Partagez|

Veritas, Faux Menteur [FINIIII]

InvitéInvité
MessageSujet: Veritas, Faux Menteur [FINIIII] Mer 8 Mai - 11:22

▬ Veritas
▬ Sexe : Masculin.
▬ Nationalité : Europe de l'est.
▬ Âge : 19 ans.
▬ Lieu d'habitation : Une jolie maison.
▬ Poste : Coiffeur.
▬ Religion : Il croit que toutes les religions sont légitimes, autrement dit, pour lui, tous les dieux existent, mais il ne rend aucun culte à l'un d'entre eux en particulier. Le favoritisme, c'est pas biiien! Il en va de même pour les croyances n'invoquant pas de dieu à proprement parler.
▬ Qualités : déterminé, sociable, honnête et enjoué.
▬ Défauts : Absolument incapable de garder un secret, donc totalement indigne de confiance. Grand gueule, insensible et revanchard.
▬ Activités/Hobbies : Parler, parler, parler, s'occuper de son petit salon de coiffure, lire des bouquins d'aventure, parler, parler, regarder des films d'action, donner un coup de main, parler.
▬ Particularités : Ne passe pas quatre chemins pour dire les choses et balance généralement ce qu'il pense et ce qu'il sait sans se soucier des conséquences. Il est également, en grand fan de cinéma, parfois sujet à des débordements délirants de "BOUUUUM'' et de ''KAAATCHAA''.
Il était une fois...

Veritas se souvient. Oui, il se souvient, et il le dit à qui veut l'entendre - et même à qui ne le veut pas - . Certes, tout ce dont il parvient à se rappeler, c'est de quelques images, d'une sensation et de deux ou trois sons, mais c'est mieux que rien.

Ainsi, il se souvient de grands arbres aux branches glacées, alors que des vents enneigés s'abattent sur lui. L'impression d'avoir les doigts gelés lui revient de temps en temps, avec une netteté effrayante. Il a froid, il a faim et le ciel est contre lui. Puis, à cela se superpose une autre scène, moins apocalyptique, mais beaucoup plus saisissante, celle d'une chute. Veritas tombe inexorablement, vers un sol blanc et scintillant, sous les rires d'autres enfants. Il a honte, mais surtout, il souffre. Enfin, il se rappelle de son petit frère. Oui, il en avait un, du moins, il pense qu'il en avait un. Aleksei, c'est ainsi qu'il s'appelait. Un ange blond qui n'osait jamais poser un pied dehors, même lorsque la neige cessait. Veritas veillait sur lui, et en retour, il ne posait jamais problème, sage et adorable. C'était la seule personne de son passé dont il se souvenait avec une telle exactitude, le seul souvenir potable qui lui restait de l'Avant.

Mais Veritas aurait tout de même préféré ne pas se souvenir, car la dernière image qu'il avait d'Aleksei, c'était celle d'un petit garçon au cœur brisé, blessé par des mots, des mots sortant de la bouche de son grand frère. Aussi longtemps que ce souvenir vagabonderait dans sa tête, Veritas n'aura de cesse de le repousser. Chose peu facile à réaliser, quand l'on est incapable de nier quoi que ce soit.

Ils vécurent heureux et...

Veritas peut se vanter d'avoir atterrit à Espérance et s'y être intégré avec autant de facilité qu'une graine portée par le vent. Depuis combien de temps était-il là? Des lustres, sans doute. Dés son arrivée, il n'avait cessé de parler. Pourtant, à cette époque, personne ne se doutait que Veritas était une bombe qui ne demandait qu'à exploser. Tout le monde le trouvait sympathique, joyeux, attachant, si bien qu'il finit par se faire de nombreux amis. Parmi eux, certains commirent la très grave erreur de lui faire confiance, et ils furent très vite étranglés par le regret. Mais ne nous attardons pas sur ces pauvres hères dont les secrets furent éventés, et leur amitié avec Veritas, brisée. Malgré ces quelques problèmes, Veritas fut très content de s'installer à Espérance. Il n'avait nulle part où aller, rien en mémoire, à part quelques bribes, et une énergie qu'il devait dépenser. Espérance était le lieu parfait: il avait des gens à qui parler, des gens à aider.

