Partagez|

Once upon a time...[PV Elmeuraud]

Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Mer 10 Juil - 12:26

Louve arpenta la bibliothèque, l'air soucieux, ses pas hâtifs dénotaient une certaine impatience et quand enfin elle s'arrêta les rares présents parurent soulagés. Cela faisait un moment qu'elle faisait des allés et retours ci et là, en martelant le sol de son pas saccadé. Les plus aguéris n'avaient pas bronchés, trop occupés à dévorer l'ouvrage qu'ils avaient en main mais les plus jeunes dont la concentration était aussi éfficase que celle d'un cactus face à une pince à épiler se perdaient en soupirs las et en grognements incompréhensibles.
La belle n'en avait cure. Aujourd'hui, elle cherchait quelque chose de préçis et peu lui importait d'être la source du mécontentement général.

D'ordinaire, elle était d'un naturel plutôt calme et tendait constamment à ne pas déranger les autres, mais depuis plusieurs nuits, elle n'arrivait pas à dormir, et n'entrait pourtant aucunement en contact avec cet autre facette d'elle-même.
Il fallait tirer au clair cette histoire et trouver la réponse à toutes ses questions qui l'obnubilaient.

Face à elle, de nombreux ouvrages s'étalaient mais peu importe combien elle avait déjà pu en lire, que ça soit en diagonale ou avec minutie, aucun ne semblait traiter directement de ce qui se passait par delà les murs de la ville.

Cette énigme, trop longtemps mise de côté, occupait actuellement bien de trop l'esprit de la blonde. Bien sûr, pour en avoir le coeur net il y avait un moyen aussi radical qu'efficase. Mais elle n'aimait guère les choses baclées, et préférait un miminimum tenter de trouver à quoi s'attendre avant de faire quoique se soit de prohibé ou d'irréfléchi. Par ailleurs, il y avait en elle un mauvais préssentiment. Que ferait-elle après tout si par delà les murs tout réagissait comme dans le Reflet? Serait-elle à même de le supporter? Ne risquait-elle pas de blesser les autres?

Chassant ses pensées d'un vif signe de tête, elle  tenta de retirer un énième livre des rayons, mais il semblait qu'il soit difficile de l'extraire du rayonnage. Comme s'il était collé au fond, ou que quelqu'un tirait également de l'autre côté pour l'avoir...

_________________

Elmeraud
Messages : 558
Date d'inscription : 11/12/2011

Feuille de personnage
Âge: entre 13 et 15
Entrave: sans coeur.
Métier: écolier O/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Jeu 11 Juil - 11:01

Cela faisait un moment maintenant, qu'on entendait de ci de là des pas agités qui irritaient sans relâche  les plus impatients. Dans le calme de la bibliothèque s’immisçait un vacarme sourd, mélange de grognements mécontents et de talons claquetant sur le sol. Rythme saccadé signe d'un empressement non dissimulé.

Elmeraud, tapis dans son petit coin d'ombre près de la fenêtre, n'y prêtait pas vraiment attention. Il était là, assis près d'un rayon de soleil effleurant ses cils, parcourant les pages sans secrets d'un livre abîmé par le temps et les manipulations des hommes. Quelle heure était il déjà ? Quel jour étions nous ? Il ne savait pas, il ne savait plus. Il oubliait, très vite, bien plus rapidement qu'il ne l'aurait voulu, pour ne retenir que l'essentiel. Ses yeux parcouraient avec agitation des lignes mille fois lues et relues.

Sans un bruit, il mit fin à sa lecture, se leva, et s'engouffra de nouveau dans les étagères surchargées. Entre deux couvertures de vieux cuir, il reposa son ouvrage puis sans plus de cérémonie partit à la recherche d'une nouvelle proie.

Au milieu des grands rayons en bois de chaîne, il se trouva un recueil qui attira son regard. Se hissant sur la pointe des pieds car il n'était pas des plus grands, il le saisit à la tranche. C'est au moment de le retirer qu'il sentit une violente pression faire obstacle de l'autre côté. Il tira un peu, y mettant quelques forces, puis voyant la tâche de plus en plus ardu, abandonna là son butin. Il n'y tenait pas tant que ça après tout, il trouverait bien autre chose qui le servirait autant.

