. Le couloir était en somme toute assez banale avec son lot de portes, deux ou trois sans compter ceux dans l'embranchement Il n'y avait aucune trace de salissure ou d'anomalie. La seule chose insolite était la porte au bout, entrouverte. Rei observa la porte, perdu dans son seul souvenir de l'avant : est-ce que c'était la pièce où a démarré son souvenir ?

Il tourna les yeux vers son interlocuteur, ayant oublié le papier et le crayon pour poser une question muette: et maintenant ?
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Sam 7 Sep - 9:32

Quelques instants seulement après son ultime question, un flash vif vint l'éblouir. Instinctivement il mit son bras en rempart, et vit s'immiscer dans son champ de vision une grande tâche noire.

- Suffisait de demander c'est ça ? Grommela-t-il en essayant de chasser ce trouble supplémentaire. Un sourire furtif passant tout de même sur ses lèvres.

Il fixa l'enfant, mais rien n'y faisait : la tâche se perpétuait, il n'arrivait pas à distinguer l'intégralité de son visage. Il fixa le papier dans ses mains, et le résultat ne fut guère plus efficace.


- Bon, tu as une préférence ? Réalisant que la question était peut-être un peu trop vague il précisa : Pour la porte à prendre...

Il se détacha du mur et déjà sa vision chassait l'intruse. Il remarqua alors la porte entrebâillée. Après plusieurs inspirations, il posa une main sur l'épaule de l'enfant avant de glisser.

- Ne tardons pas. Je ne sais pas qui t'a enfermé mais mieux vaut ne pas trop trainer.

Sa main se détacha, et son regard couru sur le paysage. L'air de rien voir où il mettait les pieds le rassura grandement et les cris dans sa tête, comme exorcisés par de l'eau bénite, se firent murmures. Il reprit un peu du poil de la bête, et s'avança d'un pas décidé vers le fond du couloir.

- Tu reconnais quelque chose ?

La tâche n'était désormais plus qu'un point noir auréolé dans son champ de vision, il observa avec curiosité le couloir, aucun signe distinctif, pas un tableau, le mur lisse et peint de blanc, rien qui ne soit en accord avec la pièce qu'ils avaient quitté plutôt. Mais derrière les portes suivantes, y aurait-il une autre vision plus joyeuse ? Son pas s'allongea, tentant tout de même de ne pas distancer celui de l'enfant, et il dut se faire violence pour passer devant la première porte qui se présenta à eux sans tenter de l'ouvrir.

_________________

Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Dim 8 Sep - 16:05

Avec la lumière grésillante et les couloirs relativement propre, le cauchemar n'était plus si cauchemardesque que ça. Rei observa les alentours, un peu plus rassuré, mais les sens toujours aux aguets. Il n'était toujours pas réveillé alors il restera prudent.

«  Bon, tu as une préférence ? Pour la porte à prendre... »

L'enfant observa le long couloir... oui, à part celle entrebâillée, il y en avait d'autres mais... sa préférence allait quand même pour celle entrouverte, même si ça pouvait être un piège.

« Ne tardons pas. Je ne sais pas qui t'a enfermé mais mieux vaut ne pas trop trainer. »

Oui... il avait raison. Si ça se trouve, en ce moment même, le coupable était juste derrière eux, attendant un moment propice pour agir... le petit boulanger prit une profonde inspiration par le nez et entama l'avancée.

« Tu reconnais quelque chose ? »

Rei ne répondit pas, que ça soit par papier ou par un hochement de tête. Difficile de parler de reconnaître quoi que ce soit : dans ses souvenirs, il faisait nuit noire, la lumière était éteinte et seule la lumière diffusée par la salle de bains lui indiquait où aller. Pouvait-il affirmer, avec si peu d'informations, reconnaître l'endroit ?

Arrivé devant la porte, Rei posa une main prudente sur la poignée et tira lentement. Les gonds grinçaient, Rei serra les dents (si encore il en avait) et s'attendait à se faire attaquer ou quelque chose comme ça.

La pièce derrière était tapissée d'un papier peint bleu sombre, le lino sur le sol imitait les motifs d'un plancher boisé. C'était une petite chambre d'enfant avec son lit, le bureau et une unique peluche sur le lit décorait la pièce. Rei observa longuement la pièce qui ne lui disait rien et ramassa la peluche. Il eut alors un flash et quelque chose s'immisça dans la tête : une sorte de film qui se mit en branle tout seul, images et sons plus vrais que nature.

Quelle horreur ! C'est le petit qui a fait ça ?
Le petit Rei ? Non, il a toujours été pourri gaté et malpoli mais il irait pas jusqu'à faire ça.

Hé ! Le nouveau ! Pourquoi tu parles pas ? On t'a coupé la langue pour nourrir le chat ?

Il ne s'intègre pas à l'orphelinat, monsieur le directeur. Il reste dans son coin et si qui que ce soit l'approche, il hésite pas à mordre. Regardez cette marque sur mon bras, il m'aurait arraché la main si je ne l'avait pas assommé avec le balai !