Après avoir très vite appris l'Esperanto, probablement grâce à ses compétences innées pour le bavardage, Veritas fit la rencontre d'un drôle d'oiseau, maître des lieux, doyen respecté. Le courant passa, mais d'une manière moins amicale que ne l'aurait crut le jeune homme. Bird l’accueillait, Bird le supportait, Bird était cultivé, mais Bird, par tous les dieux, Bird se méfiait. Alors Veritas parlait. Veritas le lui disait. Et Bird flippait. Enfin, flipper, c'est vite dit, mais il n'aimait décidément pas l'honnêteté débordante de Veritas. Caractéristique de ceux qui ont quelque-chose à cacher. Cette rencontre marqua le début de l'intérêt de Veritas pour ce protecteur des pauvres âmes. Par la suite, le jeune homme s'installa définitivement à Espérance.

Il commença d'ailleurs à se construire une réputation tenace, celle d'une grande gueule incapable de tenir un secret. Réputation qu'il ne démentit pas. Il ouvrit même un salon de coiffure, se fichant des rumeurs. Et malgré les réticences de certains, les clients affluèrent. Beaucoup se taisaient par prudence, tandis que Veritas déblatérait, encore et encore. A la fin, il était devenu commun de faire un tour au salon de Veritas pour connaître les derniers événements d'Espérance, ou son avis sur certaines personnes. Cela lui valut d'ailleurs son nom! Un nom adopté à l'unanimité, après qu'un rigolo intellectuel l'ait baptisé ainsi, car Veritas, c'est Vérité, en latin. Le jeune homme, estimant que c'était plutôt joli et que cela lui allait bien, laissa faire les mauvaises langues ironiques, puisqu'il ne se souvenait de toute façon pas de son nom de l'Avant.

Veritas se plaisait, là où il était. On l'acceptait quand même, en dépit de ses vérités indésirables, et il s'améliorait de mieux en mieux dans son métier. Il avait sa propre maison, une amie très chère - ou presque - en la personne de Blanche, et une passion: la fiction.

Il ne s'intéressait guère au reflet, le visitant quelques fois pour égayer son quotidien. Mais sa grande activité, celle qu'il chérissait le plus, derrière parler et regarder des films d'action, c'était faire la connaissance des nouveaux. Il pouvait se vanter de connaître presque la totalité des habitants d'Espérance, de près ou de loin, alors il devait bien se mettre à la page pour conserver cette prétention. Aujourd'hui, Veritas tient toujours son petit salon de coiffure, guilleret et bon vivant. Il est moins curieux qu'avant, certes, mais il n'est pas moins bavard. Attention, qui sait ce qu'il pourrait vous dire...

La princesse eût par ce moyen toutes les perfections inimaginables...

Mais qui est réellement Veritas? Oh, il n'est pas compliqué à cerner. C'est quelqu'un de simple, qui apprécie la vie et les autres. Il est si joyeux qu'assombrir son humeur serait un exploit. Non pas qu'il soit le type caricatural à rire de tout et à sourire comme un benêt en imitant l'avion. Veritas, il n'aime pas faire la tronche, c'est tout. Et puis, il est plus facile de communiquer avec les autres en étant jovial. Certes, il en a, des raisons de déprimer, surtout que quasiment personne ne lui fait confiance et que son honnêteté est très mal perçue, mais ce n'est pas un garçon sensible. C'est à dire qu'il se fiche pas mal de ce que l'on peut penser de lui, ce n'est pas cela qui va gâcher sa vie. Ce trait de caractère se retrouve aussi dans ses paroles franches à l'excès: peu importe ce qu'il dit, il ne se souciera ni de la souffrance qu'il pourrait causer, ni de la colère qu'il pourrait inspirer.