Au moment de se retirer pourtant, il entendit un bruit sourd venant de l'autre côté, et poussé par ses pieds qui agissaient toujours d'eux même, il alla voir ce qui se passait.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Sam 20 Juil - 9:46

Sans qu'elle eut compris réellement pourquoi la pression exercée sur le livre s'évapora pile au moment où elle décida de jeter son dévolu sur un autre ouvrage, faisant tomber ce dernier dans un bruit sourd à ses pieds. Perplexe, et sans tenir compte des chuchotements désagréables, elle ramassa l'ouvrage, se demandant ce qui ne collait pas avec ce dernier. C'est en se redressant qu'elle le vit: un jeune homme blond comme les blés qui était accouru, pas très grand mais suffisamment pour avoir ses expressions d'adulte qui ne collent pas avec l'innocence. Ses grands yeux azurs, semblant tout droit sortis d'un tableau de Monet, avec ses vêtements sobres mais kakis, il lui semblait que le garçon pouvait partir à l'aventure n'importe où sans tressaillir.
Se rappelant soudain qu'elle était à la bibliothèque, elle se dit qu'il voulait peut-être travailler en silence comme la majorité des présents et s'attendait à une ou deux remarques emplies de fustigation. La blonde s'éclairci la gorge et sans rien perdre de sa prestance naturelle déclara d'un ton qui ne collait pas vraiment avec ses propos:


-Hum...navrée, je tâcherais de faire moins de bruit.

Il était rare qu'elle n'en pense pas un mot, pourtant c'était le cas depuis que l'impatience l'avait gagné dans la matinée. Attendant un peu, elle avisa le damoiseau de pied en cap, détaillant son allure en lui adressant un sourire faussement contrit.

-A moins que ça ne soit pas la raison de ta présence? Glissa-t-elle plus bas, avec sincérité, prise d'un doute subite devant l'immobilité de son vis à vis.

_________________

Elmeraud
Messages : 558
Date d'inscription : 11/12/2011

Feuille de personnage
Âge: entre 13 et 15
Entrave: sans coeur.
Métier: écolier O/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Lun 22 Juil - 17:53

Penchée sur le livre, il y avait une fille.

Enfin une fille, une femme plutôt. Jeune, elle était sans nul doute plus âgée qu'Elmeraud. Ils n'avaient pas forcément beaucoup d'années d'écarts, trois-quatre, cinq tout au plus. Il y en avait peu de son âge qui n'était pas indépendant. Quoi que sa grande taille qui lui faisait surplomber le garçon d'au moins 10 bons centimètres n'aidait pas vraiment à un jugement objectif. Elle était blonde, mais d'un blond différent de celui de l'enfant, un blond cendre, moins éclatant mais tout aussi beau. Une peau pâle, des yeux bleus, si on oubliait les nuances de couleurs, les deux adolescents auraient pu faire partie de la même famille.
Bien que courbée pour ramasser l'objet à terre, elle avait fière allure dans sa grande robe sombre. Elle ne semblait pas du genre à se laisser marcher sur les pieds aussi le jeune homme ne douta pas un instant qu'elle fut à l'origine du tintamarre un peu plus tôt. Et elle semblait aussi être la personne décidée à prendre le même livre que lui.
Fin de l'observation.

Comme elle s'adressait à lui, Elmeraud ne partit pas tout de suite. Il était venu voir ce qui était arrivé au bouquin, il l'avait vu, maintenant il s'apprêtait à tourner les talons. Pourtant il se devait de répondre à son interlocutrice non ? Mais que répondre à cela ? Il ne se souciait pas du bruit, pas plus que de cette fille, et il n'avait pas de vraie raison d'être ici. Il allait et partait, là où ses jambes le guidaient. Et puis sa question n'était pas assez précise. Pourquoi les gens parlaient ils toujours avec des à peu près ? Que voulait elle savoir au juste, la raison de la présence d'Elm à Espérance, dans cette école, à la bibliothèque ou encore pourquoi il était là, ici, en face d'elle, dans cette rangée d'étagères précises ?
Il tendit le bras droit et de son index désigna la couverture brune légèrement abîmée.

- Tu voulais ce livre non ?