Un hurlement s'échappa de sa bouche nouvellement apparue. Rei tituba et lâcha l'ours en peluche, plaquant alors sa main sur son orifice buccal. Un flots de souvenirs s'étaient greffés à ceux qu'il avait de son avant : on l'a retrouvé en dehors de la maison et des gens ont mené une enquête avant de l'envoyer à l'orphelinat. Il ne parlait à personne et tenait à l'écart quiconque tentait de l'approcher, n'hésitant pas à mordre au besoin. C'était vraiment sa vie, ça ? Non, pas possible. Sa mémoire s'arrêtait à la convocation au bureau du directeur maintenant. Rei lâcha sa bouche et observa l'ours en peluche. Il n'avait pas fait attention mais un petit objet tranchant sortait du ventre, une pointe brillante, le reste devait être dans le ventre de l'ours en peluche... l'enfant tourna alors son regard vers l'homme puis attrapa la peluche puis la main de son sauveur. Maintenant, il savait où était la sortie. Il pourra toujours faire un mind up à son réveil.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Dim 8 Sep - 18:04

Il s'était attendu à beaucoup de choses, mais pas à cette scène d'une banalité sordide. L'interrupteur sur lequel il avait appuyé peignait un tableau digne d'un livre pour enfant. Ça avait suffi pour le mettre sur le qui-vive, particulièrement lorsque l'enfant fit un bond en arrière, un bond tel qu'il avait bien cru qu'il allait se prendre le mur derrière lui. Heureusement il n'en fut rien et un soupir de soulagement s'échappa de ses lèvres. Cette fois il remarqua bien vite que ce qui avait toujours manqué à son parteniare venait de réapparaitre. Un sourire passa sur son visage, mais bien vite, il eut la désagréable impression qu'ils n'étaient plus tout à fait seuls. Son regard bleuté coula sur le couloir, il ouvrit la bouche pour parler, mais n'eut pas le temps d'articuler quoique se soit que le jeune homme l'entrainait d'avantage dans la chambre.

Au moment où leurs peaux entrèrent en contact, le noir se répandit de nouveau dans le couloir, laissant juste la lumière au-dessus d'eux vaciller, et son crâne le faire souffrir : il avait butté dans le plafonnier et une myriade de sensations désagréables -comme de concert avec sa poisse- se remirent en marche. Son épaule le brûla au point de lui arracher un cri de douleur rauque. Ses poignets lui faisaient mal, comme s'il était attaché, et son souffle se raréfia grandement. La seule pensée qui parcouru son esprit fut pour son compagnon de fortune :


- Fuis... Lâcha-t-il avant de tourner vers la porte un regard fiévreux.

Un bref instant, il lui sembla voir au loin luire quelque chose, à travers les ténèbres. Quelque chose qui ressemblait plus ou moins à une grande ombre. Dans son cerveau, seule deux lumières vives virent consolider l'idée que cela puisse avoir des yeux. Il serra les dents et se dit que ce qui l'attendait n'aurait absolument rien de sympathique si cette…"chose", approchait d'avantage.

_________________

Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Mer 11 Sep - 10:59

L'enfant tenta de se ressaisir. Ce flot de souvenir l'a autant étourdi que surpris. Il a toujours été solitaire et muet, mais jamais il ne lui serait venu l'idée de mordre les gens pour les faire fuir. Il a vraiment été comme ça ? C'était assez troublant, il ne savait plus quoi penser.

L'homme, pour sa part, observa le couloir et, au moment où Rei attrapa sa main, les ténèbres revinrent, accompagnées de ce rire sordide qui l'effrayait tant.


« Fuis... »

Fuir ? Mais... et lui ? Rei leva ses yeux vers le grand homme qui semblait vraiment mal en point. Malheureusement, la seule sortie était celle d'où venait le rire. Il y avait bien la fenêtre au dessus d'eux mais elle était trop haute pour Rei et l'homme semblait visiblement trop mal en point pour bouger.

Silencieusement, Rei serra l'homme dans ses petits bras pour le remercier, puis extirpa maladroitement le morceau de miroir avant de le coller à son autre moitié.

Rei ouvrit péniblement les yeux. Il était à présent allongé dans son lit, bel et bien de taille adulte. Le boulanger se leva et remit le drap sur le grand miroir. Ce bout de tissu glissait sans arrêt. Il devrait trouver un moyen pour que ce truc reste définitivement sur le miroir...

Au moins, cette fois, ça a été différent. Il a fini par avoir une fin différente que l'atroce douleur qui suivait l'entrée de l'ombre dans la salle de bains... qu'était-il arrivé à son sauveur ? Et que signifiaient tout ces souvenirs ? Rei l'ignorait. Il savait juste qu'il a fini dans un orphelinat, chose extrêmement logique, mais pourquoi avait-il ce comportement extrémiste pour repousser tout le monde ? Pourquoi est-ce qu'il mordait pour faire fuir les gens ? C'était un comportement tellement animal, barbare et ça ne lui ressemblait pas du tout...

Il observa l'horloge pendue au mur... il était encore tôt, mais ça ne valait pas le coup de se rendormir. La matinée allait bientôt commencer, autant se préparer maintenant. Bien vite, ses soucis allaient être chassés, d'abord par l'eau chaude d'une bonne douche, puis par la bonne odeur du pain bien cuit et des pâtisseries sortant du four. Le bal des clients allait commencer et rythmer sa journée, jamais plus de paroles que nécessaires : bonjour, la commande, merci au revoir... oui, il n'y avait pas besoin de mordre pour que ces gens le laissent seul, il suffisait qu'ils viennent prendre leur pain et leur croissant puis salut la compagnie...

Et pourtant il aimerait bien qu'on le tire de sa solitude...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La maison du cauchemar [Pv Louve] Aujourd'hui à 9:47


La maison du cauchemar [Pv Louve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Jeu]Célébrités et Maison
» Logiciel dessin maison
» Baliste faite maison
» [A lire] Le Renard et la Louve
» Guide d'achat Maison Martell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives :: RPs Terminés-