Comme quoi, l'on peut s'affranchir de la compassion, de l'empathie, et rester tout de même guilleret et sociable. Il n'a aucun complexe, ce cher Veritas, alors à mort les remords. Vous pouvez essayer de lui faire prendre conscience qu'il ne devrait pas être aussi honnête, qu'il devrait apprendre à se taire, ce serait comme jeter une pierre dans l'océan. Il adore parler, alors naturellement, il vous donnera ses raisons et vous expliquera qui il y est. A la fin, vous abandonnerez, non pas parce que vous aurez compris ses raisons, mais surtout parce que Veritas, il ne s'arrête jamais de causer.

Veritas est un bon gars, enjoué, aimable, préférant être avec des gens que tout seul, mais il ne faut pas se méprendre. A la moindre attaque, au moindre véritable affront, insensible ou pas, il fera tout son possible pour avoir sa vengeance. A tout prix. Il en va de même pour toutes sortes de jeux: Veritas est mauvais perdant, si bien qu'à chaque fois qu'il perd, il veut sa revanche. Il reconnaît sa défaite, en bon Veritas, mais jamais au grand jamais il n'abandonne l'espoir de remporter la prochaine rencontre! Il est déterminé, et c'est une qualité, car il n'hésite jamais. Il veut faire quelque-chose? Il le fait, un point c'est tout.

Au fond, il n'est pas mauvais, bien que l'on pourrait penser le contraire, avec sa manie à balancer les secrets des autres sans penser aux conséquences. Il n'a juste pas conscience de la règle fondamentale qui régit tous les êtres vivants: pour survivre, il faut savoir ruser. Veritas n'a aucun mur, rien qui le cache, il est simplement lui et il le dit.

Enfin, on ne peut pas faire le tour de la personnalité de Veritas sans mentionner sa passion pour la fiction. Les films ou les romans d'aventures, il les dévorent avec frénésie. Malgré tout, cela le rend légèrement excentrique aux yeux de la plupart des gens, surtout lorsqu'il se prend pour un guerrier ninja. Ou qu'il parle aux cheveux d'un client en mimant un combat au sabre laser avec sa paire de ciseaux.

On ne trouve guère un grand esprit qui n'ait un grain de folie.

Il est souvent dit que mentir, c'est mal, que cela nous retombe toujours dessus et qu'il ne sert à rien de cacher la vérité. Mais ce que l'on ne dit jamais, c'est qu'il tout aussi dangereux de toujours exprimer le fond de sa pensée.

Voilà l'entrave de Veritas, une entrave résidant dans les mots, dans les sentiments. Il n'a jamais appris à déguiser ses propos, à cacher les choses, et encore moins à mentir. Pour lui, tout est bon à dire, même les choses les plus inutiles ou les plus sombres. Il n'a aucun secret à dissimuler, puisque dès qu'il en détient un, il s'en débarrasse aussitôt. Et cela va encore plus loin: il pourrait choisir de se taire, mais il ne peut pas s'en empêcher, il es irrésistiblement poussé à être honnête, très honnête, trop honnête. Il n'aime pas quelqu'un? Il va le dire. Il trouve une attitude inacceptable? Il va également le dire. Et il n'est jamais avare de détails.

Cette entrave peu pratique se révèle une arme, bombardant les individus en leur renvoyant ce que Veritas voit en eux, sans envelopper le tout dans un joli emballage doré, tout comme cela peut être un baume: Veritas ne ment jamais et si il trouve quelqu'un formidable, c'est qu'il le trouve formidable. Livre ouvert, jardin sans frontières, appelez cela comme vous le voulez, mais n'oubliez pas, la vérité, toute la vérité, tout ce qu'il PENSE être la vérité, elle passe par Veritas.

J'oubliais presque! Dans le Reflet, son corps est couvert de bouches aux lèvres cruelles, parsemant sa peau comme des fleurs écarlates. A travers elles, vibre un concert de voix, un vent de murmures, des trésors enfouis dans les mots. Saurez-vous tendre l'oreille?

Miroir, miroir dis-moi qui est la plus belle ?