C'est tout ce qu'il avait trouvé à dire.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Ven 2 Aoû - 11:28

Spoiler:
 

Les seuls mots qu'il prononça furent au sujet de l'ouvrage qu'elle tenait en main et lui arrachèrent un haussement de sourcil.

-Oui en effet. Répondit-elle du tac à tac, plus agressive qu'elle ne l'aurait voulu.

Sans trop savoir pourquoi, une part de l'instinct de Louve lui disait que discuter avec ce jeune homme ne devait pas être évident. Oubliant bien vite qu'après tout, elle était la cause du mécontentement général de la bibliothèque.


-Il faut que je tire certaines choses au clair. Lâcha-t-elle plus pour elle-même que pour son interlocuteur. Sinon...

Elle n'acheva pas, se souvenant où elle était. Elle pencha la tête sur le côté, retrouvant un semblant d'amabilité dans le sourire qu'elle lui adressa alors qu'enfin elle réalisait que si ce livre avait sûrement était complexe à sortir des rayonnages c'était parce que ce jeune blondinet avait tenté de s’en emparer de l’autre côté. S'avançant vers lui, elle s'enquit:

-Ah! Mais tu voulais le consulter toi aussi, non ? Elle espéra un signe quelconque de la part du garçon mais comme il n'en fut rien, Louve s'enquit malgré tout : Ça te dirait qu'on le lise ensemble?

C'était complexe à faire, elle en convenait, mais c'était mal la connaitre de supposer que ça soit impossible. Par ailleurs, peut-être que de discuter avec quelqu’un tout en faisant ses recherches lui permettrait de voir les choses sous un angle différent ? Un avis était toujours le bienvenue pour lever un mystère.

_________________



Dernière édition par Louve le Mer 4 Sep - 20:39, édité 3 fois
Elmeraud
Messages : 558
Date d'inscription : 11/12/2011

Feuille de personnage
Âge: entre 13 et 15
Entrave: sans coeur.
Métier: écolier O/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Dim 1 Sep - 22:02

o_o tu rigoles ? je n'ai pas du tout attendu XD c'est plutôt moi qui devrais m'excuser là. )


________________________________


La jeune fille lui faisait penser à un feu.
Beau, élégant, gracieux mais brûlant et dangereux. Il ne savait pas vraiment pourquoi, elle semblait prête à mordre à chaque instant. Peut être était-ce la couleur chaude de ses cheveux ou encore le ton hargneux avec lequel elle lui répondit ? Mais elle disait des choses intéressantes; pas de grandes phrase, oh ça! - non non, mais elle cherchait des réponses.

Elmeraud ne savait pas quoi - il ne savait pas qui non plus- juste un bout de femme lui faisant face, qui posait des questions, au moins à elle-même. Les personnes curieuses qui n'ont de cesse de réfléchir sont toujours intéressantes, c'est ce que le garçon avait toujours pensé, car il était presque sûr que dans la vie il valait mieux être intéressant, et il était curieux de nature. Sinon il n'aurait jamais possédé tous ces secrets.

Alors que l'enfant sentait son attention peut à peu divaguer loin de la situation actuelle, son opposante le rappela à l'ordre. D'un sourire, elle remit en marche la conversation. Il était bien aimable, ce sourire, mais lui s'en fichait. Le seul sourire qui avait jamais eu de la valeur à ses yeux, le plus beau du monde, son précieux sourire, était parti. Et tout autre sourire, feint ou non, lui semblait dénué de tout intérêt.  Alors il l'ignora. Les question qu'elle lui posait à lui était mille fois moins intéressantes que celles qu'elle se posait à elle même. Elles ne nécessitaient pas une réponse, il lui suffisait de tourner les talons.

- Non.

La conversation aurait pu s'arrêter là, j'en conviens. D'ailleurs, je ne crois pas me tromper en affirmant qu'elm hésita un instant à en rester là. Sortir de la salle, reprendre sa vie au rythme continuel, cela n'était pas bien compliqué. Mais il avait ses propres interrogations à ce moment là.

Les pensées viennent dans la tête comme l'oxygène dans les poumons.

- Je l'ai déjà lu de toute façon, un ton plus doux, moins sec et abrupte, il résonnait plus rond dans ce silence pesant. Pourquoi le voulais-tu ?

Maintenant, le jeune homme avait un but: trouver ce que cette fille cherchait.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Mer 4 Sep - 21:56

Un air surpris passa sur son visage, il était rare qu'on la rembarre ainsi de but en blanc, puis elle haussa les épaules, préférant ne pas déranger d'avantage le garçon. En dépit de sa taille, elle songea qu'il avait un caractère bien trempé alors s'il savait ce qu'il voulait elle n'avait aucune raison de l'importuner d'avantage. Pourtant tandis qu'elle allait partir le jeune homme confia qu'il connaissait déjà le livre et sa question suivante lui fit instinctivement pencher la tête sur le côté.

Quelques secondes s'écoulèrent ainsi où elle noya son regard dans la sien avant de se décider finalement à jouer carte sur table avec cet illustre inconnu :


- J'aimerais comprendre d'avantage...comment dire ? Ce qui fait qu'Espérance est ainsi. Je ne sais pas s'il y a des ouvrages qui traitent du passé en profondeur sans avoir été éventuellement falsifiés, mais j'aimerais comprendre pourquoi tout est si...calme ici. Alors que dans le Reflet...

Elle n'acheva pas. Le silence en disait déjà bien assez. Ce n'était peut-être pas une bonne chose de parler de tout ça ici, mais elle était lasse de tourner en rond dans ses rayons de lecture sans que personne ne semble jamais trouver qu'il y ait "comme un hic" dans leur quotidien. Enfin plus exactement que personne ne l'exprimait jamais.

- Tu penses que cet ouvrage peut satisfaire ma curiosité ?

La demoiselle avisa le livre, la connaissance ne se trouvait pas nécessairement dans les écrits, mais au moins cela permettait de savoir ce dont la bibliothèque ne traitait pas. Après tout, un trop de quelque chose est forcément une absence de quelque chose et vice versa.

- Ou peut-être quelqu'un ? Ses iris bleutés le détaillèrent puis s’égarèrent sur chaque personne que son champ de vision pouvait investir.

_________________

Elmeraud
Messages : 558
Date d'inscription : 11/12/2011

Feuille de personnage
Âge: entre 13 et 15
Entrave: sans coeur.
Métier: écolier O/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Lun 9 Sep - 19:45

Nous y voilà.
Au final, la vérité ne s'était pas montré si difficile à obtenir. Elle était appréciable, cette petite, à jouer ainsi franc jeu, ne pas tourner autour du pot, aller droit au but. C'était un trait fort de personnalité que peu de gens à Espérances possédaient, toujours sur leurs gardes, l'esprit trouble, jamais l'âme en paix.

Un instant, l'enfant perdit sa respiration.
Rien qu'une délicieuse seconde, où un étaux lourd lui enserra le coeur tandis que l'excitation se logeait là, au creux de sa poitrine. Pour une fois dans sa vie, Elmeraud savait, vraiment, il était sur un domaine qu'il connaissait, qu'il avait effleuré, testé, caressé. Il avait été testé à son tour, avait déduis de ce qu'il voyait et enfin avait atteint, sans rien vouloir de cela, ce que d'autres cherchaient : "la vérité". Pourtant il s'était tu, n'avait rien dit. Cela ne le concernait pas. Il avait certes cherché le savoir, comme un passe temps, mais les livres de la bibliothèque le contentait, et jamais il n'avait eu le souhait saugrenu de connaitre le "vrai". Parce qu'il n'en avait pas nécessairement besoin, parce qu'il était amnésique, tordu et sans coeur, parce que bien qu'ils interrogent, chaque problème résolu n'a plus aucune valeur. Il n'avait pas gardé le silence par loyauté pour Bird, par respect de son âme ou autre stupidité, juste, il s'en fichait. Il savait, d'autres non, et c'est tout.
Mais il était conscient que cette connaissance là, que ce que le destin- parfois composé de chair et d'os- lui avait offert sur un plateau, était une responsabilité. Lui avait fait son choix, le choix d'observer Espérance. Parce qu'au fond il n'avait jamais était que ça, un observateur d'une grande passivité. Le temps pouvait bien le fuir et couler sur lui, il pouvait bien respirer aujourd'hui puis mourir demain, qu'est ce que son existence changeait au monde au fond ? Mais cette fille là, qui cherchait si désespérément des réponses, que ferait elle de cette responsabilité ?

Il eut un petit rire, puis un sourire mi taquin mi tendre. La jeune fille ressemblait à un détective, et lui, qu'était il ? Le vieux sage perdu dans la montagne qui offrait des réponses à coup d'énigmes ? Cette fonction lui convenait, mais il était là pour résoudre les énigmes et non pas en créer. Il pointa du doigt l'ouvrage.

-Ce bouquin là, il ne t'apportera rien sur ce que tu cherches, pas si c'est sur Espérance que tu veux des réponses. Mais il existe d'autres... choses ... qui peuvent t'en fournir. Enfin si tu es un peu intelligente, tu es intelligente n'est ce pas ?

Alors il fit mine de réfléchir, simple jeu d'acteur.

- Si c'est un livre que tu veux, il en existe un seul à ma connaissance, qui te seras vraiment utile: les mémoires de Bird. Tu n'es pas sans savoir que nous devons tous tenir un journal intime ? Certains le font, d'autres non, Bird lui le fait, et je suis sûr qu'il est très intéressant.
Si c'est une personne que tu veux, il en existe. Quelques unes. J'en connais quatre, mais il y en a peut être plus. Seulement tu ne pourras parler qu'avec d'eux d'entre elles. Aussi la première est devant toi, et la seconde, Bird, je doute qu'elle te soit très utile. Il ne dira rien, sauf si tu l'y forces...


Il laissa planer un léger silence, pour qu'elle enregistre les infos. Observer son visage, ses gestes, ses expressions, voir si elle aurait le cran. Serait elle assez déterminé ? Elmeraud pensait que oui, et dans sa plus grande ignorance, son visage affichait une expression pleinement amusée.

- Non vraiment, conclue-t-il, si tu veux des réponses, rien ne vaut un lieu: le mur.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Lun 9 Sep - 23:10

Ses iris bleutés coulèrent sur l'enfant à l'instant même où il éleva la voix. Comment un si petit être pouvait-il paraitre si détaché du monde ? A la différence de Victor qui lui semblait être un enfant coincé dans un corps d'adulte, son vis à vis lui paraissait avoir subi la métamorphose en sens inverse. Il n'y avait aucun trouble, ni dans sa voix, ni dans son regard qui d'ailleurs ne cilla pas pour soutenir le sien. Pourtant plus d'un avait facilement baissé les yeux devant les centimètres qui les séparait mais lui était...différent. Lui savait quelque chose. Quelque chose qu'il ne semblait pas vouloir lui révéler du premier coup. La surprise se peignit d'abord sur ses traits, puis elle fronça un peu les sourcils, perplexe face aux dires du jeune homme. Pas qu'elle n'y croyait pas, oh ça non, peu de gens avaient eu jusque-là le cran de lui répondre aussi franchement à plus forte raison sur sujet si épineux, alors elle ne doutait aucunement de sa franchise. Mais en dépit de ses "indices" il avait volontairement laissé des zones d'ombres qu'il ne paraissait pas vouloir éclaircir.

*Hum...intéressant. Lui, Bird et deux illustres inconnus sans noms ni descriptions. On dirait presqu'il veut faire une partie de cache-cache...Enfin c'est peut-être plus poussé, ça ressemble d'avantage à une partie d'échecs. Aurais-je acquis le statut de pion ?*

La blonde eut un sourire à cette pensée, songeant que pour ce que ça changeait de d'ordinaire, elle ne perdait pas au change. Là au moins il avait donné de quoi répondre à ses questions, ou du moins essayer.

*Les mémoires de Bird ? Hum, est-ce qu'il est allé vérifier ça par lui-même ? Ou c'est une de ses fameuses "connaissances" qui s'en est chargée ?*

- Je présume que tu ne répondras pas à toutes mes questions si je me contente de t'en faire part poliment, n'est-ce pas ?

La question aurait pu être rhétorique, même si une part de doute subsistait dans son esprit -comme chaque jour où elle s'était réveillée à Espérance. Quelque part, au fond d'elle, il y avait toujours une part de doute sur un certain nombre de choses. Mais cela n'aurait sût l'empêcher de réfléchir à toute allure.

Elle avait d'ailleurs bien noté que pour pouvoir déclarer ainsi sans broncher qu'il lui faudrait torturer Bird pour obtenir quoique ce soit, c'est que l'enfant face à elle avait probablement assisté à ça. Ou qu'il était parvenu  par un moyen ou un autre à obtenir du directeur qu'il lui révèle ce qu'il voulait savoir. Si cela dépendait du deuxième cas de figure, nul doute que le Reflet où tout autre élément déclencheur permettant une métamorphose avait dû entrer en jeu. Mais ses passages dans le Reflet étaient trop rares pour qu'elle ait pu déterminer si elle l'avait ou non déjà croisé là-bas. Sa réflexion coupa court devant le visage souriant du blond.


- Le mur... Son regard glissa naturellement en direction de l'endroit indiqué. Derrière l'école, oui, elle avait comme chacun entendu bien des rumeurs à ce sujet, mais chaque fois qu'elle avait tenté de s'en approcher il y avait toujours eu un enfant pour l'appeler et quérir son aide. Ses yeux repassèrent aussitôt sur le jeune homme -qui au final, n'était probablement pas aussi innocent qu'il n'y paraissait- ou alors c'est qu'il avait su avoir le nez fin. C'est ce qu'on y trouve qui t'as rendu si..."détaché" ?

Elle avait beau se douter que le jour où elle aurait résolu cette part de mystère, quelque chose changerait définitivement sa vision d'Espérance. Bien sûr elle aimait la vie qu'elle y menait, mais elle détestait cette sensation que quelque chose d'important lui échappait. Quelque chose qui pouvait faire la différence. Indubitablement, elle serait amenée à faire un choix, mais celui qui se présentait actuellement à elle ressemblait d'avantage à un défi. Et jamais encore elle n'avait refusé un défi, même en se sachant désavantagée.

- C'est une invitation ? Un sourire franc se dessina sur ses lèvres et au fond de ses yeux une lueur amusée passa. Louve, tel un jeune animal, n'avait aucunement l'intention de dissimuler à son tour son envie d'entrer dans la partie.

_________________

Elmeraud
Messages : 558
Date d'inscription : 11/12/2011

Feuille de personnage
Âge: entre 13 et 15
Entrave: sans coeur.
Métier: écolier O/
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Jeu 12 Sep - 16:30

La jeune femme l'écoutait, et elle le croyait, cela ne faisait pas un doute. Elmeraud le lisait dans ses yeux, l'expression de son visage, la gestuelle de son corps.
Longtemps il n'avait fait qu'observer le monde qui l'entourait, aujourd'hui encore il le faisait, simple pantin évidé, reflet triste d'une humanité désertée. Il avait appris à analyser chaque être, à les copier, à paraître normal.. Pourtant, quelque part sous toute cette chair morne, devait bien se trouver un peu de vrai. Un semblant d'émotion, une minuscule étincelle que seule Sujin avait su jusqu'alors embraser. Leur séparation avait laissé le garçon plus froid que la mort, bien plus encore qu'il ne l'avait jamais été. Mais encore aujourd'hui, son simple souvenir le réchauffait au plus profond de son être et lui donnait parfois quelques sursauts de vie. Les mêmes sursauts qui se réveillaient encore sous l'emprise d'une bonne surprise, tel qu'une découverte intéressante ou.. une personne intéressante.

- Je présume que tu ne répondras pas à toutes mes questions si je me contente de t'en faire part poliment, n'est-ce pas ?

Il souriait, Elmeraud souriait, naturellement, tendrement. Il souriait à ce petit bout de femme, sans même s'en rendre compte, et il s'en fichait. Il ne ressentait rien de particulier pour elle, il ne ressentait rien de particulier pour les autres non plus, malgré tout, ces deux ressentis étaient différents.
Un peu surpris par sa question, lui qui omettait simplement de préciser ce qui lui paraissait inutile, il répondit simplement.

- ça dépend. Tu as d'autres questions que tu souhaites me poser ?

Et puis elle médita un temps sur sa "proposition", laissant son regard vaguer vers le lieu de tous les mystère. Oui, Le Mur, épaisse masse grise cachant l'horizon dont l'accès était prohibé. Certains enfants, pourtant, pouvant être compté sur les doigts d'une main, parvenait à se glisser on ne sait comment de l'autre côté. Et certains devaient regretter amèrement leurs actes, après coup.
Lorsque son attention se reposa sur Elm, sa question, encore l'amusa.

- Je suis arrivé comme ça. J'ignore comment j'étais avant, mais ce qui est sûr c'est que ce "détachement" m'a certainement préserver de beaucoup de choses. Il y a bien quelque chose qui m'a légèrement changé, mais mon passage derrière le Mur n'était qu'un commencement et non pas la véritable cause, conclue t il avec un ton quelque peu attristé.

Les événements s'étaient enchaînés rapidement pour lui, aussi était-il bien incapable de dire véritablement ce qui l'avait achevé. Pour lui, rien n'avait drastiquement changé, il avait juste commencé à changer son regard sur Espérance, à cesser de faire semblant. De temps à autre, de plus en plus. Pour certains, le choc avait été violent en voyant si subitement le fake petit ange tout charmant revendiquer sa véritable nature terne et sans couleur.

Il se rapprocha alors de la fille, et lui saisissant la main, ils sortirent dehors, pieds au mur. La bibliothèque n'était pas vraiment un endroit pour parler de choses comme ça, même lui le savait.
La pique qu'elle lui lança le fit rire. Cette tendance à prendre tout au jeu lui ressemblait, un peu.

- Une invitation... hum.. peut être.
Louve
Messages : 171
Date d'inscription : 26/05/2013
Localisation : Près des enfants

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Entrave: Peur des hommes
Métier: Interprète pour les nouveaux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Mar 17 Sep - 15:02

Dans ma logique louvesque, j'ai commencé par répondre à dérrière le mur...bref, je pense qu'on pourra considérer ta prochaine réponse comme la fin de ce rp si tu es d'accord ?
___________________________________________________________

Louve fut surprise, puis pencha la tête sur le côté en réfléchissant.

-Quelques-unes oui...Mais connaitre ton nom pour commencer serait un bon début il me semble, si tu veux bien ? Ensuite, j'avoue que j'aimerais beaucoup discuter avec toi d'un peu tout et rien à l'occasion. J'ai l'impression que tu as vécu bien plus de choses ici que ne le laisse à supposer ton âge.

Ce n'était pas une remarque négative, juste une constatation, et un instant elle crut l'avoir vexé tandis qu'il l'entrainait hors de la salle, lui laissant tout juste le temps de déposer de justesse le livre qu'elle tenait en main sur une table. La blonde le suivit en direction de la frontière d'Espérance, se demandant ce qu'il comptait faire.
Mais plus que tout ce fut de l'entendre rire qui la surpris ! Plus encore que d'être amenée devant l'immense bloc de briques. En si peu de temps, jamais elle n'aurait soupçonné pouvoir lui faire arborer une expression si différente. Il lui avait paru si détaché de tout les premières secondes...


- Je crois que je t'ai mal jugé. Lâcha-t-elle de but en blanc. Je m'étais dit qu'il devait-être complexe de te parler, mais il n'en est rien. Je te prie d'accepter mes excuses à ce sujet. Je suis contente de t'avoir rencontrée. Toi au moins tu n'as pas perdu de ta franchise.

La demoiselle sourit, puis avisa le mur, avant de remonter ses manches, prête à l'escalader.

- Bon, je fais un tour de l'autre côté et si je reviens... elle hésita puis haussa les épaules ...bah on verra bien ! Elle lui fit un clin d'œil et après avoir vérifié qu'il n'y avait personne d'autre autour, entama son ascension.

_________________

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Once upon a time...[PV Elmeuraud] Aujourd'hui à 14:09


Once upon a time...[PV Elmeuraud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Los Angeles Clippers Time
» Mahjong Time
» ZELDA The hero of time "le film".
» [ZEN] Time Sieve
» Optic Gun TIME CRISIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je de l'âme :: Administration :: Archives :: RPs Terminés-