Partagez|

Journal d'un enfant du Foyer

Bird
Messages : 1372
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Entrave: Inconnue
Métier: Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Journal d'un enfant du Foyer Lun 30 Déc - 21:33

Les enfants marginaux, que ce soit par choix ou par incapacité, vivent en communauté dans la Ferme de Bird. Celle-ci est divisée en trois parties : le Foyer, les Cultures et la Grange. Ses habitants peuvent aller à l'école, avoir un travail, mais la plupart s'occupent des champs et du bétail car ils ont du mal à s'intégrer au reste du village. Vous trouverez la composition des chambres ici. [lien]
Le Directeur, qui habite le bureau situé à l'étage, y a organisé une vie à l'ancienne, agricole et solidaire. La bâtisse étant presque plus vieille que le village lui-même, il n'est pas rare d'entendre les planchers craquer la nuit, sans que l'on sache s'il s'agit de dormeurs ou bien d'autres créatures... Un enfant, aujourd'hui disparu, a oublié une page de son journal, dans laquelle il écrit ceci :


« Une journée ordinaire au Foyer commence de bonne heure. Excepté les plus paresseux, qui restent au lit pour éviter de travailler, tout le monde se lève avec le soleil. C'est toujours la bousculade derrière le lavabo, même si un système de roulement permet aux uns de faire leur toilette pendant que les autres se lavent ou petit-déjeunent. Et comme il n'y a pas assez d'eau chaude, c'est parfois la bataille pour éviter d'être le dernier !
Dans la salle à manger, les ustensiles, les plans de travail et les placards sont à la disposition de chacun. On ne manque de rien, et c'est très facile de trouver son bonheur dans les paniers de fruits et les réserves de pain et de gâteaux ; si on est patient, on peut attendre qu'un grand rapporte du lait encore chaud. Certains enfants mangent de drôles de purée, d'autres sautent le repas ou ne boivent qu'une tasse de thé.
Ensuite, la matinée se déroule dans les champs ou bien dans le Foyer, pour les tâches ménagères. Ceux qui préfèrent être dehors s'occupent des cultures ; il faut semer, arroser, labourer, traiter et récolter selon les saisons, que ce soit les carrés de céréales, le potager ou le verger. D'autres se chargent de nourrir le bétail ; il y a un poulailler avec des volailles de toute sorte où l'on ramasse les œufs, une étable où moutons et vaches nous fournissent en laine et en lait et une écurie avec six chevaux que l'on peut monter pour le plaisir ou qui nous aident à tirer les charrues. La grange sert à entasser les ballots de paille et de fourrage, les rondins de bois et les outils de jardinage. Il y a aussi un amas d'appareils en attente d'une réparation, et pour les apprentis-bricoleurs c'est le paradis, à condition qu'ils aiment travailler avec les chats errants et les souris.
Les enfants qui préfèrent rester à l'intérieur font le ménage dans les pièces, lavent le linge qu'ils vont étendre à côté de la grange ou préparent à l'avance les repas, pour qu'à midi, tout le monde puisse se rassasier. Parfois, untel ou unetelle est absent parce qu'il préfère manger avec des amis de l'Internat ou du Bourg ; ils passent l'après-midi ensemble après.
Ensuite, c'est quartier-libre jusqu'au soir. Certains vont à l'école, d'autres aident des villageois dans leur boutique, font du sport sur le complexe ou s'isolent dans leur chambre. J'en ai vu qui partaient en forêt, aussi. Quelques uns continuent de travailler ou discutent entre eux. J'aime beaucoup les écouter, on apprend beaucoup de rumeurs sur Espérance.
Le repas du soir est commun à tous les enfants. On se retrouve tous autour de la table et ça devient parfois très animé ! Puis on va faire sa toilette et on peut choisir entre lire tranquillement dans sa chambre, jouer dans la salle commune, écrire dans son journal... Tant qu'à dix heures, tout le monde est à l'intérieur du Foyer, il n'y a pas de problème. Même si les miroirs effraient certains enfants, Bird veille sur nous. »



_________________

Journal d'un enfant du Foyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La pierre de foyer votre avis !
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Alac, voyageur solitaire loin de son foyer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: L'Essentiel :: Annexes-