Questionnez Veritas sur son apparence, et croyez-moi, il vous répondra le plus honnêtement possible qu'il n'est pas très beau, et il aura raison. Ce n'est pas qu'il soit affreusement laid, c'est plutôt qu'il n'a aucune qualité physique capable de susciter l'admiration. D'accord, il est grand, dépassant le mètre quatre-vingt, mais ce n'est pas une montagne ni un dur à cuire, il se rapprocherait davantage de l'asperge. Maigre, élancé, dénué d'une force conséquente, Veritas n'est donc pas fait pour le rude labeur, même si il ne rechigne jamais à donner un coup de main quand il le faut. Vissé au sommet de sa haute personne, son visage est quelconque, aux traits occidentaux, abîmé par le froid et le vent. Une paire de yeux ternes, une bouche discrète pourtant souvent ouverte et un petit nez en trompette complètent le tableau. Quelques-fois, il tire la langue pour s'amuser, et l'on s'aperçoit très vite qu'elle est plutôt longue, et rouge comme une pomme empoisonnée.

Et si l'on passait à sa chevelure? Pour un coiffeur, c'est important, les cheveux. Les siens sont particuliers, d'un jaune paille délavé, qu'il affectionne quand même. Il les a même strié de noir, dans une vaine tentative pour paraître encore plus branché. De toute manière, ils sont souvent masqués par le couvre-chef qu'il arbore fièrement: une chapka, qu'il avait quand il est arrivé à Espérance. Veritas n'est cependant pas assez fou pour la garder en permanence (un soleil de plomb, c'est difficilement supportable avec une chapka sur la tête!). Il aime également dissimuler son nez ridicule avec un masque rouge encore plus ridicule.

En somme, Veritas est à la fois terriblement banal et très original (surtout lorsqu'il se balade avec chapka et masque, il donne une sinistre impression). Avouez tout de même qu'il a de jolies dents.


Il était entouré d'innombrables amis.

Blanche! La plus fidèle cliente de Veritas, celle qui vient le plus souvent, en bref. C'est également celle qui lui cause le plus, ce qu'il trouve plutôt étonnant et rare. Après tout, il n'a pas une bonne réputation. Pour cela, Veritas aime beaucoup discuter avec elle et s'occuper de ses magnifiques cheveux, en dépit des exigences insupportables de la demoiselle. Mais il se réserve certains doutes à son sujet. Est-elle réellement son amie? Peut-être qu'à force de lui poser la question et de lui exposer ses doutes, tout deviendra clair! En attendant, il peut bien profiter de la vue.
Njemile, une fille plutôt amusante, du point de vue de Veritas. Sa rencontre avec elle fut mouvementée: à peine ouvrait-il la bouche pour lui parler, intriguée par ses airs farouches, qu'elle l'ignorait et partait dans le sens inverse. Depuis, à chaque fois qu'il l'aperçoit, Veritas tente par tous les moyens d'en faire son amie, par de nombreux discours. Ce qui se solde généralement par un poing dans la figure ou une course-poursuite folle (gagnée par la demoiselle).
Bird, le grand manitou, protecteur des caribous, l'autorité locale. Veritas l'aime bien, il trouve qu'il aurait sa place dans les grands romans d'actions en tant que personnage torturé à la fin tragique. Mais il sait qu'il n'est pas parfait, et que sa qualité de protecteur pourrait bien se retourner contre lui. Il se tue à le lui répéter: hélas, Bird ne semble pas disposé à l'écouter, ni à lui répondre quoi que ce soit. Craint-il que Veritas ne le répète à quelqu'un? Mais à qui?
Minimum de 2 relations.

De l'autre côté du miroir...

▬ Prénom/Pseudo : Ever
▬ Âge : Presque 19 ans. Presque T_T
▬ Où as-tu connu Je de l'âme ? En vagabondant sur le net, tel l'âme perdue que je suis.
▬ Comment le trouves-tu ? Merveilleusement bien pensé, très intéressant et très beau. L'ambiance a l'air sympathique, bref, je suis presque tombé amoureux des lieux.
▬ Expérience en RP : Cela fait cinq ans que je rp (même si je fais plutôt de longues pauses et que c'est assez irrégulier), donc je pense avoir une assez bonne expérience.
▬ Présence : Régulière, enfin, j'espère.


