Partagez|

C'est ma tournée !

Noah
Messages : 46
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 21
Localisation : Jamais au même endroit.

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Entrave: Obsession de la mobilité
Métier: Gérant du café
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: C'est ma tournée ! Mer 18 Sep - 18:53

Qu'est-ce que je m'ennuie. C'était exactement ce que je pensais, et plus je le pensais, plus ça m'énervait. Je savais tellement pas quoi faire que je regardais le café vide assis au bar en sirotant une grenadine. Je jetai un œil au placard à alcools, qu'il ne fallait ouvrir qu'avec modération selon Bird. Je repensais à la carte de cocktails que j'avais remplie quelques jours auparavant, ajoutant tous ceux que j'avais trouvés alléchants dans un livre sur le sujet. Toutes ces recettes que j'avais marquées et que je n'avais pas encore pu tester alors que tous les ingrédients étaient là. Mince. Noah bouge-toi.
Je me levai, passer dix minutes assis sur une chaise me semblait déjà trop. Même s'il avait plu ce matin, il était actuellement quinze heures et le soleil rayonnait de tous ses feux. Ni une ni deux, je pris un balai et nettoyai la terrasse. Puis j'ouvrit le débarras en décrétant solennellement que l'été n'était pas terminé. J'installai les tables et les chaises en deux temps trois mouvements, passai un coup de chiffon pour qu'elles resplendissent et observai mon travail, plutôt fier. Mais après cela, restait à savoir comment attirer les clients dans mon antre. Que dis-je ? Clients ? Des amis serait un terme bien plus approprié !
Je passai à l'arrière et enfilai mon plus bel habit de serveur. Non pas que j'aimais vraiment tenir ce rôle mais il fallait avouer que l'uniforme m'allait comme un gant. Je m'admirai dans le miroir en tournant sur moi-même, m'observant brièvement le derrière en arborant un sourire satisfait. Tout en ajustant mon nœud-papillon, j'arrivai à la terrasse l'imaginant déjà remplie de clients.
Mais à mon grand désarroi, ce ne fut pas le cas. D'un pas décidé, je me plaçai devant mon enseigne, empiétant légèrement sur l'allée où les passants s'adonnaient à la marche. S'il ne viennent pas à moi, j'irai les chercher !
Je pris une grande inspiration, et m'adressai aux personnes présentes de mon ton le plus persuadant :

- Mesdames et messieurs habitants d'Espérance ! Jeunes et moins jeunes, petites et jeunes, beaux ou laids, je m'adresse à vous. Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, aujourd'hui, j'ai ouvert le café ! À ce moment je pus entendre quelques remarques admiratives ironiques. Oui je sais, c'est assez exceptionnel. Mais ce que j'ai cependant du mal à comprendre c'est pourquoi je ne vois aucun cul posé sur ces chaises ! Regardez ! Elles n'attendent que vous !

J'allai caresser une chaise pour prouver à mon public qu'elle ne mordait pas, mais celui-ci semblait s'en contreficher. Je fronçai les sourcils. Voilà qu'ils se remettaient à passer en m'ignorant de manière tout-à-fait déplorable. Je ne me laisserai pas faire !
Je montai sur la chaise dont je paraissais tant épris quelques instants auparavant et repris de plus belle :
- C'est ma tournée !

Je vis quelques têtes se redresser. Tout de suite certains paraissaient intéressés ! Mon visage prit un air malicieux et je descendais de mon piédestal.
- Il me semble avoir vu parmi vous des intéressés, me trompe-je ? ha ha. Allez, soyez pas timides ! J'ai refait la carte des cocktails pas plus tard qu'avant-hier...

J'aperçus mon petit Julien qui semblait vouloir se défiler au loin, je m'approchai et lui posai alors une main sur l'épaule en affichant mon sourire le plus pervers.
- Juju, tu refuserais pas pareille invitation, n'est-ce pas ?

Je ne lui laissai pas le temps de contester et le prit par les épaules pour le guider jusqu'à une table avant de lui tendre la carte. "Aujourd'hui exceptionnellement j'oublie même que tu es mineur."


Dernière édition par Noah le Sam 21 Sep - 16:42, édité 1 fois
Julien
Messages : 42
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 18
Localisation : Loin de toi

Feuille de personnage
Âge: 13 ans
Entrave: Je-m'en-foutiste
Métier: Fermier
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Jeu 19 Sep - 17:59

Une nouvelle journée commence.

J’ai terminé mon travail à la fermette très tôt ce matin, histoire d’avoir du temps pour moi à ne rien faire.
Je me balade dans le bourg, détaillant du regard chaque passant, chaque ruelle, chaque objet qui traine pour tenter de trouver un élément qui réveille ma mémoire endormie. Ce seul souvenir de pointe me hante, le fait que je n’ai aucune autre information à part cette forme sur mon passé me frustre énormément.

Ah ! Quelque chose de familier !
C’est une voix, je me rapproche d’elle, même si une sorte d’instinct me hurle de faire demi-tour en prenant mes jambes à mon cou.
Croyant à une réaction normale lorsque le cerveau se prépare à affronter son passé, je continue mon avancée, ignorant tout du danger qui m’attend au coin de la rue.
La voix forte qui saute dans mes oreilles est décidément trop familière, je commence à ralentir le pas, sentant que quelque chose ne va pas.

Mais je me suis rend compte trop tard que c’était Noah, qui beuglait comme un vendeur de poissons juste devant le café, qu’il venait sans doute d’ouvrir par sa propre initiative.
Trop tard pour faire demi-tour, le mouvement brusque attirerait sa rétine et je me ferais voir.
Je décide de passer en mimant la tranquillité (alors que je suis tendu comme une corde à linge), en tentant d’avoir l’air le plus naturel possible afin de ne pas attirer son attention.
Ne pas le regarder, ne pas le regarder…

Alors que je pensais être tiré d’affaire, une main se posa sur mon épaule.

-Juju, tu refuserais pas pareille invitation, n'est-ce pas ?

Flûte, repéré.
Je le regarde avec un faux sourire, qu’il ne semble pas prendre en compte. Il me pousse vers une table et me met la carte entre les mains, puis il me dit :

-Aujourd'hui exceptionnellement j'oublis même que tu es mineur.

Ca veut dire quoi, ça ? Que je peux picoler ?
Si Bird te chope, t’es mal.
Je fais glisser mon doigt sur le plastique de la carte, en ayant un air faussement intéressé par toutes les boissons inscrites.
Un verre d’eau ?
Ca le vexerait, mais je n’ai pas spécialement envie de prendre autre chose, même pour lui faire plaisir. Conscient qu’il me retiendra pour encore un bout de temps, je décide de lui lancer :

-Je sais pas… Tu me conseilles quoi ?
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Lun 23 Sep - 17:45

Louve avait rarement mis les pieds au café, non pas que cela ne l'intéressait pas -bien au contraire, mais à chaque fois qu'elle était passée aux alentours, ce dernier été soit fermé soit bondé. L'alcool n'aidant en rien la gente masculine à la considérer différemment....elle avait le plus souvent passé son chemin. Mais une fois n'était pas coutume, elle avait entendu les appels de Noah qui faisait sa pub et l'avait observé trainer Julien d'un air insistant. Quelques secondes, elle pesa le pour et le contre et songeant qu'il n'y avait personne d'autre, haussa les épaules avant de s'avancer toute guillerette jusqu'à la terrasse, gratifiant les deux garçons d'un sourire.

- Bonjour ! Puis-je me joindre à vous ? Elle s'inclina légèrement en avant et passa les mains dans son dos.

Profitant de l'instant de surprise de chacun pour détailler un peu le café, ses chaises rutilantes, ses tables spacieuses, son odeur si singulière, son serveur si élégamment vêtu, qui acquiesça d'ailleurs avant qu'elle ne s'asseye. Bien vite elle eut elle aussi une carte entre les mains. Après l'avoir parcouru en diagonale, elle arrêta finalement son choix sur un cocktail, non sans avoir hésité au préalable entre un Monaco ou un demi pêche.


- Est-ce qu'une téquila sunrise ce serait possible, s'il vous plait?

La blonde se sentait d'humeur joyeuse et se surpris même à espérer que cela soit contagieux pour que d'autres personnes les rejoignent. Elle avait envie de faire la fête, comme ça n'avait pas été le cas depuis longtemps.
La jeune femme parvint même à laisser ses sempiternels questionnements au sujet d'Espérance de côté pour leur préférer la quiétude d'un lieu où le soleil les couvrait de ses doux rayons, et où il faisait sûrement bon vivre ou faire de nouvelles rencontres.

_________________

Noah
Messages : 46
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 21
Localisation : Jamais au même endroit.

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Entrave: Obsession de la mobilité
Métier: Gérant du café
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Lun 23 Sep - 19:21

Avec mon petit calepin entre les mains, je me sentirai presque vraiment serveur. Tout fier j'attends comme un petit chien que Ju' se décide. Je suis content de le voir étudier la carte avec autant d'intérêt, quand finalement il me demande, à moi, de lui conseiller quelque chose. Je porte mon crayon à mon visage et appuie la gomme sous ma lèvre inférieur en faisant la moue et lève les yeux au ciel. J'essaie de visualiser les cocktails que j'ai mis dans la carte. Quelque chose de pas trop fort pour le petit pour commencer, mais qui soit assez bon pour ne pas le dégoûter. Quelque chose de fruité peut-être ? Mais j'ignore le genre de fruits il aime... Un truc avec du jus d'orange ? Je vais lui demander. Non. Si je lui demande je dévoilerais instantanément mon manque de professionnalisme ! Bien, je vais choisir par moi-même ce qui me semble le plus approprié.
- Un GK Sunrise t'irait bien, je pense, dis-je sereinement avant d'ajouter pour ne pas laisser mon protégé dans le brouillard et lui montrer par la même occasion comme je suis impressionnant, C'est un cocktail simple à base de jus d'orange et d'un peu de guignolet, je pense que pour toi ce sera parfait !

Alors que j'attendais la réponse du jeune garçon, j'entendis un pas léger sur les dalles de la terrasse. Je me retournai pour voir une ravissante jeune femme. Presque aussi grande que moi pour ne pas dire autant, je restai un instant perplexe lorsqu'elle nous adressa un sourire.
- Bonjour ! Puis-je me joindre à vous ?

L'avais-je déjà vue ? Ha, non impossible, je m'en serais souvenu. Je me souviens assez bien de chaque personne que je rencontre en général. Et celle-là, si je l'avais déjà vue, je lui aurais même sans doute adressé la parole. Me perdant dans des réflexions inutiles, j'en avais presque oublié de l'installer.
Je lui tirai alors la chaise à droite de Julien, installant mes deux clients à la même table avant de lui glisser la carte dans les mains. À sa manière d'étudier la carte, je devinais que c'était une connaisseuse. Peut-être l'était-elle même plus que moi ? Il faut dire qu'avant de fourrer mon nez dans le bouquin des cocktails et alcools l'autre jour, je ne m'y connaissais pas vraiment non plus. Hormis ce que mon ancien patron m'avait appris très brièvement.

- Est-ce qu'une téquila sunrise ce serait possible, s'il vous plait?
- Sans nul doute Mademoiselle, je vous apporte ceci tout de suite. répondis-je de ma voix la plus virile et mature. Du coin de l'oeil je pus voir Julien lever les yeux au ciel. Je lui apprendrai à charmer les demoiselles puisqu'il semble si jaloux. Et toi Julien, un GK sunrise alors ?

Une fois avoir obtenu ma réponse, je récupérai les deux menus et me retirai à l'intérieur pour me mettre à la confection de leurs cocktails.
Victor
Messages : 121
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 24
Localisation : Au creux de l'oreille

Feuille de personnage
Âge: 20
Entrave: Depressif chronique
Métier: Violoniste/Compositeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Mar 24 Sep - 17:20

Besoin de boire quelque chose. De fort.
Victor venait d'apprendre une nouvelle qui l'avait chamboulé. Lorsque l'on croit connaitre une personne, et qu'un mystère de son histoire s’éclaircit, dévoilant une face caché de celui que vous nommez "ami"... Le choc fut terrible, mais il devait l'accepter, c'était ainsi. Bien qu'elle soit détestable à admettre, cette vérité avait œuvré à faire de son ami ce qu'il était aujourd’hui.

Son violon lui permettait de calmer bien des états, mais là, il lui fallait quelque chose de bien plus radical. Il arrêta d'un geste net le fil de sa mélodie, et attrapa sa veste avant de passer le pas de la porte. Cette dernière claqua sous le poignet ferme du jeune homme. Pourquoi ne parvenait-il pas à dépasser cet énervement? Chacun était libre de ses choix, aussi déplorable soit-il, l'erreur est humaine et il s'agissait là d'un acte passé qui ne le concernait en rien.

Il se dirigea au café de la place, décidé à y trouver une solution radicale contre ses maux. Il aperçut alors à une table extérieure, Louve, accompagné d'un jeune garçon. Le sort s'acharnerait-il à le contrarier aujourd'hui? Sans plus de détour, Victor se rendit à l’intérieur de l’établissement, héla le serveur, lui intimant prestement de lui servir une vodka. Il la bu d’une traite puis, d'un ton plus conciliant, en commanda une seconde et alla s'installer en terrasse.

Le garçon alla se poser à la table voisine de celle de Louve et du garçon avec qui elle partageait son temps libre, et but avec la même ferveur que la première, sa consommation, acharnant la mine d'un crayon sur une pauvre feuille de papier. Dessinant d'inexorables tourbillons dans le coin de la feuille.
Julien
Messages : 42
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 18
Localisation : Loin de toi

Feuille de personnage
Âge: 13 ans
Entrave: Je-m'en-foutiste
Métier: Fermier
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Sam 12 Oct - 11:14

Noah semble faire un grand effort mental pour me proposer une boisson que j’apprécierais, est-ce qu’il doute à ce point là de mes goûts ?
Après quelques secondes de réflexion sur ce grand sujet philosophique qui est "Quel liquide qu’il va restituer sous forme d’urine dans la journée vais-je lui proposer ?", il se décide finalement à dire :

- Un GK Sunrise t'irait bien, je pense

Un quoi ?
T’aurais pas pu me proposer un simple jus d’orange, plutôt ? Et il y a quoi, là-dedans ? Des fruits ? Des légumes ? Du sans-plomb 95 ?

- C'est un cocktail simple à base de jus d'orange et d'un peu de guignolet, je pense que pour toi ce sera parfait !

Je n’ai aucune idée de ce qu’est du guignolet, mais si tu penses que ça m’ira, fais-toi plaisir, de toutes façons c’est toi qui paye.
Alors que j’allais approuver son choix par un marmonnement, une jeune femme s’approche de nous, lance un sourire angélique et dit :

- Bonjour ! Puis-je me joindre à vous ?

J’ai juste envie de lui balancer un désagréable « On s’connait ? », mais pour ne pas me faire tirer les oreilles, je lui rend un sourire digne d’un enfant sage.
J’espère qu’elle saura attirer l’attention de Noah, pour que je puisse m’éclipser discrètement…
Elle saisit la carte, la fouette d’un regard et pose son doigt sur un coin, avant de dire :

- Est-ce qu'une téquila sunrise ce serait possible, s'il vous plait?

Toutes les boissons finissent par le mot sunrise ou je rêve ? C’est quoi cette pseudo-ambiance de vacances ensoleillés ? On est pas à la plage, mince !

- Sans nul doute Mademoiselle, je vous apporte ceci tout de suite.

Ah, évidemment. Une femelle se ramène et il faut que l’autre fasse le paon en sortant la plus belle phrase soutenue qu’il est capable de faire.
Je lève les yeux au ciel, en espérant secrètement qu’elle le remarque, puis, Noah me lance :

- Et toi Julien, un GK sunrise alors ?

J’approuve d’un signe de tête et m’appuie la tête sur mon bras d’un air ennuyé : Combien de temps ce manège va-t-il durer ? Je n’ai aucune envie de rester ici pour le restant de la journée, avec cette femme qui me met mal à l’aise.
Un jeune homme se dirige vers le bar, d’un air énervé et commande une vodka avec un air de campagnard qui n’a pas eu sa dose d’alcool de la journée.
Je le regarde par-dessus mon épaule, en train de s’enfiler sa commande à l’intérieur du café, avant d’en prendre une autre et de s’installer à côté de nous, à la table voisine.
Il boit une nouvelle fois son verre en une demi-seconde, avant de sortir une feuille et de la martyriser avec un crayon.
Okay, l’ambiance devient tendue, je bois ma consommation et je m’arrache.
Je me retourne, un brin inquiet, pour voir où en est Noah, puis pousse un soupir. Je savais que je n’aurais pas dû venir ici, surtout que j’ai une humeur de chien, en ce moment…
Je me retourne vers l'inconnue pour voir si elle me rappelle quelqu'un, mais aucune ombre de souvenir apparait dans ma mémoire.
Pour tenter de détendre l'atmosphère, je lui demande comme un petit garçon curieux :

- C'est quoi, une téquila sunrise ?

En vérité, j'en ait rien à fiche, mais je sens que cette prise d'otage va être longue, alors...
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Jeu 17 Oct - 9:30

Louve arqua un sourcil en se voyant assise près du jeune garçon mais n'en toucha mot à quiconque, après tout, ce n'était pas comme si elle ne passait pas le plus clair de son temps en leur compagnie. Elle sourit, se demandant vaguement comment entamer la conversation, avec le condamné à l'alcool en dépit de son absence évidente de majorité. Pourtant à l'instant même où elle s'apprêtait à ouvrir la bouche pour pallier à tout ça, Victor déboula dans une humeur qu'elle ne lui avait encore jamais vu et fila aussi rapidement qu'il était apparu vers l'intérieur avant d'atterrir sur la table voisine d'une humeur exécrable manifestement.
Troublée, Louve s'apprêtait à élucider le pourquoi de l'humeur meurtrière du musicien, mais son vis à vis la pris de court. La blonde afficha un air surpris, puis reprit un semblant de contenance et dans un sourire expliqua avec calme :


- Eh bien, généralement il faut un peu de téquila, un alcool plutôt fort, du jus d'orange, et du sirop de grenadine. Certaines fois, pour décorer on pose une rondelle d'orange fendue sur le rebord du verre. Comme la grenadine s'entasse au fond, ça donne naissance à un dégradé de couleurs rouge orangé qui rappelle un peu le coucher du soleil. C'est assez sucré, par contre. Elle laissa un temps pour qu'il puisse assimiler ce qu'elle venait de dire puis elle appuya sa tête dans sa main. En revanche j'ignore quel goût à un KG sunrise...C'est bien ça le nom de la boisson ? C'est un peu étrange d'appeler une boisson ainsi, non ? On dirait un code pour les espions, tu ne trouves pas ? La blonde eut un doute mais se contenta d'hausser un peu les épaules avant de lâcher de but en blanc, en lui tendant son autre main : Au fait, moi c'est Louve, enchantée, et toi ?

La jeune femme écouta avec une attention toute particulière la réponse de son vis à vis.
Elle connaissait beaucoup d'enfants d'Espérance, mais quelquefois elle s'étonnait qu'il y ait encore des rencontres qu'elle n'ait pas faites en dépit de sa présence pourtant régulière aux alentours de l'école ou à l'internat. Elle détailla Julien, se disant qu'il semblait parler tout à fait correctement, en revanche elle ne s'expliquait pas vraiment cette modulation dans sa voix. Il paraissait tendu. Était-ce à cause de leur voisin de table ? La belle décida -sans autre forme de procès- qu'il était grand temps de changer tout ça, et sans réfléchir d'avantage, se penchant un peu plus en avant, s'enquit auprès du bougon du jour, tandis que les boissons arrivaient :


- Bonjour Victor, ça te dirait de te joindre à nous ?

Noah, posa les boissons sur la table. Elle observa alors tour à tour chacun des garçons et leur adressa un sourire joyeux et franc. Comme pour leur dire qu'il faisait bon être là. Venant de sa part, pour elle qui fuyait régulièrement les présences masculines comme la peste, c'était un fait rare.

- Merci beaucoup. Mm ça a l'air bon ! ~ Lâcha-t-elle pour Noah, puis relevant vers lui son regard bleuté, réitéra la même demande que précédemment : Voudriez-vous joindre à nous vous aussi ? Plus on est de fous, plus on rit ! Et puis il fait si beau que ça serait dommage de passer son temps chacun de son côté, non ? Vous pourriez laisser votre travail une petite demie heure en plus, qu'en dites-vous ?

La blonde savait bien que ce n'était pas très sérieux ; pour elle qui travaillait également, demander à quelqu'un d'autre de laisser en plan son travail au beau milieu de celui-ci, mais Espérance semblait si...rayonnant qu'elle n'avait même pas songé une seule seconde en faisant cette offre que cela puisse déranger qui que ce soit.  
Du reste, elle ne doutait aucunement que s'il y avait des mécontents, ils ne se priveraient probablement pas pour exprimer leurs points de vue et ça lui allait tout aussi bien comme ça.

_________________

Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Mar 22 Oct - 11:24

Rei lâcha un soupir de satisfaction devant le résultat de son labeur. Sa cuisine était totalement propre. Il a passé le plus clair de son temps à récurer chaque tâche jusqu'à retrouver l'éclat d'origine du sol, des fourneaux et autre. Tout était enfin propre comme il devait l'être quand il a pris possession des lieux. Le boulanger rangea tout son attirail, et fila à la douche, laissant l'eau ruisseler sur son corps maigrelet alors qu'une question hantait son esprit :

Et maintenant ? Je fais quoi ?

Il ferma les yeux un instant, en pleine réflexion... non franchement il ne voyait pas quoi faire, là. La solitude était toujours source d'ennui. Il ne pouvait pas en vouloir aux autres : c'était sa faute à lui, Rei l'éternel muet, incapable d'ouvrir la bouche pour parler, toujours à prendre une éternité à rédiger ses paroles pour se faire comprendre. Comment se faire des amis dans cette situation ?

Le corps encore mouillé et un peu de mousse dans les cheveux, il quitta la cabine humide et s’empara d'une serviette. Il avait la gorge sèche, il avait besoin de boire... pourtant son corps semblait vouloir décliner toute gorgée d'eau, l'incitant à changer un peu ses habitudes de consommation... ouais, pourquoi ne pas prendre un jus de fruits bien frais au bar ? Il pourra toujours y distribuer les invendus de la veille. Ce n'était plus de première fraîcheur, mais ça restait parfaitement consommable et même plutôt bon.

C'est donc propre et avec un carton plein de diverses pâtisseries que le boulanger muet arriva au bar étonnamment peu peuplé. A une table se trouvaient deux jeunes gens, une jeune femme et le serveur. Étrangement, Rei avait l'impression d'avoir déjà vu la femme... Peut être une cliente occasionnelle ? Allez savoir. Bref, le boulanger se dirigea vers la table en souriant et déposa le carton plein de pâtisseries, espérant que le geste sera compréhensible : servez-vous c'est moi qui régale.
Victor
Messages : 121
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 24
Localisation : Au creux de l'oreille

Feuille de personnage
Âge: 20
Entrave: Depressif chronique
Métier: Violoniste/Compositeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Ven 1 Nov - 13:42

- Bonjour Victor, ça te dirait de te joindre à nous ?

Le jeune homme lui lança un regard dépité. Il soupira longuement avant de tourner sa chaise vers leur table. S'il avait eu davantage de force de caractère, il aurait très certainement refusé cette invitation. Mais la douceur dans sa voix, et le fait que ce soit Elle qui lui ait proposé de se joindre à leur table... Il ne pouvait refuser une telle occasion de partager un peu de son temps à ses côtés. Pourtant le jeune homme savait qu'il risquait de lui offrir une facette de sa personnalité peu attrayante et qu'il pourrait le regretter amèrement par la suite. Lorsque l'on est énervé, il est très facile de transmettre cet état autour de soi, sans que l'on ait grand-chose à faire. Victor en avait bien conscience, mais le fait d'y penser, l’énervait davantage, et donc ne pouvait faire qu'accroitre cette possibilité.

Victor s'assit, commanda d'un geste un autre verre au serveur et d'un signe de tête, salua le garçon présent à la table, lâchant d'un ton abrupte: "Victor." En guise de salutation.

Se changer les idées. Voilà ce qu'il devait faire. Mais pour le moment, mieux valait se taire et rester passif, car vue son état, il n'aurait pas pu offrir mieux. Le musicien fixa son regard au fond de son verre vide et s'impatienta de le voir, à nouveau rempli. Mais un autre garçon vint à leur table, il posa devant eux un plateau remplit de pâtisseries en tout genre. "Voilà une bien surprenante offrande... " Songea Victor. Ce dernier ne dit pas un mot, mais leur souriait innocemment. Le violoniste hésita un moment, avant de plonger sa main au hasard dans le plateau de victuailles, et y cueillit un pain au chocolat qu'il porta aussitôt à sa bouche.
Le mordant à pleines dents, il eut un petit hoquet d'exclamation. Les yeux ronds, il regarda le garçon aux pâtisseries et lui dit:

- C-c'est divinement bon... Merci.

Le serveur revint avec sa commande, et Victor s'empressa, à cœur joie, de tremper son pain dans sa vodka. Rien de choquant pour notre musicien polonais qui ne voyait là qu'une manière plus douce de noyer sa colère...
Noah
Messages : 46
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 21
Localisation : Jamais au même endroit.

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Entrave: Obsession de la mobilité
Métier: Gérant du café
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Mer 13 Nov - 22:02

Je vais les épater.
Cette phrase tournait en boucle dans ma tête, un léger sourire que je ne pouvais enlever sur mes lèvres. J'étais derrière le bar, en plein dans ma confection de cocktails quand quelqu'un est entré. Un type, avec de longs cheveux ondulés. Je trouvais étrange de s'installer à l'intérieur quand il faisait si beau dehors. Il m'appela prestement et commanda une vodka. Comprenant qu'il ne valait mieux pas le faire attendre, j'interrompis la conception des cocktails un instant pour lui servir son verre. Puis un deuxième. J'hésitais à lui laisser la bouteille mais préférais surveiller moi-même les doses. Le voyant partir en terrasse, je souris avant de retourner au bar.

J'y passe plus de temps que prévu. Heureusement que personne ne me voit, car je perdrais instantanément toute crédibilité ! Mon Dieu combien de temps ai-je recommencé le cocktail de la demoiselle ?! Argh. Julien c'est vite fait. Mais pour elle, je me dois d'en faire un parfait ! Sinon je serais instantanément grillé, et ceci ne peut pas arriver...
Je goûte. Oh voilà un bon goût ! J'acquiesce plutôt fier de moi et pose les deux verres sur mon plateau. Avant de sortir je m'efforce de regagner un air sérieux et charmeur, sûr de moi et naturel, bien sûr.

Lorsque j'arrive la jeune femme invite le chevelu à les rejoindre. Victor l'appelle-t-elle. Je devrais le retenir. Je pose les boissons devant mes hôtes.

- Merci beaucoup. Mm ça a l'air bon ! ~

Oui ! Espérons qu'il ait également a chanson ! pensai-je pour moi-même. La belle leva ses yeux vers moi et l'intensité de son regard azuré me troubla un instant.

-Voudriez-vous joindre à nous vous aussi ? Plus on est de fous, plus on rit ! Et puis il fait si beau que ça serait dommage de passer son temps chacun de son côté, non ? Vous pourriez laisser votre travail une petite demie heure en plus, qu'en dites-vous ?

Laisser mon travail ? Ce genre de proposition, on ne me la fait pas deux fois ! Optant pour une réponse polie et charmeuse, je répondis :

- J'espérais que vous me le demandiez.

J'attrapai une chaise derrière et la calai entre Julien et Louve. Emplacement tactique me permettant de retenir Julien s'il tentait de s'enfuir, tout en gardant un oeil sur ma charmante invitée. En parlant de Julien, je me tournai vers lui.
- Eh ben mon Juju, bois donc ça, tu pourras me dire si tu aimes ! lui lançai-je en lui frottant la tête frénétiquement. Bien sûr qu'il ne devait pas aimer ça, mais je ne comptais pas lui laisser l'occasion de protester !

C'est alors qu'une apparition des plus inattendues se fit remarquer. En effet, le boulanger du coin venait d'arriver avec une caisse pleine de pâtisseries. Minute, mais c'est ce boulanger ! Je me levai brutalement, retenant ma chaise de tomber en arrière.
- Ooh ! Toi ! dis-je en souriant comme un enfant de quatre ans qui vient de retrouver son jouet préféré. Je fais également le tour de la table pour aller à sa rencontre. Hé hé hé, tu es venu me voir en fait, c'est ça ? Ouaaaah, ça me fait super plaisir de te voir ! Tiens je vais t'installer, euh...

Je regarde ma place, non celle-là, je me la garde. Je décide plutôt de rapprocher une autre table et fais se déplacer Julien de manière à pouvoir étendre la table là où il se trouvait. Louve domine désormais l'assemblée de par son emplacement en bout de table et Rei s'installe à côté de Victor.

- Voilà c'est parfait ! dis-je d'un ton satisfait. Rei tu veux boire quelque chose ? C'est moi qui régale !

Pendant que Rei choisit, Victor en profite pour me quémander un autre verre. Je pars préparer leurs commandes en prenant également un petit quelque chose pour moi et revient quelques instants plus tard. Je sers alors les deux jeunes hommes en les gratifiant d'un "Et voilà pour vous." chaleureux. Je regagne ma place et boit quelques gorgées avant de reposer mon verre. Me penchant en arrière, j'ouvre mes bras comme pour m'étirer et lance, le regard levé vers le ciel :
- C'est pas génial d'être là tous ensemble par ce temps magnifique ?
Julien
Messages : 42
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 18
Localisation : Loin de toi

Feuille de personnage
Âge: 13 ans
Entrave: Je-m'en-foutiste
Métier: Fermier
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Mar 19 Nov - 21:27

- Eh bien, généralement il faut un peu de téquila, un alcool plutôt fort, du jus d'orange, et du sirop de grenadine. Certaines fois, pour décorer on pose une rondelle d'orange fendue sur le rebord du verre. Comme la grenadine s'entasse au fond, ça donne naissance à un dégradé de couleurs rouge orangé qui rappelle un peu le coucher du soleil. C'est assez sucré, par contre.

Ouais, c’est une boisson fourre-tout, quoi. Vas-y que je te met du jus d’orange, vas-y que je te met du sirop de grenadine et de la téquila… Tu veux un peu de whisky pour accompagner le tout ou ça ira ?

- En revanche j'ignore quel goût à un KG sunrise...C'est bien ça le nom de la boisson ? C'est un peu étrange d'appeler une boisson ainsi, non ? On dirait un code pour les espions, tu ne trouves pas ?

Bah oui, bien sûr, le code secret de la bombe nucléaire, tant qu’on y est ?
Elle change de sujet, en me tendant la main :

- Au fait, moi c'est Louve, enchantée, et toi ? 

Sunrise, KG sunrise, mais chut, c’est un secret.
Non sérieusement, tant mieux pour elle si elle tisse des liens rapidement, mais ça fait 1 minute que je la connais tout au plus !
Après, c’est peut-être moi qui suis associal… Je me poserais la question plus tard.

- Julien, je travaille à la ferme. 

Ma voix est tendue comme une corde de guitare, j’ai juste envie de me barrer, le psychopathe sur la table d’à côté me fait peur.
Comme si la blonde avait lu dans mes pensées (et comme si sa seule envie, c’était de me mettre le plus mal à l’aise possible), elle se pencha vers l’ivrogne pour lui dire avant que je réagisse :

- Bonjour Victor, ça te dirait de te joindre à nous ? 

Que fais-tu malheureuse !
Tu vas pas bien ? Tu ne lis pas son envie de noyer des bébés chats dans son regard ? Inconsciente !
Il se déplace à notre place en soupirant comme un buffle, avant de me regarder avec un air d’homme préhistorique :

- Victor.

Gru, moi y en a être Julien, et moi y en a lire grande colère dans ton regard, cheveux de feu.

Heureusement, Noah arrive juste à temps pour m’éviter de lui répondre, en servant, avec un air presque orgueilleux, nos boissons.

- Merci beaucoup. Mm ça a l'air bon ! ~

Je me penche avec curiosité sur ma boisson, observant sa couleur avec un sourcil relevé.

- Voudriez-vous joindre à nous vous aussi ? Plus on est de fous, plus on rit ! Et puis il fait si beau que ça serait dommage de passer son temps chacun de son côté, non ? Vous pourriez laisser votre travail une petite demie heure en plus, qu'en dites-vous ?

Je suis attablé devant une boisson suspecte, avec une jeune femme, un psychopathe et Noah… Achevez-moi maintenant.

- J'espérais que vous me le demandiez.

Haha, c’est sûr que tu n’allais pas refuser une telle invitation, n’est-ce pas ?
Comble du malheur, Noah capture une pauvre chaise sans défense et la place entre Louve et moi.
Je le foudroie du regard, je suis à la fois rassuré et frustré d’être séparé de la seule présence féminine de cette assemblée…
Je surveille le dragueur en carton du coin de l’œil, comme si je m’attendais à ce qu’il m’envoie un sourire moqueur pour me narguer.
Je me ressaisi : Il n’est pas si mesquin que ça, après tout ! C’est pas son genre de m’embêter comme ça, hein ?

- Eh ben mon Juju, bois donc ça, tu pourras me dire si tu aimes ! 

« Dis-donc, t’arrêtes de te prendre pour mon grand frère, là ? Je suis plus un gamin ! Et arrête de me tripoter les cheveux !  » ai-je envie de cracher, mais je suis trop écrasé par la pression pour réagir, et surtout pour siroter son breuvage.

- Ooh ! Toi !

Je regarde Noah se lever brusquement, et fouette du regard le nouvel arrivant, m’attendant à une nouvelle apparition démoniaque.
Ouf, ce n’est que cet inconnu de pâtissier muet, ça me rassure…

- Hé hé hé, tu es venu me voir en fait, c'est ça ? Ouaaaah, ça me fait super plaisir de te voir ! Tiens je vais t'installer, euh...

Il choisit sa place comme s’il élaborait une stratégie militaire, me déplaçant comme un vulgaire meuble pour lui faire de la place.

- Voilà c'est parfait ! Rei tu veux boire quelque chose ? C'est moi qui régale !

Rei, c’est ça ? D’accord, je retiens.
J’en profite pour chiper un éclair au chocolat dans la boite apportée par Rei, qui était déjà en train de se faire piller, et croque dedans pour repousser l’instant fatidique de la dégustation de la boisson de Noah. Je lâche un sourire, satisfait du goût de sa pâtisserie, avant d’engloutir le reste du gâteau.
Noah, qui a décidé de me frustrer jusqu'au bout, dit avec une joie visible :

- C'est pas génial d'être là tous ensemble par ce temps magnifique ?

Je l’aide à plomber l'ambiance :

- Hmm.

Mon marmonnement ne passe pas inaperçu, et un petit silence gênant se forme.
J’attrape mon verre et en sirote un petit peu. Déstabilisé par son goût plutôt surprenant, je le repose et tente d’accélérer les choses :

- Quoi de neuf ?
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Jeu 13 Fév - 12:48

Le trouble passa un instant sur le visage de la demoiselle, quand le boulanger posa sur la table un carton entier et qu’il se joignit à eux. Un instant, elle se souvint de ce rêve bouleversant avec un enfant qui lui ressemblait beaucoup. Beaucoup trop pour que ça ne soit que coïncidence. D’autant que le boulanger n’était pas très bavard. Elle entrouvrit la bouche, pour lui parler, puis se ravisa, songeant qu’il n’était nul besoin d’évoquer ici ce passage éprouvant. A la place, elle lui sourit donc, en se présentant à nouveau, précisant qu’elle était enchantée. Enfin, puisque l’invitation à la gourmandise était lancée, elle imita Julien en prenant un éclair au chocolat, réussissant à s’en mettre un peu sur le nez,  sans s’en rendre compte, trop occupée à le terminer. Un sourire épanoui naquit sur son visage, tandis qu’elle persistait :

- C’est délicieux ! Ca faisait longtemps que je n’en avais pas mangé ! Un vrai régal ! ~

Envoutée, elle ne réfléchit même pas avant de se resservir et d’entamer son cocktail.  Un sourire de femme comblée inscrit sur le visage, elle acquiesça à la question du serveur, souriant un peu de son attitude conquérante vis-à-vis du monde entier. Lui aussi paraissait de fort bonne humeur, c’était un bon point. D’autant que Julien ne paraissait pas vraiment de cet avis, même s’il essayait de changer de sujet. Elle avala la bouchée qui empêchait ses mots de se frayer un chemin jusqu’aux autres, et  déclara d’une voix amusée :

- Eh bien… Il parait qu’un club de musique se forme à Espérance. Je me demandais s’il y avait un concert ou un autre évènement de ce genre de prévu cette année ?

Son regard coula sur Victor, puis repassa sur l’ensemble des présents, avant qu’elle ne croque à nouveau dans sa pâtisserie.

- Autrement je suis officiellement fan de vos gâteaux ! Lanca t-elle pour Rei. Est-ce que ce serait possible d’en commander pour la cantine de l’école ?

Louve n’avait pas véritablement le droit de décider de ça, elle n’avait aucunement en charge l’administration ou la gestion de ce type de choix, mais elle était certaine que si Camélia pouvait en manger plus souvent, elle serait tout aussi heureuse qu’elle de partager ce délice culinaire. Tout autant que les autres enfants d’ailleurs. Elle pouvait toujours demander, après tout, elle s’entendait bien avec la majorité alors peut-être que cela pourrait s’avérer possible dans un futur plus ou moins proche ?

- Et vous les garçons ? Du nouveau ?

La belle donna le coup de grâce à son en-cas et vida de moitié son verre d’une seule traite. C’était vraiment bon, et elle comptait bien profiter de tous ces délices.

_________________

Rei
Messages : 250
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 25
Localisation : Dans un coin bien sombre

Feuille de personnage
Âge: 19
Entrave: muet à cause d'un traumatisme
Métier: boulanger
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Sam 15 Fév - 13:59

Rei était juste venu déposer des pâtisserie et prendre un verre, et le voilà carrément contraint par Noah de s'installer à leur table. Le pire, c'est qu'il ne lui a pas laissé le choix, tant pour l'invitation que pour le choix de la place. Au moi, il lui laissait le choix de la consommation. Jetant un rapide coup d'oeil à la carte, il opta pour un martini rosso en supposant qu'il s'agissait d'une sorte de jus de fruits rouges.

En tout cas, son cadeau pâtissier semblait ravir les autres clients à différents degrés. Déja, il y avait cet homme qui a pris un pain au chocolat qui, après l'avoir complimenté sur le goût de son goûter, le trempa dans de l'eau avant de le grignoter... Rei ignorait s'il devait être flaté ou outré par la façon dont cet homme mangeait son gâteau. Au final, il n'en tint pas rigueur. Il voyait mal comment faire comprendre son mécontentement de toute façons. Il y avait aussi le jeune homme qui s'est vu contraint de bouger pour que le boulanger captif aie sa place à table. Lui aussi semblait content de son repas, qu'il mangeait normalement, mais ne se fendit que d'un sourire, pas un merci ni rien. Bah, il ne cherchait pa la reconnaissance de chacun de toute façons, il a juste apporté ce qu'il n'a pu vendre plutôt que laisser son labeur sans gloire, quitte à ce qu'il n'y aie pas de rémunération. Et enfin il y avait cette femme qui se faisait appeler « Louve ». Elle aussi a pris un éclair. Elle le complimenta sur la pâtisserie et repiocha dans le carton avant de siroter son verre. Bien, tout le monde avait l'air content au moins.

Puis Noah prit sa place, étonnamment bien exposé, prenant ses aises.


« C'est pas génial d'être là tous ensemble par ce temps magnifique ?
- Hmm. »

Le jeune homme a côté de Rei a étrangement bien résumé l'état d'esprit du boulanger : il ne savait quoi dire et se soustrairait bien à la table s'il le pouvait. Il voulait juste boire, pas assister de force à ce qui semblait être une réunion d'amis. A tous les coups, il allait plomber l'ambiance avec son mutisme.

« Quoi de neuf ?
- Eh bien… Il parait qu’un club de musique se forme à Espérance. Je me demandais s’il y avait un concert ou un autre évènement de ce genre de prévu cette année ?  »

Un club de musique ? Ouais, Rei en a entendu parler. Voilà qui mettra de l'animation dans ce village.

« Autrement je suis officiellement fan de vos gâteaux ! Est-ce que ce serait possible d’en commander pour la cantine de l’école ? »

Alimenter toute l'école en pâtisserie ? Techniquement, c'était possible mais il fallait remplir des tonnes de conditions. Rei sortit son calepin, par réflexe, et rédigea une réponse alors que son interlocutrice reprenait sa conversation avec les autres. Il lui présenta finalement sa réponse :

« J'aimerais bien, mais si je me consacre à préparer des pâtisseries pour l'école chaque jour, je ne pourrais pas assurer le service du village. Il me faudrait au moins de la main d'oeuvre et en plus de quoi payer les ingrédients à l'avance. Il va falloir voir ça avec Bird et trouver des volontaires pour m'aider à cette tâche. »

A partir de là, si toutes les conditions étaient remplies, il n'y aurait aucun problème.
Victor
Messages : 121
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 24
Localisation : Au creux de l'oreille

Feuille de personnage
Âge: 20
Entrave: Depressif chronique
Métier: Violoniste/Compositeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Mer 19 Mar - 10:05

Enfilant silencieusement des pâtisseries imbibées d'alcool, Victor suivait d'une oreille distraite l'animation autour de lui. Attablés à présent, se trouvait un serveur enjoué et un peu trop exubérante à son gout, un enfant boudeur du nom de Julien, un pâtissier muet se dénommant Rei, et Louve.
Lui qui avait espéré un moment de solitude, voila qui allait être remis à plus tard...

- … Il parait qu’un club de musique se forme à Espérance. Je me demandais s’il y avait un concert ou un autre évènement de ce genre de prévu cette année ?  

Demanda alors Louve lui adressant un rapide coup d’œil.  Il avait jusqu'alors imaginé pouvoir passer entre les mailles du filet et n'être qu'un simple spectateur de ce regroupement de personnages. Mais voila qu'elle l'invitait à participer à la conversation, il se sentait à présent propulsé au devant de la scène, et incapable d'y échapper. Il vida son verre pour se donner du courage avant de prendre la parole. Erreur. Un nuage cotonneux vint obstruer ses sens l'espace de quelques secondes, il sentit le poids de ses tourments s’alléger, et la présence des étrangers autour de lui lui parut moins effrayante.

- Pour qu'il y ait concert faudrait-il d'abord qu'il y ait des musiciens ma chère... Il se tourna vers ses voisins, les paumes ouvertes vers eux, en voyez vous? Je n'ai pas l'impression que les habitants d'Esperance s’intéressent à ce genre de choses...

Les mots lui coulaient avec une familiarité déconcertante, mais il les formait avec tant de naturel et d'aisance qu'il en fut amusé plus que gêné. Il s'accouda sur la table déposant sa main dans le creux de sa paume et transperça de ses pupilles vertes les yeux de la jeune fille avant d'ajouter, une touche séductrice dans le timbre de sa voix:

-...Mais que diriez-vous de nous entrainer ici même et de tenter une petite improvisation vocale...? A nous deux nous parviendrons bien à réveiller les esprits endormis d’Espérance...

Le regard du jeune homme bifurqua sur le serveur, d'un geste nonchalant il attrapa son verre et le lui tendit:

- Pourrais-je en avoir un autre je vous prie?
Noah
Messages : 46
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 21
Localisation : Jamais au même endroit.

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Entrave: Obsession de la mobilité
Métier: Gérant du café
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Lun 24 Mar - 15:04

En fait, on aurait dit que j'étais le seul vraiment content d'être là. Enfin, peut-être Louve l'était-elle aussi ? En tout cas, elle était nettement moins déprimante que les trois autres. Heureusement qu'elle était là, son sourire suffisait à faire rayonner cette assemblée morose.

- Quoi de neuf ?

Mmh ? J'ai rêvé ou ... Attendez, c'est bien le petit Juju qui vient de balancer le genre de questions ouvertes généralement destinées à... lancer une conversation ? C'est une ouverture sur les autres qu'il vient de faire mine de rien, il s'en rend compte ? Ouaaah, je suis si fier que je le regarde tout ému.

- Eh bien… Il parait qu’un club de musique se forme à Espérance. Je me demandais s’il y avait un concert ou un autre évènement de ce genre de prévu cette année ?

Oohoooohooooo... Un club de musique ?! Intérieurement, je frémissais d'excitation, souriant vaguement, puis buvant pour me calmer. Oh là là, j'aimerais tellement en faire partie ! Je commençais à chercher les instruments dont je pourrais jouer... De la basse ? Non non, c'est trop secondaire comme rôle, c'est pas drôle. La guitare est le putain de classique par contre ! Peut-être un peu trop d'ailleurs... La batterie, ça en jette ! Taper et donner du rythme, c'est important ! Ah mais... On est à Espérance, ça rock pas trop dans le coin je pense... Mmh... Ben du piano alors ? J'suis sûr que je serais supeeer doué. Genre je pourrais même jouer sans les mains... ouais ! Avec les fesses ! Du jamais vu ! Ha ha ha ha ha. Je suis un génie.

Pendant ce temps Louve propose à Rei de commander des gâteaux pour l'école. Curieux de nature, je ne peux m'empêcher de lire le petit mot qu'il fait glisser à son attention.
« J'aimerais bien, mais si je me consacre à préparer des pâtisseries pour l'école chaque jour, je ne pourrais pas assurer le service du village. Il me faudrait au moins de la main d'oeuvre et en plus de quoi payer les ingrédients à l'avance. Il va falloir voir ça avec Bird et trouver des volontaires pour m'aider à cette tâche. »

- Je pourrais t'aider moi ! lui dis-je sans qu'on m'ait invité à parler, Comme ça on fait d'une pierre deux coups : tu m'apprends, et je t'aide !

Puis la parole passe à Victor, qui répond à la question que Louve lui avait posée précédemment :
- Pour qu'il y ait concert faudrait-il d'abord qu'il y ait des musiciens ma chère... en voyez vous? Je n'ai pas l'impression que les habitants d'Espérance s’intéressent à ce genre de choses...

AAAAH ! Si ! Moi ! Je veux ! Je veux ! Je veux !! Il faudra que j'en parle à ce type un peu plus tard. Là on dirait que l'alcool commence à lui monter parce qu'il commence à ... à... Eh mais, comment il regarde Louve lui ?! J'étais preum's ! Et puis c'est moi le serveur sexy dont les dames raffolent, non ?
Aaah j'y suis. Lui c'est un musicien, oui bon d'accord, ça aussi ça fait craquer les filles. Mais que quand ils ont un banjo ou autre dans les mains, là comme ça, le ton enjôleur, ça marche pas hein... Hein ?

-...Mais que diriez-vous de nous entraîner ici même et de tenter une petite improvisation vocale...? A nous deux nous parviendrons bien à réveiller les esprits endormis d’Espérance...

- Quoi ?! Vous voulez pousser la chansonnette ? Ici ? dis-je, surpris. Puis, me ravisant, je prends un air détaché. Hum. Enfin, faites comme bon vous semble ! Si les improvisations a capella ne vous font pas peur ~

Qu'est-ce que je raconte moi ? S'il en avait peur, il l'aurait pas proposé ! Reste à savoir si Louve se sent prête pour un duo avec lui. Roooh, ça s'annonce mal, si jamais elle dit oui, j'imagine d'ici la scène.

Tous les deux vont se mettre à chanter sur cette terrasse, et ce sera comme si le temps s'était arrêté. Leurs voix résonneront en parfaite harmonie, ils en oublieront le monde qui les entoure. Comme si Rei, Julien, Noah n'étaient plus que le décor de leur amour. Tous deux perdus chacun dans le regard de l'autre, il ne forment plus qu'un. Tel un remake de comédie musicale à l'eau de rose, la chanson se terminera et la belle tombera dans les bras de son prince qui lui donnera alors son... premier vrai baiser d'amour.

C'est exactement comme ça que ça va se passer. Je vais devoir empêcher ça, sinon il va faire succomber Louve, c'est sûr. Tout ça parce qu'il est un semblant beau, avec sa taille de mannequin, ses boucles soyeuses et son regard aqueux. Si j'ai besoin d'aide, je devrais pouvoir compter sur Juju et Rei, non ? Je les regarde tour à tour d'un air entendu. Allez les gars, lisez dans mes pensées, je sais que vous le pouvez, j'ai foi en vous.

Mais Victor interrompt notre communication mentale :
- Pourrais-je en avoir un autre je vous prie?

J'hésite un instant... Je le lui sers ou pas ..?

- Euh... Oui !

Ok, j'ai hésité un très court instant.
Me voilà reparti à l'intérieur et en profite pour réfléchir à un plan. Mais comme je préfère garder un oeil sur le charmeur en terrasse, je décide de prendre la bouteille, pour ne plus avoir à revenir. Ou du moins, pas pour lui.
Je reviens et pose le verre devant Victor, laissant mon habituel sourire de côté pour une fois puis passe derrière Juju pour lui murmurer : "J'ai un plan." avant de regagner ma place en adressant un clin d'oeil à Rei.
C'est beau d'avoir des amis sur lesquels on peut compter.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'est ma tournée ! Aujourd'hui à 9:54


C'est ma tournée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tournée générale pour mes 400,000 points
» hola tavernier, un tonneau de ta meilleure gnole, c'est ma tournée!!
» une tourné générale
» Guide Breto phrase mal tournée
» Tournée générale, je fête mon permis C (poids lourd)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Café-Brasserie-