Dernière édition par Veritas le Sam 11 Mai - 19:23, édité 6 fois
Tweedle Dum
Messages : 938
Date d'inscription : 10/04/2011

Feuille de personnage
Âge:
Entrave:
Métier:
Voir le profil de l'utilisateur http://je-de-l-ame.rpg-board.net
MessageSujet: Re: Veritas, Faux Menteur [FINIIII] Jeu 9 Mai - 19:35

    Bonzouuur, je viens faire mon commentaiiiire
    (dites donc, tous les nouveau sont européens ma parole ! xD)
    Toi … un Rp avec Rei ou Magena serait drôle, ils sont muets et toi tu parles beaucoup trop xD
    C'est chouette qu'il se souvienne de son petit frère, si je me souviens bien tu es le premier, ce manque pourrait être intéressant à exploiter ! Surtout avec ses remords
    Je t'ai déjà dit que j'aimais ton entrave ? Elle est classieuse, et j'ai hate de voir l'évolution de ton personnage, est-ce qu'il apprendra à mentir ? *w* ça doit être trop chou son premier mensonge ! Ce qui serait intéressant aussi, ce serait d'avoir le ressentit du personnage, est-ce qu'il a conscience de son "problème" ? ça ne le gène pas ? Est-ce qu'il décèle les mensonges chez les gens, et même est-ce qu'il peut comprendre et faire usage de sarcasmes ? Et puis bon, en tant que coiffeur, je le vois trop raconter la vie des gens en leur coupant les cheveux xD
    L'apparence dans le Rêve est classieuse !
    "il se rapprocherait davantage de l'asperge" la tournure de cette phrase m'a juste tuée. et "En somme, Veritas est à la fois terriblement banal et très original (surtout lorsqu'il se balade avec chapka et masque, il donne une sinistre impression). Avouez tout de même qu'il a de jolies dents." aussi xDDD
    "Une paire de yeux" ? x)
    Gosh, j'aurais pas confiance dans un coiffeur avec les cheveux jaune paille striés de noir xDD


    Voilaaa, bonne chance pour la suite !
Taima
Messages : 69
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Âge: 15 automnes
Entrave: Négation des vérités
Métier: Cocotte polissonne
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veritas, Faux Menteur [FINIIII] Sam 11 Mai - 19:04

Cocotte au rapport ~

Dum étant déjà passée sur ta fiche -et n'ayant rien eu de particulier à reprocher- je suis un peu dans le même cas. Parce que c'est très amusant de lire les péripéties de ce coiffeur à la langue bien pendue, de l'imaginer bavasser à longueur de journée et jouer à Star Wars avec des mèches de cheveux...
Tout est cohérent, de l'entrave à l'apparence dans le Reflet en passant par son installation à Espérance, impeccable donc !
Une ou deux fautes d'étourderie telle que "un manière moins amical", mais c'est trois fois rien =3

J'aurais cependant aimé que tu précises pourquoi ce nom. Il ne le tient pas de son Avant, je présume, mais est-ce qu'il se l'est donné lui-même parce qu'il ne se souvient pas du premier, est-ce qu'il lui vient d'un villageois qui le trouvait trop franc, est-ce qu'il l'a tiré d'une fiction ?

Ajoute ce détail et tu seras officiellement validé, tout beau tout propre ! Ta couleur arrive. Bon Je

_________________


Merci Moineau ♥
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Veritas, Faux Menteur [FINIIII] Aujourd'hui à 9:55


Veritas, Faux Menteur [FINIIII]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Comparatif] Ergot Mina / Faux usée du paysan
» Faux Raccord - LE CDC
» JOÃO F. COSTA || Loin des yeux, loin du coeur ? Faux !
» Faux mahjpng

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives-